Connexion  •  M’enregistrer

Taran .....

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de michelthouin  Nouveau message 10 Mar 2008, 20:03

Mes Amis,
Je ne réponds que maintenant car, à Bergerac, la "tempeeeeete" a soufflé et coupé quelque ligne électrique qui reliait ma maison au réseau!
Tout va bien maintenant.

Membre du Mémorial Normandie-Niemen, je me suis rendu quelques fois à Moscou où j'ai rencontré les vétérans, pilotes ou mécaniciens, qui ont côtoyé les Français de l'escadrille envoyée par de Gaulle sur le Front Russe.

La sensibilité slave est bien connue, mais lorsque vous vous trouvez devant Alexandre Alexandrovitch Kapralov qui a été le mécanicien de Roland de La Poype, je vous jure que les poils se dressent "tout partout".
Je vous rappelle que jamais les autorités soviétiques n'ont tenté d'"endoctriner" les Français et que ces derniers se sont toujours abstenus du moindre commentaire sur la politique locale.

Je suis allé visiter le Musée de la Grande Guerre Patriotique, à Moscou.
Comme dans de nombreux musées, vous y trouvez des objets, des uniformes, des photos, des tableaux, etc.
Mais lorsque vous entrez dans une galerie sombre, en pente légère, dont le plafond scintille de milliers de minuscules points lumineux, alors que de chaque côté, des vitrines peu éclairées exposent de très gros livres ouverts et que votre guide (la mienne avait 20 ans, s'appelait Léna et était très belle) vous donne des explications, là, vous tombez sur le...
Les points lumineux du plafond symbolisent les âmes des morts de la guerre et les livres les noms des 20 millions de morts de la Guerre.
Mais ce n'est pas terminé, car, au fond de cette salle, vous découvrez une Piéta de marbre qui tient son fils dans ses bras.
Lorsque je suis passé à cet endroit, il y avait une dizaine de vieilles femmes, le fichu sur la tête, qui priaient; des veuves de soldats disparus.

Quelle émotion, mes Amis.

Alors, qu'importe la politique, les bons et/ou les méchants.
J'ai beaucoup d'amis là-bas et je les aime avec passion.
Et, si vous me le permettez, je dois dire que les Français sont très aimés des citoyens Russes et c'est très bien comme cela.

A bientôt.
Michel


 

Voir le Blog de michelthouin : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de michelthouin  Nouveau message 10 Mar 2008, 20:25

A l'attention de Marc...et des autres, bien entendu!

En fait, à l'origine, les Français avaient installé des usines de construction de moteurs, tel que Gnome.
Afin d'aider les Russes, des Français ont été envoyé sur place pour "contrôler la qualité", comme nous le disons aujourd'hui.
Des avions sont expédiés, via Mourmansk. L'histoire des convois remonte, elle aussi, à la Grande Guerre!
Des pilotes français sont intégrés au sein des unités russes. Sans interprètes, isolés dans un pays inconnu, ils ont souffert de l'isolement et des conditions climatiques. De plus, les pièces détachées arrivaient au compte goutte en fonction du bon vouloir des autorités.
Quelques français sont tombés à l'Est, totalement oubliés aujourd'hui, mais qui ont laissé leur empreinte auprès des Russes.

Puis vint la Révolution d'octobre. Bien que les responsables politiques aient juré que rien ne changerait vis-à-vis des Français, ces derniers comprennent vite que la situation devient intenable et il faut envisager un repli éventuel.
Des Français vont traverser l'immense Russie pour embarquer à Vladivostok (SVP, regardez une carte, vous comprendrez) et rentrer au pays après un périple insensé.

Après, dans les années 20, les Soviétiques et les Français conserveront des relations commerciales et industrielles.
Le meilleur exemple étant la vente de moteurs Hispano que les Soviétiques vont "booster" sous le nom de Klimov et...équiper les Yak1, 9 et 3 de Normandie Niemen!
La boucle est bouclée!

Enfin, pour en terminer, Pierre Pouyade, qui a commandé Normandie, puis Normandie-Niemen jusqu'en décembre 1944, a reçu, quelques années plus tard, le Prix Lénine de la Paix, bien que n'étant pas de sensibilité communiste! Allez savoir...

Fermez le ban!
Bonne soirée, mes Amis.
Michel


 

Voir le Blog de michelthouin : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Mikoyan  Nouveau message 10 Mar 2008, 21:22

Tout à fait d’accord avec tes propos Marc_91. Je ne vois pas quoi rajouter tu as rappelé l’essentiel.
J’ajouterai cependant, mais hélas les noms m’échappent maintenant, que certains n’ont pas hésité à faire des tarans alors qu’ils étaient en haute mer. Un pilote qui défendait Moscou, réussit même à ouvrir la marque des tarans de nuit, en abatant un bombardier.
J’ai vu des scores d’as soviétiques qui comptaient 1, 2 voire 3 tarans !
Et dans ses mémoires Pokrychkine raconte qu’un pilote de son régiment avait abattu un appareil allemand par taran, au premier engagement, le 22 juin.

Pour abonder à tes propos michelthouin, c’est vrai que les français ignorent combien l’escadrille Normandie-Niemen est populaire encore aujourd’hui chez les russes. Pour l’anecdote, j’ai écouté tout dernièrement un reportage radio de France-Culture sur une ville russe. Une jeune femme interrogée, s’est mise à chanter, en signe de bienvenue, un hymne russe en l’honneur des pilotes du Normandie-Niemen. J’en ai eu la larme à l’œil.


 

Voir le Blog de Mikoyan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de michelthouin  Nouveau message 10 Mar 2008, 21:52

Il est vrai que 12 pilotes et 40 mécaniciens n'apportaient rien aux Soviétiques en matière de "renfort"!
Mais le symbole était si fort qu'aujourd'hui, plus de 200 écoles Russes portent le nom de Normandie Niemen et fêtent, chaque année, la présence des pilotes Français.
Fait exceptionnel car aucune école britannique ne rend le moindre hommage aux pilotes français engagés dans la Bataille d'Angleterre, ou à Malte, ou en Afrique du Nord.
Il faut dire qu'en France on ne trouve, non plus, aucun établissement rappelant la présence britannique pendant la "drôle de guerre"...
Et pourtant...
Mes grand-parents et leur fille (maman!) tenaient un hôtel à Betteniville en 1939/1940.
Etablissement réquisitionné qui logeait des pilotes britanniques de Fairey
Battle envoyés en France dès 1939.
Ma mère me racontait les soirs de retour de combat et les sièges restés vides des pilotes disparus...
Rien que pour cette présence, nous serions en droit d'exiger la reconnaissance de l'existence de ces braves.

C'est un peu pour cela que j'aurais aimé répondre à notre ami italien "qui parle si mal notre belle langue française pour répondre dans la langue de Shakespeare" et qui a tenu des propos étranges sur les Britanniques qui "auraient mitraillé, d'après lui, les couards de français fuyant sur les routes devant les hordes Teutones.

La Marine française s'est sacrifiée, à Dunkerque, pour permettre à nos Amis britanniques de rentrer chez eux.
tout cela était normal, dans le contexte de l'époque.
N'oublions pas que le colonel de Gaulle, nommé général à titre temporaire, avait été chargé de réaliser l'unité entre Britanniques et Français, afin de continuer, ensemble, la lutte...

Il n'en a rien été...sinon Mers el Kébir.

Notre ami italien a été "interdit d'antenne" par nos modérateurs, et c'est bien ainsi.
Mais j'aimerais, à titre personnel, continuer ce dialogue interrompu afin de mieux comprendre sa position.

Bien cordialement.
Michel


 

Voir le Blog de michelthouin : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 10 Mar 2008, 23:11

Notre ami n'a pas été interdit de séjour car il s'est expliqué. Je crois que tout relevait plutôt du malentendu. Il n'est vraiment pas impossible que quelques pilotes britanniques aient fait ce qu'Enrico nous a relaté. Était-ce le sentiment général des Britanniques envers les Français ? J'en doute fortement. Mais Enrico nous faisait comprendre que si les Britanniques avaient été les Alliés de juin 1940, plusieurs déploraient l'attitude de Vichy par la suite. Il amenait Mers el Kébir en exemple de ses propos. Voilà comment je l'avais compris.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 10 Mar 2008, 23:33

:D Merci, Michel, pour les infos ...
;) Juste, sans images, la chanson du Normandie-Niemen :
http://rutube.ru/tracks/97423.html?v=db ... bba9187082

:arrow: Mikoyan, le site avec les dates des tarans effectués ; en cliquant sur les dates, tu arriveras aux noms ...
http://translate.google.com/translate?h ... n/stat.htm

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7713
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Joli

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Haddock  Nouveau message 11 Mar 2008, 07:59

La Chanson Des NNs j'ai pas resisté Hop Dowmload ... :mrgreen:


 

Voir le Blog de Haddock : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de michelthouin  Nouveau message 11 Mar 2008, 08:02

Merci Audie Murphy pour ta mise au point.

Néanmoins, je tiens à rappeler que Mers-el-Kebir a été attaqué les 3 et 4 juillet 1940, c'est-à-dire moins de quinze jours après l'Armistice.
Vichy a bon dos!
Les marins français n'ont pas compris et - avec le temps - moi non plus.

Il est vrai que, malgré le slogan "Britannia rules the waves", la Royal Navy n'a pas la capacité d'assumer la garde sur les mers.
La Marine française possède plus de bâtiments modernes, si ce n'est la manque de porte-avions.

L'attitude de Churchill reste quand même très équivoque.
Mais l'Histoire gardera en mémoire le fait indiscutable que lui, Churchill, a gagné la guerre, et pas nous.

Allons, Amis, gardons le moral et continuons à nous régaler sur ce beau forum.

Bien cordialement.
Michel


 

Voir le Blog de michelthouin : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 11 Mar 2008, 09:40

Bonjour Michel, au lieu d'attitude de Vichy, j'aurais peut-être mieux fait de dire Vichy tout court. Mais bon, laissons ces considérations de côté, je suis d'accord. Cordialement,

Audie
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de michelthouin  Nouveau message 11 Mar 2008, 10:21

Cher Audie Murphy,

Nous sommes d'accord et c'est bien le principal, n'est-ce-pas?

Quant à la chanson du Normandie Niemen, on y retrouve bien la sensibilité slave et ce côté sérieux pour les choses de la guerre.
Il est vrai qu'ils savent de quoi ils parlent (chantent)

Bien cordialement.
Michel


 

Voir le Blog de michelthouin : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers AVIATIONS DE GUERRE




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 01:59
par: carcajou 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Scroll