Connexion  •  M’enregistrer

identification des objectifs attaqués

Cet espace est consacré aux forces aériennes de toute nationalité et aux opérations aériennes durant la Seconde Guerre Mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de THEO  Nouveau message 17 Jan 2021, 12:05

Loïc Charpentier a écrit:
dynamo a écrit:Il y en a avec le train sorti !
c'est une manoeuvre pour freiner l'avion et espérer que l'agresseur soit emporté par sa vitesse ?


Alors, cette manœuvre, totalement non réglementaire, avait, effectivement, bien existé, sauf qu'elle "flinguait" d'office les possibilités de ressources ascensionnelles ou d'esquives, à bord des appareils à train rétractable, et que la sortie du train pour atterrir est une chose, mais quand à l'utiliser en guise "d'aérofrein", une toute autre. ::mal-a-la-tete::


Bien de cet avis. Par ailleurs, sortir le train à une vitesse souvent très élevée, peut réserver des surprises, aussi bien pour les conséquences aérodynamiques que les déformations ou ruptures possibles. Aujourd'hui, la vitesse maxi de manœuvre du train s'appelle la Vlo, et on la respecte...
Il y avait d'autres moyens de se ralentir rapidement, à commencer par la réduction des gaz, qui, avec les battoires d'hélices utilisées, constituait un bon frein. Maintenant, le mécanisme de changement de pas risque de beaucoup souffrir lors d'une réduction rapide des gaz à haute vitesse...
Le tonneau déclenché est aussi un gros consommateur de trainée aérodynamique. Mais, au final, dans tous les cas, ces manœuvres sont "un fusil à un coup": Je ralentis brusquement, il me double, et je le shoote au passage. Mais il ne faut pas se louper, et il a probablement un ailier qui m'attend à la faute...


Loïc Charpentier a écrit:
Stéphane L a écrit:Et le Me 262 est le Me 262 A-1 WNr 110395 du Kommando Nowotny, abattu à l’atterrissage. L'Ofhr Russel survivra mais son appareil sera intégralement détruit.


Le Me 262 et ses "cousins" avaient un problème de vitesse d'approche, lié à leur motorisation et la conception de leur voilure, car ils atterrissaient à la vitesse de décrochage ( forte transpiration assurée! :D ). Les Brits avaient rencontré strictement le même problème, avec leurs "Meteors". Ce n'est que l'augmentation de la puissance des réacteurs, conjuguée surtout à leur gestion "aérodynamique" à bas-régime (avec celui de la voilure), que le problème avait, finalement, pu être résolu, après-guerre.


L'atterrissage n'est rien d'autre qu'un décrochage au ras du sol. Ou plus exactement, l'avion touche à la vitesse minimum de contrôle qui est très proche de la vitesse de décrochage.
Aujourd'hui, on effectue une approche à 1,30% de la vitesse minimum de contrôle en configuration d'atterrissage (+ 1/2 de la composante de vent de face, + l'excédent en rafale)
Des approches "de précaution" peuvent être effectuées jusqu'à 1,10 de Vsro, mais avec une puissance moteur adaptée.
Compte tenu des caractéristiques des avions de combat modernes, il n'est guère de choix que d'approcher avec une puissance élevée permettant de limiter la vitesse d'approche tout sorti, avec une incidence élevée, et surtout des profils d'ailes de plus en plus délicats. (Ah ! les ailes du F.104...)

Stéphane L a écrit:Mais je me garderai bien de faire la moindre réflexion sur les erreurs d’identifications, on ne disposait pas alors de la même documentation, et encore moins des mêmes connaissances, loin de là. Il suffit de voir les carnets d'identification de l'époque.


C'est vrai qu'il y avait quelquefois des carnets très succincts :
Image

Mais d'autres étaient nettement plus précis :
Image

Ils étaient largement disponibles et destinés à être consultés avec assiduité par les équipages. Sans aller jusqu'à des savoirs encyclopédiques, les pilotes, ainsi que les IO avaient tout de même une sérieuse connaissance des profils des avions.

Evidemment, le D.520 qui devient Me-109 et le LéO 45 qui devient HE.111, c'est amusant, mais on va même jusqu'à ces extraordinaires surcharges au stylos, semble-t-il toutes de la même main :
A single-engine fighter : probably Me-109.
Et juste après : A twin-engine fighter: probably Me-109
::dubitatif::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 602
Inscription: 21 Oct 2016, 12:33
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de THEO : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Stéphane L  Nouveau message 17 Jan 2021, 13:29

THEO a écrit:
Sans aller jusqu'à des savoirs encyclopédiques, les pilotes, ainsi que les IO avaient tout de même une sérieuse connaissance des profils des avions.



Je n'en suis pas aussi convaincu, le niveau d'identification de tous les belligérants étaient en général plutôt moyen. Et leurs connaissances se limitaient souvent aux avions les plus communs. Il suffit de relever le nombre d'erreurs d’identification pour s'en rendre compte, même s'il faut bien prendre en considération que l'identification d'avions en vol en condition de combat est autrement plus compliqué que consulter un carnet de croquis.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 341
Inscription: 04 Fév 2014, 23:08
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Stéphane L : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 17 Jan 2021, 14:59

Quand vous ne voyez l'objectif que quelques secondes votre regard peut être attiré par certains détails non significatifs suivant l'angle de vision,j'en ai fait moi même l'expérience en juillet 1944,j'avais alors 6 ans,,très passioné par ce spectacle :la guerre , que je vivais.....J'ai vu un avion allemand se faire descendre devant mes yeux ,au ras des toits et des arbres....j'ai vu que l'un des Thunderbots le poursuivantparvenait à lui loger ses balles dans le capot des morceaux voltigeaint je me suis jeté par terre,je croyais qu'ils allaient percuter le sol ,les 3 avions sont passés à une dizaine de mètres au dessus de moi,j'étais presque droit dans leur axe,légérement décalé sur leur gauche...l'avion allemand a suivi la remonté de la colline,a remontée sur sa lancée ,en ressource puis est passé sur le dos vers 300 mètres quand le pilote s'est jeté en parachute......J'ai toujours été persuadé que c'était un Me 109 eh bien,erreur de ma part en vérifiant l'avion abattu ce jour là,à cet endroit était un Foke Wulf 190.........cependant,l'avant ,la casserole d'hélice m'avaient paru si peu massifs !!

vétéran
vétéran

 
Messages: 2425
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de THEO  Nouveau message 17 Jan 2021, 15:09

C'est sûr que les choses vont souvent très vite dans ces circonstances.

Parmi les nombreux films disponibles, prenons celui-ci. Même nous, assis tranquillement sur notre fauteuil, pouvons-nous tous les identifier ?


Je pense aussi à ces pilotes argentins qui attaquaient à une vitesse encore bien plus élevée lors de la guerre des Malouines. ça devait défiler devant le capot ! ...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 602
Inscription: 21 Oct 2016, 12:33
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de THEO : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Stéphane L  Nouveau message 17 Jan 2021, 18:25

Ce sont les images d'un simulateur de vol, volontairement vieillies pour faire d'époque ;)

A ma connaissance, seules les forces US ont disposé de film couleur pour leurs cinémitrailleuses, et assez tard dans la guerre.

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 341
Inscription: 04 Fév 2014, 23:08
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Stéphane L : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de THEO  Nouveau message 17 Jan 2021, 18:44

Certes, mais ça donne une bonne idée de la problématique de l'identification.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 602
Inscription: 21 Oct 2016, 12:33
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de THEO : cliquez ici


Re: identification des objectifs attaqués

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 17 Jan 2021, 19:25

Alfred a écrit:Quand vous ne voyez l'objectif que quelques secondes votre regard peut être attiré par certains détails non significatifs suivant l'angle de vision,j'en ai fait moi même l'expérience en juillet 1944,j'avais alors 6 ans,,très passioné par ce spectacle :la guerre , que je vivais.....J'ai vu un avion allemand se faire descendre devant mes yeux ,au ras des toits et des arbres....j'ai vu que l'un des Thunderbots le poursuivantparvenait à lui loger ses balles dans le capot des morceaux voltigeaint je me suis jeté par terre,je croyais qu'ils allaient percuter le sol ,les 3 avions sont passés à une dizaine de mètres au dessus de moi,j'étais presque droit dans leur axe,légérement décalé sur leur gauche...l'avion allemand a suivi la remonté de la colline,a remontée sur sa lancée ,en ressource puis est passé sur le dos vers 300 mètres quand le pilote s'est jeté en parachute......J'ai toujours été persuadé que c'était un Me 109 eh bien,erreur de ma part en vérifiant l'avion abattu ce jour là,à cet endroit était un Foke Wulf 190.........cependant,l'avant ,la casserole d'hélice m'avaient paru si peu massifs !!


::Merci:: , Alfred , pour la franchise de ton témoignage. ::super::

Il faut bien prendre conscience que nos "poulets et pandores" modernes sont à peu près incapables de tracer le moindre portrait-robot à partir des relations de "bonne foi" faites par les témoins présents lors d'une agression ou un forfait ! Fort heureusement, les empreintes digitales, puis, surtout, "génétiques" sont passées par là! :D

En 1943/1944, on cause d'appareils, qui, au sein de la Chasse et de l'Attaque au sol, galopaient, allègrement, à 500 km/h, voire plus, soit 8,33 km parcourus par minute - on vous verbalise, désormais, depuis 18 mois, quand vous roulez sur une nationale, à plus de 1 ,33 km par minute (80 km/h) ::mortderire:: - Cà n'a pas de rapport direct, certes, mais çà précise bien la vision furtive qu'on peut avoir d'un aéronef! De nos jours, on entend le bruit de leurs réacteurs, à basse altitude, alors qu'ils sont, déjà, loin derrière nos fenêtres ou balcons, vers lesquels nous nous sommes précipités pour essayer de les voir! - j'habite en zone rurale profonde , où les distractions sont rares! ::elu boulet:: - Même motif, même punition, avec les hélicos récents, en fonction de leur altitude de passage! ::mal-a-la-tete::

Néanmoins, avec 8 bornes parcourues à la minute, on se retrouve confronté avec la "fenêtre de tir", qui en devient, nécessairement, elle-aussi, plus réduite, même quand l'attaquant a caler sa cible fixe (!) dans son viseur. A vue de nez, mais surtout de ses yeux, il devait pouvoir la caler, correctement, dans son viseur, à 3000 m de distance ( par beau temps!), sans tenir compte de son altitude de vol, soit, à la louche et au mieux, une dizaine de secondes avant de la dépasser! Si je raconte des niaiseries, n'hésitez pas à me tacler. ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4759
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers L'AVIATION DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Un équipement de la Wehrmacht peu connu : le dispositif de communication optique Li.spr.80 
il y a 53 minutes
par: Didier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Aujourd’hui, 00:39
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
Hier, 23:52
par: kfranc01 
    dans:  MARQUAGE PZ.IV DAK 
Hier, 23:44
par: frontovik 14 
    dans:  Le drapeau rouge flotte sur le reichstag 
Hier, 23:11
par: Alfred 
    dans:  L'inculpation d'un ex-gardien de camp nazi,espoir de justice pour les déportés de Marseille 
Hier, 23:09
par: nox 
    dans:  [DU 28 février 2021 au 31 mars 2021]: La guerre navale en Méditerranée 
Hier, 23:04
par: NIALA 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
Hier, 23:04
par: kfranc01 
    dans:  Des députés insistent pour obliger les communes à entretenir les tombes de soldats « morts pour la F 
Hier, 22:34
par: dynamo 
    dans:  29 éme RR et 136 eme RIF 
Hier, 18:44
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Majestic-12, Tbot et 134 invités


Scroll