Page 2 sur 2

Re: Anecdotes sur la vodka pendant la guerre

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 16:59
de Chiara
Étant donné qu'on doit analyser le cas de cette vodka Squadron 303, je cherchais juste à me documenter, et à savoir s'il existait des histoires ou des boissons similaires. Jai découvert la "Red Army Kalaschnikov" par exemple, une vodka qui rend hommage au fusil d'assaut du même nom. On en apprend tous les jours, et je suis ravie d'échanger avec vous sur ce sujet !

Re: Anecdotes sur la vodka pendant la guerre

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 17:35
de Dog Red
Tu dois limiter ton champ de recherches à la Seconde Guerre mondiale et à la vodka ?
Je n'ai pas d'exemple en tête mais avec l'évolution du marketing aux Etats-Unis, il doit peut être y avoir d'autres exemples avec la psychose de la bombe atomique des années 1945-50 (il y a par exemple une pièce montée en forme de champignon atomique), les guerres de Corée et du Vietnam...

Re: Anecdotes sur la vodka pendant la guerre

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 21:02
de thucydide
Ma professeur de biologie de 3e, nous avait raconté une anecdote, de fin de guerre, elle l'a tenait de son mari qui fut militaire.
Avec ses camarades il rencontra des soldats russes ou polonais, je me souviens plus exactement, mais il y avait une armée polonaise de libération qui s'est formée dans le cadre de l'armée rouge fin 1944.
Ces hommes avaient envie de boire de la Vodka pour une soirée.
Dans cette grande débâcle de fin de guerre, ses hommes trouvèrent un alcool à usage industriel, je ne sais plus si c'est pour du parfum ou de l'alcool à brûler ou peut-être de la térébenthine .
Mais ces soldats voulurent trinquer avec les français de cette mixture.
Ceux-ci refusèrent et laissèrent les russes ou polonais boire pour se réchauffer à l'arrière d'un camion, il les trouva tous morts de lendemain matin.

Re: Anecdotes sur la vodka pendant la guerre

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 21:38
de pierma
J'ai lu une histoire du même genre, qui s'est produite au moment de la libération d'un camp de travail en Allemagne. Les ouvriers libérés sont tombés sur une citerne d'alcool méthilique, et malgré les avertissements d'un étudiant tchèque "n'en buvez pas c'est du poison" arrosèrent copieusement leur libération. Il y eut une vingtaine de décès.

(L'alcool buvable est l'alcool éthylique. C'est le même qu'on utilise comme désinfectant, ou pour l'alcool à brûler, qui lui contient un vomitif - ou un truc pour dénaturer le goût, je ne sais plus - pour empêcher qu'il soit utilisé pour la boisson : il est totalement détaxé.)

Re: Anecdotes sur la vodka pendant la guerre

Nouveau messagePosté: 04 Déc 2018, 22:09
de Alcide NITRYK
Certains se souviennent de la catastrophe du Boeing de la Korean Airlines. Abattu par un pilote un peu confus.
Pour l'hiver dans ces contrées, les pilotes et les mécaniciens attachés aux chasseurs trinquent tous les matins en actionnant le robinet de purge du circuit de refroidissement. Ce qui veut dire qu'a l'approche du printemps, la chasse soviétique était clouée au sol.
Anecdote qui m'a été racontée par un Russe, ancien pilote, reconverti comme directeur de Rossgostrakh.