Connexion  •  M’enregistrer

Devoir de Mémoire et Scolarité

Vous êtes collégien , lycéen, étudiant et vous avez besoin d'un petit coup de main ?
Profitez de cet espace pour demander l'aide de notre communauté.
MODÉRATEUR: Dog Red

Devoir de Mémoire et Scolarité

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de WBS  Nouveau message 18 Jan 2008, 18:25

Si l'on devait, demain, introduire la notion de Devoir de Mémoire à enseigner dans les programmes scolaires, quelle forme pensez-vous que cette notion devrait prendre pour être effective auprès de la jeunesse ?


 

Voir le Blog de WBS : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 18 Jan 2008, 19:28

Pour moi, le devoir de mémoire est le respect dû à tout homme (ou femme) tombé pour la Liberté. Ce peux être un soldat tombé au combat comme un résistant qui a été fusillé ou un Déporté qui a lutté contre l'oppresseur.
Chacun de nous doit se souvenir que ses gens-là ont payés de leur vie le fait que nous soyons maintenant libre et heureux et surtout veiller à ce qu'ils ont fait ne sombre pas dans l'oubli. Qu'est-ce qu'un bouquet de fleurs sur une tombe ou se recueillir pendant une minute de silence consacrée à leur mémoire. Ils n'ont pas regardés, eux aux conséquences que leurs actions allaient avoir sur leur propre vie. Nous devons faire en sorte de transmettre notre Histoire aux générations qui viennent et surtout, veiller que les erreurs et les monstruosités que l'on a laissé faire par le passé ne refassent plus surface.
Pour moi c'est ça le devoir de mémoire!


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 20 Jan 2008, 09:36

Bonjour,

Tout fait politique ayant pour objet une remise en cause de civilisation doit aboutir sur un bilan (causes-traitements-conséquences)qui doit permettre de ne pas renouveler les mêmes erreurs, de ne pas recréer les mêmes conditions qui risqueraient d'engendrer les mêmes effets.
La Seconde Guerre Mondiale a fait payer un très lourd tribu humain pour l'éradication de ce qui aurait été fatal pour, non seulement notre civilisation, mais aussi pour l'humanité.
Chaque soldat tombé doit être respecté, non seulement en tant qu'humain, mais aussi en tant que symbole de la reconquête de la liberté.

Le devoir de mémoire s'inscrit dans cette philosophie, il doit nous permettre d'accentuer notre vigilance et pas seulement axée sur les néonazes, mais aussi sur toutes les idées qui pourraient asservir l'homme et servir l'intolérance.
Nicki


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de WBS  Nouveau message 20 Jan 2008, 23:12

Daccord avec toi Nicki, mais concrètement on fait koi avec les ptits bouts???


 

Voir le Blog de WBS : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de sekhmet  Nouveau message 21 Jan 2008, 08:30

bonjour à tous,

Pour répondre à ta question WBS, concrètement, il faut faire des projets pour que le devoir de mémoire ne tombe pas dans l'oubli (je suppose que tu as du en faire pas mal). Par exemple : par la visites des lieux de mémoires (musées, mémoriaux, lieux emprunts de mémoire ... ), ou faire venir ces combattants de la Liberté pour qu'ils expliquent leur expérience. Ce qu'il faut c'est sensibiliser les enfants, leur expliquer. Pour les plus jeunes, on peut partir des noms qui sont inscrits sur les monument aux morts ou encore les stèles, avec la question suivante : "savez-vous pourquoi ces noms sont-ils écrit ?"

Je sais que les bibliothèques font parfois des ateliers en présentant des livres sur la guerre, et en faisant des lectures. Pour les archives, le service pédagogique travaille avec les affiches de l'époque.

Voilà, ensuite ceux sont que mes idées, et je ne sais pas ce qu'elles valent.

Amicalement

Sekhmet
Dernière édition par sekhmet le 21 Jan 2008, 12:25, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de sekhmet : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 21 Jan 2008, 09:26

A mon avis, Christophe, tout dépend de l'age de tes élèves. Ton projet pédagogique diffèrera selon l'age de ton "public", les solutions proposées par notre amie Lucile me semblent bien adaptées pour des classes 14-15 ans.
Pour des élèves plus jeunes, il me semble qu'il faille davantage illustrer par l'exemple le contenu du "devoir de mémoire". Comme il me semble judicieux de ne pas parler du "devoir de mémoire" comme une notion appartenant au seul conflit SGM, mais en tant que notion philosophique plus générale.
Toujours avec comme base l'aspect mécanique "Causes>effets>traitement>bilan" Puis= devoir de mémoire
L'illustration peut être la plus souvent trouvée dans des exemples vécus dans la classe, toutes les formes de discrimination pouvant y être trouvée et remises sous la forme de cette équation.
Je ne fais pas spécialement allusion à certains évènements...

Amitié
Nicki le Bousier


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Estelle25  Nouveau message 22 Fév 2008, 11:35

Bonjour à tous,

Pour les plus jeunes, ce peut être à partir d'une lecture, d'une chanson, d'une poésie, ou simplement en repartant des noms donnés à nos rues et à nos écoles.

Je m'explique un peu plus largement :

l'année dernière ma fille (en cm1) a fait l'étude d'un livre parlant de la résistance, de la déportation.

Cette année en cm2, leur maitre leur a demandé de faire des recherches en prenant comme base les noms de résistant(e) et déporté(e) donnés à nos rues et écoles : Anne Franck, Pierre Brossolette, Jean Moulin, Général de Gaulle, etc...
Et ils ont étudiés dernièrement et appris le poème de Verlaine : Chanson d'automne, ce qui a améné bien sûr une discution sur les vers les plus connus et diffusés pour annoncés le débarquement.

Ensuite, ce n'est pas seulement l'affaire de l'école, mais aussi des familles.
documentaires ou docu-fictions télévisés, avec discution en famille, ne pas laisser l'enfant seul devant ces images sans explication avant ou après les avoir vues.
Faire parler les arrières-grands-parents quand on a la chance qu'ils soient encore avec nous
visite de lieux de mémoire, de sites, de musées, tout en faisant attention aux âges de nos enfants (musée interdit au moins de 10 ans par exemple), mais aussi à leur sensibilité, leur émotivité.

Ne pas vouloir à tout prix faire "entrer" cette leçon de force, mais y aller pas à pas, afin de bien obtenir le résultat désiré : que nos enfants se souviennent et respectent ceux qui sont tombés pour notre liberté.


 

Voir le Blog de Estelle25 : cliquez ici



Retourner vers AIDE AUX SCOLAIRES ET ETUDIANTS




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 21 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 28 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 38 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Malgré-elles:les Alsaciennes et Mosellanes incorporées de force dans la machine de guerre nazie. 
il y a 43 minutes
par: de.rene 
    dans:  Uniformes des Forces armée britanniques 
Aujourd’hui, 17:18
par: iffig 
    dans:  Pauvre Histoire ! La promo LOUSTAUNAU-LACAU à St-Cyr 
Aujourd’hui, 14:52
par: alfa1965 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 13:22
par: Felipe del Rio 
    dans:  et le canal alors? 
Aujourd’hui, 12:41
par: Dog Red 
    dans:  Identification LIEUX 
Aujourd’hui, 12:13
par: RoCo 
    dans:  Le docteur Bloch, médecin de famille d'Hitler 
Hier, 23:25
par: alfa1965 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Scroll