Connexion  •  M’enregistrer

Les femmes dans la guerre

Vous êtes collégien , lycéen, étudiant et vous avez besoin d'un petit coup de main ?
Profitez de cet espace pour demander l'aide de notre communauté.
MODÉRATEUR: Dog Red

Les femmes dans la guerre

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Nath  Nouveau message 29 Oct 2007, 20:58

Comme déjà dit précédement, je recherche des informations ou des témoignages de femmes ayant vécu la guerre de l'intérieur, soit en tant qu'infirmière ou dans les différents services militaires, soit en atnt que travailleuse dans les usines.
d'avance merci beaucoup


 

Voir le Blog de Nath : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de WBS  Nouveau message 02 Nov 2007, 00:33

Tape sur le net "Femmes seconde guerre mondiale" et tu trouveras tn bonheur... Les Canadiens ont fait pas mal de travux sur ce sujet... Va voir sur le site du Ministère des Anciens Combattants du Canada... Je pense que ça peut être intéressant...


 

Voir le Blog de WBS : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 02 Nov 2007, 16:21

Voici ce que monsieur Cliff Chadderton, vétéran des Royal Winnipeg Rifles nous raconte dans son excellent document: Une Guerre Singulière:


LES «NURSING SISTERS»
CLIFF CHADDERTON
:

En tant qu’ancien combattant de l’Armée canadienne blessé au combat, j’ai pu être soigné par des infirmières canadiennes, les «Nursing Sisters», et croyez-moi, c’est un vrai privilège de pouvoir raconter leur histoire, de raconter ici ce qu’elles ont réalisé dans le théâtre italien, par exemple. En fait, les «Nursing Sisters» mériteraient qu’on leur consacre tout un document vidéo si seulement le temps le permettait.


NARRATEUR :

L’hôpital général no 5 venait de Taplow, en Angleterre. Les infirmières ont débarqué le 19 juillet dans un endroit appelé Augusta, sur la côte est de la Sicile. Elles étaient les premières femmes envoyées dans une zone de combat canadienne. Le front n’était qu’à quelques kilomètres au nord. Et juste au moment où cette unité s’installait, les deux bateaux qui transportaient leur équipement hospitalier ont été coulés dans le port
d’Augusta.

L’hôpital général no 14 avait été perdu presque en totalité pendant son transport vers la Sicile à bord du «SS Santa Elena». Le navire avait été coulé par des bombardiers allemands. Par chance, il n’y a avait pas eu de morts.

De façon générale, le service canadien des infirmières a apporté une précieuse contribution à cette campagne, tant en Italie qu’en Sicile. On avait envoyé assez d’infirmières pour assurer le fonctionnement de cinq hôpitaux de campagne. L’hôpital de campagne se trouve toujours un peu derrière les lignes, mais les infirmières étaient aussi très près des combats parce qu’elles assuraient des soins immédiats dans ce qu’on appelait les postes d'évacuation sanitaires; ce qui permettait de soigner les blessés sans délai.


NURSING SISTER :

Comme d’habitude, la journée a été pénible au poste d'évacuation sanitaire. Nous entendons le martèlement régulier de l’artillerie. Il y a 36 heures que je suis debout. Je suis épuisée, mais mon esprit galope. Je n’arrête pas de penser à ce jeune homme de la Saskatchewan, qui avait de si graves blessures. Les shrapnels font de tels dégâts! Il a fallu
lutter sans relâche pour empêcher ses blessures de s’infecter. Les patients meurent pendant que nous attendons l’arrivée de sulfamide et de pénicilline. Les blessés sont évacués vers notre poste en un flot constant. Par moments, nous n’arrivons pas à fournir à la tâche. Il y des soldats étendus dans tous les lits et, semble-t-il, sur chaque centimètre
de plancher. Nous faisons de notre mieux et si un jour quelqu’un écrit notre histoire, j’espère qu’il dira que nous avons essayé de soigner chacun de ces hommes.


CLIFF CHADDERTON :

Un des soldats bien connus du Cape Breton Highlanders fut blessé lors de la bataille de la crête de Coriano. Il s’agit de feu Dan MacDonald, de l’Île-du-Prince-Édouard. Il a perdu un bras et une jambe. Il est plus tard devenu ministre des Anciens Combattants. Lors d’un pèlerinage en Italie après la guerre, Dan MacDonald a prononcé un discours très émouvant
à l’ancien site du poste d’évacuation sanitaire no 5, à Ravenne. Si je me souviens bien, il a raconté comment il avait repris connaissance pendant qu’une infirmière faisait un bandage sur ce qu’il restait de son bras gauche. Il a ensuite baissé les yeux et il a vu une autre infirmière qui enlevait un garrot sur le moignon de sa jambe droite. Elles lui ont
demandé s’il voulait plus d’analgésiques. Sa réponse a montré à la fois son tempérament et l’effet que faisaient les infirmières militaires sur les soldats. Et quelle a été sa réponse? «Je crois que je vais endurer la douleur encore un peu. Je n’ai pour l’instant qu’une seule envie : savourer la compagnie de deux jeunes femmes de chez nous.»

G. W. L. Nicholson, dans son excellent livre «Canada’s Nursing Sisters», s’est exprimé sur
cette question.


NICHOLSON :

On ne pouvait donc plus exprimer de réserves quant à la sagesse d’employer les infirmières si près des zones de combat. À preuve, leur précieuse contribution au sein des unités et des équipes chirurgicales tout au long de la campagne d’Italie.


Attention cependant:

© Tous droits réservés. Ce document ne peut être reproduit en tout ou en partie sous quelque forme que ce soit
(incluant sur support électronique) sans l’autorisation écrite de l’Association des Amputés de guerre.

Il n'y a que sur un point où je suis en désaccord avec M. Chadderton, c'est lorsqu'il dit:
En fait, les «Nursing Sisters» mériteraient qu’on leur consacre tout un document vidéo si seulement le temps le permettait.


Il doit sûrement exister quelqu'un qui pourrait prendre ce temps...
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 06 Nov 2007, 20:50

sekhmet a écrit:salut à tous, salut Nath,

Est-ce que tu as essayer de contacter l'ONAC : l'Office National des Anciens Combattants ? ou l'équivalent pour la Belgique.

il y a surment des épouses de vétérans qui ont fait la guerre. je ne connais pas l'adresse pour la Belgique, mais Prosper pourra peut-être t'aider.

Cordialement

Sekhmet


Bonsoir Nath,
Lucile a raison et lorsque je t'ai donné le lien vers le Ceges, j'avais omis de te donner une page pleins de liens pour les anciens combattants.
Voici le lien:
http://www.clham.org/000008.htm
Amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 67882
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici



Retourner vers AIDE AUX SCOLAIRES ET ETUDIANTS




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 8 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 9 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  7 décembre; il y a 77 ans Pearl Harbour 
Aujourd’hui, 17:40
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Aujourd’hui, 17:16
par: Dog Red 
    dans:  Le massacre d'Oradour sur Glane 
Aujourd’hui, 16:44
par: Gerard LAIB 
    dans:  1e DB Polonaise 
Aujourd’hui, 15:42
par: Hussard ailé 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
Aujourd’hui, 14:54
par: Dog Red 
    dans:  Le Vol de la tapisserie de Bayeux: l'incroyable projet des nazis. 
Hier, 22:35
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  El Arabi Karim 
Hier, 21:29
par: jdl 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Scroll