Connexion  •  M’enregistrer

Marquage de chars allemands

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Re: Marquage de chars allemands

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 11 Juil 2019, 21:04

Dog Red a écrit:Pas très "carré" en effet.
On oublie trop facilement que la Seconde Guerre mondiale est un laboratoire à ciel ouvert de la guerre blindée.

Les Teutons tatonnent autant que les autres et les modèles divisionnaires s'en ressentent.

Une remarque importante concernant la 7.Panzer-Division que tu évoques : durant la campagne de mai 1940, elle n'a aucun Pz.III (idem à la 8.Pz-Div.).


Petite remarque en passant...
Pour avoir étudié assez longuement les organisations divisionnaires a la Française et a l'Allemande de 1940 j'en suis venu à la conclusion suivante :
- L'armée française prévoyait d'organiser ses troupes selon un modèle, que le matériel moderne soit disponible ou pas en quantité suffisante. Ainsi, elle remplaçait au fil des arrivages des matériels plus anciens, tout en se dirigeant vers la composition souhaitée petit à petit
- A l'opposé, l'armée Allemande organisait en fonction du matériel disponible, ce qui abouti a une variabilité énorme sur un même type d'unité. C'est ainsi que l'on voit des organisations "officielles" ( KStN ) différentes d'une compagnie de panzerdivision à une autre pourtant soit disant réputée construite sur le même modèle. Pis, au sein d'un même régiment d'une même division, les organisations de compagnie similaires ( légères ou moyennes) étaient parfois différentes non seulement dans la pratique mais aussi dans la théorie ( variantes de KStN ). Inutile d'ajouter que les KStN étaient purement théoriques elles mêmes et que donc , passé quelques kilomètres de circulation sur chenilles, la dotation réelle différait immédiatement de la dotation théorique( pour peu qu'elle fut atteinte avant le début de la campagne ... j'ai des exemples ou il manque systématiquement un char ici ou la , parfois il est remplacé par un autre modèle ...).

L'un dans l'autre, aucune des deux solutions n'est viable à grande échelle dans la construction d'une armée motorisée, mais chacune a ses avantages et inconvénients :
-Dans le cas français, on saupoudre le matériel neuf dans toutes les unités , de façon équitable ( ou d'allocation choisie dans certains cas : divisions d'active, devant effectuer une mission stratégique ...)
-Dans le cas allemand, on obtient des grandes unités de puissance différentes suivant l’équilibre obtenu au sein des compagnies avec des renversements notables lorsque l'unité reçoit des grosses livraisons ( un bataillon complet réarmé d'un coup par exemple)
Les problèmes de logistique ( pièces de rechange) me semblent plus maîtrisables coté allemand si les allocations sont faites avec intelligence, mais n'allons pas non plus déterminer que les français étaient fous en prenant un simple exemple : les deux seuls bataillons de chars fonctionnant au diesel ( FCM36) étaient regroupés dans le même GBC( 503) et ce, uniquement pour une question de logistique.

Alain
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2567
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Re: Marquage de chars allemands

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 12 Juil 2019, 08:17

alain adam a écrit:


Pour les 253, j'étais persuadé que les premiers exemplaires n'avaient pas participé a la campagne de France. Une idée des affectations divisionnaires ?
Alain


Ce sont les Muniwagen (Sd.Kfz.252) qui avaient manqué à l'appel pour le Westfeldzug
Les livraisons de Beowagen (SdKfz.253), elles, s'étaient étalées avec 1, en mars, 9, en avril, 10, en mai et 5 en juin 1940.
La StuG-Batterie 640, qui sera intégrée dans l'Infanterie-Regiment (mot.) "Großdeutschland", en avait perçus... On en voit un, ici, franchir la frontière luxembourgeoise...

Image

La dotation théorique prévoyait 2 Sd.Kfz.253 à l'état-major de batterie (Batterietrupp) et un à chacun des trois Zugführer, soit 5 véhicules par batterie. Le 10 mai 1940, seules, trois batteries étaient opérationnelles, 640, 659 & 660. A l'époque, il n'était pas prévu d'attribuer des StuGe à la Stabsbatterie et aux Zugführer, du coup, les 253 faisaient, à la fois, office de Beowagen et de Befehlswagen. Sa production sera interrompue en juin 1941, après la livraison de 285 exemplaires et l'attribution de StuGe aux Zugführer, puis aux Batterieführer - les véhicules récupérés seront attribués aux état-majors des régiments d'artillerie - , les Stab-Abteilungen continueront à utiliser les 253 jusqu'en décembre 1942.

Avant l'arrivée des Tigres et Panthers, et plus particulièrement en 1940, il n'existait que deux types :
-kl.PzBefehl.Wg ( chassis Pz I )
-gr.PzBefehl.Wg , parfois dénommé plus simplement Pzbefehl.Wg ( chassis Pz III )
A cette époque là les chars modifiés Pz 35(t) et Pz 38(t) n'entraient pas dans la seconde catégorie, celle ci se composant exclusivement de châssis de Pz III.


Pssst, Alain, jette un coup d'oeil sur les 3 feuillets (133-134-135) que j'ai insérés post N°28 ;) . Que lis-tu en en-tête des colonnes 6, 7 & 8 ? (6) kl.Pz.Bef.Wg "Panzer I", (7) Be.fwg "Panzer III", (8) Bef.Wg (t) "Panzer 35 (t) & "Panzer 38 (t)"
... et c'est là qu'on se marre, car, en date du 12 février 1940, la 7.Panzer-Division, selon le feuillet 134, était sensée aligner, uniquement, 17 kl.Befehls, alors que fin mai 40, elle dispose de Befehls 38 (t) et, au moins d'un Befehls Panzer III - il semble qu'il y en avait deux en dotation à la Nachrichtungs-Abteilung 183.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3435
Inscription: 25 Mai 2016, 17:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Marquage de chars allemands

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de alain adam  Nouveau message 12 Juil 2019, 20:35

Loïc Charpentier a écrit:
alain adam a écrit:


Pour les 253, j'étais persuadé que les premiers exemplaires n'avaient pas participé a la campagne de France. Une idée des affectations divisionnaires ?
Alain


Ce sont les Muniwagen (Sd.Kfz.252) qui avaient manqué à l'appel pour le Westfeldzug
Les livraisons de Beowagen (SdKfz.253), elles, s'étaient étalées avec 1, en mars, 9, en avril, 10, en mai et 5 en juin 1940.
La StuG-Batterie 640, qui sera intégrée dans l'Infanterie-Regiment (mot.) "Großdeutschland", en avait perçus... On en voit un, ici, franchir la frontière luxembourgeoise...

Image

La dotation théorique prévoyait 2 Sd.Kfz.253 à l'état-major de batterie (Batterietrupp) et un à chacun des trois Zugführer, soit 5 véhicules par batterie. Le 10 mai 1940, seules, trois batteries étaient opérationnelles, 640, 659 & 660. A l'époque, il n'était pas prévu d'attribuer des StuGe à la Stabsbatterie et aux Zugführer, du coup, les 253 faisaient, à la fois, office de Beowagen et de Befehlswagen. Sa production sera interrompue en juin 1941, après la livraison de 285 exemplaires et l'attribution de StuGe aux Zugführer, puis aux Batterieführer - les véhicules récupérés seront attribués aux état-majors des régiments d'artillerie - , les Stab-Abteilungen continueront à utiliser les 253 jusqu'en décembre 1942.

Avant l'arrivée des Tigres et Panthers, et plus particulièrement en 1940, il n'existait que deux types :
-kl.PzBefehl.Wg ( chassis Pz I )
-gr.PzBefehl.Wg , parfois dénommé plus simplement Pzbefehl.Wg ( chassis Pz III )
A cette époque là les chars modifiés Pz 35(t) et Pz 38(t) n'entraient pas dans la seconde catégorie, celle ci se composant exclusivement de châssis de Pz III.


Pssst, Alain, jette un coup d'oeil sur les 3 feuillets (133-134-135) que j'ai insérés post N°28 ;) . Que lis-tu en en-tête des colonnes 6, 7 & 8 ? (6) kl.Pz.Bef.Wg "Panzer I", (7) Be.fwg "Panzer III", (8) Bef.Wg (t) "Panzer 35 (t) & "Panzer 38 (t)"
... et c'est là qu'on se marre, car, en date du 12 février 1940, la 7.Panzer-Division, selon le feuillet 134, était sensée aligner, uniquement, 17 kl.Befehls, alors que fin mai 40, elle dispose de Befehls 38 (t) et, au moins d'un Befehls Panzer III - il semble qu'il y en avait deux en dotation à la Nachrichtungs-Abteilung 183.


Il faut croire que la priorité était d'armer les compagnies avec des Pz 38(t) et qu'ensuite seulement est venue l'opportunité de remplacer( en partie) les kl.Bef.Wg par des Bef.Wg 38(t) . Pour un second Gr.Pzbefehl.Wg, rien d'impossible, il peut y en avoir jusqu’à 7 dans le Nachrichten Abt, sur deux modèles d’équipement radio différents ( SdKfz 267: 5 et 268: 2 ). Selon toute vraisemblance, ils ont été remplacés par des Bef.Wg. 38(t) sauf ( et au moins) pour le char identifié.
J'avais effectué un décompte des Befehl.wg ( chassis I et III ), et il n'y en a pas assez après la campagne de Pologne pour doter intégralement la panzerwaffe envoyée a l'ouest en 40, donc il y a forcément des "déclarations" de PzBef.Wg qui correspondent a des chars de commandement sur chassis 35(t) et 38(t) dans les 6e, 7e et 8e Pz.Div. .
Alain
Bref, tout cela ne fait pas avancer le schmilblick :)
Armée de Terre Française 1940
http://atf40.fr/

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2567
Inscription: 06 Aoû 2013, 00:13
Région: rhone
Pays: france

Voir le Blog de alain adam : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
il y a 1 minute
par: kfranc01 
    dans:  Attentat contre Hitler:l'Allemagne commémoré ses héros 
il y a 12 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Kraftfahrer 
il y a 41 minutes
par: Robertbel 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
il y a 43 minutes
par: François 
    dans:  bombardement des plages 
Aujourd’hui, 16:05
par: Tomcat 
    dans:  Que serait-il advenu de la Belgique en cas de victoire allemande – Histoire de la collaboration. 
Aujourd’hui, 16:00
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
Aujourd’hui, 15:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  On a retrouvé la Minerve ! 
Aujourd’hui, 15:18
par: SEPPI 
    dans:  BOEING B17 G BAG STINKER 
Aujourd’hui, 13:25
par: Corinne_LLV 
    dans:  STO Pologne 
Aujourd’hui, 11:36
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll