Connexion  •  M’enregistrer

endommager un char à la mitrailleuse

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

endommager un char à la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de par-la-racine  Nouveau message 30 Juin 2019, 18:46

j'avais déjà vu au grès de mes pérégrinations, des protections portées par des pilotes de chars durant la première guerre mondiale pour se protéger des éclats se détachant du blindage suite à des tirs de mitrailleuses.
Ma question : ce genre d'éclats était-il possible pendant la seconde guerre mondiale ? par exemple, une Browning pouvait-elle suffisamment marteler un blindage pour faire fuser le shrapnel à l’intérieur de l'habitacle ?
Merci d'avance pour les réponses :)

Private
Private

 
Messages: 5
Inscription: 30 Juin 2019, 18:26
Région: centre
Pays: France

Voir le Blog de par-la-racine : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 30 Juin 2019, 19:08

je ne sais pas si une munition de 12/7 pouvait détacher des copeaux d'acier à l'intérieur d'un char, les spécialistes en munition vont nous le dire.
J'ai lu dans Pierre BILLOTTE - Le temps des armes - PLON - 1972, que les fantassins allemands tiraient à la Mg34 sur les épiscopes de son
B1Bis pour l'aveugler, ce qui était efficace car il n'avait plus que sa lunette de tir pour avoir une vision extérieure.
pour mémoire, c'est Pierre Billotte qui, le 15 mai 1940, à Stonne, shoote 12 panzers en quelques minutes.
::tank::
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3728
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de par-la-racine  Nouveau message 30 Juin 2019, 19:16

ho oui, le premier des deux combat de ce village ! et oui j'avais déjà trouvé des témoignages d’éléments extérieurs détruits à grand renforts de bastos ^^ et j'ai aussi trouvé des histoires de morceaux de métal expulsés du coté opposé à un choc violent ou une série de chocs répétés, je suppose donc que pour les blindages en un seul bloc c'est possible.

Private
Private

 
Messages: 5
Inscription: 30 Juin 2019, 18:26
Région: centre
Pays: France

Voir le Blog de par-la-racine : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 30 Juin 2019, 19:23

La Browing.50 est une arme antiaérienne capable de percer de part en part les véhicules non blindés.

Je n'ai jamais lu qu'elle ait eu des capacités contre les engins blindés et certainement pas les chars. Les aciers de la Première Guerre mondiale n'avaient rien de comparable, en épaisseur et qualité avec ceux de la seconde.

Question à creuser.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9836
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 30 Juin 2019, 21:20

Bonjour ! ::chapeau - salut::

Face à la menace des chars alliés, les allemands développèrent en 1917 des balles perforantes, a noyau d'acier, qui perçaient effectivement les blindages de l'époque; sans forcément mettre le char hors de combat. Il s'agit de mémoire de la munition 7,92 K pouvant être tiré depuis un mauser ou une mitrailleuse MG 08; et qui fit des ravages dans les équipages des caisses à savon sur chenilles ! :?

De plus, les Allemands développe le premier fusil anti-chars, le Mauser 1918 Tankgewehr de 13,2mm, à noyau de tungstène (déjà !); l’ancêtre des fusils anti-char de la seconde guerre mondiale :o

Une mitrailleuse contre les tanks fut aussi développé, dénommée MG Tuf (Tank und Flieger) tirant la munition de 13,2 mm TuF Tangewehr.

De plus, pour assurer la vision, les premiers chars ne sont pas équipé d'épiscope, mais de simples ouvertures ou une balle de mitrailleuse classique peut pénétrer et ensuite ricocher à l'intérieur; la terreur des équipages. D’où l'équipement des tankistes de la PGM. :D

Pour répondre à la question sur la .50 BMG; elle est parfois considéré comme une copie de la 13,2 mm TuF allemande.... Entrée en service en 1921, la .50 BMG employée dans la mitrailleuse M2 offrit un avantage sensible aux Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale : elle était suffisamment puissante pour foutre en l'air nombre de blindés légers allemands... :D


A peluche ! ::alatienne::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12720
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 30 Juin 2019, 22:12

Ci-dessous, quelques données de pénétration d'un projectile de .50 (épaisseurs en pouces).
A 200m, le projectile perce 1 pouce de blindage, soit 25mm. A 600m, un blindé léger en prend encore pour son grade mais pas un char.

Image
Source : Osprey - Browing.50-Calibre Machine Guns
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9836
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 30 Juin 2019, 22:25

avec ce tableau, on s'aperçoit que le béton est performant...
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3728
Inscription: 14 Mar 2006, 20:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 30 Juin 2019, 22:45

Déjà lors de la PGM, ces armes devaient être utilisé à courte distance, en combat rapproché, mettant à l'épreuve les nerfs de ses servants! grossesurprise

Une munition anti-véhicules a noyau dur a été développé au calibre 0.50 AP. Est-ce que tu as les données ? Ces munitions perforaient les parois d'un halftrack teuton et des panzerounettes sans problème. ::tank::

Est-ce que tu as dans le Osprey le ratio des types de munition employé par l'infanterie US ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12720
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Richelieu  Nouveau message 30 Juin 2019, 23:46

Bonsoir.
Endommager,voir désemparer un PZKW I,oui.Un Tiger Non.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 4974
Inscription: 16 Mai 2009, 19:48
Localisation: Cote d'Emeraude

Voir le Blog de Richelieu : cliquez ici


Re: endommager un char a la mitrailleuse

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 01 Juil 2019, 05:54

kfranc01 a écrit:Déjà lors de la PGM, ces armes devaient être utilisé à courte distance, en combat rapproché, mettant à l'épreuve les nerfs de ses servants! grossesurprise


La .50 n'a pas été conçue pour engager des cibles terrestres et encore moins des engins blindés mais bien des avions.
Au départ, c'est même une arme plutôt destinée à équiper les avions de l'Air Corps où le débat .50 vs .30 va presque désigner cette dernière. Un avion peut emporter 4x plus de munitons de calibre .30 pour un gain global de poids emporté à une plus grande cadence de tir. C'est la Navy qui va "sauver" la .50 en l'adoptant pour l'aviation embarquée au vu des dégâts causés sur les petits navires. Mais on s'éloigne du sujet...

kfranc01 a écrit:Une munition anti-véhicules a noyau dur a été développé au calibre 0.50 AP. Est-ce que tu as les données ? Ces munitions perforaient les parois d'un halftrack teuton et des panzerounettes sans problème. ::tank::

Le texte et le titre du tableau sont ambigus mais si l'on s'en réfère au titre, il est bien question de "Amor Percing". Est-ce la munition à noyau dur que tu évoques ?? That's the question !

Mais soyons pragmatiques ! Comme beaucoup sans doute, j'ai eu l'occasion de taquiner de la .50 à l'armée (ou c'est elle qui m'a taquiné, j'ai jamais trop su ! Tu trembles de la tête aux pieds avec ce truc là ! :D ).
Tu te vois engager un Panther à 200m en espérant blesser ses servants avec les copaux de blindage que tu pourrais éventuellement détacher à l'intérieur du compartiment de combat ? ::malades::

kfranc01 a écrit:Est-ce que tu as dans le Osprey le ratio des types de munition employé par l'infanterie US ?


Pans dans le Osprey cité en référence ci-dessus.
Je dois relire celui consacré à l'infanterie et aux Weapon Companies mais les bataillons d'infanterie étaient dotés de .30 car, encore une fois, la .50 est destinée à la défense AA des véhicules et des batteries d'artillerie notamment.

En attendant, une photo vaut mieux qu'un long discours (sans que ne soit précisé quels types de cartouches étaient disponibles entre 41-45)
Image

Enfin une dernière pour la route (c'est lundi matin et il va être l'heure d'aller bosser là ;) )

Image
Normandie 44, marriage à l'ombre d'une .50 :D

Source Osprey déjà citée.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 9836
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Recherche Forum 1ère GM 
il y a 56 minutes
par: thucydide 
    dans:  Listes des Pilotes Belges actifs en Angleterre dès 1940 
Aujourd’hui, 01:21
par: thucydide 
    dans:  OPÉRATION COBRA 1944 
Aujourd’hui, 01:06
par: thucydide 
    dans:  avant mai 1940 
Aujourd’hui, 00:39
par: thucydide 
    dans:  Les colonies françaises en 1940 
Hier, 23:16
par: Signal Corps 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 22:31
par: François 
    dans:  Débarquement en Provence 
Hier, 22:14
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  uniformes des Républicains 
Hier, 22:13
par: Cat 
    dans:  le vrai faux char Romilly, premier char a entrer dans Paris 
Hier, 20:35
par: Dog Red 
    dans:  [DU 1er JUILLET 2019 au 30 AOÛT 2019] Les véhicules militaires à croix rouge 
Hier, 18:57
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 13 invités


Scroll