Connexion  •  M’enregistrer

Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Master_Doctor  Nouveau message 03 Juin 2017, 19:23

Bonsoir à vous tous,

Je sais que les Homosexuels ne "craignaient rien" avant la promulgation du paragraphe 175 en 1937 (Loi qui criminalisait l'homosexualité masculine, de 1871 à 1994). La Kriegsmarine à été créée en 1935 (d'après Wikipédia), deux ans avant la promulgation. Y a t-il de grande chance pour qu'il y ait eu des homosexuels marins Nazis ?

Lorsque le paragraphe 175 a été promulgué, que devenaient ces marins homosexuels ? Etaient-ils débarqués de leurs navires auxquels ils étaient affectés pour être mis en camp de concentration, comme les soldats de la Wehrmacht Heer ? Faire demi-tour pour déposer un Homosexuel marin en attente de jugement... Ils devait en perdre du carburant et du temps pour ça.

::Merci:: à ceux qui auront pris le temps d'y répondre. J'ai essayé de faire des recherches sur internet mais je n'ai rien trouvé à ce propos malheureusement.

Steve

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21
Inscription: 02 Juin 2017, 18:46
Localisation: Perpignan
Région: Languedoc-Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de Master_Doctor : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Didier  Nouveau message 03 Juin 2017, 20:21

Bonsoir,

Ben il y a par exemple le cas du Kapitänleutnant Helmut Franzke commandant du U-3 en 1940, jugé en cour martiale pour homosexualité (avec des membres de sont équipage ??) chassé des U-boot, rétrogradé et versé dans une unité disciplinaire

http://uboat.net/men/commanders/314.html

Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 6566
Inscription: 23 Sep 2013, 09:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de carlo  Nouveau message 03 Juin 2017, 21:56

D'abord, comme vous le notez, le paragraphe 175 qui criminalise l'homosexualité date de 1871 et restera dans le code criminel allemand jusqu'en 1994. En 35, il est amendé et aggravé, mais cela signifie que la pratique homosexuelle était déjà interdite avant et non pas qu'il n'y avait "rien à craindre". Je serai surpris qu'on ait détourné des navires pour cela et d'ailleurs l'application a fait l'objet de diverses dispositions, ainsi l'OKW préconisait à partir de 42 de distinguer les homosexuels "prédisposés" (et de les chasser de l'armée), de ceux qui avaient des besoins sexuels basiquement "sains", dans cette catégorie devaient certainement entrer des pratiques de "croisière" entre marins.
Отребью человечества
Сколотим крепкий гроб!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2068
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 04 Juin 2017, 08:09

Bonjour,

A mon avis ils existait des homosexuels dans les rangs des SS. Discrets ils se trouvaient là en toute sécurité . Tous les SA n'ont pas été assassinés où dirigés vers Dachau.
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3069
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 04 Juin 2017, 10:15

A titre indicatif, l'homosexualité était, toujours, répréhensible, dans la Marine Nationale, à la fin des années 1960, quand elle était constatée.
En tant que chef de poste, je m'étais, ainsi, retrouvé en charge de garder (en cellule) deux "coupables", qu'il fallait, impérativement, éviter d'envoyer ensemble à la douche! Je les ai, toujours, soupçonnés d'entretenir, volontairement, ce comportement "exhibitionniste", pour pouvoir se faire virer de la Royale; en attendant, le confort des cellules n'avait rien de comparable avec un hôtel grand luxe.
Dans la totalité des armées, elle a toujours, été, sévèrement, réprimée - quand il s'agissait de hauts gradés, par exemple, dans la Royal Navy, on avait, parfois, tendance à faire semblant de ne pas la voir, mais malheur au "coupable" si , au combat, il s'avérait ne pas avoir été à la hauteur de sa tâche -.

ainsi l'OKW préconisait à partir de 42 de distinguer les homosexuels "prédisposés" (et de les chasser de l'armée), de ceux qui avaient des besoins sexuels basiquement "sains", dans cette catégorie devaient certainement entrer des pratiques de "croisière" entre marins.


On arrête d'affabuler sur les "mœurs contre nature" des matafs ! Ce sont des légendes de "pékins". ::mortderire:: En mer - même en temps de paix -, les conditions de vie et de travail sont telles qu'on a autre chose à penser qu'à sa "zigounette"... alors, en temps de guerre ! :D

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2102
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Didier  Nouveau message 04 Juin 2017, 11:07

Bonjour,

D'après Osprey il y aurait eut au moins 1 "incident" de ce type sur L'Atlantis dans et on le retrouve aussi "Under ten flags" :
"Ulrich Mohr, Rogge´s aide-de-camp, relates in his book "Under ten flags" one incident involving two men, occuring after a celebration with a "show dance" where several men played female roles."

Mais cela reste un cas assez isolé semble t'il.

Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 6566
Inscription: 23 Sep 2013, 09:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 04 Juin 2017, 11:10

Loïc Charpentier a écrit:ote] En mer - même en temps de paix -, les conditions de vie et de travail sont telles qu'on a autre chose à penser qu'à sa "zigounette"... alors, en temps de guerre ! :D


Le sexe n'obéit pas aux armistices ou aux cessez le feu, quant à la guerre ça l'active . En Algérie, dans le bled, un chef de chambre a du éloigner en vain, deux lits dont l'un se trouvait souvent inoccupé. Il n'y a pas que des marins qui ne portent pas le pantalon, les zouaves aussi :D
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3069
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Master_Doctor  Nouveau message 04 Juin 2017, 11:13

Mais ces soldats n'étaient, malgré la guerre, pas des robots. Les soldats mariés pensaient à leurs femmes et à leurs enfants (si ils en avaient), et ceux qui étaient homosexuels également. Les sentiments circulaient tout de même au sein de l'équipage je pense ? Même si ils étaient considérés comme des machines de guerre, il s'agissait d'êtres humains. Et comme tout le monde le sait, les être vivants ont des sentiments, ils ressentent des choses et ont des besoins.

Dites moi si je me trompe bien évidemment ! ^^

C'est pour cela que je pose cette question. Toutes les réponses à ces questions résulteront d'un ouvrage que je vais bientôt écrire. Dont le personnage est homosexuel et est un marin de la Kriegsmarine. Mais avant de commencer le roman, il faut beaucoup se renseigner sur ce sujet, ce que je fait difficilement au vu des résultats pas trés convaincant sur internet.

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 21
Inscription: 02 Juin 2017, 18:46
Localisation: Perpignan
Région: Languedoc-Roussillon
Pays: France

Voir le Blog de Master_Doctor : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 04 Juin 2017, 12:49

Didier a écrit:Mais cela reste un cas assez isolé semble t'il.

Didier


Ce ne sont que des cas isolés et, relativement, très peu nombreux, compte-tenu de la concentration de "mâles en rut" (ou supposés tels).

Mais ces soldats n'étaient, malgré la guerre, pas des robots. Les soldats mariés pensaient à leurs femmes et à leurs enfants (si ils en avaient), et ceux qui étaient homosexuels également. Les sentiments circulaient tout de même au sein de l'équipage je pense ? Même si ils étaient considérés comme des machines de guerre, il s'agissait d'êtres humains. Et comme tout le monde le sait, les être vivants ont des sentiments, ils ressentent des choses et ont des besoins.


Les "sentiments" ? Le "métier des armes" est conçu, depuis la nuit des temps, pour que le soldat n'ait pas de temps à y consacrer, car ils ne sont pas bons pour ce qu'une armée attend de ses troupes. En temps de conflit, le soldat a les très rares permissions et, éventuellement, à proximité du front, les BMC pour se faire "dégorger le poireau". En zone de combat, il y a d'autres priorités, obéir, éviter de se faire flinguer, se faire choper à roupiller lors d'une garde, perdre son arme - l'entretenir correctement, car elle peut sauver la peau de son propriétaire -, essayer de poser culotte - çà peut prendre des proportions énormes, ce genre de geste quotidien "anodin", au point de devenir une obsession! - , bouffer (presque) correctement, soigner ses ripatons (essentiels pour un biffin!) et, surtout, dormir, quand on en a le temps. Dans les rares périodes de calme, il peut torcher une lettre à l'attention de sa fiancée - en espérant qu'elle n'est pas partie se trouver un nouveau compagnon - ou de son épouse - suivant le cas, l'hypothèse précédente sur son infidélité reste valable! -. A tout çà, tu rajoutes, durant les derniers conflits mondiaux, le contexte local... sur le Front Est, en hiver, éviter de crever gelé debout ou se faire amputer les arpions, suite à des gelures, en AFN, en 41-42, en plein désert, en été, de crever d'une insolation ou de déshydratation, en Birmanie, dans la jungle, ... que du bonheur! En 14-18, sur le front d'Orient, on crevait plus facilement des "fièvres" que du fait de la balle ennemie.

... un ouvrage que je vais bientôt écrire. Dont le personnage est homosexuel et est un marin de la Kriegsmarine.


Je présume, vu ton jeune âge, que tu n'as jamais servi à bord d'un bâtiment (même en temps de paix!). ;)
Durant la Seconde Guerre Mondiale, le hamac était de rigueur dans un poste tout rikiki, qui, en mission, puait la chaussette humide, le slip pas propre, le remugle innommable ... bref, le fennec puissance 10! Le travail par bordée rinçait les hommes, au fil des jours; après 4 heures de quart, sur la passerelle, tu n'avais qu'une envie, essayer de roupiller , après avoir bouffé, vite fait, le rata du bord - tous les maitres-coqs n'étaient pas, hélas, des cuistots compétents-. Ton "seul plaisir" se résumait à jouer à la belote ou au skat (dans la Kriegsmarine) avec tes camarades de poste , qui n'étaient pas de service. Si , en plus, ton héros était, régulièrement, victime du mal de mer, il passait l'essentiel de son temps à dégobiller et a essayer de s'allonger durant ses heures de "repos", interrompues par le moindre branle-bas de combat. A ce petit jeu, tu oublies très vite tes pulsions "irrépressibles" et, comme les copains, tu essayes de les assouvir à terre, si tu as la chance de rentrer à bon port. Cela dit, tu oublies les boites de rencontre pour "homosexuels" (claque, cabaret ) et les racolages de trottoir, c'était un coup à croupir en tôle, voire de finir à Auschwitz.

En 1914-1918, les "poilus" avaient accusé le Haut-Etat-Major français de mettre du bromure dans Le Pinard; la légende existait, encore, de mon temps! ::mortderire:: L'éventuelle présence de bromure n'avait rien à voir à l'affaire, juste que le contexte des combats et la vie au quotidien, sur le front, avaient annihilé leurs "pulsions sexuelles".

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2102
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Le Devenir des Homosexuels Marins Nazis après 1937 ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 04 Juin 2017, 14:17

Ah, j'allais oublier! Ton "héros" de la Kriegsmarine , profitera, comme ses copains "hétéros", de la moindre occasion qui se présente, dans un univers où l'intimité est particulièrement réduite, pour se soulager "à cinq contre un". Je ne te fais pas le dessin. ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2102
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Arthur Pfannstiel (1901-?) 
il y a 21 minutes
par: orpo57 
    dans:  Opération Cerberus, le passage de la Manche par les cuirassés allemands 
il y a 24 minutes
par: alfa1965 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:03
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:18
par: kfranc01 
    dans:  L'affaire Frankenheim 
Hier, 21:41
par: orpo57 
    dans:  Identification d'un U-Boot 
Hier, 21:32
par: Orwell 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
Hier, 21:18
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pourquoi les Pays-Bas ? 
Hier, 20:34
par: Dog Red 
    dans:  Forcement du détroit de Gibraltar 
Hier, 20:11
par: alain adam 
    dans:  Renault R40 , immats / BCC ? 
Hier, 19:58
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Rob1 et 13 invités


Scroll