Connexion  •  M’enregistrer

Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de catherine  Nouveau message 03 Mai 2014, 18:45

Mon tonton, qui a connu la guerre, et qui était gaulliste, m'a certifié que le Général de Gaulle était en fait que Colonel....puisque nommé général à titre temporaire en mai 40 et dégradé en juillet 40..et jamais nommé général de l'armée française par la suite.....J'en appelle à votre connaissance sur ce sujet.... :?:
« Vous aviez le choix entre le déshonneur et la guerre. Vous avez choisi le déshonneur.Vous aurez la guerre". W. Churchill

Technician 5th grade
Technician 5th grade

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 46
Inscription: 03 Mai 2014, 18:22
Localisation: saint remy les chevreuse ( 78)
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de catherine : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de coolman  Nouveau message 03 Mai 2014, 19:11

Le 25 mai 1940, il est nommé général de brigade à titre temporaire . Cette nomination, dans une promotion de six colonels, correspond au fait que de Gaulle en tant que commandant d'une division blindée depuis le 7 mai 1940, fait déjà fonction de général, ses trois collègues commandants de division blindée (DCR) étant tous déjà généraux. Elle suscite la satisfaction de Charles Maurras dans l'Action française.
Le 19 juin, Weygand, supérieur hiérarchique de De Gaulle, lui ordonne de revenir de Londres, ignorant l'invitation à poursuivre le combat que ce dernier lui adresse . Peu après, de Gaulle est rétrogradé au rang de colonel par son ministre qui convoque successivement deux tribunaux militaires, le premier n'ayant prononcé qu'une peine symbolique. Le second condamne à mort le chef de la France libre, le 2 août 1940.
Voici un peu plus d'info , en ce qui me concerne je pense que monsieur De Gaulle a plutôt été nommé général de brigade
N'étant pas sur n'hésitez pas à me corriger, merci


 

Voir le Blog de coolman : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 03 Mai 2014, 19:14

Dans ce cas précis "l'habit ne fait pas le moine", il est bien nommé général de brigade le 25 mai 1940 à titre temporaire par l'autorité qui le condamnera à mort un peu plus tard.
Les événements qui suivront en font un condamné à mort (désigné Chef de la France Libre par W.Churchill himself) très occupé à tenter de maintenir la France dans la lutte contre le nazisme. Les questions administratives deviennent, à partir de là, très accessoires. A noter qu'il n'a pas profité de la situation pour se faire coudre des étoiles sur les manches, il en est resté à 2.
Mais peut-être existe-t-il une réponse plus conforme à la question??
Dernière édition par Tri martolod le 03 Mai 2014, 19:22, édité 1 fois.
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3992
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Alfred  Nouveau message 03 Mai 2014, 19:19

Il percevait une pension de colonel,il me semble....

vétéran
vétéran

 
Messages: 1335
Inscription: 21 Aoû 2011, 13:41
Région: Litus saxonicum
Pays: Grande Bourgogne

Voir le Blog de Alfred : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 03 Mai 2014, 19:28

Exact. De Gaulle touchait effectivement une pension de colonel depuis le 1er avril 1947. Il avait, en effet, refusé la proposition du président du Conseil Ramadier de régulariser sa situation. Jusque-là, il touchait l'équivalent d'une pension de général de brigade. Le Grand-Maître de l'Ordre de la Libération qu'il était se souciait peu de ces détails...


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Vincent Dupont  Nouveau message 05 Mai 2014, 08:28

Ce qui est assez "drôle" dans le sujet du grade de Charles de Gaulle c'est justement de voir les archives du bureau des officiers généraux dans la section du personnel, où l'officier en charge du dossier a fait une note proposant diverses solutions à l'époque, pour résoudre ce cas qui devait lui poser de gros problèmes administratif. Il est proposé de le titulariser dans son grade, de lui donner de l'avancement rétroactif, voir même de l'élever à la dignité de maréchal lol
Vincent

Image
"L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent ; elle compromet, dans le présent, l'action même."
Marc Bloch
Fusillé par l'occupant le 16 juin 1944

Redac' Chef Histomag 3945
Redac' Chef Histomag 3945

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3237
Inscription: 20 Fév 2008, 22:44
Localisation: Saint-Quentin
Région: Entre Picardie et Champagne
Pays: France

Voir le Blog de Vincent Dupont : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 05 Mai 2014, 08:48

En fait, le gouvernement Ramadier a fait preuve d'une mesquinerie indigne ! Puisque de Gaulle repoussait toute solution et déclinait par avance tout avancement ou récompense, il suffisait de mettre le droit en accord avec le fait en le nommant général de brigade, avec plein effet rétro-actif au 28 mai 1940. Que ça lui plaise ou non. Mais peut-être a-t-on voulu se ménager la possibilité de le poursuivre pour "port illégal d'uniforme" ? N'oublions pas qu'à compter de la fondation du RPF en avril 1947, de Gaulle était banni des radios officiels et que préfets et sous-préfets avaient ordre de ne plus se déplacer à sa rencontre... Mais les successeurs de Ramadier n'ont pas osé !


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 05 Mai 2014, 14:02

Il aurait pu s'auto-proclamer maréchal pour être au-dessus (il l'était au sens propre déjà) de ses généraux, comme l'avaient fait Staline et Tito.
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5898
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de pierma  Nouveau message 05 Mai 2014, 14:56

alfa1965 a écrit:Il aurait pu s'auto-proclamer maréchal pour être au-dessus (il l'était au sens propre déjà) de ses généraux, comme l'avaient fait Staline et Tito.

Non, pour De Gaulle sa mission à partir du 18 juin est d'ordre politique : restaurer la souveraineté française. Bien sûr ça passe aussi par les armes, mais pour lui (et pour la république) le gouvernement - fût-il provisoire - a la primauté sur le militaire : les militaires doivent obéissance au gouvernement. Son propre grade n'a donc aucune importance : il n'est pas le générallissime de la France Libre, il en est la direction politique. (appuyé dès que ce sera possible par une assemblée représentative - autant que possible vu les circonstances - et un gouvernement civil. (qui prend au début la forme d'un Comité Français de Libération Nationale, dont les ministres s'appellent des commissaires, jusqu'à ce que l'ensemble se désigne comme GPRF, gouvernement provisoire de la République, à la veille du débarquement.)

Se coiffer d'un képi de maréchal aurait été ridicule -prétentieux d'une part, et donnant une impression de concurrence de grade avec Pétain, d'autre part - mais surtout aurait pu donner aux Français comme aux alliés l'impression qu'il visait le pouvoir personnel. Or ce qui a porté De Gaulle du début à la fin est la légitimité de son entreprise : rétablir une république française souveraine. Aurait-il eu un autre projet politique qu'il n'aurait pas obtenu le soutien officiel de la Résistance, des partis et des personnalités politiques républicaines, sans parler de ses démêlées avec les alliés, qui ont déjà été bien laborieuses.

Non, De Gaulle a su éviter cet écueil, y compris après son départ du pouvoir en 46 : à la question posée par Edmond Michelet, ministre des armées du gouvernement, il a répondu que la seule solution sensée et sans ridicule consistait à laisser les choses en l'état. De mémoire :" L'histoire se chargera de régler le problème, si tant est qu'il y en ait un." Il est donc resté inscrit sur les rôles comme général à titre - éternellement - provisoire, et donc le titre de général n'étant pas officialisé selon l'usage par le journal officiel, il touchait une retraite de colonel, son seul grade officiel.

vétéran
vétéran

 
Messages: 681
Inscription: 16 Jan 2011, 18:04
Région: Franche-Comté
Pays: France

Voir le Blog de pierma : cliquez ici


Re: Mais de quel grade de l'armée française était de Gaulle?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Bruno Roy-Henry  Nouveau message 05 Mai 2014, 20:34

Il ne s'est pas auto-proclamé maréchal, mais il s'est quand même institué Grand-Maître de l'Ordre National de la Libération... Unique détenteur de la dignité et sans successeur aucun. Pas mal joué finalement.


 

Voir le Blog de Bruno Roy-Henry : cliquez ici



Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 9 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 25 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 30 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 14:10
par: iffig 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Aujourd’hui, 13:29
par: Alcide NITRYK 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 13:28
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: recherche_59 et 22 invités


Scroll