Connexion  •  M’enregistrer

Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Emma A.  Nouveau message 11 Avr 2013, 08:20

Je souhaite savoir quel était le rôle des militaires dans les îles durant cette période ?
Ceux qui n'avaient pas ralliés le parti de la FNFL en l'occurrence.
Je crois savoir qu'a cette période, l'amiral Robert était en exercice.

Que faisaient-ils ?
Que pouvait être leur état d'esprit ?


Merci par avance


 

Voir le Blog de Emma A. : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 11 Avr 2013, 09:49

::chapeau - salut:: Bonjour et Bienvenue, Emma

Tout d'abord, tu as de bons renseignements dans le documentaire "l'Or de la France à disparu", que tu peux revoir ici : viewtopic.php?f=20&t=34205 ; on y parle des Antilles à partir de la fin de la 32ème minute ...

Un autre éclairage à partir de l'article de Lucien Morareau paru dans le N°66 de revue "Avions" (Sept.98), sur les appareils français (et belges) qui ont été embarqués en Juin 1940 sur le porte-avions "Béarn", et stockés aux Antilles :

  • De Juillet à Octobre 1940, les relations franco-américaines se tendent progressivement ...
    Les américains soupçonnent les sous-marins de se ravitailler en secret dans les ports antillais
Le 22 Octobre précédent [1940], l'amiral Robert a reçu de l'amiral Darlan une note secrète définissant la conduite à tenir dans le cas probable d'une entrée en guerre des Etats-Unis aux côtés de la Grande-Bretagne. Cette note concerne principalement les navires de guerre pour lesquels un appareillage vers Casablanca ou Dakar est prévu. Mais il est décidé par ailleurs que "si au cours de cette manoeuvre le combat leur est imposé, ils devront combattre jusqu'à leur extrême limite et se saborder plutôt que de tomber aux mains de l'adversaire."

  • Le 7 Février 1941, un hydravion Loire 130 de la flotille 17S rejoint la Dominique et les alliés
  • La tension monte progressivement jusqu'à l'attaque de Pearl Harbour en Décembre 1941 ...
Le 19 avril 1942, à Vichy, le Maréchal Pétain rappelle Pierre Laval comme président du conseil. Pour le gouvernement américain, cela ne peut signifier qu'une collaboration encore plus étroite entre l'Etat français et les puissances de l'Axe et qu'en conséquence, le risque de voir les Antilles leur servir de base avancée revient à l'ordre du jour. Le 9 mai, une délégation US composée de l'amiral Hoover et du sénateur Samuel Reber débarque à Fort-de-France et est reçue par l'amiral Robert. Les deux émissaires américains sont en fait porteurs d'un véritable ultimatum dans lequel, entre autres mesures, sont exigées la mise hors service immédiate des bâtiments militaires et la cession des navires de commerce immobilisés aux Antilles.
L'amiral Robert obtient un délai pour pouvoir consulter son gouvernement, mais, en parallèle, et en prévision d'une intervention militaire américaine sur la colonie, il complète son maigre dispositif de défense. Les réservistes disponibles sur le territoire sont rappelés et les compagnies de débarquement du Béarn, de l'Emile Bertin et du croiseur auxiliaire Barfleur sont mises à terre. Des mesures similaires sont prises en Guadeloupe où se trouve toujours la Jeanne d'Arc. De son côté, l'US Navy organise une démonstration de force dans les eaux proches de la Martinique.

Le 12 mai, l'amiral Robert estimant qu'une intervention armée américaine est imminente, met en alerte maximum l'ensemble des forces maritimes et terrestres placées sous ses ordres, [...]

  • L'amiral fait neutraliser ses forces aériennes et, le 30 Juin 1942, le Barfleur appareille pour Casablanca avec les hélices et les magnétos des avions, ce qui permet à la tension de diminuer.
  • Le 8 Novembre 1942, les anglo-américains débarquent en Afrique, les allemands envahissent la zone "libre" et la flotte se saborde le 27 à Toulon. Le Comité National Français se met en place à Alger, et la plupart des colonies françaises restées fidèles à Vichy s'y rallient en Décembre 1942. La Guyane se ralliera à ce Comité le 18 mars 1943.
Mais à Fort-de-France l'amiral Robert ne veut rien entendre ; pour lui, le seul gouvernement légal est celui qui l'a nommé à ce poste de responsabilité, et c'est à lui seul qu'il doit obéir et rendre des comptes. Le 4 février 1943, il a même refusé l'autorisation de débarquer et, a fortiori de recevoir le contre-amiral Battet envoyé d'Alger en émissaire par le Général Giraud. Le 26 mars 1943, exaspéré par cette "résistance" le gouvernement américain rompt toute relation avec l'amiral Robert et décrète un blocus total des Antilles françaises.
Sur un plan intérieur les choses commencent à tourner à l'aigre. Déjà, depuis fin 1942, on signale de nombreux cas individuels de désertion dans les équipages et le blocage de la situation politique ne fait qu'aggraver la situation. Au cours du mois d'avril de nombreux incidents se produisent, certains préparés par des partisans du ralliement à la France combattante, d'autres simplement spontanés et provoqués par la pénurie de nourriture qui frappe surtout la population autochtone. Des bruits faisant état d'un éventuel sabordage des navires de guerre commencent aussi à circuler parmi les équipages, qui n'acceptent pas du tout cette éventualité. Il en est de même en Guadeloupe où un début de mutinerie sur la Jeanne d'Arc est difficilement contenu.
Les 5 et 6 mai 1943, deux messages de Pierre Laval, chef du "gouvernement" ordonnent à l'amiral Robert le sabordage immédiat des bâtiments présents aux Antilles, l'immersion d'un stock d'or provenant de la Banque de France et déchargé de l'Emile Berlin, et enfin la destruction des appareils de la Pointe des Sables"2'. Admettant finalement qu'il n'a plus le contrôle de la situation et qu'aucune aide n'est à attendre de la Métropole, l'amiral Robert accepte le 30 juin de capituler et de remettre les Antilles aux autorités américaines. Parallèlement et presque journellement, continuent à arriver de France des télégrammes exigeant la destruction immédiate de tout l'équipement militaire.
Mais par crainte d'un soulèvement des équipages, soutenus par les troupes coloniales dont les officiers ont pour la plupart optes pour le ralliement, l'amiral Robert n'obtempère pas. Le 14 juillet, le contre-torpilleur Le Terrible arrive à Fort-de-France avec à son bord le ministre plénipotentiaire Hoppenot, nommé délégué extraordinaire pour les Antilles par le Comité d'Alger. Le 15 au soir, l'amiral Robert accompagné des quelques officiers qui ont refusé de se rallier aux nouvelles autorités, embarque sur le Terrible qui appareille immédiatement pour Porto-Rico où l'amiral et sa suite sont débarqués le lendemain et rapatriés ensuite vers la France, via le Portugal.

  • Le capitaine de vaisseau Benech est nommé commandant de la Marine au nom de la France Libre le 16 ou le 17 Mars 1943 ...
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7723
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de alberto  Nouveau message 11 Avr 2013, 10:20

On peut aussi avoir une bonne idée sur la question en suivant la "bio" de l'amiral Robert : https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Robert_(amiral)
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Emma A.  Nouveau message 11 Avr 2013, 10:21

le Béarn était-il déjà en Martinique en Février 41 ?


 

Voir le Blog de Emma A. : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 11 Avr 2013, 10:30

Emma A. a écrit:le Béarn était-il déjà en Martinique en Février 41 ?

:D Oui ... Il y restera immobilisé de la fin Juin 1940 jusqu'en Juillet 1943.

Tu trouveras, je l'espère, tout ce que tu désires sur l'historique et l'état d'esprit des marins plus haut.
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7723
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Emma A.  Nouveau message 11 Avr 2013, 10:34

"Après le ralliement de la Guyane à la France combattante en mars 1943, une insurrection éclate le 24 juin devant le monument aux morts de Fort-de-France. Le 29 juin, la garnison du camp de Balata rejoint la dissidence sous les ordres du commandant Tourtet. Le 14 juillet, Henri Hoppenot — alors ambassadeur de la France combattante à Washington — débarque sur l'île, mandaté par le CFLN. Le lendemain, l'amiral Robert lui transmet ses pouvoirs, puis quitte l'île pour les États-Unis, en passant par Porto Rico, avec une partie de son entourage. Hoppenot ratifie le ralliement de l'île à la France combattante et nomme un nouveau gouverneur, René Ponton, administrateur des colonies et officier français libre en Afrique équatoriale. À son arrivée à Fort-de-France, Hoppenot explique que son prédécesseur « avait maintenu pendant quatre ans la souveraineté française entière et inviolée sur les Antilles et qu’à l’heure de suprêmes décisions, résistant aux ordres répétés que Berlin lui faisait transmettre par Vichy, l’amiral Robert avait remis une réserve d’or et une flotte intactes à l’autorité française4. »

Si je comprends bien, la garnison présente sur l'île, rejoint le "bon côté" la france libre ?


 

Voir le Blog de Emma A. : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Emma A.  Nouveau message 11 Avr 2013, 10:40

J'essaie de faire des rapprochements entre l'histoire de la guerre et celle de mon grand père grâce à sa case militaire mais c'est pas simple, surtout pour une néophyte.

C'est très intéressant en revanche,
j'ai l'impression de chercher une aiguille dans une botte de foin ! :)


 

Voir le Blog de Emma A. : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 11 Avr 2013, 10:42

Emma A. a écrit:Si je comprends bien, la garnison présente sur l'île, rejoint le "bon côté" la france libre ?

8) Oui, c'est ça ... Ainsi que les équipages des navires présents.

Par contre, à titre individuels, les marins (dont ton aïeul faisait partie si j'ai bien compris) ont d'abord suivi le régime de Vichy, surtout après le bombardement de Mers-el-Kébir et l'"affaire" de Dakar en 1940. Mais ensuite, peu à peu, les consciences se sont réveillées ...

P.S. : j'écrivais pendant que tu postais ton dernier messsage ... N'hésites pas à poser des questions !

Il était sur quel navire, ton grand-père ?
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7723
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Emma A.  Nouveau message 11 Avr 2013, 10:49

Le béarn à partir de février 42, ensuite il est sur la BN Fort de France de mai 42 à aout 43.
puis il rejoint le Mékong un TP

mais avant d'être sur le Béarn, il fut "passager en mer" depuis le dépôt de Toulon le 24 janvier 41. D'ailleurs je crois qu'il est parti juste avant le sabordage de navires en rade de Toulon.
Il est vrai que j'aimerai bien savoir sur quel navire il a fait ce déplacement.
Merci pour votre disponibilité


 

Voir le Blog de Emma A. : cliquez ici


Re: Rôle des Marins AUX ANTILLES entre 40 et 43 ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Marc_91  Nouveau message 11 Avr 2013, 10:56

::dubitatif:: Je comprend mal ;

Tu as un scanner ou un appareil-photo numérique ?

Tu pourrais m'envoyer copie sur ce fil, ou bien par MP ou par mail dans ampovandak@laposte.net si tu ne veux pas mettre son nom en ligne ?
. . Image. . . . . .Image . . . Image

Animateur - Modérateur
Animateur - Modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7723
Inscription: 04 Déc 2006, 13:25
Localisation: Etrechy (91)
Région: Beauce
Pays: France

Voir le Blog de Marc_91 : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 2 minutes
par: Marc_91 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 16 minutes
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 34 minutes
par: kfranc01 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
il y a 58 minutes
par: alain adam 
    dans:  Le sous-marin Le Héros 
Aujourd’hui, 20:39
par: brehon 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 19:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  la marine Française en 1939-1945 
Aujourd’hui, 18:51
par: P. Vian 
    dans:  uniformes marine française 1939-1940 
Aujourd’hui, 18:31
par: P. Vian 
    dans:  Maurice Juncker 
Aujourd’hui, 18:26
par: virlo-junk 
    dans:  On annonce un livre sur les uniformes de la marine française 
Aujourd’hui, 18:20
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll