Connexion  •  M’enregistrer

54 RAD et 1 DINA

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

54 RAD et 1 DINA

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de martial  Nouveau message 16 Mar 2012, 21:59

Bonjour à tous,
suite à des recherches, j'ai retrouvé la carte d'ancien combattant de mon grand père. voila ce qu'il y est dit :
Campagne de France :
- 54 RAD CR1 : 22.11.39 - 19.12.39
- 54 RAD CR1 : 10.5.40 - 4.4.40
- 1 Division Nord Africaine - Flandre Dunkerque : 19.5.40 - 4.6.40

Si je comprend bien il a fait partie du 54 RAD (CR1 ?????). Après recherches, ce régiment aurait subit des pertes et un démantèlement (c'est comme ça que je comprend) et il aurait été intégré dans la 1ère DINA.

Est-ce que qlq'un peut m'aider sur l'histoire et le parcours de ces 2 divisions ? lieu de bataille, évènement, commandant..... ?

Merci à tous pour ce travail de mémoire.

Martial


 

Voir le Blog de martial : cliquez ici


Re: 54 RAD et 1 DINA

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 16 Mar 2012, 22:24

Si ton père a rembarqué à Dunkerque, il appartenait surement au 2e groupe du 54eRAD.
Voici un récit provenant du site suivant :
http://basart.artillerie.asso.fr/articl ... rticle=677

Le 16 mai, le 2ème Groupe du 54 (chef d’escadron de Saint-Étienne) se trouve dans la forêt de Mormal et fait retraite en direction de Dunkerque, en combattant autour de Béthune, Estaires, et la forêt de Nieppe, le 23 mai. Il arrête l’ennemi à Robecq le 24 mai. Puis, se trouvant en flèche dans le dispositif ami, il éclate en divers éléments.
Faisant mouvement en direction du nord, plusieurs de ses colonnes traversent le canal de Bergues et, avec le capitaine Putod, réussissent le 1er juin à embarquer pour l’Angleterre, non sans avoir détruit leurs matériels. Arrivés à Ramsgate, leurs hommes sont ramenés par la Marine nationale à Brest, le 3 juin, via Southampton. Ils sont à Bernay le 5 juin.
La colonne de la 4° Batterie, qui est commandée par le lieutenant Viellard, poursuit sa marche et entre dans le réduit de Dunkerque, à Hondschoote. A l’initiative et sous l’impulsion déterminée de cet officier, près de 200 hommes du régiment échappent à l’encerclement et s’embarquent tant bien que mal, à partir du 3 juin, sur un voilier abandonné(le Béatrice-Maud) à proximité de Malo-les-Bains. Ils parviennent à rejoindre l’Angleterre le 5, dans des conditions particulièrement difficiles. Le 6 juin, ils sont rapatriés sur Cherbourg. Le 8, ils retrouvent d’autres soldats du 54, dans la région du Mans.
Faisant mouvement en direction d’Amiens avec ses hommes et ses matériels, le capitaine Bernoux (qui en a reçu l’ordre) poursuit son repli, passe la Seine à Vernon le 23 mai puis cantonne à Pacy-sur-Eure aux côtés d’autres éléments de la 1°DINA.
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: 54 RAD et 1 DINA

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 17 Mar 2012, 12:16

Bonjour,

Je pense que le 54 RAD et le 54 RAC sont une seule et même unité, "Wiki" donne un descriptif assez précis de son activité au printemps 1940:

"Première phase : avec la 1re DINA (Division d'infanterie nord-africaine):

Au sein de la 1e DINA, grande unité placée en réserve générale à la disposition du GQG, après avoir procédé à la mise sur pied de son échelon A, à Lyon au quartier de la Doua, le 28 août 1939, le 54e RANA se desserre par voie ferrée dans les Alpes et cantonne dans la région de Humilly.
Il comprend alors 3 Groupes à chacun 3 batteries de 75 mm hippomobiles plus la 10e batterie de défense antichar (BDAC) équipée de canons de 75 mm. Le 1er novembre 1939, la BDAC sera dotée de canons antichars de 47 mm.
Le 15 septembre 1939, le 54e RANA se porte dans la région de Verdun-Etain puis monte en Lorraine dans le secteur sud de Sierk où il effectue quelques tirs d’arrêt au profit du point d’appui d’Aspach. De décembre à mai 1940, il est ramené à l’entraînement, installé dans la région de Villers-Cotterets.
Du 13 au 15 mai 1940, il est transporté par voie ferrée autour de Valenciennes pour appuyer un secteur du front à hauteur d’Avesnes-sur-Helpe. En raison des difficultés d’acheminement, le régiment se trouve alors disloqué et ses unités reçoivent presque exclusivement des missions antichars.
Le 1er Groupe du 54 (chef d’escadron Battesti) est engagé le 16 mai dans la trouée de Trélon (au nord de Fourmies), puis participe à la défense du centre de résistance de Wassigny et livre bataille sur le canal de Sambre à l’Oise entre Etreux et Catillon. Le 20, il est déployé autour de Maretz pour en interdire l’accès. Malgré sa résistance, une part importante du Groupe y est encerclée et capturée le 23 mai.
Le 16 mai, le 2e Groupe du 54 (chef d’escadron de Saint-Étienne) se trouve dans la forêt de Mormal et fait retraite en direction de Dunkerque, en combattant autour de Béthune, Estaires, et la forêt de Nieppe le 23 mai. Il arrête l’ennemi à Robecq le 24 mai. Puis, se trouvant en flèche dans le dispositif ami, il éclate en divers éléments.
Faisant mouvement en direction du nord, plusieurs de ses colonnes traversent le canal de Bergues et, avec le capitaine Putod, réussissent le 1er juin à embarquer pour l’Angleterre, non sans avoir détruit leurs matériels. Arrivés à Ramsgate, leurs hommes sont ramenés à Brest, par la Marine nationale, le 3 juin via Southampton. Ils sont à Bernay le 5 juin.
La colonne de la 4e batterie, qui est commandée par le lieutenant Viellard, poursuit sa marche et entre dans le réduit de Dunkerque, à Hondschoote. À l’initiative et sous l’impulsion déterminée de cet officier, près de 200 hommes du régiment échappent à l’encerclement et s’embarquent tant bien que mal à partir du 3 juin, sur un voilier abandonné (le Béatrice-Maud) à proximité de Malo-les-Bains. Ils parviennent à rejoindre l’Angleterre le 5, dans des conditions particulièrement difficiles. Le 6 juin, ils sont rapatriés sur Cherbourg. Le 8, ils retrouvent d’autres soldats du 54, dans la région du Mans.
Faisant mouvement en direction d’Amiens, avec ses hommes et ses matériels, le capitaine Bernoux (qui en a reçu l’ordre) poursuit son repli, passe la Seine à Vernon le 23 mai, puis cantonne à Pacy-sur-Eure aux côtés d’autres éléments de la 1re DINA.
Le 3e Groupe du 54 combat autour de la forêt de Trélon puis dans celle de Mormal jusqu’au 18 mai, puis il reflue en plus ou moins bon ordre en direction de Crèvecœur où il livre bataille avant d’être capturé en partie. Les éléments restant se replient tant bien que mal et se joignent à la colonne du II/54e RA qui contourne Amiens par le sud.
Le chef de corps réussit à rejoindre le 19 à la tombée de la nuit, les éléments du régiment qui retraitent vers Auneuil.

Deuxième phase : avec la 1e DLINA (Division légère d'infanterie nord-africaine):

Le 6 juin 1940, 1e DLINA est reformée dans la région du Mans. Le chef de corps du 54e RANA est chargé du regroupement de ses unités dans la région de Fille (Sarthe).
À partir du 8 juin 1940, le 54e RANA est progressivement reconstitué à 2 Groupes de 75 mm hippomobiles, avec des éléments disparates provenant du 54e RANA et du 254e RANA et de la 4e Région militaire qui ont été regroupés autour d’Auneuil. Son commandement reste confié au lieutenant-colonel Charles, le chef de corps du précédent 54e RANA.
Le régiment reçoit le 13 juin, de la 4e RM, l’ordre de se mettre d’urgence à disposition de la 1e DLINA et il est aussitôt renvoyé au combat pour défendre des ponts sur la Dive. Il se porte dans cette direction à marche forcée (rendue exténuante par l’utilisation de chevaux réquisitionnés) mais ne dépasse pas l’Orne, au nord-est de Condé-sur-Noireau.
Il participe à la défense des points de passage de Jort et de Falaise le 16 juin. Le 17 à 4 heures du matin, le régiment tient les ponts de Sainte-Croix à Argentan. Le dispositif de la 1e DLINA étant contourné par le sud, le régiment se replie sur ordre et dans la soirée vers la forêt d’Andaines, puis se porte à l’ouest de la Mayenne, vers Andouillé et Mayenne.
Le 1er Groupe du régiment est défait à Saint-Georges-Buttavent et Saint-Fraimbault dans la nuit du 18 au 19 juin, son 2e Groupe ayant été capturé en grande partie dans la région d’Ecouché le 17 au soir.
Un petit détachement regroupant l’état-major du régiment (le chef de corps, 6 officiers, 5 sous-officiers et 13 hommes) échappe à l’encerclement le 19 juin et, par petites étapes, rejoint à pied le sud de la Loire et termine son repli à Le Blanc (Indre), à 450 km de là, le 7 juillet.
Sa dissolution officielle est prononcée le 31 juillet 1940, à Draguignan." sic

A+,

Pierre
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3992
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici


Re: 54 RAD et 1 DINA

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de martial  Nouveau message 17 Mar 2012, 20:31

Bonsoir,
merci, j'avais déjà trouvé ces informations sur le net... que veux dire CR1... comment puis-je être sur qu'il ai embarqué pour l'Angleterre... existe-t-il une carte montrant son parcours ... où est-ce tout azimuth ?
Pourquoi est-ce spécifié flandre-Dunkerque ?

Merci

Martial


 

Voir le Blog de martial : cliquez ici


Re: 54 RAD et 1 DINA

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Tri martolod  Nouveau message 18 Mar 2012, 07:03

Etes-vous sûr qu'il s'agit de CR1 et pas de GR1??

Pouvez-vous mettre en ligne le scan de la carte de combattant??
"Aux jeunes, je veux dire: ne vous portez jamais volontaire pour la guerre" Tony Vaccaro. GI photographe

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3992
Inscription: 10 Mar 2012, 16:12
Région: Bretagne
Pays: Bretagne

Voir le Blog de Tri martolod : cliquez ici



Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 08:20
par: Jumbo 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 05 JANVIER 
Aujourd’hui, 08:13
par: Jumbo 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 07:19
par: Gaston 
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 01:24
par: Manu 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 00:55
par: alain adam 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 00:54
par: P. Vian 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 00:48
par: P. Vian 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la colonisation 
Aujourd’hui, 00:28
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la situation désespérée de l’Allemagne 
Aujourd’hui, 00:19
par: Manu 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:08
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: finistere et 7 invités


Scroll