Connexion  •  M’enregistrer

Commerce Suisse

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous. Idem si vous avez besoin d'un coup de main dans vos études. Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Re: Commerce Suisse

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Tom  Nouveau message 31 Mar 2009, 18:40

Concernant les relations du canton de Genève et de la Haute-Savoie, j’avais posté le message suivant en décembre 2006 sur le fil de la frontière suisse :

« Le 9 septembre 1943, la frontière franco-suisse est fermée sur ordre des Allemands qui succèdent aux Italiens en Haute-Savoie, un cordon de douaniers français restant en place. Le conseiller des douanes allemand, le Zollrat Kollibay, autorise, à partir du 27 septembre, l’exportation des légumes de la zone franche vers Genève et le transport des récoltes, par treize points de passage, du champ à la ferme pour les agriculteurs propriétaires de biens-fonds en Suisse. Cependant, l’autorité militaire de Paris ayant refusé d’assouplir la fermeture de la frontière, cet arrangement ne dure qu’une dizaine de jours, jusqu’au 9 octobre exactement. Néanmoins, le Zollrat permet le transbordement des vendanges à partir du 13 octobre, mais ne tolère plus aucun franchissement dès le 27 octobre.
Pourtant, à la demande pressante du gouvernement de Vichy, le commandement militaire en France rétablit un trafic frontalier limité au bénéfice d’environ quatre cents agriculteurs par une ordonnance du 10 décembre 1943 qui entre en vigueur le 1er janvier 1944. Huit postes de douane sont praticables de huit à dix-huit heures, sauf le dimanche, puis de sept à vingt heures après le 19 juin 1944, et le retour en France doit s’effectuer dans la journée. Le mouvement des trains de marchandises (ravitaillement) vers la Suisse en provenance de Thonon et d’Annemasse est maintenu jusqu’à ce que la Résistance sabote systématiquement les voies ferrées pendant l’été 1944.

Le 1er janvier 1944, s’applique également le nouveau statut de navigation sur le lac Léman : elle est, en principe, interdite et les ports sont fermés. Toutefois, la pêche professionnelle peut s’exercer jusqu’à trois kilomètres de la côte. A cet effet, les six ports sont ouverts sept heures par jour, dix après le 31 mars, mais les départs et retours sont contrôlés par les douaniers allemands. »

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 947
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE COIN DU DÉBUTANT ET AIDE AUX ETUDIANTS




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Film intéressant sur A2 ce soir 
il y a 16 minutes
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
il y a 32 minutes
par: François 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
il y a 43 minutes
par: Jdrommel 
    dans:  Echec de la prise de Caen 
Aujourd’hui, 06:43
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
Aujourd’hui, 01:18
par: kfranc01 
    dans:  Gwenn ha Du 
Hier, 22:06
par: alfa1965 
    dans:  Bataille des quatre vents du 25 janvier 2021 
Hier, 20:52
par: Alfred 
    dans:  Uniformes des forces armées thaïlandaise pendant la SGM 
Hier, 19:49
par: iffig 
    dans:  Bataille des Alpes 1940 
Hier, 19:48
par: alfa1965 
    dans:  Que venez-vous de finir de lire ? 
Hier, 19:41
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 119 invités


Scroll