Connexion  •  M’enregistrer

5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Sylvain78  Nouveau message 12 Oct 2008, 21:07

Bonsoir,

Mon arrière grand père d'origine polonaise est arrivé en France vers 1920, pour les mines de charbon dans le nord de la France.

Bref l'autre fois j'ai découvert chez moi des papiers de mon grand père qui a intégré le 5ème RI polonais. Le recrutement a eux lieu à Parthenay (79) et ensuite j'ai pu retracer aujourd'hui le parcourt du 5ème RI grâce à son "journal de bord" le journal s'arrête le 18 juin 1940 "fait prisonnier à 3h"

Je voudrais savoir ou avoir des informations concernant les unités "étrangère" sur le sol français. Car il a reçu sont soldes de la part de la France. Ou trouver des archives ? Pau ?... Sur le tampon il y a un seau avec écrit "Organe de liquidation de l'armée Polonaise en France"

Merci


 

Voir le Blog de Sylvain78 : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Judex  Nouveau message 13 Oct 2008, 08:01

Je pense qu'il faut te renseigner à SHAT à Vincennes et aussi demander à Pau les états de service de ton GP.
"jamais dans l'histoire des conflits humains une dette aussi grande n'a été contractée par tant d'hommes envers si peu"
Winston Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1428
Inscription: 15 Juil 2007, 10:33
Localisation: Clermont-Ferrand
Région: Pays de volcans
Pays: France

Voir le Blog de Judex : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 16 Oct 2008, 15:19

Bonsoir Sylvain,

..... il semblerait que ton G.P. ait appartenu au 5° R.I. de Chasseurs dit "Petite Pologne" (2° DSP) et plus précisément au 1° bataillon (compagnie ?). Le 15 juin, ils sont positionnés en L sur un "coude" de la Saône (Port d'Atelier à Bains les Bains) avec le III° plus nord. Le 1° est engagé par la 8° D.B. allemande dans le secteur de Cendrecourt. Ils se replient sur Luxeuil le 17, en direction de Belfort. A/o du Lt.Col Kowalczewski , le 1° tente de passer par le sud et il tombe sur la 1° D.B. allemande à coté de Montbeliard. Sans armes anti-char, un groupe de 250 hommes du 1° se rendra le 18 (pertes :4 KIA (1 off.) et 10 WIA (3 off.)); les autres du 1° , a/o de Swiecicki parviendront à passer et gagner le sud de la France ou franchir la frontiére suisse.

Cordialement

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 18:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Panzerfaust  Nouveau message 16 Oct 2008, 15:59

A noter qu'une partie a été formé au lieu où se trouve l'actuelle école de St-Cyr-Coëtquidan, mais je ne sais pas si cette unité à y été.
Image

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

 
Messages: 123
Inscription: 01 Aoû 2007, 14:54
Localisation: Breizh - In Vicinity of St-Cyr-Cöetquidan

Voir le Blog de Panzerfaust : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Borovic  Nouveau message 16 Oct 2008, 16:48

Bonsoir,

..... La 2° DSP de Prugar-Ketling est une unité caractéristique de la volonté de la Polonia française de combattre le nazisme. A partir des engagements volontaires, les statistiques sont étonnantes. 70 à 80 % des effectifs des trois régiments (4, 5 et 6) sont issus de l'immigration en France et en Belgique (0,4%) de Polonais et Ukrainiens (0,7%), avec :
- un age moyen de 29 ans
- 43 % d'hommes mariés
- en bonne santé physique
en provenance de divers secteurs :
Ouvriers non qualifiés : 34,3%
Employés de ferme : 19,8%
Mineurs : 4%
Conducteurs : 3,8%
Ouvriers qualifiés de la métallurgie : 7,7%
Artisans : 5,6%
Fonctionnaires : 5,1%
Ingénieurs, Techniciens supérieurs : 2,3%
Intellectuels : 5%
Autres : 2,8%
Sans profession déclarée : 9,7%
En tout 15 830 soldats dont 2373 s/o et 545 officiers
1/3 des volontaires venant de la Polonia était retenu
Leur plus grand regret : que l'E.M. français n'ait pas autorisé Prugar-Ketling à s'enfermer dans Belfort et tenir, comme le demandait le Cdt de la 2° DSP

Cordialement

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 382
Inscription: 18 Sep 2006, 18:36
Localisation: Varsovie

Voir le Blog de Borovic : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Sylvain78  Nouveau message 16 Oct 2008, 18:08

Merci Borovic de ton aide et de tes renseignements très précis ça me touche beaucoup, c'est très important pour moi de connaitre l'histoire de ma famille. Si vous voulez j'ai scanné son journal de bord :

Image

En effet tes renseignements concordent exactement


 

Voir le Blog de Sylvain78 : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 16 Oct 2008, 18:14

voici une partie du témoignage que j'ai recueilli auprès d'Edouard Podyma, vétéran Polonais de la 1ère DB sur le passage des unités polonaises rapatriées en France en juin 1940 et de tous ces polonais vivant en France, mobilisés dans l'armée de leur pays

On m’avait affecté à la 3ème division d’infanterie polonaise, je ne me suis pas posé de questions, je suis parti avec ma valise à la main. A cette époque, vous savez, on vous inculquait très jeune le sens du devoir, mes parents n’auraient jamais admis que je refuse de partir, c’est ce que j’ai donc fait. J’ai réussi à rejoindre Caen en autostop, malgré le peu d’automobiles qui circulaient alors, puis j’ai pris le train pour Rennes. Il était bondé de gens qui fuyaient la guerre et il ne restait plus une seule place de libre, j’en ai finalement déniché une dans un wagon à bagages, sans le moindre siège et lui aussi surchargé. C’est ainsi que nous sommes arrivés jusqu’à Rennes, dernière étape avant le camp de Coetquidan où étaient rassemblés des soldats Polonais ; il y a eu d’autres endroits regroupant mes compatriotes comme les camps de Parthenay et Orange. Finalement, je ne suis resté que deux jours à Coëtquidan, les installations étaient trop petites ! la bas, on m’a habillé d’une drôle de manière : j’ai reçu un pantalon réglementaire et un chandail, au lieu de la capote Française ! tout le monde était habillé à l’identique, sauf moi. C’est d’ailleurs dans cette tenue que je devais arriver en Angleterre un peu plus tard !. Notre paquetage était le même que celui des soldats Français à l’exception du casque Adrian sur lequel était fixé notre aigle Polonais «

De Coetquidan, j’ai rejoint Guer avec ma colonne, puis Redon, Pontchateau, St Nazaire, tout cela à pied bien évidemment et généralement de nuit. Nous n’avions absolument plus rien à boire ni à manger. Il est difficile d’imaginer ce que cela veut dire lorsque de surcroît on vous demande de marcher par tranches de 40 kms d’une seule traite. En bordure de la route que nous suivions, je me souviens avoir aperçu une grande bassine d’eau, je suis me jeté dessus, avant d’être pris de hauts le cœur , c’était de l’eau de lessive ! Nous n’avions plus d’armes ni de bagages, l’armée allemande n’était plus très loin, nous les avions aux trousses. De ce fait, nous nous sommes allégés au maximum. J’étais mitrailleur, mais j’ai jeté mon arme dans un fossé, mon camarade en a fait de même avec ses boites de munitions. Comble du comble, les chaussures neuves qui m’avaient été remises à Coëtquidan ne m’allaient pas du tout, j’ai du les retirer et faire tout le trajet pieds nus, c’était vraiment la débâcle ! Entre Rennes et Redon, un officier nous avait d’ailleurs rassemblé en nous expliquant la situation, à savoir que tout était fichu et que nous pouvions décider nous même de notre destin, que nous étions libres de rentrer chez nous. Mais il n’était pas question pour moi de rentrer, si c’était pour finir dans un Stalag, alors nous avons continué en tentant de nous embarquer a St Nazaire ,sans succès ; il n’y avait plus un seul bateau pour nous accueillir. Finalement, c’est au Croizic que nous avons pu monter à bord d’un torpilleur Anglais. Nous étions le 20 juin 1940 et depuis le 18 les allemands étaient à Rennes. Nous avions eu chaud !. Le voyage vers l’Angleterre s’est déroulé sans encombre, malgré la présence permanente des U-Boot. Le lendemain, nous étions à Plymouth


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Panzerfaust  Nouveau message 17 Oct 2008, 07:55

Le trajet Coëtquidan - Guer (15 min au pire des cas)n'est pas le plus long qu'il aura fait :mrgreen:

M. Podyma vit toujours?
Image

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

 
Messages: 123
Inscription: 01 Aoû 2007, 14:54
Localisation: Breizh - In Vicinity of St-Cyr-Cöetquidan

Voir le Blog de Panzerfaust : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 17 Oct 2008, 12:02

oui, M. PODYMA vit toujours, il était pilote de sherman au 1er Régiment blindé, son chef de char était l'observateur d'artillerie du 4th Medium tank Gun, le capitaine Canadien Sevigny. M. Podyma a fait partie des défenseurs de la cote 262 en plein coeur du Kessel de Chambois entre le 19 et le 22 aout 1944


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Re: 5ème Régiment polonais d'infanterie en France

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Panzerfaust  Nouveau message 17 Oct 2008, 13:58

Ça serait bien qu'il y ait un article sur la re-formation de l'armée polonaise en France pendant l'année 1940 dans l'histomag un jour.
Image

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

 
Messages: 123
Inscription: 01 Aoû 2007, 14:54
Localisation: Breizh - In Vicinity of St-Cyr-Cöetquidan

Voir le Blog de Panzerfaust : cliquez ici


Suivante

Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Hier, 22:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 19:54
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
Hier, 19:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 
    dans:  Était-il possible de vaincre l’URSS ? 
Hier, 13:11
par: alias marduk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 14 invités


Scroll