Connexion  •  M’enregistrer

travail d'histoire

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous. Idem si vous avez besoin d'un coup de main dans vos études. Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de mansteinpearl  Nouveau message 07 Mai 2008, 16:53

Moi je décroche un peu ... je suis en Licence en histoire, je pourrai t'aider mais il faut que tu nous aide un peu là !!!

Il faut faire quoi ? Exposé ? Dissertation ? Synthèse ?


 

Voir le Blog de mansteinpearl : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de gavroche  Nouveau message 07 Mai 2008, 17:04

j'ai du mal à voir le lien entre les PG, le travail forcé et le ravitaillement en matières premières...
Et il doit etre rendu quand ce dossier? Parce que c'est pas gagné là...


 

Voir le Blog de gavroche : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Alexander Cavalié Mercer  Nouveau message 07 Mai 2008, 17:44

je dois le rendre dans 2 jours SVP pouvez vous me dire comment les gens se ravitaillait en matières premières? je dois faire un dossier rassemblant beaucoup de thèmes différent qui n'ont pas forcément un rapport entre eux


 

Voir le Blog de Alexander Cavalié Mercer : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de gavroche  Nouveau message 07 Mai 2008, 18:09

2 jours? bah y a urgence là...
concernant les matières premières, (je pense que tu parles de l'alimentaire), les gens se ravitaillaient... chez les commerçants. Les aliments tels que le beurre, la viande, le sucre étaient rationnés et seules pouvaient obtenir ces denrées chez les commerçants les personnes possédant des tickets de ravitaillement.
Il y a aussi le marché noir et le ravitaillement chez les fermiers.


 

Voir le Blog de gavroche : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Alexander Cavalié Mercer  Nouveau message 07 Mai 2008, 18:37

merci Gavroche pour ta réponse!!!! Pourrais tu me parler des ersatz c'est-a-dire me donner des exemples STP


 

Voir le Blog de Alexander Cavalié Mercer : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de gavroche  Nouveau message 08 Mai 2008, 08:56

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ersatz

c'est la définition d'ersatz selon wiki


 

Voir le Blog de gavroche : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Tom  Nouveau message 08 Mai 2008, 18:11

Alexander Cavalié Mercer écrit :

pouvez vous me dire comment les gens se ravitaillait en matières premières?


Tout d'abord, permets-moi de te faire remarquer que les matières premières sont des produits de base non élaborés, résultant d'opérations d'extraction, de distillation, de récolte, etc. Donc, j'imagine que tu veux, en fait, parler des produits de première nécessité qui correspondent à des besoins essentiels comme celui de se nourrir...

En gros, sous l'Occupation, ce besoin a été très diversement satisfait selon les époques, les régions, les milieux sociaux et les relations des gens avec la campagne.

Par exemple, dans son excellente étude La Haute-Savoie contre elle-même, 1939-1945 (Editions La Salévienne, 2006), l’historien universitaire anglais Paul Abrahams montre qu'en Haute-Savoie, grâce à d’excellentes récoltes (notamment celle de 1943), le ravitaillement en produits alimentaires était TRES abondant et que cette profusion entraîna, à cause du marché noir et de la mauvaise gestion de plus en plus étatiste du gouvernement de Vichy, une profonde division du peuple, non entre résistants et collaborateurs, mais entre riches et pauvres, en particulier entre ouvriers/petits employés des villes et «bourgeois» (autochtones et aussi touristes qui venaient en grand nombre pour acheter !) ainsi que paysans, lesquels profitèrent, dans l’ensemble, énormément des marchés parallèles (même en 1944 !), avec, en prime, la bonne conscience de nuire aux Allemands alors qu’ils affamaient les plus démunis de leurs compatriotes (les plus à plaindre étant les ouvriers immigrés qui n’avaient vraiment aucune relation à la campagne).

Entre 1940 et 1943, vingt-neuf départements à prédominance rurale, dont la Haute-Savoie, connurent en fait une amélioration du taux de mortalité en raison d'une meilleure alimentation (moins de matières grasses, de sucre, d'alcool...).

Tout le monde ou presque eut accès aux marchés parallèles – au marché noir proprement dit, ou au marché amical ou marché rose. Les jardins ouvriers prirent une grande importance. Les propriétaires d’usines, dont les affaires prospérèrent en soutenant l’effort de guerre allemand, procurèrent de la nourriture aux ouvriers. De plus, le gouvernement parvint également, par l’intermédiaire de la Légion (des anciens combattants), voire de la Milice honnie (qui avait ses oeuvres sociales actives !), à fournir du ravitaillement supplémentaire. Finalement, la plupart des gens eurent droit à des rations caloriques certes modestes, mais plus que suffisantes.

Mais la répartition des denrées alimentaires dans les différentes couches de la société française fut notamment très inégale. Les riches continuèrent de bien manger et bon nombre d’entre eux vinrent en Haute-Savoie pour y passer leurs vacances d’été ou d’hiver.

En réalité, il y eut probablement assez de nourriture à distribuer. Pour les paysans, il y eut une heureuse conjonction entre leur intérêt personnel et le patriotisme, dans la mesure où ils purent justifier le fait qu’ils gardaient leurs produits pour ne pas les livrer aux Allemands.



Parmi les ouvrages publiés sur ce sujet, voir :

. La grande histoire des Français sous l'Occupation d'Amouroux ;

. La France des années noires d'Azéma et Bédarida ;

. Agriculture et alimentation en France durant la SGM de Cépède ;

. L'histoire de la population française de 1914 à nos jours, volume 4, de Dupaquier ;

. La vie économique des Français de 1939 à 1945 de Sauvy...

Parmi les articles publiés, il faut voir :

. "Le temps des restrictions en France (1939 - 1949)", Cahiers de l'Institut d'histoire du temps présent, n° 33-34, mai 1996 ;

. Revue d'histoire de la DGM, notamment n° 79 (1970, p. 37-60), 113 (1979, p. 5-43), 116 (1979, p. 69-106), 134 (1984, p. 1-32)...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 947
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Précédente

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE COIN DU DÉBUTANT ET AIDE AUX ETUDIANTS




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Déroute italienne en Lybie, début 1941 
il y a 15 minutes
par: Dog Red 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
il y a 35 minutes
par: coyote 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
il y a 58 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LES NOUVELLES ROUTES DE LA SOIE, FRANCE-CHINE, 7 500 km, 10 jours. 
Aujourd’hui, 12:08
par: NIALA 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 19 FEVRIER 
Aujourd’hui, 08:51
par: Jumbo 
    dans:  Décoration Mur de l'ouest 
Aujourd’hui, 08:24
par: Patrick.Fleuridas 
    dans:  Echec de la prise de Caen 
Aujourd’hui, 08:00
par: Dog Red 
    dans:  unités d'occupation 
Hier, 23:34
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Bastogne querelle de generaux? 
Hier, 23:22
par: Loïc Charpentier 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Hier, 23:17
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 124 invités


Scroll