Connexion  •  M’enregistrer

ouvrages de jean Mabire

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de dragolyche  Nouveau message 26 Mar 2008, 11:30

Pourtant le nombre de prisonniers de guerre Allemands est quand même important. Donc bon, se battre jusqu'au dernier...

Rommel a même refusé ce type d'ordre en Afrique.

:cheers: (moi aussi j'aime la bière)

Lannes: Sympa ton site :mrgreen:

Mon dieu ces fautes. :shock:
Dernière édition par dragolyche le 26 Mar 2008, 23:58, édité 3 fois.


 

Voir le Blog de dragolyche : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 26 Mar 2008, 12:23

dragolyche a écrit:Pourtant le nombre de prissonniers de guerre Allemands est quand même important. Donc bon, se battre jusqu'au derniers...


C'était pas non plus des Japonais... :mrgreen:

Mais il vaudrait mieux se recentrer sur le sujet du fil: Jean Mabire

Nicki


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


ouvrages de jean mabire

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de nora  Nouveau message 13 Avr 2008, 13:17

je viens de lire la brigade francreich et suis en train de lire la division charlemagne il est exact que ces livres se lisent comme un roman mais il est aussi exact que l onremarque une certaine admiration de l auteur pour la waffen ss francaise alors que c etait des traitres a la france ces livres dans certaine main peuvent de reveler dangeureux il ne faut surtout pas oublier les atrocites commises par la ss et je ne comprends pas qu un prelat monsignor mayol de lupre puisse avoir une devotion pour ce monstre adolph hitler c est l avis d une simple passionnee d histoire mais surtout d une profonde antiraciste


 

Voir le Blog de nora : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 13 Avr 2008, 13:54

Bonjour,
J'avais ca en stock :

Biographie :

Jean Mabire, est né le 8 février 1927 à Paris d'une famille originaire du Calvados. Il fait ses études secondaires au Collège Stanislas de Paris où il obtient un baccalauréat philo-lettres, puis entre à l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d'art.
Il débute sa carrière en 1949, en créant la revue régionaliste Viking, qu'il dirigera jusqu'en 1955.

Il effectue son service militaire d’octobre 1950 à octobre 1951, à l’École des troupes aéroportées à Pau où il obtient son brevet de parachutiste. Aspirant au 1er Bataillon parachutiste de choc à Montauban, il en sort sous-lieutenant de réserve.

En 1954, il fonde un atelier d’art graphique, "Les imagiers normands", qui produira surtout des dépliants touristiques.

Il est rappelé en octobre 1958 pour un an en Algérie, au Centre d’entraînement à la Guerre subversive, à Philippeville, où il est affecté au 12e Bataillon chasseurs alpins. Il est démobilisé en octobre 1959 comme capitaine de réserve. Pour ses états de service, il est décoré de la Croix de la Valeur militaire, de la Croix du combattant et de la Médaille commémorative des opérations de maintien de l’ordre en Algérie.

Son œuvre, composée pour l’essentiel d’ouvrages historiques, traite en grande partie des questions militaires. Jean Mabire a contribué à de nombreuses publications en tant que journaliste. Il a débuté en 1956 à La Presse de la Manche (Cherbourg) comme reporter, puis il a collaboré à Historia, mais également à la publication militante Défense de l’Occident, dirigée par Maurice Bardèche, à L’Esprit Public (où il est l’adjoint de Philippe Héduy), à Europe-Action et à Éléments. Il se déclare à l'époque être un «socialiste européen».

Il est l'un des fondateurs à la fin des années 1960 de l'Union pour la Région Normande avec le député Pierre Godefroy et Didier Patte, qui donnera naissance en 1971 au Mouvement normand. Il a participé un temps au journal Minute, puis il a tenu une chronique littéraire dans l'hebdomadaire National-Hebdo.

Marié en 1952, Jean Mabire fut veuf en 1974 avant de se remarier en 1976. Il eut trois enfants prénommés Halvard, Nordahl et Ingrid.
Après avoir habité Cherbourg, Évreux, Caen et Chevry (Manche), il résidait depuis 1982 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), dans le quartier de Saint-Servan ou il est décédé le 29 mars 2006
Il existe une Association des Amis de Jean Mabire, présidée par Didier Patte et située à Boissey-le-Châtel (Eure).

Bibliographie :

Jean Mabire fut un écrivain très prolifique, publiant plus de 90 ouvrages dont nous ne citerons que les plus connus ainsi qu’un grand nombre d’articles pour les diverses parutions mentionnées ci-dessus.
Son premier livre, «Drieu parmi nous », hommage à Pierre Drieu La Rochelle, paraît en 1963.

Il a consacré une partie sa vie à la Normandie pour laquelle il a écrit bon nombre d'ouvrages grand public et de vulgarisation, seul ou en collaboration, comme “l’histoire de la Normandie”, “la Normandie secrète”, “les Vikings”, “les Grands Marins Normands”, “Les Dieux Maudits”. Un de ses derniers ouvrages est “Les poètes Normands et l’héritage Nordique”.

Ensuite son œuvre sera composée pour l'essentiel d'ouvrages historiques et traitera en grande partie des questions militaires comme "Les Hors la loi" (1968, réédité en 1976 sous le titre "Commando de chasse"), la trilogie consacrée aux Volontaires Français sur le Front de l’Est (La Brigade Frankreich, La Division Charlemagne et Mourir à Berlin).
D’autres ouvrages consacres aux W-SS entre autres La Division Tête de mort (Totenkpof), Les Jeunes fauves du Führer (Division W-SS Hitlerjugend), Les parachutistes allemands, etc…

Citons enfin son «Roald Amundsen, le plus grand des explorateurs polaires » paru aux Editions Glénat en 1998.

La Division Charlemagne, notes de lecture :

Le livre, comme tous les ouvrages de Jean Mabire, est de lecture agréable et nous relate la terrible aventure de ces Volontaires Français de diverses origines qui sont allés mourir en Poméranie alors que tout était perdu pour le IIIeme Reich.

Sa tendance bien connue au romantisme militaire y apparaît, comme ailleurs, au travers de dialogues «recréés » par l’auteur pour nous mettre dans l’ambiance mais qui, parfois, enlèvent toute vraisemblance au récit.
Mais ce livre pèche de plusieurs erreurs historiques qui, en 2007, apparaissent comme flagrantes et dont l’analyse dévoile les réelles intentions politiques de Jean Mabire, du moins celles qu’il avait à l’époque ou il a rédigé cet ouvrage.

Tout d’abord, la différentiation systématique entre les anciens LVF, peu disciplinés et peu compétents, les anciens Miliciens, renâclants à porter les runes SS et les anciens de la Sturmbrigade, les SS, les vrais, les durs, les compétents, avec mise en lumière de luttes intestines qui, en fait, n’ont pas eu lieu ou du moins à échelle minuscule et marginale...
Ensuite le dénigrement permanent, sur le plan des compétences militaires, d’Edgard Puaud, d’un bout à l’autre du livre, qui frise la diffamation. On peu penser ce que l’on veut de ses idées et de son personnage mais il est clair qu’il était un officier compétent
Et enfin la mise en avant permanente de l’idéal national-socialiste que bien peu, en fait, avaient. La grande majorité des Volontaires n’étaient pas la «positivement », pour bâtir une Europe Nazie, mais «négativement », pour tenter d’empêcher l’établissement d’une Europe Stalinienne. Quoique l’on pense de cet engagement, la nuance est cependant de taille.

Le problème de Jean Mabire, à l’époque ou il a écrit ce livre, est qu’il n’a rencontré qu’une certaine frange ultra des anciens volontaires. Le positionnement à l’égard de Puaud est assez symptomatique de ce qui peut être écrit sur ce chapitre, quand il y a un manque ou absence de sérénité des anciens belligérants. Dans ces conditions, pour les autres, il est en effet difficile de s’y retrouver objectivement.

Ici également, il faut se remettre dans le contexte et ce qui peut être intéressant par ce constat, c’est qu’il vaut pour l’ensemble de l’écriture de cette aventure :

Le choix d’écrire sur cette période et sur ces hommes n’est pas un hasard pour Jean Mabire. Ses convictions, si tant est que nous puissions prétendre les interpréter, le place peut-être plus près d’une catégorie ou du moins de l’image que l’on lui en a laissé paraître.

La période de rédaction de ces ouvrages, début des années 70, correspond aussi a la pleine force de l’âge de ces vétérans. Dans cette période, il y a aussi un tourbillon d’aisance à aborder certains tabous. La plupart sont à peine quinquagénaire.

Sans être exhaustif dans l’analyse, cela implique au moins trois réflexions sur ces témoins, en sachant que les opportunités de s’exprimer sont assez limitées pour eux.

- La première, c’est qu’il y a une volonté de faire connaître, d’expliquer leur aventure marginalisée, pour laquelle ils ont été condamnés et dont les plus virulents des témoins ne sont pas guéri.
- La deuxième, c’est qu’en voulant faire partager le pourquoi du comment avec force et générosité ou insistance, certains des témoins, les plus excentriques, se sont laisser aller à amplifier quelques témoignages et même parfois a se montrer très vindicatifs dans leur souffrance de cette jeunesse sacrifiée. Il y a en effet dans ce chapitre beaucoup de douleur indicible.
- La troisième, c’est qu’il n’existe aucune fédération de ces anciens soldats. Ce qui a pu exister de cohésion, n’a regroupe qu’une minorité, qui ne peut donc exprimer aucune synthèse. C’est ainsi que la quasi-totalite des survivants vit dans la réserve de leur passe et qu’il est difficile pour le chercheur de s’y intégrer. Si certains individus en mal de sensations, tombe sur un Ancien quelque peu excessif, l’histoire peu rapidement être falsifiée et personne ne peut remettre à l’ordre l’usurpateur. Car le point de vue donne par les vétérans est souvent celui de subalternes, qui n’avaient pas une vue d’ensemble de la situation et des opérations. (Les colonels et généraux de la division Charlemagne n’ont pas été nombreux, c’est le moins que l’on puisse dire.) Ainsi, on comprend mieux que les chefs fassent ainsi l’objet de critiques de la part des sans grade, reprochant à outrance, c’est classique, mais renforcés ici par la position parfois aigrie du vaincu. Dans une armée victorieuse et des anciens combattants organises, répertoriés, structures, donc aux propos plus facilement vérifiables, qui, se permettrait de critiquer la personnalité d’un chef victorieux ?

Quant à J. Mabire, dans ce sens, il a même personnellement affirmé qu’avec ce qu’il avait appris plus tard sur certains excès de témoignages, il aurait écrit différemment certains passages de ses ouvrages sur le sujet des soldats français du Front de l’Est.

Il est à noter également, que si ces vétérans ne se sont pas fédérés, c’est qu’ils ne se sont pas reconnus dans les commentaires ostentatoires de quelques survivants et leurs tentatives d’organisation, qui à leur avis ont participé largement à galvauder leur geste. Ainsi, pour l’écriture d’ouvrages récents sur ce thème, des vétérans ont été écartés de fait par les quelques organisateurs.

Les anciens ont très peu de similitudes avec les mythes entretenus de la LVF dépravée mais Sturmbrigade idéale, Waffen-SS païens mais anticlérical, Volontaires européens mais anti-France, pro-germanique mais anti-latins...

Donc, Mabire «noyauté » par les anciens ultras de la Charlemagne ? Entraîné par ces propres convictions ? Apparemment, oui. Cela n’enlève rien à ses qualités d’écrivain et de journaliste mais peut laisser douter de ses talents d’historien.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 13 Avr 2008, 16:43

Bonjour Daniel,
Il me semble qu'il serait opportun de mentionner ta ou tes sources, car ta contribution a de grandes similitudes avec un article paru sur un autre site.
Bien amicalement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61562
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 14 Avr 2008, 03:00

Bonjour,
Pour les notes de lectures, ma source c'est moi et quelques commentaires d'un membre du Cercle qu'il m'a donne en prive.

Pour la bio et la liste d'ouvrage, c'est sur le Net.

J'ai pris la precaution de commencer mon poste par "J'avais ca en stock" car je l'ai deja poste ailleurs.

C'est ou "un article paru sur un autre site" ?
Mon texte en Word date de juin 2007, c'est peut-etre moi qui me fait copier....


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 14 Avr 2008, 05:34

Salut et merci Daniel,
En vitesse avant le boulot.
C'est ou "un article paru sur un autre site" ?


Wiki mais je n'ai plus le lien direct sous la main.
Bonne journée
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61562
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Panzerfaust  Nouveau message 14 Avr 2008, 10:07

Il faut aussi dire que M. Mabire n'a pas écrit que sur les SS. Il a écrit la nuit des paras qui traite des actions de la 101ème du 6 au 14 juin.

Cet ouvrage est-il mauvais comme tout les autres concernant les SS? Je me le demande car je ne pensais pas que ce personnage était comme le décriviez (je n'avais lu que ce livre là de lui).
Image

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

 
Messages: 123
Inscription: 01 Aoû 2007, 14:54
Localisation: Breizh - In Vicinity of St-Cyr-Cöetquidan

Voir le Blog de Panzerfaust : cliquez ici


Re: ouvrages de jean Mabire

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de carlo  Nouveau message 14 Avr 2008, 10:37

navigant a écrit:http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Mabire

J'avais lu des ouvrages de Jean Mabire, dans ma jeunesse, je coryais que c'était un auteur impartial, mais depuis que je lis ce forum c'est loin d'être le cas.
Il n'écrivaient pas des ouvrages sous le nom de georges stein ou henry Landemer ?
C'est lui qui avait écrit un ouvrage sue le ss en 2 parties l'ordre noir et les waffen SS, il y avait des illustrations en couleur d'uniformes ?

-Georges H. Stein est un historien americain, son ouvrage sur les Waffen-SS peut etre considere comme serieux, meme s'il a pas mal vieilli.
-Henri Landemer est bien, me semble-t-il un pseudo de Jean Mabire.
-Les livres dont tu parles, edites par les Editions de la Pensee Moderne (actuellement Grancher) sont l'oeuvre d'un certain Frederic Reider, sans doute un pseudo, ils sont plus "nazis" que la production Mabire courante. Ils sont illustres par Dimitri (BD Le Goulag) alias Guy Sajer, de son vrai nom Guy Mouminoux, un Francais engage dans la Wehrmacht.
On peut dire sans crainte que Jean Mabire est un auteur d'extreme-droite, pas forcement nazi, mais qui voyait d'abord dans l'experience des Waffen-SS, une grande aventure virile. C'est une facon de faire la guerre qu'il veut mettre en avant: professionnelle, determinee, sans "sentimentalisme".
Pour lui les combattants SS ne font pas de la "politique", mais ils ont des "valeurs" (l'anticommunisme notamment) qu'il partage largement.Car l'esprit de Mabire, c'est aussi l'une des facettes de la generation de l'apres-guerre, plongee dans la guerre foide et la decolonisation.
Dernière édition par carlo le 14 Avr 2008, 13:24, édité 1 fois.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2036
Inscription: 13 Oct 2007, 10:33
Localisation: Bruxelles

Voir le Blog de carlo : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 14 Avr 2008, 11:58

Bonjour,
La vache, Carlo, tu es plus virulent que moi sur le sujet, ce qui n'est pas un reproche
:D
Oui, Landemer est un pseudo de Mabire.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 11 minutes
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 19 minutes
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
il y a 28 minutes
par: frontovik 14 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 07:50
par: iffig 
    dans:  588eme NBAP 
Aujourd’hui, 07:08
par: Marc_91 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 06:18
par: P. Vian 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 01:40
par: frontovik 14 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 00:25
par: alfa1965 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 22:31
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Hier, 22:08
par: Manu 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Yandex [BOT] et 7 invités


Scroll