Page 4 sur 8

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 02:14
de dynamo
Les dragons du 13 sont appelés les soldats de l’ombre.
Une mission réussie consistait à éviter les sentinelles et d’une façon genérale tous soldats ennemis.
Nous avions bien entendu appris à traiter une sentinelle.
C’était une méthode rapide, chirurgicale et professionnelle.
Malheureusement si cela se produisait c’était l’échec de la mission.
Je remercie toutes les divinités de l’univers de ne pas avoir été mis en situation d’éliminer un homme d’une façon aussi terrible.
J’avoue très humblement que je pense que j’en aurais été incapable…

(Hubert, je crois qu’il ne faut pas expliquer et décrire certaines méthodes sur un forum historique, certains risquent de fantasmer et d’autres, être choqués, respectons les sensibilités)

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 10:09
de Pacificelectric
dynamo a écrit:
(Hubert, je crois qu’il ne faut pas expliquer et décrire certaines méthodes sur un forum historique, certains risquent de fantasmer et d’autres, être choqués, respectons les sensibilités)


Très sages paroles. Je suis de ceux qui les approuvent sans réserves. Certaines choses n'ont pas à être divulguées.....

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 12:19
de Nicki le Bousier
dynamo a écrit:(Hubert, je crois qu’il ne faut pas expliquer et décrire certaines méthodes sur un forum historique, certains risquent de fantasmer et d’autres, être choqués, respectons les sensibilités)


Je me joins à Pacific pour approuver tes sages paroles Patrick, les techniques de mort que notre ami Hubert a décrites m'ont donné la nausée et risquent aussi d'en exciter certains.
Nicki

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 12:35
de navigant
HUbert ne nous a pas expliqué, l'ensemble des techniques et tous les détails.
Elles sont du domaine du secret défense et peuvent heurter la sensibilité des lecteurs.

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 19:01
de Tom
Le secret défense peut donc être une... offense publique ! Expliquez-moi vite ce chiasme. En effet, je viens de trancher la gorge à mon voisin qui semblait monter la garde sur le palier et je me demande si j'ai bien fait ! :oops:

N.B. Les techniques dont vous parlez se trouvent exposées de manière plus ou moins détaillée dans nombre de bouquins ou de films dits "de guerre"...

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 19:22
de navigant
Je ferais un pauvais commando je ne regarde même le bras quand on me fait un prise de sang ou à quelqu'un d'autre.
Parfois je regarde parfois mais pas souvent des sites extrêmes, avec des cadavres, mais la réalité est encore différente, je ne vais pas donner les liens :oops:.

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 19:56
de Tom
J'avoue que je ne suis pas très sanguinaire non plus, même si la vue du sang ne me fait rien (vraiment). Au stage commando de mon régiment en 1978, il me semble qu'un poulet vivant était attribué à chaque groupe. En tout cas, ce n'est pas moi qui l'ai tué... ;)

question?

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 20:24
de nicolas thienpont
Pour ce qui concerne le combat au corps à corps. Les différentes armées auraient elles pu enseigner les techniques apprises lors de la 1ére guerre?
:D

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 20:42
de Tom
Dans ce domaine, les "arditi" des corps francs et les "nettoyeurs de tranchées" ont certainement beaucoup appris... Hubert nous donnera sans doute des précisions...

Nouveau messagePosté: 10 Fév 2008, 20:53
de navigant
Les Etats majors ne voulaient pas enseigner ces techniques, la future guerre devaient être surtout technologique, bindés, aviations, armes automatiques, pour éviter le corps à corps mauvais souvenir de la 1gm.
Mussolini n'a pas favorisé le création des arditi contrairement à la 1gm.