Connexion  •  M’enregistrer

police militaire

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous.
Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

police militaire

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de navigant  Nouveau message 03 Fév 2008, 18:29

J'ai trouvé ce lien sur la police militaire http://fr.wikipedia.org/wiki/Police_militaire pour ne parler que de la PM en France il est indiqué que c'est la gendarmerie qui assure cette fonction en France.
En 39-40 je ne pense qu'il y avait déjà des soldats avec le brassard PM, uniquement avec la FFL et la 2eDB sur le modèle des MP américains.
Ils étaient recrutés sur la base du volontariat redoutés par les autres soldats ?
On les imagine surtout pour controler les véhicules ,les sorties des militaires et "ramasser" les soldats ivres pendant les permissions ?


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 04 Fév 2008, 00:20

En France s'il est exact que c'est la gendarmerie qui fait office police militaire, il ne s'agit pas des mêmes gendarmes que tu rencontres dans certains villages qui est dénommée gendarmerie territoriale et en langage militaire"la Blanche"(parce que leur galons sont blancs argentés)La police militaire est assurée par la gendarmerie mobile ou Prévôté et en langage militaire,la jaune. Ces gendarmes sont tous OPJ
Quand aux MP américains beaucoup étaient soit policiers dans le civil avant leur incorporation soit ils avaient suivis une formation de légiste (avocat, magistrat)mais tous avaient une bonne base juridique donc une bonne connaissance des lois.
La police militaire existait bien avant les deux dernières guerre mondiales puisque déjà Lois XV en avait déjà une qui dépendait en partie de Charles de Beaumont,chevalier d'Eon.


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de navigant  Nouveau message 04 Fév 2008, 12:44

Pendant la guerre d'algérie il n'y avait pas des unités de l'armée avec un brassard PM et un casque avec à bande blanche je ne vais pas insister les polémiques sur cette péridode sont loins d'être terminées et ce forum traite de la 2gm.


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 04 Fév 2008, 12:48

Il y avait bien de la PM en Algérie , surtout dans les grandes villes comme Alger et Oran.
En France le casque PM a été très peu adopté mais remplacé par un casque blanc par contre le brassard était largement utilisé


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Bourre-piffe  Nouveau message 05 Juil 2008, 22:40

Alors, étant petit nouveau, je me permets d'intervenir sur un sujet que j'ai bien connu : en 1998, j'ai effectué mon service militaire dans la Gendarmerie Nationale. J'ai effectué mes classes au CIGA de Tulle et, à l'issue, j'ai été sélectionné pour effectuer le PEB (Peloton des Elèves Brigadiers...).
Durant ce mois de formation supplémentaire, ma section à été détachée une semaine pour assurer la Police Militaire au camp de La Courtine, lors de manoeuvres entre le 126ième RI de Brive (un Régiment alors qualifié de disciplinaire où finissaient d'ailleurs tous les GA n'ayant pas satisfait où carrément "fauté"...) et le Korps Mariner Néerlandais.
Pour l'occasion, le 126ième RI nous avais fournit 3 où 4 PEUGEOT P4 sur lesquels nous avions aposés les bandeaux magnétiques GENDARMERIE. On nous avait également prêté des treillis tout neuf, des BDS (des gommes à effacer le sourire...) et les fameux brassards bleu roi avec la mention "GENDARMERIE NATIONALE" avec une grenade au centre. Nous étions une trentaine plus notre encadrement (nos formateurs...) auquel avait été adjoint quelques troufions qui eux portaient un brassard blanc avec les lettres noirs PM.
Et donc pendant une semaine, notre mission à consister à faire le tour du champ de manoeuvre, à s'assurer que les différents protagonistes n'en sortent pas accidentellement et que les civils ne s'y aventurent pas par mégarde. Il fallait également s'assurer que de l'alcool ne circule pas dans les rangs et prendre en charge les "punis" que les officiers et sous-officiers du 126 étaient susceptibles de nous remettre, un marabout faisant office de gniouf. En tout et pour tout, il y en a eu une dizaine, plus des tires au flanc que des mauvais bougres... En tout état de cause, aucun coup de BDS à déplorer et pour la bouffe, on mangeait au messe des officiers, le plus chiant étant de se relayer pour surveiller le gniouf :(

Si !!! Un soir, pendant mon permier mois de classe, lors d'une perm' sur Brive, je me souviens que c'était les gendarmes locaux avec leur vieux Trafic à bout de souffle qui, à l'issue des QL, récupéraient les trainards et les pochetrons à la sortie des bistrots...

Donc, pour conclure, ce que je veux dire c'est qu'à l'époque hormis en OPEX, c'est essentiellement les GA en transit dans les Centres d'Instruction dans le cadre de manoeuvres et les effectifs locaux des villes de garnison qui faisaient office de PM.

Aujourd'hui, maintenant que l'armée c'est professionnalisée, il y a beaucoup moins de débordement dans les villes de garnison et ces services d'ordres ont pour ainsi dire, disparus...
Il n'y a qu'en OPEX où une prévôté est désormais indispensable, parmi ces "policiers militaires", il y a certes des Mobiles mais aussi régulièrement des appels d'offre pour des détachements dans les BT de la Départementale. Moi-même, lorsque j'ai été enfin affecté en BT, j'ai cotoyé un gendarme de carrière qui revenait justement de 6 mois Bosnie...

V'là pour ma petite pierre à l'édifice ;)


 

Voir le Blog de Bourre-piffe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 06 Juil 2008, 00:09

Du temps où j'étais militaire (fin des années 60 debut 70), il y avait , dans les villes de garnison, ce que les militaires appelés appelaient la PM. En réalité,il s'agissait d'une équipe de 6 à 8 hommes , coiffés d'un casque léger blanc, qui avaient un ceinturon blanc équipé d'un bâton genre gardien de la Paix des années 50, de crispins et de guêtres blanches .Cette équipe patrouillait en ville sous les ordres d'un sergent ou d'un sergent-chef. Elle avait un rôle dissuasif plutôt qu'autre chose car elle n'avait aucune autorité à par celle conférée par le grade du chef. Elle n'avait pas, par exemple, le pouvoir de pénétrer dans un établissement tel qu'un bar, même s'il y avait des militaires en goguette qui faisaient du raffût. Pour pouvoir intervenir dans ces cas-là, il fallait que le sergent demande l'intervention de gendarmes qui eux avaient l'autorité compétente. L'appellation officielle de cette équipe était "la Patrouille"


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Robin l'Amiral  Nouveau message 18 Juil 2008, 12:00

DENYS hubert a écrit:Du temps où j'étais militaire (fin des années 60 debut 70), il y avait , dans les villes de garnison, ce que les militaires appelés appelaient la PM. En réalité,il s'agissait d'une équipe de 6 à 8 hommes , coiffés d'un casque léger blanc, qui avaient un ceinturon blanc équipé d'un bâton genre gardien de la Paix des années 50, de crispins et de guêtres blanches .Cette équipe patrouillait en ville sous les ordres d'un sergent ou d'un sergent-chef. Elle avait un rôle dissuasif plutôt qu'autre chose car elle n'avait aucune autorité à par celle conférée par le grade du chef. Elle n'avait pas, par exemple, le pouvoir de pénétrer dans un établissement tel qu'un bar, même s'il y avait des militaires en goguette qui faisaient du raffût. Pour pouvoir intervenir dans ces cas-là, il fallait que le sergent demande l'intervention de gendarmes qui eux avaient l'autorité compétente. L'appellation officielle de cette équipe était "la Patrouille"

Bonjour,
J'ai fait mon service militaire à peu près à la même époque.
La Police Militaire avait tout pourvoir de policier envers les militaires de carrière et les miliciens.
Il ont demandé de m'engager, j'avais 1,90 mètres et cela impose.
Il y avait 6 mois d'étude de la législation, droit et procédure, puis examen.
Me faire casser la " g..... " tous les week end ne m'attirait pas.
A Lombardzyde ( camp Para et Nieuwport marin ) les bagarres étaient
fréquentes - j'ai connu )


 

Voir le Blog de Robin l'Amiral : cliquez ici



Retourner vers LE COIN DU DEBUTANT




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 19 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
il y a 38 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 46 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 15:54
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Aujourd’hui, 15:01
par: Andrée Balagué 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 14:32
par: Alfred 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 13:44
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:09
par: Dog Red 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 11:15
par: dominord 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 11:05
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 19 invités


Scroll