Connexion  •  M’enregistrer

enseignement de l'histoire

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous. Idem si vous avez besoin d'un coup de main dans vos études. Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Nouveau message Post Numéro: 21  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 26 Sep 2007, 09:16

Clem*** a écrit:Vous etes tous de grands pessimistes... :)
L'histoire passionne et passionnera toujours les élèves ;)
Clem*** :D


Salut Clem !

De ton côté, ne fais-tu pas un excès d'optimisme ?
Tu as sans doute remarqué que l'importance donnée aux cours d'histoire-géo a dégringolé depuis pas mal d'années et que l'optionnel "prédit" par WBS me semble une catastrophe annoncée. N'oublie pas qu'il est lui-même prof et que lui, sait entrainer ses élèves vers le savoir historique et le devoir de mémoire. Mais qu'en sera-t-il de tout ça lorsqu'il aura 3 élèves dans sa classe (avant fermeture définitive)?
Si toi tu as toujours été passionné par l'histoire (génétisme ?), il n'en va pas de même avec les 99 % qui ne possèdent pas tes gènes.

A bientôt
Nicki :cheers:


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 22  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 26 Sep 2007, 11:36

Sans vouloir faire de "nationalisme" ou de "protectionnisme", n'est-il pas préférable, dans les écoles françaises d'apprendre à nos rejetons le belle et longue histoire de France (longue si l'on compare par exemple celle des USA).
Je me souviens de mes cours de 6 ème sur la Grèce antique ou la Mésopotamie, ou ceux de 3ème sur le Calvinisme qui me "gavaient grave" comme diraient les plus jeunes du forum. A part çà on survole le moyen-âge,
on "évoque" la rennaissance et de mon temps (j'ai arrêté mes études générales en 3 ème avant de bifurquer vers le technique), je n'avais jamais étudié sérieusement l'empire, et même le 20 ème siècle :shock:
Par contre je confirme la tendance générale, c'est le prof qui fait aimer ou non l'histoire.
Et manque de temps oblige on en arrive à des raccourcis du style : Napoléon était un dictateur qui a foutu le bor.. en Europe en omettant de préciser qu'en plus de çà (qui n'est pas vraiment faux) il a crée les lycées, la légion d'honneur, le code civil etc...
Quant à la seconde guerre mondiale, ne l'ayant pas étudiée, je ne peux rien dire sur le contenu des cours.
Question : le temps passant, ne pourrait-on pas faire évoluer les programmes afin que toutes les périodes de l'histoire soient couvertes? Pour pouvoir étudier les années 80-90-2000 peut-être faudrait-il alléger un peu les programmes sur l'antiquité par exemple.
Il y a de plus en plus de chose à couvrir au fur et à mesure que le temps passe et il y a apparemment de moins en moins d'heures de cours...
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6189
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: Salon de Provence
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 23  Nouveau message de deimos  Nouveau message 26 Sep 2007, 12:31

on ne peut pas parler des gaulois sans parler des civilisations qui vecurent à la même époque, on ne peut pas parler de démocratie sans parler de grèce antique...

on ne peut pas parler d'histoire actuelle sans parler des USA...


 

Voir le Blog de deimos : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 24  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 26 Sep 2007, 13:21

Je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas parler des USA. J'évoquais seulement le fait que l'histoire des USA était plus courte que celle de la France (et de l'Europe) c'est tout. Quand on a découvert le continent nord américain en 1492, il s'était déjà passé pas mal de choses en Europe.
Et en s'adressant à des ados, il me semble que l'on peut expliquer ce qu'est la démocratie sans se taper l'histoire de la Grèce antique. Je ne dis pas que cette histoire n'est pas intéressante, je dis que vu le nombre d'heures de cours dispensées, il est peut-être préférable d'approfondir l'histoire contemporaine mondiale que celle de l'antiquité (j'ai évoqué la Grèce mais je pourrais ajouter l'Egypte par exemple, ou les dynasties chinoises).
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6189
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: Salon de Provence
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 25  Nouveau message de deimos  Nouveau message 26 Sep 2007, 13:48

au contraire, je pense qu'avoir une connaissance de l'histoire mondiale en général est tout aussi intéressant et plus enrichissant que de se contenter de l'histoire de France, bien qu'il est vrai que certains points pourraient être aprofondis et d'autres survolés.
Mais on ne peut pas étudier toute la guerre de 100 ans en détails, ni toutes les guerres de religions, guerre qui à part la destruction et la mort n'ont pas aportés grand chose, tandis que la découverte des USA au contraire peut être dans l'évolution historique du temps, d'une importance supérieure...


 

Voir le Blog de deimos : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 26  Nouveau message de Jumbo  Nouveau message 26 Sep 2007, 14:12

Je ne suis spécialiste en rien ou presque, j'aime les USA et j'ai habité sur le continent nord américain, mais en quelques clichets est-ce juste de résumer l'histoire lointaine, je dis bien lointaine, des USA à:
peuplement massif par des immigrants (qui fait sa richesse aujourd'hui)
extermination des populations autochtones en vue de l'expension des territoires
guerre de secession entre les états du sud esclavagistes et du nord "démocrates"
Comparé à période égale avec l'histoire de l'Angleterre, de l'Allemagne, de l'Espagne, de la France etc. c'est un peu court.
Maintenant qu'on explique aux jeunes que si les USA n'étaient pas entrés en guerre en 1917 le sort de l'Europe en aurait peut-être été changé et que s'ils n'étaient pas revenus en 1944 nous ne serions certainement pas entrain d'échanger librement nos points de vue sur ce forum, alors là je te suis à 200%.
Le problème est qu'aujourd'hui Verdun n'évoque rien aux plus jeunes, la Normandie c'est là qu'on fait le cidre et le beurre, De Gaulle c'est la place à côté de l'église et Luther King doit être un groupe de techno super branché qui va bientôt arriver en France... ;)
"Dans les situations critiques, quand on parle avec un calibre bien en pogne, personne ne conteste plus. Y'a des statistiques là-dessus." (Jean Gabin) Mélodie en sous sol

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6189
Inscription: 01 Juin 2004, 19:12
Localisation: Salon de Provence
Région: PACA
Pays: France

Voir le Blog de Jumbo : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 27  Nouveau message de deimos  Nouveau message 26 Sep 2007, 14:53

tu as malheureusement raison sur le dernier point...
j'ai posé les questions à mon frère... les réponses sont affligeantes...


 

Voir le Blog de deimos : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 28  Nouveau message de WBS  Nouveau message 26 Sep 2007, 14:53

Centrer l'enseignement de l'Histoire sur l'Histoire de France me semble être une démarche quelque peu aux antipodes de ce que doit être une science humaine : un humanisme...
Les anglo-saxons centrent leurs programmes d'Histoire essentiellement sur l'Histoire de leur pays, voire sur l'Histoire de leur propre état (pour les USA) ou leur Province (pour le Canada)... quand ce n'est pas en fonction de la population dominante de l'Etat. Tout cela dans un esprit parfaitement décentralisé qui fait que pour un québecois l'Histoire s'arrête peu ou prou en 1763 !!! J'ai vu les manuels scolaires des USA et du Canada, c'est assez édifiant...
Comment peut-on construire une conscience nationale sans connaitre un minimum de l'Histoire du Monde qui nous entoure, monde d'aujourd'hui ou de demain.
Comment faire de l'éthymologie de la langue française sans parler de la Grèce, de Rome et des Conquêtes coloniales ?
Doit-on parler de la Normandie avant 1204 ?
Et la Savoie ? Doit-on tout en ignorer avant le milieu du XIXème ?
Et Mulhouse ville germanique jusquen 1792 ?
Sur quelles frontières fixer notre Histoire Nationale ? Celle de Napoléon au plus puissant de sa puissane délirante et sanglante ? Sur celles des premiers rois de France, quand celui ci n'était finalement que le premier de ses pairs ?
Non mille fois non !
L'Histoire est globale. Construire un citoyen (car il s'agit bien de cela) détaché du monde dans lequel il vit, qui n'aurait pour horizon que "la Ligne Bleue des Vosges", nous savons tous où ça nous peut nous mener...
Je plaide pour un panorama qui englobe...
Je plaide pour qu'on évite un franco-centrisme, un européano-centrisme historique qui méprise l'autre...
Alors oui, ça prend du temps et nous autres profs on n'en a pas...
Tant pis ! Faut faire avec et susciter plutôt que gaver, c'est là tout le défi...
Au fait, favoriser les années 80, 90 et 2000 au dépend des autres périodes, c'est mettre la charrue avant les boeufs ; comment comprendre ces années sans connaitre celles qui les a fait naitre ?
Enfin, il me semble que ces années demandent parfois du recul avant de pouvoir être intégrées dans les manuels d'Histoire, sinon, on ne fait pas d'Histoire mais on commente l'actualité, ce qui n'est pas la même chose...
Amitiés à vous, passionnés...


 

Voir le Blog de WBS : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 29  Nouveau message de deimos  Nouveau message 26 Sep 2007, 15:02

rien à redire, il y a dans ce sujet un grand orateur, qui s'appelle WBS... chapeau bas...


 

Voir le Blog de deimos : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 30  Nouveau message de Imperator  Nouveau message 26 Sep 2007, 15:27

Personnellement, je pense qu'il faut grandement privilégier l'Histoire de France dans nos écoles et non commencer à étudier l'histoire de la Chine, des USA ou je ne sais quoi...
Si un étudiant, en ayant le BAC, connaît les bases de l'Histoire de France, ce sera déjà très bien, car autant vous le dire, ce n'est pas du tout le cas actuellement.
Il suffit de regarder quelques jeux télévisés pour s'apercevoir que la plupart des personnes sont mauvaises en Histoire.


 

Voir le Blog de Imperator : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE COIN DU DÉBUTANT ET AIDE AUX ETUDIANTS




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Recherche, père, oncle et BAB 28 Antonienwald 
il y a 16 minutes
par: juliet 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
il y a 21 minutes
par: coyote 
    dans:  Ils ne respectent plus rien 
il y a 33 minutes
par: alfa1965 
    dans:  Commandos destructeurs de cuisines roulantes. 
il y a 49 minutes
par: Aldebert 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
Aujourd’hui, 08:12
par: François 
    dans:  Gwenn ha Du 
Aujourd’hui, 05:57
par: JARDIN DAVID 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
Hier, 23:15
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  TQM véhicules armée française(39-45) 
Hier, 20:51
par: hotch63 
    dans:  Première bataille de chars à chars 
Hier, 20:45
par: RoCo 
    dans:  poste de commandement de POURVILLE 
Hier, 20:16
par: jobunker 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: hotch63 et 102 invités


Scroll