Connexion  •  M’enregistrer

enseignement de l'histoire

Si vous êtes néophyte en histoire et que vous hésitez à poser une question, cette rubrique est pour vous. Idem si vous avez besoin d'un coup de main dans vos études. Rappelez-vous : "il n'y a pas de question idiote, seulement une réponse idiote" A. Einstein
MODÉRATEUR : gherla, Dog Red

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Pierre L.  Nouveau message 24 Sep 2007, 08:44

Moi je suis bachelier 2006, je vais essayer de vous dire comment j'ai vu l'enseignement de l'Histoire au collège et au lycée...

déjà première remarque: au lycée, c'est globalement le même programme qu'au collège ! si je me souviens bien ça donne:

6ème: grèce, égypte, rome antique, préhistoire, histoire des hébreux (selon la bible hein, pas la vraie de vraie, dans un collège public je précise !)

5ème: histoire des religions (christianisme, islam), renaissance (eeeeet le moyen age ?? lé passé où ? :'()

Jusque là ça va, on avait réussi à gérer le programme comme il faut. Les profs étaient un peu chiant, mais c'est peut être subjectif à cet âge là.

4ème: ancien régime, napoléon, restauration, second empire, guerre de 70, belle époque.

et ouais ! sauf que là on est pas aller plus loin que Napoléon. Par contre, prof plutôt pas mal, qui a réussit à nous intéresser au cours et à nous faire participer à une sortie des 3ème à Verdun, expérience très sympathique.

3ème: Première GM, le nazisme, le stalinisme, seconde GM, guerre froide.

On a tout fait sauf la guerre froide (à cause 3 mois de grève de nos profs à la fin de l'année...), et la seconde guerre mondiale était bien traitée avec comme point d'orgue la projection de "Nuit et Brouillard"... juste avant le déjeuner :?


Arrivé au lycée, rebelote. alors certe c'est traité plus précisément mais bon...:

2nde: grecs, religions, renaissance (tjs pas de moyen age !!), ancien régime, napoléon, restauration, second empire, guerre de 70

Ben là on est pas aller plus loin que le tout début de Napoléon. Prof très intéressante, très motivée et impliquée (notemment en géographie où elle nous faisait part de son expérience personelle, de ses voyages etc)

1ère: belle époque, 1ere GM, année 30, les 3 dictature (hitler, mussolini, staline), la seconde GM

Pire année (c'est le comble, avec un programme pareil !), avec un, excusez moi du terme, débris de prof, qui arrivait tout les jours en retard, imbibé au whisky au point d'être incapable de mettre la clé dans la serrure de la porte de la salle de cours... une moyenne d'une ligne de cours a écrire par heure, on est difficilement arrivé à la fin des année 30 et elle nous a distribué un polycopié, un tableau, comparatif des caractéristiques des 3 dictatures. la seconde guerre mondiale ? connais pas.

Terminale: situation du monde en 45, guerre froide, les deux modeles politiques

Après le pire, le meilleur: un prof jeune et dynamique, qui au lieu de poly avait découvert le Powerpoint rétroprojecté au tableau, il intéressait vraiment ses élèves, avait de l'humour, et était très sympa. Et comble du luxe: on a fini le programme.

Conclusion: des programmes parfois hyper chargés qui interdisent carrément l'étude de certaines périodes: je n'ai JAMAIS eu de cours sur le second empire. Et autre problème, un apprentissage qui dépend fortement de la motivation du professeur, qui est parfois très fluctuante.


 

Voir le Blog de Pierre L. : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Emmanuel  Nouveau message 24 Sep 2007, 09:38

Je crois certes que c'est à l'enseignant de faire aimé son cours mais il faut que l'élève s'intéresse un minimum au cours. C'est un peu réducteur de mettre la faute sur l'enseignant. Il faut un travail de chacun: du prof, de l'élève et aussi des parents (qui oublie parfois que c'est eux les 1ers enseignant de leurs enfants).
:cool:


 

Voir le Blog de Emmanuel : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Pierre L.  Nouveau message 24 Sep 2007, 13:38

L'enfant ne s'y intéressera pas si l'Histoire n'est pour lui qu'une heure de cours où un prof déclame d'une voix monocorde un cours ennuyeux. Alors oui, ça dépend des enfants, certains s'y intéresseront plus que d'autre, et oui aussi des parents... Mais l'enfant n'est pas venu tout seul à dire "l'Histoire ça sert à rien, c'est du passé".


 

Voir le Blog de Pierre L. : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Imperator  Nouveau message 24 Sep 2007, 14:41

Sincèrement, en année de Seconde, j'ai eu le meilleur prof que je n'ai jamais eu... Assez grand, collectionneur de cravate "insolite", avec un petit couteau de 3 cm comme boucle d'oreille.
Voici ses premiers mots le jour de la rentrée: "On vous a peut être dit que j'étais un malade mental, ou même que je collectionnais les cravates de Star Wars... et bien vos sources sont excellentes. "

Au delà de ça, il n'y a pas eu un seul élève dans la classe qui aurait pu dire à la fin de l'année qu'il n'a pas aimé l'Histoire avec ce prof. C'était un prof sympa tout en étant très sévère, pas un bavardage durant son cours, moyenne difficile à atteindre, contrôle surprise régulier, etc... Mais avec lui, tout le monde aimait l'Histoire et a apprit énormément. Pourtant, je peux vous dire que la classe que j'ai eu en Seconde a été la pire de toute ma scolarité...

Alors, je ne vous raconte pas ça en voulant dire que tout dépend du prof, mais on ne pourra m'enlever de l'idée qu'il est la principale personne à pouvoir faire aimer l'histoire aux élèves. Même si ces derniers sont à priori désintéressé de la matière.

Par contre, il faudrait différencier collège et lycée, les classes de collège étant, selon mes souvenirs, beaucoup plus difficiles que les classes du lycée.


 

Voir le Blog de Imperator : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Tom  Nouveau message 24 Sep 2007, 15:00

Pour ceux, nombreux, qui pensent que l'histoire peut donner des leçons, je rappellerai, en bon avocat du diable, cette réflexion de Paul Valéry ("De l'histoire", Regards sur le monde actuel et autres essais, nouvelle édition revue et augmentée, Gallimard, 3e trimestre 1945, exemplaire du 10 mai 1963 - cela ne nous rajeunit pas ;) - page 39) :

L'Histoire est le produit le plus dangereux que la chimie de l'intellect ait élaboré. [...] L'Histoire justifie ce que l'on veut. Elle n'enseigne rigoureusement rien, car elle contient tout, et donne des exemples de tout.

:cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 947
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Attention aux généralités et aux particularismes

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de WBS  Nouveau message 24 Sep 2007, 21:00

Tout ce que je lis est très intéressant mais....
Je dirai en vrac que toutes les périodes de l'Histoire ont un intérêt et que l'on ne peut en traiter aucune d'ennuyeuse... tout est affaire d'affinité. Même modérateur sur le Forum, je n'en reste pas moins médiéviste et spécialiste en Histoire des Religions...
A ce propos, critiquer l'enseignement de l'histoire des Hébreux au prétexte que c'est la version biblique, c'est méconnaitre son histoire ancienne : le peuple hébreu n'est quasiment connu que par ce biais si l'on excepte les travaux archéologiques récents (voir ceux d'Israel Finkeltein), eux-mêmes sujets à caution tant archéologie, politique et idéologie sont entrelacées dans cette région du Monde. Donc oui, il est tout à fait normal d'avoir appris la vie du peuple hébreu par ce biais biblique...
D'autre part, n'oublions pas que il y aura autant d'opinion sur les profs et les programmes qu'il y a de participants au Forum.
Le problème majeur de l'enseignement de l'Histoire est qu'il est réduit à la portion congrue en termes d'horaires...
J'ai une heure par semaine en seconde BEP pour enseigner la Seconde Guerre Mondiale, le Monde de la Guerre Froide et la Société Française depuis 1945 (je ne parle pas de la géographie). Voilà tout est dit...
Les professeurs ont généralement réussi un concours assez difficile, de niveau Bac + 3. On peut donc dire qu'ils ont été suffisamment passionnés pour entreprendre des études supérieures et passer un examen pénible en tout point.
Reste donc à savoir pourquoi vous avez parfois subi des gens démotivés ou qui n'ont pas su vous montrer l'intérêt de leur matière...
Je n'ai pas la réponse...
Enfin, j'oserai cette provocation : si vous n'aimez pas ce que l'on vous enseigne, si vous pensez que vous pourriez apprendre bien d'autres choses bien plus intéressantes sur la période vue par votre professeur il existe des objets qu'on appelle des livres et qui permettent d'en apprendre bien davantage. On les trouve dans des bâtiments appelés bibliothèques...
Amitiés,
Christophe


 

Voir le Blog de WBS : cliquez ici


Re: Attention aux généralités et aux particularismes

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Pierre L.  Nouveau message 25 Sep 2007, 08:43

Et je ne pourrais m'empêcher de répondre à cette provocation annoncée:

c'est bien ce que je faisais en période de disette historienne, et c'est ce que je fais encore et toujours :cheers:


 

Voir le Blog de Pierre L. : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de WBS  Nouveau message 25 Sep 2007, 16:08

Dans ces années à venir qui verront certainement l'Histoire devenir une matière optionnelle dans nos établissements scolaires, le but du professeur ne sera plus de se faire passeur d'Histoire mais plutôt un "éveilleur" de curiosité. La curée a déjà commencé.... Et c'est assez décourageant...


 

Voir le Blog de WBS : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de Clem***  Nouveau message 25 Sep 2007, 19:02

Vous etes tous de grands pessimistes... :)
L'histoire passionne et passionnera toujours les élèves ;)

Clem*** :D


 

Voir le Blog de Clem*** : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 25 Sep 2007, 23:33

Le temps alloué aux professeurs pour enseigner une telle matière est clairement insuffisant et tant qu'on ne s'attaquera pas à ce problème, on risque d'effleurer l'histoire et ainsi manquer de motivation.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5214
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LE COIN DU DÉBUTANT ET AIDE AUX ETUDIANTS




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 23 
il y a moins d’une minute
par: coyote 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 19 
il y a 3 minutes
par: Richelieu 
    dans:  Wehrmacht 1940 : la Kriegsmarine et ses uniformes 
il y a 6 minutes
par: Guillaume49 
    dans:  Recherches sur régiment et stalag 
il y a 11 minutes
par: pascal57 
    dans:  Première bataille de chars à chars 
il y a 26 minutes
par: Aldebert 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 20 
il y a 40 minutes
par: PHILIPPE77 
    dans:  Sortie de mon livre sur les massacres en France, Oradour, Maillé, Ascq et les autres lieux 
Aujourd’hui, 17:42
par: cloclo 
    dans:  La mise à l’honneur de deux collaborateurs nazis par le Parlement flamand irrite 
Aujourd’hui, 17:41
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Pilote canadien. A qui s’adresser pour avoir des nouvelles d.un pilote canadien George Alleyne Brow 
Aujourd’hui, 17:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Maillé : 25 Août1944 un :" Oradour" oublié .. 
Aujourd’hui, 17:27
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: papynuc, pierma, Richelieu et 100 invités


Scroll