Page 1 sur 1

décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 01 Avr 2020, 18:32
de gernika
décès à Strabourg à l'âge de 99 ans de M. Rafael Gomez Nieto dernier survivant de la nueve
RIP sincères condoléances à sa famille

Re: décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 01 Avr 2020, 19:45
de carlo
R.I.P.

Re: décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 01 Avr 2020, 20:21
de Prosper Vandenbroucke
Reposez-en Paix, Monsieur.
Condoléances à la famille

Re: décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 01 Avr 2020, 21:13
de alfa1965
Rip. Ne les oublions pas.

Re: décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 02 Avr 2020, 15:38
de dominord
Les Espagnols de la Nueve, vétérans de la guerre face à Franco et combattants acharnés de la liberté, furent les premiers soldats de Leclerc à entrer dans Paris, la veille de sa libération. Parmi eux, Rafael Gomez Nieto, mort à Strasbourg.
R.I.P

Re: décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 02 Avr 2020, 16:05
de PICARD77
Merci Monsieur et RIP.

Re: décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 02 Avr 2020, 17:05
de Alfred
Une page d'histoire vient de se tourner.....

Re: décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 03 Avr 2020, 01:23
de carcajou
Condoléances à la famille et aux amis.

Re: décès Rafael Gomez Nieto

Nouveau messagePosté: 06 Avr 2020, 15:12
de fanacyr
Communiqué du régiment de Marche du Tchad

C'est avec beaucoup d'émotion et de tristesse que le RMT a appris le décès mardi du dernier grand ancien de sa 9ème compagnie, M. Raphaël Gomez, à l'âge de 99 ans.
Engagé dans les Corps francs d'Afrique, il rejoint le régiment de marche du Tchad en 1943 en tant que conducteur de half-track.
La Nueve, qui comptait 146 Espagnols sur 160 hommes, s'est brillamment illustrée pendant toute la campagne de la Libération.
Elle fut la première à entrer dans Paris le 24 août 1944, Raphaël Gomez était alors au volant de son half-track "Guernica".
Il participait chaque année à la cérémonie commémorative de la Libération de Grussenheim, présence tutélaire et inspirante pour nos marsouins de la Nueve actuelle.