Connexion  •  M’enregistrer

Jour du Souvenir / Rememberance Day

Signalez dans cette rubrique la disparition des vétérans, résistants ou toutes personnes ayant été impliquées dans la seconde guerre mondiale, connus ou moins connus.

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de C Broad Arrow  Nouveau message 08 Nov 2007, 21:03

Bonjour à tous,

La tradition du coquelicot est issue d'un poème qui a été écrit par le médecin canadien John McCrae, engagé au sein de la première brigade de l'Artillerie royale canadienne lors de la Première Guerre mondiale. Voici les versions anglaise et française de ce poème.

Version anglaise

In Flanders Fields the poppies blow
Between the crosses, row on row,
That mark our place; and in the sky
The larks, still bravely singing, fly
Scarce heard amid the guns below.

We are the Dead. Short days ago
We lived, felt dawn, saw sunset glow,
Loved, and were loved, and now we lie
In Flanders fields.

Take up our quarrel with the foe:
To you from failing hands we throw
The torch, be yours to hold it high.
If ye break faith with us who die
We shall not sleep, though poppies grow
In Flanders fields


Version française

Au champ d'honneur, les coquelicots
Sont parsemés de lot en lot
Auprès des croix; et dans l'espace
Les alouettes devenues lasses
Mêlent leurs chants au sifflement
Des obusiers.

Nous sommes morts,
Nous qui songions la veille encor'
À nos parents, à nos amis,
C'est nous qui reposons ici,
Au champ d'honneur.

À vous jeunes désabusés,
À vous de porter l'oriflamme
Et de garder au fond de l'âme
Le goût de vivre en liberté.
Acceptez le défi, sinon
Les coquelicots se faneront
Au champ d'honneur.


Peu après sa publication, son poème est rapidement devenu le poème le plus populaire de la Première Guerre mondiale. On l'a même traduit en de nombreuses langues et il est apparu sur d'immenses panneaux-réclame pour faire la promotion des premières Obligations de la victoire en 1917. Les objectifs de cette campagne d'achat d'obligations, qui visait à recueillir 150 millions de dollars, ont été largement dépassés car elle a recueilli 400 millions de dollars.

Vu la popularité du poème, on a adopté le coquelicot comme fleur du souvenir aux morts de guerre en Grande-Bretagne, au Canada, en France, aux États-Unis et dans d'autres pays du Commonwealth. Aujourd'hui les gens continuent de rendre hommage à l'auteur de « In Flanders Fields » en allant visiter la maison de pierre calcaire où il est né, à Guelph, en Ontario. Cette maison est devenue un musée. Il s'y trouve également un monument commémoratif et un jardin du Souvenir.

Le coquelicot symbolique et le poème de John McCrae sont toujours liés et les voix des morts continuent de se faire entendre lors des cérémonies du jour du Souvenir.

Ref: Lieutenant-colonel John McCrae, © Ministre des Approvisionnements et Services Canada 1988 No. de cat. V32-23/1988 ISBN 0-662-56211-9

Cheers from Canada


PS: Saviez vous que le personnage Winnie the Pooh origine de la Première Guerre mondiale. En effet, le capitaine Harry Colebourn, un chirurgien de l'armée canadienne pendant la Première guerre mondiale, acheta un ourson orphelin d'un trappeur de Whiter River, en Ontario. L'ourson a été baptisé « Winnipeg », en l'honneur de sa ville natale, et est devenu la mascotte du régiment de Colebourn, le Princess Patricia Canadian Light Infantry.

Winnipeg accompagna le régiment en Angleterre en 1915 et Colebourn décida de prêter « Winnie » au zoo de Londres lorsque le régiment dû partir pour la France. Winnie est devenu une des attractions les plus populaires du zoo, et c'est là que Christopher Robin Milne s'est pris d'affection pour l'ourson, vers 1926. Cette amitié entre le garçonnet et l'ourson a inspiré le père de Christopher, l'auteur A.A. Milne, qui a par la suite rédigé une série de livres sur « Winnie the Pooh »
Dernière édition par C Broad Arrow le 08 Nov 2007, 21:30, édité 3 fois.


 

Voir le Blog de C Broad Arrow : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de manito  Nouveau message 08 Nov 2007, 21:16

Un grand merci à John Mccrea pour ce grand poème...Qui pour moi est un honneur :(


 

Voir le Blog de manito : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Focus  Nouveau message 08 Nov 2007, 21:38

mcouioui a écrit:J'étais en Angleterre mardi à Salisbury pour enterrer un ami, en arrivant dans la ville je fus surpris de voir bon nombre de gens avec un coquelicot à la boutonnière, je ne percutai pas de suite le sens et je fini par demander à l'un de mes camarades anglais, il me rappela que nous étions bientôt le 11 novembre et m'expliqua le sens du coquelicot.
Je me suis dit à cet instant, qu'il nous manquait vraiment un truc à nous français... ;)


J'ai appris quelque chose .

Belle façon de célébrer. :D


Merci d'avoir traduit

Bonne journée / soirée :)


 

Voir le Blog de Focus : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Litjiboy  Nouveau message 08 Nov 2007, 22:00

Merci de nous faire découvrir de telles choses. Cette chanson est très émouvante et constitue un sublime hommage pour tous ceux à qui nous devons de vivre en paix!


 

Voir le Blog de Litjiboy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de franavia  Nouveau message 08 Nov 2007, 22:02

Excusez-moi mais, pour moi, quand on écrit quelque chose qui va être lu par des gens qu'on ne connaît pas et c'est plus difficile que le langage parlé, il faut faire attention. Pour moi "Pfffff" veut dire "j'men fous" c'est en tout cas ce qu'on m'a appris. je n'ai d'ailleurs pas été le premier à m'interroger sur cette signification car il me semble bien que quelq'un d'autre l'a fait avant moi.
Deuxième chose. Que ce jeune ne connaisse pas la signification du coquelicot et que je ne l'ai pas fait, je fais amende honorable mais je n'avais pas à le faire car il dit dans son intervention qu'on lui a appris. Ce jeune est certainement - j'en suis sûr même - très sympathique et avide de savoir puisqu'il s'est intéressé à cette signification (pour laquelle je n'ai pas tout à fait la même interprétation que vous d'ailleurs) mais c'est le fait qu'il dit qu'on n'a pas la même chose en France qui m'a gêné, non pour lui-même, mais pour le manque de repères historiques que le système éducatif, et surtout la société française, donnent aux jeunes.
Je pense qu'avant de me faire des réflexions désobligeantes sur ma façon de voir les choses car j'ai le même respect que vous tous pour ces gens qui se sont faits trouer la peau ou qui ont mis leur vie - volontairement ou non - en "jeu" pour la défense de la Démocratie, il aurait été plus judicieux de lui dire que dans son propre pays le jour du 11 novembre dans les cimetières, à la sortie des lieux de culte et sur les lieux de commémoration les gens arborent des bleuets qui ont la même signification et la même symbolique que les coquelicots pour les anglo-canadiens. C'est ce que je lui apprend ce soir ...ce sera toujours ça et, de grâce, cessons, devant ce clip émouvant, de nous chamailler.
Puisque cela fait la 2ème fois que je me fais reprendre de volée pour mes interventions alors que je ne pense pas avoir des sentiments différents du vôtre, dorénavant, lorsque je serai appelé à donner mon avis sur tel ou tel sujet, je le ferai sans regarder les autres réponses, comme cela je ne gênerai plus les sensibilités de chacun.
Bonsoir,
François ROBINARD
Co-auteur du livre La Bataille de Normandie
et auteur (à compte d'auteur) d'un ouvrage sur les prisonniers de guerre français en Allemagne. (Aufstehen ! en est le titre)
Je ne fais pas de pub. Ces 2 ouvrages sont maintenant épuisés.


 

Voir le Blog de franavia : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de mcouioui  Nouveau message 08 Nov 2007, 22:15

En fait la tradition vient de la colline de Vimy et du champ où les troupes du Commonwealth chargèrent et subirent de lourdes pertes, dont une majorité de canadien, mais amis canadiens et anglais me disent que c'est l'acte fondateur de la nation canadienne moderne.
Bref, ce champ est couvert de coquelicots et la légende dit que c'est le sang de ceux qui sont tombés qui rend la fleur si rouge, je me plait à croire qu'à la base de toutes légendes, il y a une vérité qui sommeille ;)


 

Voir le Blog de mcouioui : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de C Broad Arrow  Nouveau message 08 Nov 2007, 22:35

mcouioui a écrit:Bref, ce champ est couvert de coquelicots et la légende dit que c'est le sang de ceux qui sont tombés qui rend la fleur si rouge, je me plait à croire qu'à la base de toutes légendes, il y a une vérité qui sommeille ;)


Effectivement, c'est la version poétique. En fait, l'apparition d'un grand nombre de coquelicots sur les champs de bataille est liée directement à la terre qui est labourée aux lieux des impacts des obus. Dans les Flandres, les sous-sols sont tout particulièrement calcaire si bien que les tonnes de terres projetées en surface ont permis l'enrichissement nécessaire à la prolifération des coquelicots. Cette prolifération était également visible autour des tombes des soldats et était liée au même mécanisme.

Cheers from Canada


 

Voir le Blog de C Broad Arrow : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Laurent Pépé  Nouveau message 08 Nov 2007, 22:37

franavia a écrit:Excusez-moi mais, pour moi, quand on écrit quelque chose qui va être lu par des gens qu'on ne connaît pas et c'est plus difficile que le langage parlé, il faut faire attention. Pour moi "Pfffff" veut dire "j'men fous" c'est en tout cas ce qu'on m'a appris. ..


ok ok ok....................revenons au sujet d'origine


Smac :


 

Voir le Blog de Laurent Pépé : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de franavia  Nouveau message 08 Nov 2007, 22:42

Voilà la véritable raison de la présence des coquelicots donnée par Guy Bordeleau ...


 

Voir le Blog de franavia : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de mcouioui  Nouveau message 08 Nov 2007, 22:55

Guy Bordeleau a écrit:
mcouioui a écrit:Bref, ce champ est couvert de coquelicots et la légende dit que c'est le sang de ceux qui sont tombés qui rend la fleur si rouge, je me plait à croire qu'à la base de toutes légendes, il y a une vérité qui sommeille ;)


Effectivement, c'est la version poétique. En fait, l'apparition d'un grand nombre de coquelicots sur les champs de bataille est liée directement à la terre qui est labourée aux lieux des impacts des obus. Dans les Flandres, les sous-sols sont tout particulièrement calcaire si bien que les tonnes de terres projetées en surface ont permis l'enrichissement nécessaire à la prolifération des coquelicots. Cette prolifération était également visible autour des tombes des soldats et était liée au même mécanisme.

Cheers from Canada


C'est tout de suite moins jolie :mrgreen:


 

Voir le Blog de mcouioui : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers IN MEMORIAM




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 19 
il y a 38 minutes
par: kfranc01 
    dans:  L'aérodrome A82 Verdun/ Etain - Rouvres 
Hier, 23:45
par: Marc_91 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 16 
Hier, 23:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 15 
Hier, 23:42
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hans Hermann Junge 
Hier, 22:01
par: orpo57 
    dans:  RUSSIE, 9 MAI 2019 
Hier, 21:54
par: MAG98 
    dans:  [DU 1er MAI 2019 au 30 JUIN 2019]les Cathédrales et autres édifices religieux pendant le conflit 
Hier, 21:45
par: Signal Corps 
    dans:  Des nostalgiques du 3e Reich s'invitent aux manifestations du D-DAY 2019 
Hier, 19:57
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  blockhaus type 105 
Hier, 18:06
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Prise de l'Ile d'Elbe juin 1944 
Hier, 17:28
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll
cron