Connexion  •  M’enregistrer

MARDER I, Beute français

Publiez ici vos photos se rapportant à la seconde guerre mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 02 Juil 2016, 08:14

Beute, en allemand : prise, proie, butin

Sous cette appellation les allemands désignèrent durant les guerres mondiales toute une série de matériel non allemand de fabrication, capturé par leurs armées et qui après modifications (plus ou moins réussies) entraient sous un nouveau nom au sein de leur propre 'ménagerie' d' engins de guerre .

7.5 cm Pak 40/1 auf Geschutzwagen Lorraine Schlepper(f), SdKfz.135 ou Marder I.

Après la campagne de France en 1940, les Allemands disposèrent de nombreux véhicules français qu'ils n'hésitèrent pas à utiliser pour compléter leurs effectifs ou pour fournir des châssis pour diverses conversions.
En mai 1942 les Allemands décidèrent de convertir le tracteur blindé d’artillerie 37L (Lorraine) en canon antichar automoteur. Le 37L (Lorraine) était en fait un transport de munitions ou de personnel, très stable.
Sa surface plane de chargement se prêtait parfaitement à une telle conversion.
Ce nouveau Panzerjäger devait être armé du 75 mm PaK 40/1 L/46 antichar.
Il fut officiellement désigné 7.5 cm Pak 40/1 auf Geschutzwagen Lorraine Schlepper(f), SdKfz.135 ou Marder I.
Ce véhicule était doté d'une superstructure arrière légèrement blindée offrant peu de protection à un équipage de cinq hommes. Le 75 mm Pak 40/1 L/46 disposait d'un champ de tir horizontal limité à 32 degrés de chaque côté.
Une mitrailleuse MG-34 de 7.92 mm était également embarquée à l'intérieur du compartiment de combat.
Ce dernier pouvait accueillir 40 obus de 75 mm.

Image

Le développement de la série de Marder (Martre) débuta vers la fin de l’été 1941 et avait pour but d’augmenter la
mobilité des canons anti-char (Pak) en les montant sur une variété de châssis disponibles.
Il s’agissait d’une solution d’intérim en attendant la conception de chars équipés de canons anti-chars plus
performants.

Les Marders utilisèrent les châssis de chars obsolètes ou capturés et furent armés avec les canons 75 mm Pak 40 (Rheinmetall-Borsig) et les 76.2 mm L/22 1936 russes. Le 75 mm Pak 40 Allemand pouvait pénétrer 116 mm de blindage à une distance de 1000 mètres. Les canons russes de 76.2 mm étaient rechambrés par Rheinmetall-Borsig afin d’utiliser les obus de 75 mm Allemands. Ainsi, ce canon pouvait transpercer 108 mm de blindage à une distance de 1000 mètres. Les deux canons étaient équipés des lunettes télescopique ZF3x8. Tous ces véhicules étaient dotés d'un
champ de tir latéral limité, forçant le pilote à changer la position du char pour que le canon fasse face à l'ennemi. 2812 Marders furent construits d’avril 1942 à mai 1944. Les Marders étaient vulnérables à cause de leurs hautes silhouettes, de leurs faibles blindages et de leurs superstructures ouvertes. Cependant, ils offrirent aux divisions de Panzers, de Panzergrenadiers et d'infanterie (au sein des Panzerjäger Abteilungen) un appui feu très appréciable. Petit à petit les Marders furent remplacés par des Panzerjägers et des Jagdpanzers plus puissants et mieux protégés, mais bon nombres restèrent en service jusqu'à la fin de la guerre.

Image

Image

Lors d’une offensive, les Panzerjägers étaient généralement utilisés pour contrecarrer les contre-attaques
ennemies et nettoyer le terrain, ils ne formaient pas le fer de lance de l'attaque. Lors des phases défensives,
les Panzerjägers occupaient un position fixe, bien dissimulés, attendant qu'un véhicule ennemi passe à leur portée.
C'est le principe de l'embuscade. Au fur et à mesure que la guerre progressa, ces engins ne furent plus guère
utilisé en terrain découvert en raison de leur superstructure ouverte qui les rendait vulnérables aux attaques
aériennes.

75 mm Pak 40/1 auf Geschützwagen LrS(f)
Les usines Alfred Becker de Paris et de Krefeld (en coopération avec Alkett à Berlin) convertirent 170 37L entre juillet et août 1942. Les exemplaires produits seront versés. Les exemplaires produits seront versés tout d'abord dans les unités de Panzerjäger des Divisions d'infanterie sur sur le front russe mais furent par la suite retournés en France pour servir dans les forces d'occupation. Ils participeront aux combats en Normandie, avec un certain succès. Il est vrai que les bocages normands sont parfaits pour des armes d'embuscade comme l'étaient les Marders.
Si au début 1944, il en restaient quelques 131 en service, vers la mi Mars 1945, ils n'étaient plus que 6…

Image

Image

Caractéristiques du Marder I sur châssis de tracteur Lorraine

Equipage : 4 hommes, Production : 170 unités de juillet à août 1942, Masse : 8,2 tonnes, Moteur : Delahaye 103TT, 6 cyl. de 70 Ch.
Conso: 82 litres aux 100 (réservoir de 111 litres), Dimensions : Longueur : 5,38 m, Largeur : 2,00 m, Hauteur : 1,88 m, Performance : Vitesse sur route : 38 Km/h, Autonomie moyenne : 165 Km, Armements : Canon 75 mm PaK 40/1 L/46, Mitrailleuse MG-34 de 7.92 mm, Blindage : Max : 12 mm, Min : ouvert.

http://www.39-45strategie.com/articles- ... /marder-i/

vétéran
vétéran

 
Messages: 2509
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 03 Juil 2016, 14:02

Sur les 170 unités construites ont peu noter de petites différences de montage de la pièces de 7.5cm

De plus, il a existé les modéles suivants :

75 mm Pak 40(Sf) auf Geschützwagen 39H(f)

Toujours suite à la défaite française de 1940, l’armée Allemande disposait d’environ 600 chars légers Hotchkiss H-39.
En 1942, 24 d’entre eux furent convertis en canons antichar automoteur. Ce nouveau Panzerjäger était lui aussi armé du
canon 75 mm Pak 40 L/46 et fut nommé 7.5 cm PaK40(Sf) auf Geschutzwagen 39H(f) ou Marder I. Le canon était monté dan un
compartiment de combat arrière ouvert au dessus. Le champ de tir horizontal était limité à 30° de chaque côté.
Cette version du Marder I était aussi armée d’une MG-34 de 7.92 mm embarquée dans le compartiment de combat.
L’équipage était de 4 hommes, le blindage variait de 10 à 34 mm.

Cette version fut produite par le Baukommando du capitaine Alfred Becker à Paris et à Krefeld
(en coopération avec Alkett à Berlin). Ces chasseurs de char furent versés dans les unités postées en France.
Notons que certains postes de combat avec leur canon furent utilisés comme poste de tir fixes dans certaines
fortifications.

75 mm Pak 40(Sf) auf Geschützwagen FCM(f)

Les Allemands possedaient aussi près de 50 chars moyens FCM36 après la défaite française.
En 1943, 10 furent convertis en canon antichar automoteur eux aussi armés du canon de 75 mm Pak 40 L/46.
Ils furent désignés 7.5 cm PaK40(Sf) auf Geschutzwagen FCM(f) ou Marder I. Comme les deux autres versions du Marder I
le canon était monté dans un compartiment de combat à l’arrière du véhicule. L’équipage était aussi composé de 4 hommes,
protégés par un léger blindage de 10 à 40 mm. Ce Marder I fut produit par Baukommando d'Alfred Becker à Paris et à Krefeld
(en coopération avec Alkett à Berlin). Les conversions produites servirent en France dès 1943.

vétéran
vétéran

 
Messages: 2509
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 04 Juil 2016, 11:30

Y a-il eu d'autres tentatives, prototypes sur des engins français ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 2509
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 04 Juil 2016, 11:47

Salut Bertrand,

Oui, quand même et notamment tout le travail du Baukommando BECKER sur les engins français (et particulièrement ceux qui équipent la 21.Panzer-Division en Normandie).
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6181
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 04 Juil 2016, 12:20

Bonjour, Dog Red :D

Je vais chercher de ce coté, merci !

vétéran
vétéran

 
Messages: 2509
Inscription: 28 Mar 2016, 21:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 04 Juil 2016, 12:34

Tarpan a écrit:Bonjour, Dog Red :D

Je vais chercher de ce coté, merci !


Ne t'enquiquine pas, tous les autres châssis de franzose Beute, y compris ceux convertis par le Kommando Becker, étaient des automoteurs d'artillerie, à base d'obusiers légers 10,5 cm le.FH et quelques obusiers lourds 15 cm s.FH 13. ;)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1112
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Didier  Nouveau message 04 Juil 2016, 12:53

Bonjour,

En Panzerjäger sur chassis français il y a quand même la grosse centaine (174 ?) Panzerjäger 35R (f) mit 4,7-cm-PaK 36(t)

https://en.wikipedia.org/wiki/Renault_R ... %A4ger.jpg

et les "redoutables" Renault UE à canon pak de 3,7 cm......

http://www.materielsterrestres39-45.fr/ ... nault-ue-f

et aussi les semi-chenillés Somua http://panzer78.skyrock.com/3050213751- ... Somua.html

Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 5127
Inscription: 23 Sep 2013, 09:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 04 Juil 2016, 15:16

Didier a écrit:Bonjour,

En Panzerjäger sur chassis français il y a quand même la grosse centaine (174 ?) Panzerjäger 35R (f) mit 4,7-cm-PaK 36(t)

https://en.wikipedia.org/wiki/Renault_R ... %A4ger.jpg

et les "redoutables" Renault UE à canon pak de 3,7 cm......

http://www.materielsterrestres39-45.fr/ ... nault-ue-f

et aussi les semi-chenillés Somua http://panzer78.skyrock.com/3050213751- ... Somua.html

Didier


C'est pas faux, mais il s'agit d'aimables trottinettes.
J'évoquais les matériels armés, en antichar, du 7,5 cm Pak 40, donc, nécessairement, post-mars 1942.
Les 4,7 cm Pak (t) sur R-35 datent de 1941 (200 automoteurs convertis entre juin et novembre 1941, plus une poignée d'autres, intérieurement, puisque 215 seront comptabilisés, en septembre 1942)...

Image

... sachant que les 5 cm Pak 38 pleuraient face à un KV-1 ou un T-34, au-delà de 500 m, les 4,7 cm ne risquaient pas, non plus, de leur faire grand bobo. Le 4,7 cm tchèque était, à l'origine, une pièce de casemate, que les Allemands avaient, d'abord, recyclée, durant l'hiver 39-40, en Pak embarqué sur châssis de Panzer I Ausf.B, puis, à partir de l'été 1940, en pièce tractée et montée sur R-35 ; elle affichait, quasiment, les mêmes performances que "notre" 47 mm.

Image

La dernière mention de l'automoteur de 4,7 cm date du 1er septembre 1942...

Image

... après il disparait totalement des états mensuels; détail qui indique qu'il ne serait plus en service dans la Feldheer (armée en campagne), ni dans l'Ersatzheer (armée de remplacement). Il est possible que les Allemands les aient fourgués à un de leurs Alliés.
Par contre, 144 exemplaires du 7,62 cm Pak 36 (r) sur châssis de Panzer II sont en service, au 1er juillet 1942, et, en septembre 1942, apparait la fiche de "fabrication" des 7,5 cm Pak 40 sur châssis Lorraine ...

Image

... mais le premier état qui récapitule les automoteurs "en service" (173 exemplaires), date, lui, du 1er mars 1943.

Image

Quant aux Pak 37 sur Renault UE, ce n'était que des bricolages d'unité, qui ne seront jamais répertoriés.

Image

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1112
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Didier  Nouveau message 04 Juil 2016, 15:41

Merci Loïc !

Oui si on se limite au 7,5cm, il n'y a que les semi-chenillés Somua.

Pour les Panzerjäger 35R (f) mit 4,7-cm-PaK 36(t) quelques uns ont été ressortis du placard en Normandie
http://normandie44.canalblog.com/archiv ... 36514.html

"A la date du 1er juillet 1944 la Schnelle Brigade 30 est dotée de : 41 officiers, 105 sous-officiers et 1014 hommes de troupe. Chaque Radfahr-Abteilung constituant la brigade, dispose d’un Stab (état-major), d’une Nach.Staffel (unité de transmissions), d’un Pionierzug (section de pionniers) et de trois Schwadron (escadrons) à bicyclette. Chaque Schwadron est armé collectivement de mitrailleuses légères et lourdes ainsi que de mortiers légers de 5 cm Gr.W. Seule particularité la 3./Schnelle-Abteilung 517 bénéficie dans sa dotation, d’un appui feu conséquent constitué de deux canons antichar (Pak) et de cinq automoteurs armés chacun d’un canon de 4,7 cm Pak (t) Gw. Renault 35R (f)."

http://atlantikwall.superforum.fr/t1357 ... brigade-30

et après à Arnhem
According to "German armored units at Arnhem - September 1944" by Marcel Zwartz (Concord) Panzerjäger-Abteilung 657 (known as Pz.Jg.Abt.684 at this stage of the war) was commanded by Hauptmann Pulkowski and was equipped with :
- 6 4.7cm PaK(t) auf 35R (f)
- 17 Pz.Kpfw.35R (f) (including in fact a few Hotchkiss 38H (f) tanks)
- 12 Renault UE (f)
- 8 7.5cm PaK 40 guns
http://forum.axishistory.com/viewtopic.php?t=80942

Et il y en avait aussi dans les Anglo-Normandes http://www.network54.com/Forum/47207/th ... +in+Jersey.


Didier

vétéran
vétéran

 
Messages: 5127
Inscription: 23 Sep 2013, 09:50
Localisation: Mouthiers sur Boëme
Région: Charente
Pays: France

Voir le Blog de Didier : cliquez ici


Re: MARDER I, Beute français

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 04 Juil 2016, 18:31

Sorry pour Bertrand (qui avait par ailleurs déjà cité les bricolages de BECKER), j'avais cru qu'il évoquait les Beute (f) au sens large et pas seulement les Panzerjäger.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6181
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Suivante

Retourner vers ARCHIVES PHOTOGRAPHIQUES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 12 
il y a 49 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 11 
Aujourd’hui, 00:02
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz histoire - suite - 15 
Hier, 23:48
par: kfranc01 
    dans:  Le Haltbefehl 
Hier, 22:49
par: alain adam 
    dans:  À quoi servaient ces outils? 
Hier, 14:31
par: L'artilleur 
    dans:  [Du 1er mars au 30 avril 2017]:Les remorques militaires, axe ou alliées de la Sec.Guerre mondiale 
Hier, 13:35
par: betacam 
    dans:  ligne siegfried 
Hier, 12:58
par: Loïc Charpentier 
    dans:  David Rockefeller (1915-2017) 
Hier, 12:28
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Comment 75% des Juifs de France ont échappé à la mort. 
Hier, 11:36
par: Nicolas Bernard 
    dans:  ATTENTAT LONDRES 
Hier, 00:41
par: carcajou 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: pigeon38 et 11 invités


Scroll