Connexion  •  M’enregistrer

Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Publiez ici vos photos se rapportant à la seconde guerre mondiale
MODÉRATEUR: Marc_91

Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 24 Avr 2016, 10:25

Bergepanther, récupérer les lourds sur le champ de bataille, ou essayer du moins

Image

Image

Image

Image

Et son treuil, impressionnant, treuil de 40 T pouvant tirer le double en le démultipliant et ceci sur 150 m Ce treuil était monté au centre du châssis il était commandé par le moteur du véhicule mais au moyen d’une commande spéciale

Image

auparavant on devait utiliser trois "famo" pour remorquer un seul char Tigre.

Il lui manque sa grue et ses énormes béches arrière

Caractéristiques
Equipage : cinq hommes.
Poids : 42 t.
Moteur : Maybach HL 210P.30 à essence de 478,700 Kw.
Dimensions : longueur, 8,15 m ; largeur, 3,27 m ; Hauteur ? 2,74 m.
Performance : vitesse maximale sur route , 32 km/h ; autonomie sur route ; 169 km ; tout terrain, 85 km.
Armement : 1 canon de 20 mm et/ou une mitrailleuse de 7,92 mm.

vétéran
vétéran

 
Messages: 3003
Inscription: 28 Mar 2016, 22:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 26 Avr 2016, 10:17

Encore une du treuil :

Image

vétéran
vétéran

 
Messages: 3003
Inscription: 28 Mar 2016, 22:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 26 Avr 2016, 12:25

Environ 350 (347?) engins produits de fin 43 à mars 45 dont plusieurs furent transformés en transporteurs de munitions.

En prenant pour exemple la campagne de Normandie, étaient-ils si nombreux en dotation ? En me référant de mémoire au travail d'Eric LEFEVRE, il n'y avait pas tant de Bergepanther que cela dans les régiments en Normandie.

Quelqu'un confirme ?
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6594
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 26 Avr 2016, 14:38

Trouvé sur : http://www.blitzkrieg.fr/forum/viewtopi ... cbb07ff3c8

BergePanther et la répartition au sein des unités ^^

Zitat:
I./Pz.Rgt. 1 (1. Pz.Div.) = 9
I./Pz.Rgt. 2 (16. Pz.Div.) = 10
I./Pz.Rgt. 3 (2. Pz.Div.) = 5
I./Pz.Rgt. 4 = 6 (Heerestruppe, renamed to I./Pz.Rgt. 26/26. Pz.Div. on 16.2.1945)
II./Pz.Rgt. 4 (13. Pz.Div.) = 3 (later renamed to I./Pz.Rgt. FHH 2)
I./Pz.Rgt. 6 (3. Pz.Div.) = 4 (temporary attached to Pz.Lehr-Div. in Summer 1944)
I./Pz.Rgt. 9 (25. Pz.Div.) = 4
I./Pz.Rgt. 10 (8. Pz.Div.) = 4
I./Pz.Rgt. 11 (6. Pz.Div.) = 6
4./Pz.Rgt. 11 = 1 (April 1945, unit did not return to parent division)
I./Pz.Rgt. 15 (11. Pz.Div.) = 5 (+ several (4?) handed over from I./27)
I./Pz.Rgt. 16 (116. Pz.Div.) = 2
I./Pz.Rgt. 22 (21. Pz.Div.) = 4
II./Pz.Rgt. 23 (ex II./203) (23. Pz.Div.) = 12
I./Pz.Rgt. 24 = 6 (Heerestruppe, attached to 116. Pz.Div. in summer & fall 1944)
I./Pz.Rgt. 25 (7. Pz.Div.) = 7
I./Pz.Rgt. 26 = 5 (Heerestruppe, renamed to I./Pz.Rgt. BR/Pz.Gren.Div. BR on 18.1.1945 but the unit joined Pz.Gren.Div. Kurmark instead.)
I./Pz.Rgt. 27 (19. Pz.Div.) = 11 (- several (4?) handed over to I./15)
I./Pz.Rgt. 29 = 4 (Heerestruppe) (including 2 while serving with Pz.Div. Müncheberg)
I./Pz.Rgt. 31 (5. Pz.Div.) = 11
II./Pz.Rgt. 33 (9. Pz.Div.) = 9
I./Pz.Rgt. 35 (4. Pz.Div.) = 6
I./Pz.Rgt. 36 (14. Pz.Div.) = 4 (-2 probably taken away as 'Nachschub West in summer 1944)
I./Pz.Rgt. 39 (17. Pz.Div.) = 2 (attached to Stab Pz.Brig. 103 in early 1945 before returning to parent division)
Pz.Lehr-Rgt. 130 (Pz.Lehr-Div.) = 11
I./Pz.Rgt. FHH (1) (Pz.Div. FHH (1)) = 6
I./Pz.Rgt. GD (Pz.Gren.Div. GD) = 8
I./Pz.Rgt. HG (Pz.Div. HG) = 4
Führer-Gren.Brig./Div. = 4
Pz.Abt. 5 (25. Pz.Gren.Div.) = 2
Pz.Abt. 2101 (Pz.Brig. 101) = 2
Pz.Abt. 2102 (Pz.Brig. 102) = 2
Pz.Abt. 2103 (Pz.Brig. 103) = 2
Pz.Abt. 2104 (Pz.Brig. 104) = 2
Pz.Abt. 2105 (Pz.Brig. 105) = 2
Pz.Abt. 2106 (Pz.Brig. 106) = 2
Pz.Abt. 2107 (Pz.Brig. 107) = 2
Pz.Abt. 2108 (Pz.Brig. 108) = 2
Pz.Abt. 2109 (Pz.Brig. 109) = 3
Pz.Abt. 2110 (Pz.Brig. 110) = 3
Pz.Abt. Stahnsdorf II = 1
Pz.Div. Clausewitz = 1
I./SS-Pz.Rgt. 1 (1. SS-Pz.Div.) = 8
I./SS-Pz.Rgt. 2 (2. SS-Pz.Div.) = 11
I./SS-Pz.Rgt. 3 (3. SS-Pz.Div.) = 8
II./SS-Pz.Rgt. 5 (5. SS-Pz.Div.) = 6
I./SS-Pz.Rgt. 9 (9. SS-Pz.Div.) = 8
I./SS-Pz.Rgt. 12 (12. SS-Pz.Div.) = 7

s.Pz.Abt.(Fkl) 301 = 2
s.Pz.Abt. 501 = 4
s.Pz.Abt. 502 = 4
s.Pz.Abt. 503 FHH = 6
s.Pz.Abt. 504 = 2
s.Pz.Abt. 505 = 3
s.Pz.Abt. 506 = 4
s.Pz.Abt. 507 = 4
s.Pz.Abt. 508 = 3
s.Pz.Abt. 509 = 5
s.Pz.Abt. 510 = 2
s.Pz.Jg.Abt. 512 = 4
s.Pz.Jg.Abt. 519 = 1
s.Pz.Jg.Abt. 559 = 3
s.Pz.Jg.Abt. 560 = 3
s.Pz.Jg.Abt. 563 = 2
s.Pz.Jg.Abt. 616 = 2
s.Pz.Jg.Abt. 653 = 4
s.Pz.Jg.Abt. 654 = 5
s.Pz.Jg.Abt. 655 = 3
Pz.Inst.Abt. 543 = 3
Pz.Inst.Abt. 545 = 5
Pz.Inst.Abt. 551 = 2
Pz.Inst.Abt. 552 = 1
Pz.Inst.Abt. 559 = 2
Pz.Berge-Kp. 6 = 2
Pz.Berge-Kp. 8 = 2
Eastern Front = 15 (replacements, units not specified)
Western Front = 17 (replacements, units not specified)
Pz.Stp. Nord = 5 (Western Front)
Pz.Truppen-Schule = 1
H.Za. Magdeburg = 1
s.SS-Pz.Abt. 101/501 = 3
s.SS-Pz.Abt. 102/502 = 6

Soit PAS bocou par unité si on tient compte des dépanneurs en dépannage ou détruit ou abandonné : ça devait pas faire lourd pour le boulot a abattre de koursk jusqu'a la fin !

vétéran
vétéran

 
Messages: 3003
Inscription: 28 Mar 2016, 22:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 26 Avr 2016, 14:43

Tarpan a écrit:Soit PAS bocou par unité si on tient compte des dépanneurs en dépannage ou détruit ou abandonné : ça devait pas faire lourd pour le boulot a abattre de koursk jusqu'a la fin !


Je ne jurerais pas qu'il y en ait déjà à Koursk en juillet 1943. ::dubitatif::

Bertrand, ta liste de dotation renseigne quelle(s) période(s) ?
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6594
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de patrick vaudreville  Nouveau message 26 Avr 2016, 14:46

Dog Red a écrit:Environ 350 (347?)
En prenant pour exemple la campagne de Normandie, étaient-ils si nombreux en dotation ? En me référant de mémoire au travail d'Eric LEFEVRE, il n'y avait pas tant de Bergepanther que cela dans les régiments en Normandie.
Quelqu'un confirme ?


En fait les chiffres de production donnent: 82 pour l'année 1943, 227 pour l'année 1944, et 30 pour l'année 1945, en incluant les Panther rentrés en usine et transformés en Bergepanther.
Soit un total de 339 exemplaires.
Sachant que les 42 premiers (production 12 en juin et 30 de Juillet à septembre 1943) sont simplement des Panther sans tourelle avec un couvercle pour obturer le trou laissé par celle-ci, et qu'ils n'ont pas encore de treuil.

Même si cela reste une bonne base de référence, le travail d'Eric Lefevre date de 1978 quand même 8)

En fait en Normandie, à 2 x exemplaires près il y avait le nombre normal de Bergepanther qu'il était censé y avoir en unité sur ce front, la dotation normale étant de 2 exemplaires par Panzer-Regiment ou Pzjg-Abt ayant du châssis Panther ou Tiger.
Seul le Pz-Lehr-Rgt.130 Pz-Lehr-Div) n'en a pas, le Pz-Rgt.22 n'en a pas mais c'est normal puisqu'il n'a pas de Panther, et le SS.Pz-Rgt.10 n'en a pas non plus mais il n'a pas son I.Abt (panther) en Normandie.
Tous les autres ont leurs Bergepanther et en voici la liste:
Pz-Rgt.3 (2.Pz-Div) => 2 exemplaires reçut le 3 février 1944.
Pz-Rgt.33 (9.Pz-Div) => 2 exemplaires reçut le 11 juin 1944 en remplacement des 2 premiers reçut le 2 février 1944.
Pz-Rgt.24 (rattaché à la 116.Pz-Div) => 2 exemplaires reçut le 5 juin 1944.
SS.Pz-Rgt.1 (1.SS.Pz-Div) => 2 exemplaires (sans treuil) reçut le 14 mai 1944.
SS.Pz-Rgt.2 (2.SS.Pz-Div) => 2 exemplaires (sans treuil) reçut le 5 juin1944.
SS.Pz-Rgt.12 (12.SS.Pz-Div) => 2 exemplaires reçut le 2 août 1944.
SS.Pz-Rgt.9 (9.SS.Pz-Div) => 2 exemplaires reçut le 31 janvier 1944.
PzJg-Abt.654 => 2 exemplaires reçut le 16 juin 1944.

Patrick

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 126
Inscription: 28 Déc 2015, 14:43
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de patrick vaudreville : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 26 Avr 2016, 14:51

patrick vaudreville a écrit:Même si cela reste une bonne base de référence, le travail d'Eric Lefevre date de 1978 quand même 8)


Il date en effet... mais m'a pas mal imprégné (et on le retrouve à travers nombre de publications francophones plus récentes).
Je le comparerai et le compléterai par la liste que tu partages ici.

Merci Patrick.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6594
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de patrick vaudreville  Nouveau message 26 Avr 2016, 14:59

Tarpan a écrit:Trouvé sur : http://www.blitzkrieg.fr/forum/viewtopi ... cbb07ff3c8
BergePanther et la répartition au sein des unités ^^


Un lien à oublier Tarpan. :tir:
Cette liste pourrait être celle du nombre total de Bergepanther reçut par unité (réassort) mais même comme ça cela ne colle pas.
Un seul exemple:
Le SS.Pz-Rgt.1 en reçoit 2 exemplaires le 30 octobre 1943, puis 2 exemplaires le 14 mai 1944 (réassort) et enfin 2 exemplaires le 14 octobre 1944 (re-reassort). Cela n'en fait que 6 exemplaires et pas 9 comme dans cette liste.

Patrick

Chief Warrant Officer
Chief Warrant Officer

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 126
Inscription: 28 Déc 2015, 14:43
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de patrick vaudreville : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Tarpan  Nouveau message 26 Avr 2016, 15:18

Bonjour, Dog Red

J'ai juste lu que l'affreux moustachu voulais absolument les derniers Panther pour Koursk, jusqu'a reculer la date de l'offensive, comme l'armée allemande avait de gros pb de dépannage sur le terrain avec les lourds (3 FAMO pour 1 lourd !), il me semble résonnable de penser avec la légendaire organisation teutonne que les panther soit arrivé avec quelques modifiés a Koursk pour palier ce problême, si ce n'est le cas juste aprés au vu des carcasses a récupérer a l'issu, cela me semble crédible en tout cas, vu que les châssis existait et qu'en régle générale, il eu presque toujours plus de châssis que de tourelles.

Je n'est pas de période pour la dotation, je suis juste tombé sur cette liste sur le site (un forum) que j'ai cité, je n'ai pas d'autres infos si ce n'est que les commentaires sont en anglais

@ Patrick 100% d'accord avec toi, oui sans doute mais dans l'absolu, pardonnez moi, cela n'a aucune importance en soi, n'étant pas a l'unité près par unité :D , et nous savons ce que valent ces listes a postériori, j'imagine que personne a l'époque pouvait a un instant T donner le nombre de ces engins réellement opérationnels au sein de l'armée allemande, ce qui a mon sens importe c'est que cela confirme l'idée générale : il y en avait très, bien trop peu, pour oser seulement esperer croire pouvoir s'acquitter correctement de la tâche.

La question de Dog Red était :

En prenant pour exemple la campagne de Normandie, étaient-ils si nombreux en dotation ? En me référant de mémoire au travail d'Eric LEFEVRE, il n'y avait pas tant de Bergepanther que cela dans les régiments en Normandie.

Quelqu'un confirme ?

Ben Je confirme ! (les détails numériques au nombre prêt : broutille)

vétéran
vétéran

 
Messages: 3003
Inscription: 28 Mar 2016, 22:45
Région: maine et loire
Pays: France

Voir le Blog de Tarpan : cliquez ici


Re: Bergepanther, comment dépanner les lourds ?

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 26 Avr 2016, 15:53

Tarpan a écrit:J'ai juste lu que l'affreux moustachu voulais absolument les derniers Panther pour Koursk, jusqu'a reculer la date de l'offensive, comme l'armée allemande avait de gros pb de dépannage sur le terrain avec les lourds (3 FAMO pour 1 lourd !), il me semble résonnable de penser avec la légendaire organisation teutonne que les panther soit arrivé avec quelques modifiés a Koursk pour palier ce problême, si ce n'est le cas juste aprés au vu des carcasses a récupérer a l'issu, cela me semble crédible en tout cas, vu que les châssis existait et qu'en régle générale, il eu presque toujours plus de châssis que de tourelles.


Comme tu y vas ! :?
Sinon, effectivement, les 12 premiers engins renseignés par Patrick sont livrés par MAN au début de juin 1943 (cf. Osprey).
On peut donc raisonnablement les imaginer à Koursk un mois plus tard.

Tarpan a écrit:[...] (les détails numériques au nombre prêt : broutille)


"Broutille"... on ne peut pas dire ça...
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6594
Inscription: 11 Mar 2014, 23:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Suivante

Retourner vers ARCHIVES PHOTOGRAPHIQUES




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 12 minutes
par: Fredmarsgend 
    dans:  ostruppen -opération Frühling 
il y a 35 minutes
par: Pierre Mercier 
    dans:  Démission du Général Pierre de Villiers 
il y a 36 minutes
par: alsa.se 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 36 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 16 
il y a 48 minutes
par: kfranc01 
    dans:  L'école des Cadres d'Uriage 
Aujourd’hui, 11:17
par: leyssard 
    dans:  Tout un symbole ! 
Aujourd’hui, 11:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE HALTBEFEHL (suite) 
Aujourd’hui, 10:16
par: François Delpla 
    dans:  Il y a 80 ans, l'incendie du Reichstag............... 
Aujourd’hui, 08:41
par: François Delpla 
    dans:  24 mai 1940 _ La vérité historique 
Aujourd’hui, 06:01
par: RoCo 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll