Page 2 sur 5

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 13:37
de Alfred
Mon expérience personnelle de jadis concernant la fréquentation de ce milieu m'a laissé l'idée d'un ensemble finalement assez hétérogène que j'avais classé: les meilleurs ,les moyens,les médiocres et les pires....Les deux extrèmes n'étant qu'une poignée,avec le mélange de leurs qualités et défauts,une majorité était finalement médiocre....Rien d'original après tout, comme dans beaucoup de professions.....

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 17:48
de duplan
Bonjour à toutes et à tous. Pour revenir au sujet, la défaite de 40 repose sur plusieurs paramètres: je me bornerai ici à n'aborder que le point de vue militaire. Je rappelle que Cyr ne formait (et ne forme aujourd'hui encore) que de jeunes officiers qui sortaient avec le grade de sous-lieutenant,voir de lieutenant. Suite à cette formation de base (formation de base commune à toutes les armes) ,compte tenu de leur classement (parfois de leur piston) les officiers choisissaient leur arme et rejoignaient alors une école d'application pour se parfaire (comme on le disait) dans leur arme. trois directions phares : la cavalerie (chevaux et blindés) ,l'artillerie et l'infanterie (dans une moindre mesure) ; ensuite le reste :train,transmissions,génie .... Que ce fut (ou que ce soit aujourd'hui encore) à Cyr ou dans les écoles d'application,la formation est de bon niveau et le jeune cadre sort avec son brevet de chef de section (ou équivalence) : il est apte à prendre le commandement de 25 à 30 hommes (dans l'infanterie par exemple) !!! .Ce jeune officier de 23-25ans est là pour obéir mais n'a en aucun cas à intervenir dans la tactique et en plus forte raison dans le domaine stratégique. En 1940,ce n'est pas à ce niveau,meme à celui de l'ensemble des officiers subalternes qu'il faut chercher la carence ,mais bien plus haut : dans l'organisation du haut commandement

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 17:57
de fanacyr
Vincent Dupont a écrit:@ fanacyr : il y a Juin, Mast et Béthouart aussi dans les jeunes brigadiers

Salut Vincent, tu as raison et ils sont tous sortis de Cyr avant 14, ce que je voulais signaler c'est qu'aucun cyrard sorti de l'Ecole après 18 n'arrive comme officier supérieur en 39... et que donc les colonels et généraux de 39 sont des survivants de 14 18 et pas tous les meilleurs, donc sclérose là-aussi, sauf trop rares exceptions du genre de Gaulle, du Vigier etc...

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 18:01
de fbonnus
Est-ce à dire qu'il y avait peu de "cynard" comme officier supérieur commandant et décisionnaires en 1939 ?

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 18:07
de fanacyr
Si, les survivants dont je parle , ensuite ceux qui étaient carriéristes avec le régime de la IIIème République pour les plus hauts postes

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 18:10
de brehon
Bonjour,
fbonnus a écrit:Est-ce à dire qu'il y avait peu de "cynard" comme officier supérieur commandant et décisionnaires en 1939 ?
Ils l'étaient tous.

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 19:04
de fbonnus
Merci cher Yvonnick, c'est bien ce qui me semblait, ce qui relance de facto ma première question ici

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 21:17
de duplan
A "fbonnus". Tous ceux (je parle des militaires) qui ont perdu la guerre en 40 étaient des "cyrards" ,j'en conviens (et ce sans honte,tout comme ils étaient tous français) . Tous ceux qui étaient en 45 faisaient partie des vainqueurs étaient des "cyrards" (et ce sans forfanterie ,tout comme ils étaient tous français) !!!. Je ne sais ce que vous voulez prouver,il serait si simple de le dire pour que nous puissions en parler.Il est possible que je ne vous suive pas , que vous cherchiez à faire dire quelque chose : ce serait si simple de poser directement la bonne question.

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 21:51
de fbonnus
Je n'essaye de rien prouver cher Duplan, j'essaye de poser une question, que je pensais claire pour le moins, à savoir : peux t-on imputer de près ou de loin l'enseignement reçu dans cette vénérable école à la défaite de 1940 ? Je n'en sais fichtre rien, et c'est en tant que Profane, une fois de plus, que je me pose cette question en attendant de savoir s'il peux y avoir une réponse .A vous lire
Amicalement

Re: L'école militaire de Saint-Cyr ou une école de Saint-Cyr-l'École ?

Nouveau messagePosté: 12 Déc 2012, 22:17
de duplan
Je réponds ,une nouvelle fois que l'on vise une école qui forme des officiers de base et que l'on se demande si cette école est responsable de la défaite de 40 : oui ,si l'on considère qu'etre cyrad et que commander 40 ou 50 ans plus tard engage l'institution d'il y a 40 ou 50 ans avant ( Jules Ferry a des problèmes avec ses officiers d'active et de réserve!!!). En 45,cette meme école avait des officiers issus de sa formation qui défilaient sur les Champs elysées (ils étaient aussi issus des écoles de Jules Ferry) . Je veux bien que "fbonnus" fut formaté par une des écoles qui l'a formé: de là à dire qu'elle est responsble de la suite de sa carrière.....(à lui de répondre,surtout s'il n'a pas évolué depuis :auquel cas Cyr est responsable ..... de ce qui est arrivé en 40 !!!!)