Connexion  •  M’enregistrer

Destruction du Hood ET DU bismarck

Histoire et recherches portant sur les Marines de guerre de tous les belligérants, incluant les grandes batailles comme celles de l'Atlantique, de la mer corail, Mers el Kébir, la destruction du Bismark etc.

Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 17 Mai 2019, 14:04

A l'approche de la date anniversaire de l'un des faits marquants de la guerre navale de la Seconde guerre mondiale.
24 mai 1941 destruction du croiseur de bataille britannique Hood par le Bismarck
27 mai 1941 destruction du cuirassé Bismarck par la flotte britannique


Il s'agit d'un simple rappel tant l'affaire est connue.

En trois jours les deux plus grandes unités des marines britannique et allemandes sont détruites.
Cela commence par la décision de l'amirauté allemande d'engager le cuirassé de 41700 tonnes Bismarck et le croiseur lourd Prinz Eugen dans une guerre de course destinées à détruire les flottes marchandes Alliées dans l'Atlantique ; l'opération baptisée «Rheinubung» commence le 18 mai 1941 ; les deux navires quittent le port de Gotenhafen, le 21 mai ils entrent dans le fjord norvégien de Grimstadt pres de Bergen, la ils sont repérés par un Spitfire britannique s'en est fait du secret de l'opération; ils quittent le lendemain les eaux norvégiennes pour remonter le détroit du Danemark entre le Groenland et l'Islande à la limite des glaces ou ils espères échapper à la surveillance des britanniques, peine perdue le croiseur anglais Suffolk les repèrent, et les suit de loin, il est rejoint par le croiseur Norfolk; le même jour, les britanniques envoient le croiseur de bataille Hood de 42600 tonnes et leur cuirassé Prince of Wales à peine terminé et pas encore totalement au point à la recherche des navires allemands; les navires britanniques rejoignent le 24 mai les allemands; le Hood ouvre le feu le premier sur le Prinz Eugen qu'il a pris pour le Bismarck, le Prince of Wales engage directement le Bismarck; à la cinquième salve du Bismarck un coup au but dans une soute à munitions des 102mm provoque l'explosion du Hood qui coupé en deux coule immédiatement entraînant dans la mort 1418 hommes; il n'y aura que trois survivants.
Le Prince of Wales manquant d’entraînement se replie prudemment.

Le choc est profond en Grande Bretagne, le Hood fierté de la Royal Navy coulé, l'affront doit être vengé, l'ordre est alors donné; il faut couler le Bismarck.
L'amiral Lutjens à bord du Bismarck, décide de séparer les deux navires; le croiseur Prinz Eugen continuera la guerre de course dans l'atlantique, alors que le Bismarck qui a subi quelques avarie de combat rejoindra le port de Brest pour réparer, mais pour cela il faut semer les britanniques qui gardent le contact; profitant du brouillard, le Bismarck change brusquement de direction; les britanniques perdent le contact.
Le 26 mai un hydravion Catalina retrouve le Bismarck, les avions torpilleurs du porte-avions britannique Ark Royal qui participe maintenant à la chasse attaquent le cuirassé allemand; à la deuxième attaque des Swordfish, une torpille touche le gouvernail du Bismarck le rendant ingouvernable, c'est inespéré car cela donne du temps a gros des forces britanniques de l'amiral Tovey de converger vers le Bismarck, une attaque de destroyers britanniques est repoussée; les cuirassés britanniques Rodney et King Georges V engagent à leur tour le Bismarck; sous le feu des cuirassés et des croiseurs britanniques des incendies ravagent le Bismarck, le croiseur Dorsetshire lance trois torpilles et donne le coup de grâce et coule le Bismarck, il y eut 115 survivants recueillis par les anglais sur un équipage de 2092 hommes; les survivants déclareront par la suite que le cuirassé allemand s'est en réalité sabordé; l’état de l'épave lors de sa découverte le 14 juin 1989 reposant par 4700 mètres de profondeur, et son exploration donne un certain crédit à cette affirmation.

HOOD 1941 5 23.jpg
HOOD 1941 5 23.jpg (52.34 Kio) Vu 493 fois

L'une des dernières photos du Hood le 23 mai 1941 en route vers son destin

HOOD 2001 epave  retrouvée.jpg
HOOD 2001 epave retrouvée.jpg (24.43 Kio) Vu 493 fois

L'épave du Hood retrouvée photographiée en 2001

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1067
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 17 Mai 2019, 14:08

BISMARCK 1941 5 24  sous le feu des britanniques.jpg
BISMARCK 1941 5 24 sous le feu des britanniques.jpg (160.12 Kio) Vu 489 fois


BISMARCK 1989 un affut de 105mm.jpg
BISMARCK 1989 un affut de 105mm.jpg (69.22 Kio) Vu 489 fois

L'épave du Bismarck explorée en 1989; on distingue un affût de 105 mm

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1067
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 17 Mai 2019, 14:51

La leçon du Graf Spee n'avait donc pas suffi ?
Prétentieuse cette stratégie de la course menée par quelques unités de surface que la Navy ne pouvait tolérer et avait les moyens de chasser, non ?
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10583
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de brehon  Nouveau message 17 Mai 2019, 15:03

Bonjour,
NIALA a écrit:
BISMARCK 1989 un affut de 105mm.jpg

L'épave du Bismarck explorée en 1989; on distingue un affût de 105 mm

Alain

La photo montre principalement une tourelle de 150 mm de l'armement secondaire.
Le tube à droite est bien celui d'un 105 mm AA.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8532
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 17 Mai 2019, 15:09

Effectivement on voit surtout une tourelle de 150 mm, j'ai recopié un peu rapidement la légende de la photo :?

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1067
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 17 Mai 2019, 15:45

BISMARCK 1941 5 24 207_bi10.jpg
BISMARCK 1941 5 24 207_bi10.jpg (298.87 Kio) Vu 421 fois

Encore une photo intéressante prise le 24 mai 1941, après son premier combat contre le Hood et le Prince of Wales le Bismarck ne s'en est pas sorti indemne en effet, on voit sur cette photo que sa proue s'enfonce anormalement dans l'eau par suite à des coup au but du Prince of Wales, des soutes de carburant ont été touchées, ce qui décidera l'amiral Lutjens à décider d'abandonner sa mission première pour rejoindre Brest pour réparer.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1067
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 17 Mai 2019, 22:54

Dog Red a écrit:La leçon du Graf Spee n'avait donc pas suffi ?
Prétentieuse cette stratégie de la course menée par quelques unités de surface que la Navy ne pouvait tolérer et avait les moyens de chasser, non ?


C'est un poil plus compliqué que çà. ;)

A l'origine, l'Opération Rheinubung prévoyait l'engagement du Bismarck, du Tirpitz, du Gneisenau et du Scharnhorst, soit quatre cuirassés, dont deux de plus de 40 000 tonnes. Objectif : Mettre la pagaille, en Atlantique Nord & Sud, dans les convois alliés entre les States et la G.B, tout en étant en mesure d'affronter, si nécessaire, une escadre de ligne. Ne pas oublier que ces unités marchaient, allègrement, à 30 noeuds, alors que la plupart des cuirassés britanniques, hormis la toute récente classe Prince of Wales, leur rendaient, facilement 5-6 noeuds - d'où, au passage, la présence du HMS Hood, un rapide battlecruiser et non un vrai cuirassé, au côté du PoW, lors de la bataille du Détroit de Danemark!-.

Une fois, entrée en Atlantique Nord, la division allemande aurait été très difficile à repérer. Ce qui s'était, d'ailleurs, vérifié avec l'Opération Berlin ( 22 janvier-24 mars 1941), le raid mené par le Scharnhorst & le Gneisenau, qui avaient parcouru 18 000 nautiques et échappé à toutes les tentatives d’interception de la Royal Navy. Le bilan de l’opération Berlin avait été assez modeste, avec 22 cargos coulés ou capturés, en 60 jours de mer, mais elle avait eu des répercussions (très) importantes sur la protection des convois, en contraignant la RN à affecter un cuirassé pour la protection de chacun d'entre eux ; c'est ce que voulait la Kriegsmarine, obligé la RN à disperser ses navires de lignes, qui, "isolés", se seraient retrouvés en infériorité face à une formation de course, constituée de 4 cuirassés rapides.

Sauf que cette situation idéale ne s'était pas réalisée. Le Scharnhorst et le Gneisenau étaient rentrés "rincés" de leur campagne "Berlin" ; le Scharnhorst, qui souffrait de problèmes de machines, restera immobilisé plusieurs mois en cale sèche, le Gneisenau nécessitait, lui, six semaines de réparations, mais un raid de bombardement et torpillage britannique sur Brest, l'immobilisera pour plusieurs mois! . Qu'importe, il restait le Bismarck et le Tirpitz, mais à la "veille" de la nouvelle lune d'avril, pour bénéficier du faible éclairage nocturne, les essais du Tirpitz n'étaient, toujours pas achevés! En plus, Dodolf avait ordonné de réquisitionner les deux sisters-ships pour opérer dans le cadre de Barbarossa, en Baltique, à la fois, face à la marine soviétique et comme appui-feu naval.

C'est, là, que çà avait commencé à sérieusement coincer, car Raeder s'était assis sur les ordres du Führer et avait continué à préparer, dans son coin, l'opération "Rheinübung", sauf que l'escadre redoutable de 4 cuirassés "pétants de santé", prévue , au départ, s'était, désormais, résumée au seul Bismarck, accompagné d'un unique croiseur lourd "disponible", le Prinz Eugen! Quand, le 5 mai, l’Admiral Lütjens, prévenu la veille, est à la coupée du Bismarck pour accueillir le Reichskanzler, Adolf Hitler, qui n’est accompagné que du Feldmarschall Keitel et d’un petit état-major, n’est toujours pas informé de la prochaine mission du cuirassé ! Plutôt que d’essuyer un probable refus, le Großadmiral Raeder, qui brille par son absence le jour de la visite, a préféré passer outre l’avis du Führer ! Car si Adolf Hitler ne cache pas son ignorance de la chose navale, il a néanmoins une idée bien arrêtée - les cuirassés ne sont pas destinés à la guerre de course - et une approche très lucide de la supériorité des forces de surfaces de la Royal Navy. Engager en ordre dispersé les plus puissantes unités de la Kriegsmarine pour chasser du cargo est selon lui les exposer inutilement. Sur ces deux points, l’ancien caporal d’infanterie faisait preuve d’un discernement exemplaire. Lütjens, se conformant aux instructions du Großadmiral se gardera bien d’évoquer l’opération «Rheinübung » tout au long de la visite du cuirassé et du déjeuner servi dans ses appartements.

Donc, le 18 mai 1941, les KMS Bismarck et Prinz Eugen avaient pris la mer... et on connait la suite! Ce n'est que dans la matinée du jeudi 22 mai, 4 jours plus tard (!), que Raeder s'était décidé à informer AH de l'Opération Rheinübung, alors que les deux bâtiments étaient en approche du Détroit de Danemark, à nord-ouest du Groenland ! Raeder avait du se prendre, le 22 mai, une avoinée monumentale, parfaitement légitimée, du Führer, néanmoins, même, après, la perte du Bismarck, il n'avait pas été sérieusement inquiété - notamment, en raison du boulot qu'il avait accompli, jusque là, pour créer la Kriegsmarine - mais, par contre, il avait, assez vite, disparu des "décisionnaires" actifs - entre mai 1941 et janvier 1943, il sera un "exemple" de discipline et d'obéissance! - pour être, enfin, remplacé, à 67 balais, par Dönitz, en janvier 1943, officiellement, pour "limite d'âge"!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3970
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Patrick.Fleuridas  Nouveau message 18 Mai 2019, 07:49

Bonjour à tous,

Merci à tous pour ces informations. Decidement Raeder me surprendra toujours... L'arrivée au pouvoir des nazis l'a favorisé dans son désir de reconstituer une marine de guerre digne de ce nom, pour autant ce n'était pas un fana du régime. Il s'opposa régulièrement à Hitler, comme à propos de l'invasion de l'URSS en juin 1941 entre autre. Il a pourtant pris gros à Nuremberg...
Patrick
MURALIS SACER DOTIBUS

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2522
Inscription: 29 Avr 2009, 19:17
Localisation: Guérande
Région: Pays de la Loire
Pays: France

Voir le Blog de Patrick.Fleuridas : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 18 Mai 2019, 08:25

C'est à la suite de la bataille de la mer de Barents fin décembre 1942 ou l'escorte d'un convoi réussi à faire échouer l'attaque du croiseur lourd Hipper et du cuirassé de poche Lutzow que Hitler décide la fin de l'utilisation de sa flotte de surface et de tout miser sur la guerre sous-marine, remplaçant le grand amiral Erich Raeder par Karl Dönitz.

Il est vrai que c'est par les Britanniques qu'il apprend les résultats de la bataille, la marine allemande ayant, piteusement, pris son temps pour livrer sa version.

D'une certaine manière, ce combat aura été la victoire la plus rentable de la Royal Navy durant ce conflit. Pour le prix de quelques escorteurs, elle aura obtenu la neutralisation de la flotte de surface de son adversaire. Elle renforce surtout le complexe d'infériorité mentale de la Kriegsmarine face à la Royal Navy. Jamais le cuirassé Tirpitz n'osera sortir en mer pour attaquer d'autres convois et, lorsque le Scharnhorst s'y risquera ce sera pour être coulé par le cuirassé Duke of York.

Alain

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1067
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Destruction du Hood ET DU bismarck

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Dog Red  Nouveau message 18 Mai 2019, 11:02

Merci les gars pour vos précisions.

C'est donc RAEDER qui fut prétentieux en lançant les seuls Bismark et Prinz Eugen à l'assaut de l'Atlantique.

Il s'en sort à bon compte pour cette erreur de jugement doublée d'insubordination.
« Les gens pensaient que je portais mes grenades telles une posture d’acteur. Ce n’était pas correct. Elles étaient purement utilitaires. Plus d’une fois en Europe et Corée, des hommes en difficulté trouvèrent le salut à coups de grenades »

General Matthew B. RIDGWAY, XVIII US Airborne Corps Commander, Ardennes 1944

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10583
Inscription: 11 Mar 2014, 22:31
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Dog Red : cliquez ici


Suivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers MARINES DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le duc de Kent, sa mort mystérieuse 
Aujourd’hui, 01:22
par: alfa1965 
    dans:  quel regiment ? 
Aujourd’hui, 00:22
par: digi 
    dans:  J'ai sans doute compris (?) 
Hier, 23:29
par: thucydide 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 20 
Hier, 22:54
par: iffig 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 17 
Hier, 22:38
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 16 
Hier, 21:20
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  poste de commandement refait a l'origine en haute normandie 
Hier, 21:09
par: Powerhouse 
    dans:  Marche des parachutistes belges 
Hier, 20:32
par: kfranc01 
    dans:  DU 1er Novembre 2019 au 31 décembre 2019]:Les populations civiles sur les routes de l’exode en 1940 
Hier, 18:15
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Les cendres d'un des derniers rescapés de Pearl Harbor immergées dans l'épave de l'USS Arizona 
Hier, 17:47
par: gernika 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 46 invités


Scroll
cron