Connexion  •  M’enregistrer

Moyen de détection navires français en 1940

Histoire et recherches portant sur les Marines de guerre de tous les belligérants, incluant les grandes batailles comme celles de l'Atlantique, de la mer corail, Mers el Kébir, la destruction du Bismark etc.

Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 01 Oct 2022, 16:56

brehon a écrit:
NIALA a écrit:elles l'étaient certainement encore plus en 1950, alors qu'allait faire la frégate Laplace dans un endroit réputé dangereux!

Cette zone était-elle vraiment classée plus dangereuse qu'une autre en 1950? Rien n'est certain. Il faudrait consulter les instructions nautiques de l'époque.


Je suppose qu'en 1950, 5 ans après la guerre on savait ou avaient été placés des champs de mines le long des cotes, c'est la première chose que l'on a du étudier pour relacer la navigation côtière.

Alain

Animateur
Animateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2559
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de brehon  Nouveau message 01 Oct 2022, 17:08

NIALA a écrit:Je suppose qu'en 1950,...

Ce n'est en effet qu'une supposition.
Cordialement.
Yvonnick

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10217
Inscription: 14 Déc 2009, 15:45
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de brehon : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 01 Oct 2022, 17:25

brehon a écrit:
NIALA a écrit:Je suppose qu'en 1950,...

Ce n'est en effet qu'une supposition.


Cela me semble capital et pour la navigation côtière, la pèche et toutes les activités en mer en général, cela ne peut être qu'une priorité.

Alain

Animateur
Animateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2559
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 01 Oct 2022, 17:54

brehon a écrit:
NIALA a écrit:elles l'étaient certainement encore plus en 1950, alors qu'allait faire la frégate Laplace dans un endroit réputé dangereux!


Cette zone était-elle vraiment classée plus dangereuse qu'une autre en 1950? Rien n'est certain. Il faudrait consulter les instructions nautiques de l'époque.


::super:: En 1950, les approches des port et les postes de mouillage avaient été déminés à... admettons, 95%, voire plus.
Si on excepte les mines à orin, leurs champs de mouillage étant "relativement" faciles à "identifier", il restait les "autres types de mines", dont celle évoquée, une TMC, elles, souvent, nettement plus compliquées à repérer, de par leur conception et la méthode de mouillage, à savoir largage à la traine en surface, depuis un mouilleur de mines, ou, en plongée, via les tubes lance-torpilles par un soum spécialisé.

Ce dernier type de mine est justement conçu pour créer une "aimable" pagaille, par exemple, dans un champ de mines à orin "balisé", car l'adversaire est parfaitement capable, lui-aussi, d'identifier, localiser le champ de mine et procéder, le plus discrètement possible, à des opérations de dragage; dans ce cas-là, il se contente de flinguer les orins, en bordure du champ, à l'aide de paravanes, et les mines deviennent, dès lors, dérivantes et dangereuses pour la circulation dans les chenaux aménagés! :mrgreen: . "Tes" bâtiments ont beau posséder une carte des champs de mines "fixes", les mines dérivantes, souvent entre deux-eaux, elles, n'y sont pas repérées!

Même sans intervention volontaire de l'adversaire, il y a un certain nombre de mines à orin dont le dispositif de "fixation" est défectueux. ::mal-a-la-tete:: Sur la base de la norme " US Military Standart 105" - les Allemands ayant une norme de qualité très similaire - un taux inférieur à 5% de défaut contrôlé en fabrication, notamment en temps de guerre, était acceptable; le contrôle s'effectuait par prélèvement quantitatif (au prorata de quantité produite) et "au hasard" en sortie de chaine de fabrication, or vu le nombre de mines fabriquées, çà commence à faire un sacré paquet de matériels, sensés souffrir de dysfonctionnements divers! Sur un champ de 4000 mines mouillées, çà nous fait 4000 x 0,04 (pour rester dans la norme!) = 160 susceptibles de dysfonctionner.

Après, en ce qui concerne le dragage des champs de mines effectués après-guerre, on va se retrouver avec 2 à 3% de mines non repérées; sauf que le temps, les moyens engagés, le mazout bouffé, etc. dépensés pour tenter de les localiser et détruire risquent fort de coûter très rapidement le double du budget consacré précédemment, à nettoyer les 97/98 % précédents! ::mal-a-la-tete:: A un moment, çà vire à vouloir chercher une aiguille dans une meule de foin!

En ce qui concerne la frégate Laplace, un, les consignes de poste de mouillage émanaient des autorités militaires "portuaires" - je n'ai pas connu de "Pacha" qui "jetait l'ancre" selon son seul bon vouloir! -, deux, il est plus que probable que le même poste de mouillage avait, déjà, été utilisé, précédemment, plusieurs fois, sans coup férir, trois, certains conditions particulières, ce jour-là, avaient favorisé le déclenchement de la mine TMC, qui, elle-même, avec le temps, s'était probablement "déréglée". en principe, ce type de mine était équipé d'un "nécessaire" dispositif de neutralisation qui s'enclenchait au 81ème jour après son immersion; en 1950, çà faisait un bail que les 80 jours étaient dépassés! :D ... entre temps, depuis le "déminage" du secteur, elle n'était surement pas la première à passer au-dessus de ladite mine et, même, mouiller à proximité!

C'est marrant, çà, mais, en même temps, on vient reprocher au Ministère de la Marine de ne pas avoir souhaité, en 1949, récupérer le vieux 74 Duguay-Trouin, rongé jusqu'à la moelle, après plus de 140 ans d'existence, dont, au bas mot, 80 passés comme "ponton", dont la remise en état nous aurait coûté une fortune , et, dans le même temps, l'accuser d'avoir "bâclé" le déminage de ses côtes. La France et ses ministères étaient sortis de la Seconde Guerre Mondiale, une main devant - une main derrière; le budget "déminage maritime" et les dépenses inhérentes étaient directement imputables au budget du Ministère de la Marine , or, fort malheureusement, même sans tenir compte de ses territoires outre-marins, la France a le plus grand kilométrage de côtes de toute l'Europe! Au passage, les Brits, eux, n'avaient que leurs propres champs de mines bien identifiés à "nettoyer"!

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6781
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Loïc Charpentier  Nouveau message 01 Oct 2022, 18:29

NIALA a écrit:
brehon a écrit:
NIALA a écrit:Je suppose qu'en 1950,...

Ce n'est en effet qu'une supposition.


Cela me semble capital et pour la navigation côtière, la pèche et toutes les activités en mer en général, cela ne peut être qu'une priorité.

Alain


C'est bien pour cette raison que, sur les cartes maritimes actuelles, figurent les zones dangereuses à éviter! Sur le développement total des côtes métropolitaines françaises, elles sont peu importantes ni étendues, mais un déminage supposé à 100% coûterait, lui, une véritable fortune, sans pour autant, être "garanti à 100%".

Je ne suis pas certain que ces quelques zones "réputées dangereuses et possiblement minées" soit plus "poissonneuses" que les secteurs côtiers réputés "propres" :D , sinon, quant à la navigation civile et commerciale, on est prié de se référer aux cartes et chenaux sûrs qui y figurent, sinon, en cas de dégâts, l'assurance risque fort de refuser d'indemniser les dégâts éventuels! Déjà, que, à mon humble avis, çà ne doit pas être simple, de nos jours, de faire "avaliser", par les compagnies d'assurance maritime, des dégâts causés par une éventuelle mine, vieille de 80 ans, survenu dans un chenal réputé clair!

Cela dit, vu la puissance létale moyenne des mines, dans le cadre, même, d'un gros "promène-couillons" plaisancier, la compagnie d'assurance a plus de chances de se coltiner les réclamations des "supposés héritiers", que celles des "survivants"! ::elu boulet::

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 6781
Inscription: 25 Mai 2016, 16:26
Région: Alsace
Pays: France

Voir le Blog de Loïc Charpentier : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de bltedouard  Nouveau message 26 Nov 2022, 16:56

https://lacordeliere.wordpress.com/2016 ... e-en-1940/
Ce site indique un système asdic sur les navires français vous en pensez quoi ?

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 378
Inscription: 23 Juin 2021, 11:29
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de bltedouard : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 26 Nov 2022, 17:34

En 1939 un matériel français type SS1 est installé sur plusieurs contre torpilleurs et torpilleurs il ne donne pas complètement satisfaction manque de fiabilité, pannes répétées, , il doit etre remplacé par des Astic 123 de construction britannique.
Les Astic sont commandés en mai 1939 en Grande Bretagne, livrés à raison de deux par mois, il est renommé Alpha en France, les premiers sont installés en octobre 1939 sur le Brestois, en décembre 1939 sur les torpilleurs L'Alcyon , le Boulonnais, peut etre le Bordelais; en janvier 1940 sur le Foudroyant, peut etre en janvier 1940 sur l'Adroit; en février 1940 sur le Forbin, le Frondeur, en mars 1940 sur le Fougueux.

Voilà la situation en 1940, c'est assez peu de choses.

Alain

Animateur
Animateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2559
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de bltedouard  Nouveau message 26 Nov 2022, 19:14

D’accord et donc les torpilleurs comme le sirocco , uniquement des hydrophones ? , d’ailleurs avez-vous une image de ces hydrophones ?

Brigadier General
Brigadier General

 
Messages: 378
Inscription: 23 Juin 2021, 11:29
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de bltedouard : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 26 Nov 2022, 19:58

NIALA a écrit:, peut etre en janvier 1940 sur l'Adroit;
Alain

Tous les spécialistes connaissent les nombreuses photos de l'Adroit échoué sur la plage de Dunkerque/Malo après l'opération dynamo.
Ce qui pourrait vouloir dire que les allemands ont eu accès à cette technique britannique ?
Image
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 4890
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Re: Moyen de détection navires français en 1940

Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de NIALA  Nouveau message 27 Nov 2022, 08:06

Peut etre, mais il n'est pas sur qu'il ait été installé sur l'Adroit, en outre vu l'état de l'épave, c'est pas certain qu'il reste quelque chose de cette installation si elle a existée.

Alain

Animateur
Animateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2559
Inscription: 05 Mar 2018, 16:27
Région: PACA
Pays: FRANCE

Voir le Blog de NIALA : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA MARINE DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  ENOLA GAY - b29 superfortress 
il y a 3 minutes
par: amitié 
    dans:  Identification pilote allié 
il y a 9 minutes
par: thucydide 
    dans:  GUERRE EN UKRAINE - UN HERITAGE DE LA SGM ? 
il y a 51 minutes
par: frontovik 14 
    dans:  Le Quiz-Suite 3 
Aujourd’hui, 20:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  1/72 .HEINKEL HE 162.D kit AZmodel. 
Aujourd’hui, 20:12
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  80° Anniversaire l'OPERATION OYSTER 
Aujourd’hui, 13:36
par: coyote 
    dans:  Contre-Attaque de la 21e Panzer ? 
Aujourd’hui, 13:25
par: Dog Red 
    dans:  Le corps expeditionnaire brésilien 
Aujourd’hui, 12:04
par: iffig 
    dans:  [du 1er décembre 2022 au 31 janvier 2023 ]:Visages de soldats, femmes et enfants de la SGM. 
Aujourd’hui, 11:01
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Morville-Les-Vic novembre 1944. 
Aujourd’hui, 09:20
par: Flamierge1945, 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 21 invités


Scroll