Connexion  •  M’enregistrer

les sous-marins Français

Histoire et recherches portant sur les Marines de guerre de tous les belligérants, incluant les grandes batailles comme celles de l'Atlantique, de la mer corail, Mers el Kébir, la destruction du Bismark etc.

Re: les sous-marins Français

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de P. Vian  Nouveau message 13 Déc 2017, 00:48

Bonjour, je vais tenter de répondre aux questions :
déjà en 1939-1943 la marine a ce problème général qui est d'obéir aux ordres, les officiers de marine sont par nature très peu enclins à entrer en dissidence et les différentes composantes de l'opération Catapult engagée les 3 et 4 juillet 1940 et comportant l'attaque de Mers-el Kébir, la plus connue, mais également la capture dans le meilleur des cas dans les ports Britanniques, mais aussi les ports d'Afrique du Nord des Navires de la Marine Française et ce malgré la parole des Amiraux Français de la volonté de ne jamais laisser un navire Français intact tomber dans les mains des ennemis. En juillet 1939 les ordre de l'Amiral Darlan sont clairs :
- aucun bâtiment Français ne doit tomber aux mains des Allemands ou des Italiens si ceux-ci tentent d'entrer en guerre.
- Si ceux-ci tentent de s'en emparer, les navires doivent rallier les ports du Royaume-uni ou des Antilles ou se saborder.

La marine gardera de catapult puis Menace (24 septembre 1940), une profonde blessure qui aura des conséquences funestes pour beaucoup d'équipages mais également la finalité du sabordage de la flotte de Toulon.
Une autre affaire à prendre en compte est le jugement systématique des "dissidents", il faut savoir par exemple que le commandant Drogou commandant le Narval fut jugé, ainsi que son commandant en second, pour désertion et tout deux furent condamnés à mort par un tribunal Vichyste.

Bref pour le bilan des Sous-marins le voici :

78 sous-marins Français sont en activité en 1939, 25 de plus ont leur construction autorisée en 1939, 43 de mieux en 1940 :

Sur les 78 :
- 16 sont coulés par les alliés
- 3 par les Allemands
- 13 capturés par les Allemands intacts (notamment à Bizerte)
- 23 sont sabordés
- 1 est interné en Espagne (l'iris)
- 2 sautèrent sur des mines Françaises
-1 coula accidentellement
- quelques uns furent abandonnés outre-mer.

Le bilan en 1945 fut lourd et la marine perd plus de sous-marins du fait des alliés que du fait des Allemands et des Italiens. sur 78 sous-marins en 1939 la France n'a en 1945 plus que 12 sous-marins dont 3 serons prêtés par la Grande-bretagne.

Il est à noter que les ralliement de la France libre pour les sous-marins seront :

le Surcouf (Blaison)
le Narval (Drogou)
le Rubis (Cabannier puis Rousselot)
La junon
La Minerve
le Curie
la Doris (Fouvreul)

Le ralliement du Rubis avec l'intégralité de son équipage fut un cas exceptionnel pour ce qui concerne les sous-marins, mais il fut cependant simplifié car le sous-marin était déjà sous les ordres de l'amirauté Britannique avant l'armistice (le rubis était en mission de mouillage de mines au large des côtes de Norvège à sa signature) et cela consistait la continuité de leur travail au final, ce qui a sans doute grandement facilité les choses.

Ps : a noter que malgré cela le premier sous-marin ralliant les fnfl fut le Narval et non le Rubis ^^ (officiellement la première unité ralliant les fnfl est le Savorgnan de Brazza)

Par la suite les ralliements se font à la suite de l'opération Torch et grâce au ralliement de l'AOF et de l'AOE avec la création du CFLN (comité de libération national) qui succède le 3 juin 1943 à la France libre et qui fusionne les autorités Françaises participant à la guerre aux côtés des Alliés :

- le comité national Français de Londres dirigé par De Gaulle et la France libre

- le commandement en chef Français civil et militaire à Alger, dirigé par le Général Giraud.

Son but est d'initier l'effort de guerre et préparer la libération, en échange du contrôle politique de la France, Giraud prend le contrôle des armées.

C'est ainsi que pour la marine rallient des unités comme le Glorieux (Meynier), la Perle (Paumier puis Tachin), le Casabianca (l'Herminier), les croiseurs légers Georges Leygues (cv Sarin), et Montcalm (cv Deprez) et bien d'autres navires qui auparavant avaient engagés les navires de surface Britanniques... (Montcalm et Georges leygues participeront sous les ordres de Jaujard et L'herminier à l'opération Neptune avec la TF 124.8 groupe 2 de la force O).

Sources :
Les sous-marins Français 1939-1945
wiki,
les flottes de combat 1940-42
je sais plus vraiment pour Neptune il me semble que je dois avoir une vingtaine de sources dont le rapport Jaujard du service histo de la marine ^^
Hourra Poncelet !!

Sergeant Major
Sergeant Major

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 72
Inscription: 09 Déc 2017, 18:56
Région: Finistere
Pays: France

Voir le Blog de P. Vian : cliquez ici


Précédente

Retourner vers MARINES DE GUERRE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 4 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 13 
il y a 8 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Traduction Allemand/francais aussi.. 
il y a 11 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
il y a 57 minutes
par: Tarpan 
    dans:  Opération Cerberus, le passage de la Manche par les cuirassés allemands 
Aujourd’hui, 18:02
par: alain adam 
    dans:  Traduction texte allemand/francais 
Aujourd’hui, 17:49
par: Tarpan 
    dans:  Identification d'un U-Boot 
Aujourd’hui, 17:44
par: Tarpan 
    dans:  Compositeurs et musiciens déportés dans les camps. 
Aujourd’hui, 17:43
par: Aldebert 
    dans:  Série "La dernière Guerre" aux éditions Atlas 
Aujourd’hui, 16:43
par: Dog Red 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Aujourd’hui, 16:17
par: Didier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 16 invités


Scroll