Connexion  •  M’enregistrer

natzwiller: seul camp de concentration en france

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Re: natzwiller: seul camp de concentration en france

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de sergent scott brady  Nouveau message 28 Fév 2009, 10:40

Je connais ce Camp il reste sur le territoire français l'un des seul ou ont pratiqué des expérience,ce camp sinistre a échelle plus petit reste le témoignage de la barbarie Nazi sur notre sol,respect pour les victimes..
Image


 

Voir le Blog de sergent scott brady : cliquez ici


Re: natzwiller: seul camp de concentration en france

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de TIRO22  Nouveau message 06 Mar 2009, 22:48

Bonsoir Hit,
Tu as travaillé sur un beau sujet, très intéressant. Le fruit de ton travail doit profiter à TOUS, surtout aux plus jeunes.
Ceci dit, ne te laisse pas distraire par les dénigrements de quelques'uns, reprend ton travail et continue à NOUS informer.
On apprend tous les jours.
Au plaisir de te lire.
Amitiés
TIRO22


 

Voir le Blog de TIRO22 : cliquez ici


Re: natzwiller: seul camp de concentration en france

Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de Shrapnels  Nouveau message 12 Juin 2009, 22:53

Je suis allez au Strutthof avec mon collège il y'a quelques années.C'était un camp de concentration certes mais il y'a bien des fours crématoires.Il y'a des chambres de torture et de mini cages destiné a y mettre des prisonniers récalcitrant.
On dit camp de concentration mais c'est plutot comme on l'a dit plus un camp d'extermination par le travail.
On nous a racontés que les travailleurs descendaient pour travailler dans la foret.Ils descendaient en colonne et les gens du bord étaient tapés à mort et les gardes faisaient parfois exprès de pousser les travailleurs dans les ravins.

Et l'hiver après l'appel matinale quelques fois le commandant attendais sans aucun scrupule qu'une personne tombe meurt de fatique ou de froid pour prendre le travaille.

Je me souviens de ce jour,il faisais un temps brumeux,glacial.On s'imagine tout ce que ces pauvres gens ont endurés.Je ne pourrais jamais oublier ce jour.Et ce jour la ce n'est pas pour faire de l'anti allemand mais un collège était sur place aussi et un èleve lui riait(pas devant tout le monde)mais qu'on l'a croiser avec des potes il s'est marré en passant.Ca n'a fait qu'un tour,quel pourri.


 

Voir le Blog de Shrapnels : cliquez ici


Re: natzwiller: seul camp de concentration en france

Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de Signal  Nouveau message 13 Juin 2009, 10:10

Dernièrement j'ai fait une visite guidée au Struthof pour un groupe d'amis. J'ai observé les groupes de scolaires... On y trouve deux types de groupe :
1) les groupes que les profs emmènent là en leur disant "c'est le devoir de mémoire, allez-y regardez comme c'est horrible" ou des choses du même tonneau (majorité des groupes). Le prof promène donc ses élèves dans le camp, en ne leur donnant aucune explication ou à peine. Résultat : les élèves (aussi bien français qu'allemands !) s'en fichent royalement, ne comprennent rien à ce qu'ils voient, et sont rivés à leurs portables pour passer le temps.
2) les (rares) groupes dont les profs prennent les élèves en main, en les poussant à questionner, chercher à comprendre. Les élèves sont exactement les mêmes que ceux des autres groupes (et pas obligatoirement sortis des beaux quartiers, bien au contraire !), et cherchent à comprendre ce qu'ils voient, à en savoir plus. Et là croyez-moi les portables restent dans les poches et les sourires sont inexistants...

La réaction d'un visiteur, quel qu'il soit, face à un objet ou un site, est liée à la façon dont on le lui présente. Il ne suffit pas d'asséner des banalités sur le thème "mon Dieu c'est atroce allez-y versez une larme", il faut expliquer, faire comprendre, pousser à une vraie réflexion. C'est dur, c'est long, c'est difficile, ça demande un effort, c'est fatiguant, mais le résultat final en vaut la peine !
Je le redis une fois de plus : le sacrosaint Devoir de Mémoire mène à l'ignorance... Le travail d'Histoire mène à la compréhension.

Perso, et sans vouloir me vanter, une bonne partie de mes visiteurs a dû s'absenter plusieurs fois de la visite pour éviter de me vomir sur les chaussures... Bref j'ai bien fait mon boulot !

Bonne journée,

Seb.
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: natzwiller: seul camp de concentration en france

Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de Petit_Pas  Nouveau message 14 Juin 2009, 17:50

Salut,
Shrapnels a écrit:Je suis allez au Strutthof avec mon collège il y'a quelques années.C'était un camp de concentration certes mais il y'a bien des fours crématoires.Il y'a des chambres de torture et de mini cages destiné a y mettre des prisonniers récalcitrant.
On dit camp de concentration mais c'est plutot comme on l'a dit plus un camp d'extermination par le travail.

Ce n'est pas la présence d'un, ou de plusieurs, four(s) crématoire(s), qui fonde le camp d'extermination puisque pratiquement tous les camps nazis possèdèrent des fours pour faire disparaître les nombreux corps des concentrationnaires morts des sévices, de faim ou de maladie. Ce qui fonde le camp d'extermination (aujourd'hui appelé centre de mise à mort pour éviter les amalgames) c'est la fonction même du camp et le fait que ces camps étaient tous pourvus de chambres à gaz (au monoxyde de carbone ou au zyklon B) et n'avaient pour seul but que de tuer, dès leur arrivée, tous ceux, ou presque, qui y étaient envoyés...
Or, à ce jour, les plus grands spécialistes de la question persistent à affirmer qu'il n'y avait que 6 centres de mise à mort (appelés communément camp d'extermination) : Chelmno, Belzec, Sobibor, Treblinka, Birkenau et Majdanek.
Qu'il y ait eu de nombreux morts dans les autres camps nazis, dits camps de concentration ou camps de travail, qu'il y ait eu des fours dans ces camps pour faire disparaître les corps sont des faits indéniables mais n'en font absolument pas des camps d'extermination, ni par le travail, ni par quelqu'autre moyen.
D'ailleurs, les taux de mortalité dans les centres de mise à mort dépassaient tous les 99 % tandis que dans les camps de concentration, et notamment au Struthof, ces taux, quoique particulièrement élévés étaient en général compris entre 30 et 40 % des concentrationnaires ; plus de 50 % à Mauthausen et Neuengamme ; de la moitié aux deux tiers à Ravensbrück ; 80 % au Stutthof en Pologne. Ces taux restent bien évidemment abominables et illustrent au mieux les conditions de survie déplorables faites aux concentrationnaires mais ne peuvent en aucun cas être comparés à ceux des centres de mise à mort.
Que vous le vouliez ou non, le Struthof n'est pas, et n'a jamais été, un camp d'extermination. Si vous étiez envoyé en camp de concentration, et notamment au Struthof, vous aviez une chance, aussi minime fut elle, de vous en sortir, alors qu'envoyé en camp d'extermination (centre de mise à mort) votre arrêt de mort était pour ainsi dire signer. Mon but ici n'est pas d'ignorer le martyr des uns par rapport à celui des autres mais bien de rappeler que confondre les deux c'est nier le fait que des hommes ont délibérement envoyé à une mort certaine, dans des centres spécifiquement prévus à cet effet, des êtres humains qu'ils jugeaient indignes de vivre


 

Voir le Blog de Petit_Pas : cliquez ici


Re: natzwiller: seul camp de concentration en france

Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de Signal  Nouveau message 14 Juin 2009, 20:47

Petit_Pas vient de m'épargner un long et fastidieux cours d'Histoire, que j'ai oublié de faire avec tout ça.
C'est parfaitement exact : un camp de concentration, aussi terrible soit-il, n'est pas un camp d'extermination.
Le Struthof, même si il s'agit de l'un des pires camps nazis, est avant tout un camp de travail, dont l'objectif est d'éliminer toute opposition au régime, en transformant les déportés en esclaves au service du Reich millénaire. Après que les déportés meurent dans l'opération, ce n'est qu'un détail, ce n'est pas l'objectif de base...

Bonne soirée,

Seb.
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re:

Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de kenzo90  Nouveau message 26 Oct 2010, 16:26

HistoQuiz a écrit:Je confirme dickwinters !, le camp du Struthof est le seul camp de concentration qui était sur le territoire français.

Le camp du Struthof est un camp de concentration situé sur le territoire français, oui, mais ANNEXE (Alsace)/ Il a été construit par des prisonniers du camp de Schirmeck à 6kms de là dans la montagne,pendant l'occupation, mais le camp de THIL est le seul camp de concentration situé sur le SOL FRANCAIS, en Meurthe et Moselle, NON ANNEXE et le camp de THIL bien qu'il ne reste pratiquement que la crypte puisque tout a été rasé, bouché, a été un camp terrible, quoiqu'on en dise. Vous me direz ce que vous en pensez, il faut chercher encore plus fort. A bientôt.
Le Struthof (KL Natzweiler) est un camp de concentration qui se trouvait en territoire français annexé (alsace). Thil était un camp de concentration situé sur le sol français non annexé bien qu'étant une kommandatur du Struthof, et ce camp a été terrible bien qu'il n'en reste pas grand-chose sauf des souvenirs et une crypte.


 

Voir le Blog de kenzo90 : cliquez ici


Re:

Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de kenzo90  Nouveau message 26 Oct 2010, 16:50

Hit917 a écrit:Entre 1933 et 1945, les nazis créérent près de 15.000 camps en Europe. Il y eut de nombreux petits camps qui eurent une existence très courte car construits à l'occasion d'opérations ponctuelles contre les populations locales.

Le seul camp de concentration et d'extermination qui fut implanté en France est celui de NATZWEILER-STRUTHOF. Septante camps satellites et Kommandos dépendaient de ce camp, dont celui de Longwy-Thill, près de la frontière luxembourgeoise et de la ligne Maginot. Dans ce camp était implantée une usine de production de V1.

Les autres camps implantés en France étaient : Argelès, Aurigny, Brens, Drancy, Guers, Les Milles, Le Vernet, Noé, Récébédou, Rieucros (?), Ricesalter, Suresnes, Thill.

Onze camps de travail pour Juifs ont été créés par le gouvernement de Vichy en Algérie et au Maroc.


Vétéran a entièrement raison. Le Struthof était sur le territoire français ANNEXE et THIL (qui a été un camp terrible bien qu'il ne reste que la crypte puisque tout a été rasé, bouché) était sur le SOL FRANCAIS NON ANNEXE pendant l'occupation. Vétéran, vous avez raison de persister et de signer. Le sol français non annexé n'avait rien à voir avec territoire français annexé.


 

Voir le Blog de kenzo90 : cliquez ici


Re: natzwiller: seul camp de concentration en france

Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de kenzo90  Nouveau message 26 Oct 2010, 20:33

Prosper Vandenbroucke a écrit:Bonsoir Kenzo,
Juste une petite chose.
Tu as la possibilité d'éditer tes messages, lorsque tu remarques qu'il y a quelques chose a ajouter. Cela permets de regrouper le tout dans un même message et allège le serveur (Opportunité à employer lorsqu'il n'y pas encore eu de réponse à ton message)
Il suffit pour cela de cliquer sur le bouton "Editer" (en bas et droite de ton message initial).
Tu reviens dans ton message, tu y fais les ajouts et puis tu cliques sur "Envoyer"
Bien amicalement
Prosper ;)
P.S. C'est à l'usage que l'on apprends le fonctionnement de ce forum ;)

Prosper, je suis une petite mamie de "quelques années", qui s'est attaquée à internet sur le tard et je comprends pas encore tout. Merci de me guider. Je vais essayer de suivre vos indications, je vous le promets.Merci encore


 

Voir le Blog de kenzo90 : cliquez ici


Re: Re:

Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de Signal  Nouveau message 26 Oct 2010, 21:17

kenzo90 a écrit:Le sol français non annexé n'avait rien à voir avec territoire français annexé.


C'est tout à fait vrai, mais il faut encore préciser : il n'y a pas deux zones, l'une "libre" et l'autre "occupée", il y en a 6 !
-Zone occupée
-Zone "libre"
-Alsace-Moselle annexées de fait (pas de traité à ce sujet
-Zone côtière, sous commandement militaire
-Zone rattachée au commandement allemand de Bruxelles
-Zone interdite

C'est cette dernière qui nous intéresse. Le pouvoir de Vichy ne s'y applique pas du tout, alors que dans la zone libre ils peuvent faire plus ou moins appliquer leurs lois. La zone interdite est en fait à la fois un glacis genre mur de Berlin pour compliquer la tâche de ceux qui voudraient quitter la zone annexée, et surtout une pré-annexion, toute la zone devant après la victoire de l'Axe être purement et simplement rattachée au Grand Reich. Pas étonnant donc que les Allemands y installent un camp.

A proprement parler, il ne s'agit pas d'ailleurs d'un camp, puisqu'il n'a pas d'autonomie administrative. C'est l'un des multiples commandos de travail du Struthof, camp-mère dont il dépend.

Rappelons qu'un camp de concentration n'est que l'entité mère, de multiples petits camps en dépendent, comme les abbayes au Moyen-Age, ce qui était bien plus sympathique...
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 
    dans:  1935 le traité germano britannique 
Hier, 18:38
par: alain adam 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll