Connexion  •  M’enregistrer

le ghetto de Varsovie

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

le ghetto de Varsovie

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 30 Jan 2004, 00:36

Création du ghetto
En 1939, il y avait 1.300.000 habitants à Varsovie dont 380.000 Juifs. La ville fut prise par l'armée allemande dès le début de la Guerre le 30 septembre 1939. Hitler lui-même vint parader dans Varsovie le 5 octobre 1939.

Dès l'hiver 1939-1940, les nazis commencèrent à persécuter les Juifs : obligation de porter un brassard avec l'étoile de David, identification des magasins juifs sur leurs vitrines, obligation de rendre les radios, interdiction de voyager en train (novembre 1939).
Bientôt, on rassemble les Juifs de Pologne dans des quartiers fermés : les ghettos. Il y eut d'abord un ghetto à Lublin et un à Lodz. Le ghetto de Varsovie fut créé le 12 octobre 1940 (jour de la fête juive de Yom Kippour). Puis il y eut ceux de Cracovie, de Lublin, de Czestochowa, de Kielce, de Lwow.

Le ghetto était formé par le centre de la ville de Varsovie. Il était entouré d'un mur de 3 mètres de haut et de barbelés. Le ghetto est au centre de Varsovie. Il était plus grand au début et formé de deux parties reliées par un pont..Dans le ghetto, les conditions de vie sont inhumaines. On entasse là non seulement les Juifs de Varsovie, mais aussi ceux des campagnes voisines et des petites villes environnantes. Le chômage, la perte des repères, l'entassement, la sous-alimentation la maladie vont vite faire des ravages.

Le rôle du Judenrat
Un "Conseil juif" (Judenrat) est créé par les nazis en octobre 1939. Il s'agit de dirigeants juifs auxquels les nazis s'adressent pour gérer la situation. Ils doivent faire régner l'ordre dans le ghetto et tentent, dans des conditions impossibles, d'améliorer le sort des habitants. Le "Conseil juif" tente d'organiser des cantines populaires, mais de moins en moins de nourriture entre dans le ghetto. Mais surtout le "Conseil Juif" a organisé, à la demande des Allemands, une police juive (Jüdisher Ordmungsdienst) chargée de maintenir l'ordre.

Lorsque le 22 juillet 1942, les Allemands annoncent une opération de « transfert des populations vers l'Est», c'est-à-dire la déportation vers les camps de la mort, le président du "Conseil Juif" du ghetto, Adam Tcherniakov, se suicida (23 juillet) pour ne pas avoir à livrer les enfants aux nazis.

Les déportations commencent. Une première vague d'arrestations a lieu entre le 22 juillet et le 12 septembre 1942 : 300.000 Juifs sont arrêtés et conduits au camp de Treblinka où ils sont exterminés. 5000 à 6000 personnes chaque jour sont ainsi emmenées vers la Umschlagplatz d'où elles sont déportées par trains vers le lieu de leur extermination! Il ne reste plus ensuite qu'environ 70.000 Juifs dans le ghetto dont la surface est rétrécie

Une deuxième vague de déportations commence le 18 janvier 1943. Dès lors une résistance armée s'organise et les nazis ont de plus en plus de mal à arrêter les Juifs qui sont souvent les plus jeunes, qui se cachent et réussissent à se procurer quelques armes.


L'insurrection du ghetto de Varsovie
Le 19 avril 1943, les nazis décident de déporter les derniers Juifs et pénètrent en force dans le ghetto encerclé : 16 officiers et 850 soldats participent à l'action. La résistance est pourtant très importante.
3000 Juifs participent à l'insurrection, mais seulement 600 sont armés, et mal armés. Ils profitent de leur connaissance du terrain, font communiquer entre eux les appartements en abattant des murs, se battent dans les caves transformées en "bunkers". Le combat est inégal, désespéré, ils le savent. Les combats sont acharnés, les nazis doivent détruire les immeubles et prendre les caves, les unes après les autres.
Le général Jürgen Stroop doit faire venir des renforts: plus de 2000 hommes avec des chars, pour briser la résistance du ghetto.

Les soldats allemands doivent tirer au canon sur les immeubles dans lesquels se sont réfugiés les combattants juifs. A la fin de la bataille, le ghetto sera rasé. A la fin, les Juifs sont pris ou se suicident. Bien peu réussiront à quitter le ghetto par les égouts.7000 juifs furent exécutés sur place, 6000 autres périrent dans les incendies et la destruction du ghetto,
Ceux qui ne veulent pas être capturés et déportés, se suicident à l'arrivée des S.S. C'est ce que fera le 8 mai 1943 le chef de l'Organisation Militaire Juive, Mordechaj Anielewicz. Finalement, le ghetto de Varsovie sera rayé de la carte........ dans le sang et la déportation


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Kwiat  Nouveau message 05 Fév 2004, 14:28

[color=green]Dailleurs avez-vous vu le Pianiste? Le film parle bien du Gettho et de la vie a l'intérieur... [/color]


 

Voir le Blog de Kwiat : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Kwiat  Nouveau message 05 Fév 2004, 14:29

Dailleurs avez-vous vu le Pianiste? Le film parle bien du Gettho et de la vie a l'intérieur...


 

Voir le Blog de Kwiat : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Igor  Nouveau message 05 Fév 2004, 18:41

Kwiat a écrit:Dailleurs avez-vous vu le Pianiste? Le film parle bien du Gettho et de la vie a l'intérieur...


Bonsoir

Il y a un autre film qui traite de la révolte du ghetto de Varsovie; il s'agit de 1943. L'ultime révolte. Très intéressant, sur la vie dans le ghetto, l'organisation de la résistance, mais aussi les dissensions entre les Juifs ( car certains ne voulaient pas combattre les Allemands, mais traiter avec eux par crainte des représailles).
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de webmastersignal  Nouveau message 05 Fév 2004, 20:09

Dans le même genre il y a : "Au nom de tous les miens" ou on suit le héros jusqu'à la fin de la guerre
Et qui à vu Sobibor qui raconte la révolte des prisonniers du camp d'extermination du même nom. J'ai vu un reportage sur ce sujet à la TV il y a quelque temps ou un survivant racontait comment il s'était chargé de suprimer deux des gardiens SS, ils (lui est ses compagnons) s'était servi de la cupidité des SS pour les attirer dans un piège. Sobibor était un camp d'extermination, les déportés étaient assassinées dès leur arrivée, seul le minimum restait en vie pour assurer le fonctionnement du camp. Des ateliers étaient en service à l'intérieur du camp (Tailleur....etc) ils firent mirroiter aux SS des manteau en cuir, les attirèrent séparement en les tuèrent. Des camarades faisaient de même avec d'autres responsables du camp. A l'appel du soir la révolte débuta, privée de leur commandement, les gardes ukrainiens manquaient d'initiative, les prisonniers sur ruèrent sur les barbelés. beaucoup furent tués par les gardes puis entraversant le champ de mine, de ceux qui atteignirent la forêt certains furent repris et on devine leur sort les autres rejoignirent la résistance polonaise. Suite à cela le camp fut fermé et rasé.

Je fais un distingo entre camp d'extermination ou les déportés étaient immédiatement supprimés et camp de concentration ou une partie d'entre eux seulement était épargné dans l'instant pour servir "d'esclaves" aux nazis dans les différentes industries installées à proximité des ces camps. Une fois usé par les mauvais traitements, les conditions de vie déplorable ... etc ils étaient à leur tour "liquidés" et remplacé par des hommes frais. Le résultat était sensiblement le même, mis à part que dans le second cas une infime partie a pu survivre


 

Voir le Blog de webmastersignal : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Hit917  Nouveau message 05 Fév 2004, 20:19

Le terme "hommes frais" me paraît peu approprié. "Hommes conditionnés" me paraît plus proche de la réalité concentrationnaire.


 

Voir le Blog de Hit917 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de webmastersignal  Nouveau message 05 Fév 2004, 20:26

Je voulais dire en moins mauvaise santé


 

Voir le Blog de webmastersignal : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Hit917  Nouveau message 05 Fév 2004, 20:44

webmastersignal a écrit:Je voulais dire en moins mauvaise santé


Je n'oserais pas affirmer que ces "hommes frais" étaient en meilleure santé que leurs congénères.
Il faut savoir que toute personne arrivant dans un KZ était soumis au régime de la quarantaine. Durant cette période, exercices physiques (gymnastique concentrationnaire), réduction drastique de la nourriture, coups, etc.., réduisaient rapidement les forces des nouveaux venus. Il était dangereux pour les SS et les kapos de mélanger directement des hommes asservis, sans forces, démoralisés avec des hommes pleins de force, déterminés.
La quarantaine n'était qu'une étape qui permettait de couler tous les hommes dans un même moule.


 

Voir le Blog de Hit917 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Lille  Nouveau message 05 Fév 2004, 20:50

Un livre émouvant traite de la vie dans le ghetto de Varsovie.
Son titre est "Carnets du ghetto de Varsovie" d'Adam Czerniakow-1996-
Lille

First Lieutenant
First Lieutenant

 
Messages: 178
Inscription: 09 Sep 2003, 23:19
Localisation: lille
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de Lille : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Lille  Nouveau message 05 Fév 2004, 23:28

Quelques lignes du livre dont je vous ai parlé :
L'auteur était le président du conseil juif de Varsovie.

"Convoqué par la police, nous devons payer 100 000 zlotys sinon 100 juifs seront fusillés".
"J'attends 3 heures dans le couloir de la police pour donner les 100 000 zlotys". Pendant ce temps un comissaire se présente à la communauté et réclame 8 amendes pour absence de brassard à raison de 100 zlotys chacun, sinon ils mourront de faim. On a battu aujourd'hui des juifs dans plusieurs rues dans la journée et le soir."

sans commentaires......
Lille

First Lieutenant
First Lieutenant

 
Messages: 178
Inscription: 09 Sep 2003, 23:19
Localisation: lille
Région: Nord
Pays: France

Voir le Blog de Lille : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  le cuirassé Courbet 
il y a 7 minutes
par: P. Vian 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 25 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
il y a 28 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 09:40
par: iffig 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 09:39
par: iffig 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Aujourd’hui, 09:07
par: JARDIN DAVID 
    dans:  "Hitler" par P. Longerich 
Aujourd’hui, 09:05
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Parachutistes allemands dans le Vercors 
Aujourd’hui, 01:10
par: Soxton 
    dans:  Le sous-marin Le Héros 
Aujourd’hui, 00:45
par: Tri martolod 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:30
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll