Connexion  •  M’enregistrer

Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de Shiro  Nouveau message 15 Avr 2018, 19:04

Joseph Schmidt

Image

Joseph Schmidt était un ténor lyrique né le 4 mars 1904 à Davideni en Bucovine du nord à l'époque faisant partie de l'Empire Austro-Hongrois.
Il est devenu roumain après la Première Guerre mondiale. Sa carrière démarrera véritablement en Allemagne mais sa petite taille (1,50m) l'empêchera de faire de la scène. Par contre il fit de nombreux enregistrements et des films.
L'arrivée des nazis au pouvoir l'obligera à fuir l'Allemagne en décembre 1933.
La Seconde Guerre mondiale le surprend en France où il sera emprisonné. Il s'évadera vers la Suisse où il sera interné dans le camp de Girenbad. Le travail forcé et les conditions auront raison de sa santé et il décédera le 16 novembre 1942 à l'âge de 38 ans.

Sources: connaissances personnelles et https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Schmidt

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 998
Inscription: 19 Déc 2004, 16:30
Région: Bretagne
Pays: France

Voir le Blog de Shiro : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de kfranc01  Nouveau message 15 Avr 2018, 21:40

Coco Schumann
Guitariste
Coco Schumann.jpg
Coco Schumann.jpg (6.22 Kio) Vu 188 fois

Coco Schumann, un guitariste de jazz allemand qui a joué aux côtés de Ella Fitzgerald et Marlene Dietrich pendant une carrière musicale de plusieurs décennies, mais qui a donné ses performances les plus importantes en tant que détenu des camps de concentration nazis où la musique lui a sauvé la vie.

"L'humain est une création particulière", a déclaré un jour M. Schumann, évoquant son expérience durant l'Holocauste. "Imprévisible et impitoyable. Ce que nous avons vu en ces jours était insupportable, et pourtant nous l'avons supporté. Nous lui avons joué les airs, pour notre simple survie. Nous avons joué de la musique en enfer. "

M. Schumann avait d'abord entendu et fait de la musique dans ce qu'il a décrit comme la scène jazz "rugissante" de Berlin, où il est né Heinz Jakob Schumann le 14 mai 1924. (Une copine française l'a surnommé Coco.) Fils d'un juif mère et un père qui se serait converti du christianisme au judaïsme, M. Schumann a dit qu'il a grandi en célébrant les fêtes juives aussi bien que chrétiennes.

Un oncle lui a donné sa première batterie, que M. Schumann a joué dans les cabarets de Berlin jusqu'à ce qu'il ait économisé assez d'argent pour acheter sa première guitare. Mais à la fin des années 1930, le gouvernement nazi sous Adolf Hitler avait commencé à supprimer le jazz, que le régime a qualifié de «dégénéré» en raison de son association avec des compositeurs et des musiciens juifs et noirs.

M. Schumann, dont l'héritage juif partiel l'a rendu particulièrement vulnérable à la persécution antisémite nazie, a néanmoins continué à se produire. Il sentait une certaine sécurité parce qu'il avait les yeux bleus et ne semblait pas être juif. Il a parfois testé sa chance, enlevant l'étoile jaune que les Juifs devaient porter pour l'identification et, au moins une fois, défiant un officier SS pour l'arrêter: "Vous devriez m'arrêter, monsieur, car je suis mineur et juif", a t-il dit à un nazi qui a assisté à l'un de ses spectacles.

M. Schumann a finalement été arrêté en 1943, accusé d'avoir joué de la musique dégénérée et d'avoir eu des relations avec des filles aryennes.

Il devait être déporté à Auschwitz. Son père, un vétéran de la Première Guerre mondiale, a intercédé et a réussi à le faire envoyer à Theresienstadt en Tchécoslovaquie. Aussi connu sous le nom de Terezin, Theresienstadt a été utilisé par les nazis comme un outil de propagande pour tromper les observateurs, y compris la Croix-Rouge, sur la véritable nature des camps de concentration. "Nous avions de la musique et du cabaret pour tromper les gens", a-t-il dit à un interviewer pour le livre "Une femme en guerre: Marlene Dietrich Remembered".

M. Schumann fut ensuite envoyé en 1944 à Auschwitz, où les gardes l'ont obligé ainsi que d'autres musiciens emprisonnés à se produire pour leur divertissement. Les musiciens ont reçu l'ordre de jouer de la musique à partir des opérettes et des marches militaires pendant des heures alors que les nouveaux arrivants recevaient leurs tatouages, ainsi que lorsque les détenus condamnés étaient conduits à la potence ou aux chambres à gaz. Le titre préféré parmi les gardes était la chanson folklorique "La Paloma".

Après la guerre, M. Schumann est retourné à Berlin et a interprété avec des grands de la chanson, comme Fitzgerald et Dietrich, qui, selon lui, avait été "une superstar pour moi, comparable seulement à Greta Garbo" quand il était jeune.

Cherchant à échapper à ses souvenirs de l'Holocauste, M. Schumann a vécu un temps en Australie, où il a travaillé dans une usine de fabrication de confiture et a joué sur scène avant de reprendre sa carrière musicale sur les bateaux de croisière en créant son quartet, à Berlin.

Il est décédé à l'age de 93 ans le 28 janvier de cette année 2018.

https://www.youtube.com/watch?v=Og-U-YHMZeQ
https://www.youtube.com/watch?v=BFK9Vs_ ... C5C9A750EE
Pour les germanophiles https://www.youtube.com/watch?v=WflgquezQN8
Le meilleur apéro n'est pas nécessairement le plus cher, c'est celui que l'on partage !

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 8281
Inscription: 04 Fév 2017, 15:27
Localisation: Picardie
Région: Oise
Pays: France

Voir le Blog de kfranc01 : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 15 Avr 2018, 22:31

Arthur Poitevin

IL y en peu qui revinrent des camps de la mort. A l’image de Coco Shumann, notre compatriote Arthur Poitevin fait partie des rescapés, meurtris à tout jamais.
Tout comme Karol Svenk il est homme particulièrement courageux s’évertuant à renforcer le moral des prisonniers.
J’ai effectué un copié collé de :
http://musiqueclassique.forumpro.fr/t12 ... -1917-1951
ainsi que les trois premiers couplets de l’hymne qu’il composa.

Arthur Poitevin, surnommé "Tutur de Bayeux", né le 6 décembre 1917 à Bayeux (Port-en-Bessin-Huppain, Calvados), où il est mort en 1951, était un organiste, célèbre pour avoir composé le chant "La voix du Rêve" au camp du du Struthof en 1944.
Il devint aveugle à l'âge de 3 ans. Passionné de musique et fort doué, il occupa la fonction d'organiste et de professeur de musique durant toute sa courte vie. Il était également pianiste et violoniste.
Il devint un membre actif de la Résistance, mouvement Libération-Nord de Basse Normandie. Arrêté par les nazis en septembre 1943 (comme son cousin Joseph), il fut interné dans le camp de concentration de Natzweiler-Struthof en 1943-1944, où il portait le matricule 101336.
Lors de l'évacuation du camp du Struthof fin août 1944, il fut transféré à Dachau le 6 septembre 1944 et libéré par les américains le 29 avril 1945.

Après sa libération, il retourna à Bayeux comme organiste de la cathédrale. Il mourra en 1951 à l'âge de 34 ans.

Le Block 10 du camp du Struthof était sous la direction d'un kapo luxembourgeois qui tolérait les instruments de musique des détenus, ainsi que leurs chants. "Tutur" composa le 19 janvier 1944 un chant, La Voix du Rêve, qui évoque à la fois le camp et l'espoir de la libération, il remonta le moral des codétenus et leur redonna courage et espoir.

Quand revient le moment du rêve,
Que peu à peu le Block entier s'endort,
Dans le soir qui s'achève,
Quand le vent de la nuit vient pleurer près des miradors,
Parfois en notre âme un peu lasse,
Monte soudain un trouble sans pareil,
C'est comme un gai refrain qui passe,
C'est comme un rayon de soleil.

Écoutez c'est la voix du rêve,
Qui revient chanter en nos cœurs,
Déjà l'aube se lève,
Présageant pour l'avenir des jours meilleurs,
Miradors, barbelés, brimades, cela n'est plus que des souvenirs amers,
Nous rirons de nos peines bien loin de Natzweiler.

Le songe a supprimé l'espace,
À la maison nous voici de retour,
La chaise est à sa place,
Au coin de la table où nous prenions nos repas chaque jour,
Voici venir le cher visage,
Nos bien-aimés nous sourient tendrement,
Pour ne pas troubler le mirage,
Les gars ronflez plus doucement..

Le chant fut interprété le 11 septembre 2016 par Daniel Kirchmeyer, de Thann, lors d'une cérémonie au cours de laquelle un ancien déporté, Petit-Jean, donna un témoignage émouvant.
“L'aveugle, Tutur, considérait qu'il fallait tenir, résister. Un soir, au réfectoire, un chant s'éleva dans le silence. Tutur venait d'inventer les paroles et l'air d'une chanson sur le camp de Natzweiler, et il la chantait pour remonter le moral de ses copains. Cette fois encore, c'était lui qui donnait une leçon de courage aux autres. À sa manière, il participait à la solidarité et donnait une leçon de dignité humaine.
Les copains, auditeurs silencieux, étaient pris d'émotion, mais aussi remplis d'espoir à l'écoute de "La voix du rêve". Le rêve? C'était la liberté! Il y avait plus d'une larme sur les joues des uns et des autres, et le dernier couplet ‘ouverture sur la liberté’ engageait à l'optimisme.”
“Nous avions fait venir Tutur dans notre Block, un soir, pour l'entendre interpréter sa chanson. Je me souviens avec quelle attention émue nous l'écoutions. Je ne pouvais que penser à mes enfants. Cette chanson devint la nôtre au camp. Les êtres qui nous étaient chers n'étaient pas oubliés, cette vie que nous menions n'était qu'un cauchemar puisque le rêve pour nous était de recouvrer la liberté.
J'ai vu des camarades avoir les larmes aux yeux, c'était des larmes de tendresse à l'adresse de leurs familles qui ignoraient tout d'eux, mais qu'ils pensaient revoir bientôt tellement leur optimisme était grand. Brave Tutur, tu nous as aidés beaucoup à remonter le moral de nos camarades.
Il m'est arrivé lorsque j'allais voir les plus abattus, de leur fredonner ta chanson; un sourire effleurait leurs lèvres, ils reprenaient confiance.”
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3189
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Orwell  Nouveau message 16 Avr 2018, 09:54

Henryk Król

Image

Henryk Król (enregistré dans le camp comme Heinrich Krol) est né en 1910 à Katowice-Dabie. Mécanicien de profession, au début de l'occupation allemande, il travaille dans la municipalité de Chorzów. Le 15 avril 1940, il est arrêté. Le 18 mai, il est transféré de Chorzów à la prison de Sosnowiec et, le 15 juin, au camp d'Auschwitz, où il reçoit le numéro 1183. Il est employé dans la cuisine du camp. Parce qu'il sait de jouer du violon, en décembre 1940, il intègre l'orchestre créé à ce moment-là. Après un certain temps, il en devient premier violon.

Compositeur de l' "Arbeitslager Marsch" (Marche du camp de travail), il en parle ainsi en 1973 :
"Je ne connaissais pas encore les principes de l'harmonie et du contrepoint. Cependant, étant doté de l' "oreille absolue", j'ai composé obstinément. J'ai écrit dans la tonalité de Do, comme je l'entendais dans ma tête. J'ai composé durant un mois. Je l 'ai fait en mai 1941 dans la salle du block n ° 1. Quand j'ai terminé la partition, Franz Nierychlo [chef de l' orchestre] a demandé à ce qu'elle soit retranscrite pour chaque partie de l'orchestre. Ceci fait, j'ai remis les feuillets à mes collègues sans savoir qu'ils la répéteraient. Mes collègues ont aimé la marche. Quand Nierychlo est venu, je lui ai dit que tout était prêt. Franz a commencé à conduire, ne sachant pas que mes collègues l'avaient répétée une fois. Il a été surpris par la performance. Quand il a fini, il m'a immédiatement demandé: "Tu as fait ça tout seul??" en même temps il a ajouté quelques mots non censurés. Franz n'était pas un homme bon, alors même à ce moment, il ne pouvait pas contrôler sa jalousie. Dès lors, ma marche est entrée dans le «répertoire» permanent de l'orchestre du camp. J'ai réussi à garder l'original de la partition. Quand j'ai été libéré du camp, je ne voulais pas prendre cette masse de papier. J'avais peur qu'on puisse me soupçonner d'espionnage. La partition complète a été prise par un autre collègue du camp. "

Henryk Król a été libéré du camp d'Auschwitz le 12 mai 1942.
On ne relève pas pique hardieImage L'humour est le propre de l'homme... pas le rire. (moi, 2018)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Inscription: 02 Avr 2018, 10:35
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de Orwell : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Orwell  Nouveau message 16 Avr 2018, 10:27

PS : je n'ai pas trouvé le motif de sa condamnation à 2 ans de camp. Mais il n'était surement pas juif, vu sa libération en pleine Shoah... A part cette interview de 1973, j'ignore ce qu'il est advenu de lui
On ne relève pas pique hardieImage L'humour est le propre de l'homme... pas le rire. (moi, 2018)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Inscription: 02 Avr 2018, 10:35
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de Orwell : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 16 Avr 2018, 19:07

Orwell a écrit:PS : je n'ai pas trouvé le motif de sa condamnation à 2 ans de camp. Mais il n'était surement pas juif, vu sa libération en pleine Shoah... A part cette interview de 1973, j'ignore ce qu'il est advenu de lui


Bonjour,

J'ai contacté le responsable du site, Claude Torres, pour plus de détails. Il m'a répondu ce qui suit

"Je n’ai pas tous les détails de l’arrestation et de la libération de Henryk Król.
Je pense qu’il s’agit d’un polonais prisonnier politique, ce qui pourrait expliquer sa libération
Cordialement
"
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 3189
Inscription: 22 Jan 2010, 20:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de ClaudeYaacov  Nouveau message 16 Avr 2018, 20:50

Bonjour,

Vous trouverez une étude "complète" sur la musique dans les camps pendant la 2eme Guerre Mondiale ICI
Bonne visite

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10
Inscription: 16 Avr 2018, 20:40
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de ClaudeYaacov : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Orwell  Nouveau message 16 Avr 2018, 22:16

Merci, comme tu as pu le voir, Aldebert communique avec Claude Torres. Je vais essayer de trouver des artistes disparus, sur des sites étrangers et tenter des traductions/adaptations. Les disparus sont des milliers et faire resurgir un court instant leur mémoire est important.

A bientôt.
On ne relève pas pique hardieImage L'humour est le propre de l'homme... pas le rire. (moi, 2018)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Inscription: 02 Avr 2018, 10:35
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de Orwell : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de ClaudeYaacov  Nouveau message 16 Avr 2018, 22:49

Désolé mais le pseudo ClaudeYaacov qui est mon identifiant et Claude Torres sont la même personne.
Comme j'ai pu le constater un certain nombre des informations de mon site se retrouvent dans ce forum (pas de problème)
Il y a plus de 3000 musiciens aujourd'hui identifiés qui ont été victimes de la 2eme Guerre.
Mon site en propose environ 300, mais j'ai des listes bien plus complètes.
Je travaille sur ce sujet depuis 1980
Il y a sur mon site une bibliographie importante et il existe des forums internationaux auxquels je suis abonné qui traitent de ce sujet.
Principalement en Anglais, Allemand, Polonais, Hébreu etc...
Je possède la plupart des livres et des disques

N'hésitez pas à me consulter

Private
Private

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 10
Inscription: 16 Avr 2018, 20:40
Région: Occitanie
Pays: France

Voir le Blog de ClaudeYaacov : cliquez ici


Re: Compositeurs et musiciens déportés dans les camps.

Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de Orwell  Nouveau message 16 Avr 2018, 22:53

Pas de quoi être désolé :P. Et travailler dans le même but se fera avec le plus grand plaisir.
On ne relève pas pique hardieImage L'humour est le propre de l'homme... pas le rire. (moi, 2018)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1382
Inscription: 02 Avr 2018, 10:35
Région: Normandie
Pays: France

Voir le Blog de Orwell : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  MARKET GARDEN, PLAN ET EXECUTION CE QU'IL AURAIT FALLU FAIRE POUR GAGNER... 
Aujourd’hui, 03:07
par: pierma 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:17
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Hitler sur table d'écoute 
Aujourd’hui, 00:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LA BATAILLE DE HANNUT 
Aujourd’hui, 00:08
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Ligne Maginot vs mur de l'Atlantique 
Aujourd’hui, 00:05
par: thucydide 
    dans:  Ce que les services secrets français savaient sur l'Allemagne nazie 
Hier, 23:40
par: thucydide 
    dans:  LES CAUSES D'UNE DEFAITE LA FRANCE POUVAIT-ELLE GAGNER? 
Hier, 22:56
par: Tomcat 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:26
par: kfranc01 
    dans:  Rions un peu!!!!!!!! 
Hier, 22:13
par: François 
    dans:  [DU 1er SEPTEMBRE 2018 au 31 OCTOBRE 2018]: Feu sur les véhicules d'écolage ( Allié ou Axe) 
Hier, 21:38
par: Signal Corps 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll