Connexion  •  M’enregistrer

Wallenberg

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Wallenberg

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Alcide NITRYK  Nouveau message 20 Nov 2015, 16:33

Aurait-il disparu car il connaissait la vérité sur le crime commis envers les Polonais ?



"Raoul Wallenberg, diplomate suédois qui a sauvé pendant la guerre 100 000 Juifs hongrois, a disparu dans le goulag soviétique, car il connaissait la vérité au sujet de Katyń" écrit Alex Kershaw dans son livre "La mission de Wallenberg" qui paraît en Pologne.
Image
Le livre "La mission de Wallenberg. Duel avec Eichmann pour la vie de 100 000 Juifs" du journaliste britannique Alex Kershaw présente l'histoire de Raoul Wallenberg, diplomate suédois qui, a partir de juillet 1944 exerça les fonctions de secrétaire de l'ambassade de Suède à Budapest.
A cette époque, la Communauté juive hongroise comptait encore plus de 200 000 personnes, un des derniers groupes importants de Juifs en Europe Centrale. A peu près en même temps que Wallenberg débarque à Budapest le SS-Obersturmbannfuhrer Adolf Eichmann - un fonctionnaire nazi chargé de l'extermination systématique des Juifs européens.
Wallenberg, qui avant-guerre était en affaires avec des Juifs hongrois, mit à profit son poste à l'ambassade d'un pays neutre, bien que la Suède penchait pour l'Allemagne, pour sauver les Juifs de Budapest.
Agissant dans le cadre de la Commission pour les Réfugiés de Guerre créée par Roosevelt, destinée au début à sauver des personnalités importantes ou connues, ne tenant aucun compte des ordres, il étendit les compétences de la Commission à tous les Juifs hongrois.
Il délivra des passeports suédois qui sauvèrent des vies, acheta au nom de l'ambassade et de la Croix-Rouge des maisons et immeubles où se cachèrent des centaines de réfugiés.
Il corrompit des officiers allemands et des représentants du gouvernement fasciste hongrois.
Diplomate, au risque de sa vie, il arracha des gens des trains de la mort, leur donnant à la gare de précieux saufs-conduits.
A l'automne, puis au début 1945, lorsque les fascistes hongrois (Croix Fléchées) procédaient chaque nuit à des exécutions de Juifs sur les bords du Danube, il parvint, aidé de volontaires, à récupérer les survivants des fusillades. On considère que son action sauva de la mort environ 100 000 Juifs hongrois.
Wallenberg entretenait des contacts avec tous ceux avec lesquels on pouvait marchander des vies à sauver. Avec Eichmann, avec le gouvernement hongrois d'Horthy, avec les Croix Fléchées.
Ces contacts seront l'une des causes de la tragédie du diplomate suédois, qui fut arrêté à Budapest par une patrouille soviétique le 13 janvier 1945 au motif de collaboration avec l'Allemagne et espionnage au profit des USA. Peu de temps après, il fut transféré à la Loubianka de Moscou, puis à la prison de Lefortowo.
On sait par des co-détenus qu'au printemps 1947 il était encore à la prison moscovite. Ensuite, il échoua le plus vraisemblablement au Goulag de Vorkouta. Son sort ultérieur reste inconnu. Sa famille la plus proche le réclama, le gouvernement suédois n'entamant aucune action. Le Secrétaire général de l'ONU, suédois, déclara qu'il n'allait pas déclencher une troisième guerre mondiale pour une personne disparue.
Alex Kershaw invoque la thèse de l'historien hongrois Christian Ungvary, selon laquelle Wallenberg disparut car il figurait parmi les rares personnes connaissant la vérité sur Katyń. Dans le groupe de douze médecins composant la Commission Médicale Internationale qui se rendit à Katyń au printemps 1943 à la demande des Allemands, se trouvait un expert en médecine légale, le Professeur Ferenc Orsos.
Après avoir mené l'exhumation, Orsos envoya un rapport à Budapest, ainsi que des preuves du crime (dont le crâne d'un des officiers assassinés), qui désignaient le NKVD comme l'auteur du crime.
Elles furent déposés à la Banque Principale de Crédit Hongroise jusqu'à l'irruption des Soviétiques qui les emportèrent à Moscou, de même que les archives privées du professeur. Une unité spéciale du NKVD recherchait depuis février 1944 Orsos comme criminel de guerre.
En vain, car il était déjà en Suisse. Wallenberg aurait eu connaissance des matériaux rassemblés par Orsos.
Les Russes pourchassaient tous ceux qui eurent accès aux preuves collectées par Orsos, dont le capitaine d'aviation Zoltan Miko, membre de la Résistance hongroise, abattu par le NKVD en août 1945.

Toutes les démarches effectuées par sa famille pour connaître le sort de Raoul Wallenberg s'avérèrent infructueuses. Ses parents se suicidèrent en 1979. Avant leur mort, ils obligèrent les proches de Raoul à combattre pour la vérité au moins jusqu'en 2000 - considérant que Wallenberg pouvait encore être en vie.
La soeur et le frère de Wallenberg attendent toujours l'ouverture des archives russes pour y trouver quelque information.

Le livre "La mission de Wallenberg. Duel avec Eichmann pour la vie de 100 000 Juifs" - "Misja Wallenberga. Pojedynek z Eichmannem o życie 100 000 Żydów" est paru aux Editions Znak.
Raoul Wallenberg - zdjęcie archiwalne
Image
Raoul Wallenberg - photo d'archives
(fot. AFP / Pressens Bild)
PAP | ajoutée à 16:35)


link

http://wiadomosci.wp.pl/kat,1342,title, ... omosc.html
"Une nation qui ne respecte pas son passé ne mérite pas le respect de son présent et n'a pas droit à l'avenir. "
(Maréchal Piłsudski)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 914
Inscription: 18 Nov 2015, 21:54
Région: PARIS
Pays: France

Voir le Blog de Alcide NITRYK : cliquez ici


Re: Wallenberg

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alfa1965  Nouveau message 20 Nov 2015, 17:57

J'ai photograhié à Budapest la plaque commémorant l'activité de Wallenberg apposée sur le mur du consulat de Grande-Bretagne.
Fichiers joints
plaque Wallenberg.jpg
plaque Wallenberg.jpg (153.1 Kio) Vu 281 fois
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum.htm
La Hongrie, du traité de Trianon au siège de Budapest, son histoire, ses forces armées.

modérateur
modérateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5917
Inscription: 29 Déc 2008, 21:15
Localisation: PONTAULT COMBAULT 77
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alfa1965 : cliquez ici



Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 01:40
par: frontovik 14 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 01:24
par: kfranc01 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 00:25
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:24
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 23:16
par: kfranc01 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Hier, 22:31
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Hier, 22:08
par: Manu 
    dans:  Meutes Eisbär 1 et Eisbär 2 
Hier, 21:46
par: alfa1965 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 21:10
par: kfranc01 
    dans:  recherches sur le parcours de mon arrière grand père 
Hier, 21:09
par: brehon 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll