Connexion  •  M’enregistrer

camps de travailleurs en allemagne

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

camps de travailleurs en allemagne

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de abcde  Nouveau message 01 Juin 2013, 07:27

bonjour,
mon pére,agé de 19 ans en 1942 ,a été envoyé en allemagne dans le cadre des réquisitions nazis orchestré par
le gouverneur de Bruxelles.
A ma connaissance ,il n'était ni dans un camp de prisonniers, ni dans un camp de déportés.
J'aimerais savoir si ces camps de travailleurs avait un nom allemand?
Qu'elle était la vie dans ces camps etc.....
Mon pére, né à Lille,issu d'une famille ouvriére ,travaillait à l'usine de Fives,quartier de Lille.
Cette usine était spécialisée dans la production de marériel ferroviére.
Vu son jeune age ,je ne pense pas qu'il avait une qualification or je crois savoir que le personnel qualifié
était le premier à étre enrolé et placé en rapport du métier qu'il exercait .
Au regard de cet énoncé,je pense qu'il sera difficile de retrouver le lieu de ce camp mais peut étre !!!!!

vos lumiéres sont les bienvenues

a bientot


 

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: camps de travailleurs en allemagne

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de RoCo  Nouveau message 01 Juin 2013, 10:09

Bonjour abcde,

Tu as ouvert deux fois le même sujet . Je vais répondre ici,
Bien possible , que ton père a vu l'attaque des barrages de la Ruhr par la RAF (Möhn Talsperre).
Non loin de là, à Soest, se trouvait un grand camp de rassemblement pour les
"Fremdarbeiter" à partir duquel les" ouvriers étrangers" étaient dirigés vers
les usines dans la région de Dortmund, Gelsenkirchen et le Sauerland .
Camps de travailleurs "volontaires" , en allemand "Frendarbeiterlager" , mais
beaucoup d'usines avaient construit des baraquements pour les ouvriers étrangers .
http://books.google.be/books?id=p3XwIKu ... e.&f=false
Les ouvriers étrangers fugitifs, une fois rattrapés, étaient mis dans des
"Arbeitserziehungslager" (ils en existaient 200 vers la fin de la guerre)
http://d-nb.info/99190902X/34
page 510 et suivantes, mais tout en allemand (peut-être avec un traducteur en ligne ???)

Roger

vétéran
vétéran

 
Messages: 1269
Inscription: 13 Avr 2013, 11:32
Région: Ardennes
Pays: Belgique

Voir le Blog de RoCo : cliquez ici


Re: camps de travailleurs en allemagne

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de abcde  Nouveau message 01 Juin 2013, 12:15

RoCo a écrit:Bonjour abcde,

Tu as ouvert deux fois le même sujet . Je vais répondre ici,
Bien possible , que ton père a vu l'attaque des barrages de la Ruhr par la RAF (Möhn Talsperre).
Non loin de là, à Soest, se trouvait un grand camp de rassemblement pour les
"Fremdarbeiter" à partir duquel les" ouvriers étrangers" étaient dirigés vers
les usines dans la région de Dortmund, Gelsenkirchen et le Sauerland .
Camps de travailleurs "volontaires" , en allemand "Frendarbeiterlager" , mais
beaucoup d'usines avaient construit des baraquements pour les ouvriers étrangers .
http://books.google.be/books?id=p3XwIKu ... e.&f=false
Les ouvriers étrangers fugitifs, une fois rattrapés, étaient mis dans des
"Arbeitserziehungslager" (ils en existaient 200 vers la fin de la guerre)
http://d-nb.info/99190902X/34
page 510 et suivantes, mais tout en allemand (peut-être avec un traducteur en ligne ???)

Roger

bonjour,
oui j'ai mis la méme chose dans la rubrique déportation pour joindre le plus de personnes possibles
merci pour ces renseignements précis cela me permettera
d'avancer et de comprendre l'atmosphére de cette époque
pourriez-vous m'en dire plus sur la vie interne de ces camps?
la façon de vivre,nourriture,discipline etc.....


 

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


Re: travailleurs volontaires en allemagne

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de abcde  Nouveau message 01 Juin 2013, 12:38

RoCo a écrit:Bonjour abcde,

Tu as ouvert deux fois le même sujet . Je vais répondre ici,
Bien possible , que ton père a vu l'attaque des barrages de la Ruhr par la RAF (Möhn Talsperre).
Non loin de là, à Soest, se trouvait un grand camp de rassemblement pour les
"Fremdarbeiter" à partir duquel les" ouvriers étrangers" étaient dirigés vers
les usines dans la région de Dortmund, Gelsenkirchen et le Sauerland .
Camps de travailleurs "volontaires" , en allemand "Frendarbeiterlager" , mais
beaucoup d'usines avaient construit des baraquements pour les ouvriers étrangers .
http://books.google.be/books?id=p3XwIKu ... e.&f=false
Les ouvriers étrangers fugitifs, une fois rattrapés, étaient mis dans des
"Arbeitserziehungslager" (ils en existaient 200 vers la fin de la guerre)
http://d-nb.info/99190902X/34
page 510 et suivantes, mais tout en allemand (peut-être avec un traducteur en ligne ???)

Roger

rebonjour,
je reviens sur le terme que vous avez employé "travailleur volontaire"et cela me rappele un souvenir
je crois savoir que Bruxelles obligait les entreprises du nord pas de calais à fournir une
liste des salariés agés de 18 à 23 ans
ma mére m'a raconté que mon pére se cachait dans l'usine de fives pour ne pas partir
était-il considéré comme réfractaire?
si oui y avait-il des camps spéciaux pour ce genre d'individu ?


 

Voir le Blog de abcde : cliquez ici


camp de travailleur region de dortmund

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de abcde  Nouveau message 02 Juin 2013, 20:02

RoCo a écrit:Bonjour abcde,

Tu as ouvert deux fois le même sujet . Je vais répondre ici,
Bien possible , que ton père a vu l'attaque des barrages de la Ruhr par la RAF (Möhn Talsperre).
Non loin de là, à Soest, se trouvait un grand camp de rassemblement pour les
"Fremdarbeiter" à partir duquel les" ouvriers étrangers" étaient dirigés vers
les usines dans la région de Dortmund, Gelsenkirchen et le Sauerland .
Camps de travailleurs "volontaires" , en allemand "Frendarbeiterlager" , mais
beaucoup d'usines avaient construit des baraquements pour les ouvriers étrangers .
http://books.google.be/books?id=p3XwIKu ... e.&f=false
Les ouvriers étrangers fugitifs, une fois rattrapés, étaient mis dans des
"Arbeitserziehungslager" (ils en existaient 200 vers la fin de la guerre)
http://d-nb.info/99190902X/34
page 510 et suivantes, mais tout en allemand (peut-être avec un traducteur en ligne ???)

Roger

bonsoir roger,
précision obtenue de ma mére
mon pére travaillait dans la région de Dortmund
d'autre part elle me dit qu'il se cachait pour ne pas aller en allemagne
donc je suppose soit :qu'il n'était pas inscrit sur les listes ou si il l'était donc "réfractaire"?
y avait-il un régime spécial pour ce genre de personnage?

A BIENTOT









la hiérarchie carcérale était-elle différente ?

avez-vous


 

Voir le Blog de abcde : cliquez ici



Connexion  •  M’enregistrer

Retourner vers LA DEPORTATION ET LA SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  QUESTION POUR LES PROS DES LOCOS 
Aujourd’hui, 00:48
par: iffig 
    dans:  LE QUIZ MATÉRIELS ET VÉHICULES - SUITE - 20 
Aujourd’hui, 00:16
par: Richelieu 
    dans:  portrait d'une victime du mitraillage du siège de la SIPO SD à Bruxelles 1943 
Hier, 23:33
par: dynamo 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 21 
Hier, 23:28
par: Marc_91 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 24 
Hier, 23:21
par: iffig 
    dans:  sigle CISF 
Hier, 22:42
par: Djeel 
    dans:  Où est-ce ? 
Hier, 21:20
par: Powerhouse 
    dans:  Ou trouver des figurines ? ...lol... 
Hier, 19:20
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  MESSERSCHMITT 1103 Brengun figurines CMK 
Hier, 19:05
par: michel76 
    dans:  Nouveauté : Tiger de la S.pz.Abt.503 
Hier, 13:00
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 54 invités


Scroll