Connexion  •  M’enregistrer

Choix de la destination

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Maquis surcouf  Nouveau message 31 Mar 2012, 11:39

Bonjour à tous,

Je me demandais comment était choisi le camp dans lequel étaient déportées les personnes.
Je m'explique en Seine maritime par exemple, je sais que certains résistants ont été déportés à Dachau, d'autre à Buchenwald.
Je voudrais donc savoir pourquoi certains sont partis à Dachau et d'autres à Buchenwald.

Pour les camps d'extermination, il me semble que le camp de Treblinka a accueilli principalement les juifs originaires de Varsovie et à Auschwitz, il y venait des personnes de nimporte quel pays.

J'aimerais donc comprendre comment les "destinations" étaient choisies.

Désolé si ma demande est quelque peu floue mais je dois avouer que j'ai un peu de mal à la formuler. :oops:

Amicalement
SURCOUF


 

Voir le Blog de Maquis surcouf : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de alberto  Nouveau message 31 Mar 2012, 12:49

Bonjour Surcouf,

Non, non : ta question n'est pas floue, et je me la suis aussi posée qqfois : selon quels critères étaient sélectionnés les destinations des gens tombant entre les mains des allemands ? Car il y avait toutes sortes de "candidats" : Juifs ou appartenant à une catégorie à "éliminer", résistants ou terroristes (même catégorie), complices d'aider les uns ou les autres, délinquants classiques, etc...
Mais je ne doute pas qu'une réponse nous sera donnée par un des lecteur de ce forum.

Bien à toi.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Paul G  Nouveau message 31 Mar 2012, 18:08

Je vais faire une réponse intuitive.
Je pense que c'était une gestion purement logistique.
Tel camp - de travail ou d'extermination - estimait pouvoir recevoir un convoi, et l'information allait vers des camps de transit (exemple : Drancy).
A l'autre bout de la chaine, les services de "police" (est-ce bien le mot ?) de différents pays envoyait en déportation, vers des camps de transit, avec un objectif de camp de travail, ou directement d'extermination.
Je ne suis pas sûr qu'au départ du déporté, le lieu final fût déjà défini...

Mais je laisse les spécialistes préciser.

Flight Officer
Flight Officer

 
Messages: 114
Inscription: 27 Oct 2006, 11:17
Localisation: Montpellier

Voir le Blog de Paul G : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 01 Avr 2012, 09:33

Bonjour,
L'intuition de Paul est bonne : La logistique, mais vue façon nazie.

Ceux qui se retrouvaient dans un camp de transit dans leur pays, Drancy mais aussi le Struthof pour la France, étaient achemines :
- Le plus vite possible (partage du ferroviaire entre les besoins de la Wehrmacht et les besoins de la deportation),
- Vers le camp le plus proche capable de "gérer leur cas" (gagner du temps, encore),
- En fonction de la disponibilité du moment des camps en questions (l'offre),
- Mais aussi en fonction des besoins du moment (la demande).
Les lois du marche selon les nazis...

Offre : Capacité d'extermination immédiate. Si Auschwitz était un peu débordé ces jours-la, les condamnes au gazage partaient ailleurs.
Demande : Si les usines d'Auschwitz étaient a plein effectif, l'ex-maquisard aux larges épaules partait pour Dora y fabriquer des V1-V2, ou le contraire.

Ceci demandait une gestion précise au jour le jour. Il s'agissait d’être le plus efficace possible.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de alberto  Nouveau message 01 Avr 2012, 10:13

Daniel Laurent a écrit:
Ceux qui se retrouvaient dans un camp de transit dans leur pays, Drancy mais aussi le Struthof pour la France,


Bonjour Daniel : Je croyais que le camp du Srtuthof était seulement un camp de concentration : mais a-t-il aussi servi de camp de transit ?

Bien à toi.
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 01 Avr 2012, 10:19

Bonjour,
Au fur et a mesure de l'avancement de la guerre, donc surtout en 1944, des déportés ont été "évacués" vers l'Allemagne.
Ceci dit, mon assimilation a un camp de transit est exagérée, je l'accorde.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de alberto  Nouveau message 01 Avr 2012, 10:40

Pour revenir à la question de départ, il n'y avait donc pas de destination précise en fonction du profil de la personne. Seuls des impératifs d’itinéraires, de disponibilités ou de besoins de main d’œuvre en décidaient.

Mais petite question subsidiaire : Un "curriculum vitae, ou une fiche sur la personne était-elle transmise aux responsables des camps chargés de les accueillir ?
"Mépriser l'art de la guerre c'est faire le premier pas vers la ruine." (Machiavel)

vétéran
vétéran

 
Messages: 1078
Inscription: 28 Mar 2011, 12:35
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de alberto : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Maquis surcouf  Nouveau message 01 Avr 2012, 11:33

Bonjour,

Merci d'accord pour toutes ces réponses. Je pense également que les destinations étaient décidées en fonction de la logistique allemande que l'on savait très au point.

alberto a écrit: Mais petite question subsidiaire : Un "curriculum vitae, ou une fiche sur la personne était-elle transmise aux responsables des camps chargés de les accueillir ?


Je ne pense pas que de telles fiches existaient, peut être pour certaines personnalités mais c'est tout. En effet, je vois mal l'administration d'un camp étudier les fiches de chaque individu présent dans un convoi de 1000 personnes.
D'autre part, pour les camps d'extermination, les Allemands qui voulaient cacher ces gazages devaient limiter les documents qui en étaient relatifs.

SURCOUF


 

Voir le Blog de Maquis surcouf : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Paul G  Nouveau message 01 Avr 2012, 20:13

alberto a écrit:Mais petite question subsidiaire : Un "curriculum vitae, ou une fiche sur la personne était-elle transmise aux responsables des camps chargés de les accueillir ?


De mémoire d'après les témoignages que j'ai lu, on demandait simplement la profession à l'arrivée.
Le camp pouvait avoir besoin de coiffeurs, ou de tailleurs. Il n'y avait aucune vérification, si le déporté ne faisait pas l'affaire, on en prenait un autre.

Primo Levi racontait sa sélection pour aider dans un laboratoire de chimie.
Ingénieur chimiste, la sélection lui avait permis de faire travailler un minimum ses connaissances, car là il y avait eu une vérification.
Mais le côté dérisoire de la chose est que le travail ne nécessitait ensuite pas de qualification particulière : porter des colis, ou nettoyage du sol. Au moins, disait-il, la labo était chauffé, et le travail moins pénible que pour les autres déportés...

Flight Officer
Flight Officer

 
Messages: 114
Inscription: 27 Oct 2006, 11:17
Localisation: Montpellier

Voir le Blog de Paul G : cliquez ici


Re: Choix de la destination

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 02 Avr 2012, 06:19

Juste une précision pour les camps d'Alsace: c'est plutôt Schirmeck qui servait de plaque tournante avant l'envoi en Allemagne, plus que le Struthof. N'oublions pas non plus que ces camps disposaient de kommandos (établissements secondaires) qu'ils cherchaient à approvisionner en main d'oeuvre.
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7294
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Si c'est une femme: vie et mort à Ravensbrück. 
Aujourd’hui, 01:59
par: carcajou 
    dans:  Testament de Hitler : sur l’Angleterre 
Hier, 23:18
par: Manu 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:16
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 23:13
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:13
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  transmission électrique / chars 
Hier, 20:39
par: alain adam 
    dans:  11° Regiment etranger d'infanterie 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 19:16
par: kfranc01 
    dans:  BATAILLE DU DNIEPR jITOMIR FIN DECEMBRE 1943 
Hier, 19:12
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing Premium et 9 invités


Scroll