Connexion  •  M’enregistrer

Témoignage poignant et émouvant d'une déportée

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Re: Témoignage poignant et émouvant d'une déportée

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de fbonnus  Nouveau message 31 Mar 2011, 15:58

huck a écrit:Est-ce que cette dame est toujours vivante?


Oui, cher ami,
Suzanne Orts, a aujourd'hui 83 ans, bientôt 84, et vit toujours dans un petit village à côté de Montpellier qui s'appelle Saint Clement de Rivière.

En 1947, Suzanne fut atteinte de tuberculose pulmonaire, et l'année d'après les médecins diagnostiquèrent également une tuberculose osseuse. Malgré les traitements, Suzanne ne se remit jamais tout à fait, et n’eut pas la force de poursuivre ses études.

En 1951, elle épousa Élie Orts. Depuis 1976, Suzanne est très active au sein de différentes associations et amicales de Français déportés.
Voici sa photo aujourd'hui :

Image

Amicalement
« Alors mon petit Robert, écoutez bien le conseil d'un père !
Nous devons bâtir notre vie de façon à éviter les obstacles en toutes circonstances.
Et dites-vous bien dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres. »
_________________________________________________
Michel Audiard

Administrateur
Administrateur

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 12599
Inscription: 18 Avr 2010, 16:07
Localisation: En Biterre
Région: Languedoc
Pays: France

Voir le Blog de fbonnus : cliquez ici


Re: Témoignage poignant et émouvant d'une déportée

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de Aldebert  Nouveau message 31 Mar 2011, 18:17

Bonsoir
J'en ai gros sur le coeur après avoir lu ce récit. Il est vrai que l'auteur ne manifeste pas de haine. Eh bien moi! j'ai un sentiment qui en est très proche: à l'égard de ceux qui ont institué ce système, de ceux qui l'ont accompagné souvent avec zèle et de ceux qui en ont profité.
Merci pour ce témoignage
Cordialement
Albert
blog/Aldebert/

http://wiki-rennes.fr/index.php/Cat%C3% ... -le-Coquet

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre ! ». Churchill

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2904
Inscription: 22 Jan 2010, 19:22
Localisation: Aquitaine
Région: Aquitaine
Pays: France

Voir le Blog de Aldebert : cliquez ici


Re: Témoignage poignant et émouvant d'une déportée

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de huck  Nouveau message 31 Mar 2011, 18:41

J'ai fait vite fait une petite recherche succincte sur la Hasag

La HASAG (Hugo Schneider-Aktiengesellschaft Metalwarenfabrik) est une entreprise de Leipzig qui fabriquait des lampes à pétrole et qui s'est fort bien reconvertit dans l'armement (il faut dire que la lampe à pétrole avait pris du plomb dans l'aile avec l'électrification et que l'obus était en vogue en 1914) et devint en 1930 le principal fournisseur de munition de l'armée allemande. En 1930, Hasag employait 1000 personnes et faisait 5 millions de RM (ReichMarks) de chiffre d'affaire. En 1939, le chiffre d'affaire était multiplié par quatre. En 1945 le chiffre d'affaire a dû exploser. L'usine après guerre a tenté de redémarrer une production de casseroles, lampes, etc... mais les machine furent démontées et l'usine rasée par les soviétiques. La question qui se pose, dans les poches de qui a finit le pactole de l'esclavagisme des travailleurs de cette usine nazie?

En 1932, Paul Budin, un membre du parti nazi et un Sturmbannführer SS, a été nommé directeur général de HASAG. Ses adjoints étaient le Dr Georg Mumme, Hans Fuhrer et Gustav Hesse, le Dr Ernst von Schon a été président du conseil, et les actionnaires inclus Hugo Zinsser, Ernst von Wildeneg et Richard Koch.
Pour le site de Leizig (je ne sais pas lequel des deux sites de Leipzig il fut directeur), Wilhelm Renner, était directeur d'usine et fondé de pouvoir de la Hugo Schneider AG (HASAG), la plus grande entreprise d'armement en Allemagne centrale de 1939 jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. À ce qu'il me semble il ne sera pas inquiété, par le tribunal de Nuremberg, ni par la justice allemande. Sa fille Johanne Eleonore Renner, qui fut l'épouse de l'ancien chancelier fédéral allemand Helmut Kohl, avait 11 ans lorsque mademoiselle Pic travaillait à l'usine.
Paul Budin se serait, semble-t il suicidé, dans l'explosion du siège social de Leipzig. C'est bien sûr du conditionnel, car l'identification n'a pas était faite.

Pour ce qui est de la production, j'ai trouvé un document PDF en allemand : http://www.wachauer-petromax.at/htmlobj-hasag_entwicklung/hasag-entwicklung_produkte_feb07.pdf

Liste des usine HASAG en 1944/45
Leipzig, Hauptwerk
Leipzig, Nordwerk
Taucha
Colditz (ab 1944)
Delitzsch (ab 1944)
Flößberg (ab 1944)
Grimma (ab 1944)
Borsdorf (ab 1944)
Altenburg
Meuselwitz
Langewiesen , später Dermbach
Oberweißbach / Eisenach
Berlin-Köpenick
Schlieben /Berga, Außenlager Schlieben , zwischen 2.000 und 5.000 weibliche Häftlingen aus dem KZ Ravensbrück , und KZ Buchenwald [7]
die polnischen Werke in Skarżysko-Kamienna , Kielce und Tschenstochau (Czestochowa Ghetto)
Beteiligungen/ Kooperationen in Mailand und Rom

Un site avec un peu d'information sur cette entreprise : http://www.holocaustresearchproject.org/nazioccupation/hasag.html
"Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender"
- The Boss

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1627
Inscription: 14 Avr 2009, 22:47
Localisation: Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de huck : cliquez ici


Re: Témoignage poignant et émouvant d'une déportée

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de huck  Nouveau message 31 Mar 2011, 18:46

fbonnus a écrit:
huck a écrit:Est-ce que cette dame est toujours vivante?


Oui, cher ami,
Suzanne Orts, a aujourd'hui 83 ans, bientôt 84, et vit toujours dans un petit village à côté de Montpellier qui s'appelle Saint Clement de Rivière.

En 1947, Suzanne fut atteinte de tuberculose pulmonaire, et l'année d'après les médecins diagnostiquèrent également une tuberculose osseuse. Malgré les traitements, Suzanne ne se remit jamais tout à fait, et n’eut pas la force de poursuivre ses études.

En 1951, elle épousa Élie Orts. Depuis 1976, Suzanne est très active au sein de différentes associations et amicales de Français déportés.
Voici sa photo aujourd'hui :

Image

Amicalement


Merci Fred. C'est très bien d'avoir mis la photo de madame Pic jeune. Elle était très belle.
"Well, we made a promise we swore we'd always remember
No retreat, baby, no surrender
Like soldiers in the winter's night with a vow to defend
No retreat, baby, no surrender"
- The Boss

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1627
Inscription: 14 Avr 2009, 22:47
Localisation: Québec
Région: Québec
Pays: Canada

Voir le Blog de huck : cliquez ici


Re: Témoignage poignant et émouvant d'une déportée

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Bernadette  Nouveau message 13 Avr 2011, 14:12

Moi non plus,je ne peux lire un témoignage de survivant, sans ressentir un frisson dans le dos,et ici en plus, c est une toute jeune fille de 17ans. Quand je pense aux ados de son âge maintenant!!!!!!!!!!!


 

Voir le Blog de Bernadette : cliquez ici


Re: Témoignage poignant et émouvant d'une déportée

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de christoph3945  Nouveau message 20 Nov 2012, 15:03

Vous habitez à même pas 1 km de chez mes parents !!!!!
Ils sont partis à la retraite dans le sud de la france, à coté de montpellier donc comme vous. Ils ont acheté une petite maison sur Saint Gely du Fesc, que vous devez forcement connaitre.
Bon par contre c'est très joli comme région mais alors le prix des maisons là bas c'est cher ! Le petit coin de paradis il a un prix :(


 

Voir le Blog de christoph3945 : cliquez ici


Re: Témoignage poignant et émouvant d'une déportée

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 20 Nov 2012, 15:10

Bonjour Ludovic,
Une fois de plus vous ne regardez pas la date du dernier post, mais je peux comprendre lorsque l'on se dit responsable commercial d'une grande surface et que l'on était, il y a peu, fonctionnaire et féru de maisons et de voyages.
Une petite explications me semble utile (par MP).
Bien cordialement
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61662
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Précédente

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
il y a 13 minutes
par: RoCo 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 07:03
par: Dog Red 
    dans:  Opération Neptune sur cartes... 
Aujourd’hui, 00:48
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 00:21
par: Marc_91 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 00:11
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:05
par: kfranc01 
    dans:  identification de soldats 
Hier, 23:21
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 22:46
par: P. Vian 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Hier, 21:57
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 21:49
par: Dog Red 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Semrush et 6 invités


Scroll