Connexion  •  M’enregistrer

Les causes du secret?

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Signal  Nouveau message 25 Mar 2011, 22:59

Aux yeux des nazis, il ne s'agit pas d'êtres humains, mais de bacilles qui attaquent le corps social de l'Humanité (là encore c'est exactement la terminologie nazie). Un commandant de camp d'extermination se voit lui-même comme un médecin chargé de purifier l'Humanité des bactéries qui l'attaquent. Les Juifs n'ont d'humain que la forme, pour le reste ils sont entièrement mauvais et doivent être éradiqués pour le bien de l'Humanité toute entière, sans quoi elle sera asservie pour l'éternité.

C'est une mentalité démente, mais comme toute démence criminelle elle est logique. Pour en revenir à notre secret, les nazis sont conscients que cette logique ne peut être comprise par la majorité et gardent donc leur politique d'extermination secrète, un peu comme si un bienfaiteur de l'Humanité la vaccinait contre l'ensemble des maladies à son insu , de peur que sa méthode d'inoculation du vaccin ne soit incomprise, voire rejetée.

Pour se plonger dans la tête d'un nazi, rien ne vaut l'excellent La mort est mon métier, de Robert Merle, qui est sur cette page (l'une des premières références) : viewtopic.php?f=21&t=19206&start=0
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de hermine  Nouveau message 25 Mar 2011, 23:12

Je pense que je lirai aussi...

Mais très franchement, j'ai l'impression d'être la jeune recrue qui assiste à ses premières scènes "dures"...Sérieux, à trente-sept ans maintenant, assez curieuse de nature, je pensais que rien ne pouvait plus (réellement) me donner la nausée...Ben si!
La démence criminelle, d'accord! Mais...Ils étaient plusieurs(voire même nombreux), quoi!


 

Voir le Blog de hermine : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Signal  Nouveau message 25 Mar 2011, 23:30

La démence peut être collective...

Cela dit, si on fait abstraction de l'appareillage des cheminots, téléphonistes, administratifs divers, etc... qui contribuent au bon fonctionnement de la machine et n'en voient pas la finalité du fait du langage codé utilisé par l'administration (pour les wagons pleins de gens on peut toujours fermer les yeux, après tout c'est la guerre...), il n'a pas fallu tant de monde que ça pour mener à bien les opérations. C'est d'ailleurs l'une des raisons fondamentales du passage de la "Shoah par balles", qui relève de l'artisanat et utilise beaucoup trop de monde, donc crée bien trop de témoins, aux chambres à gaz, qui permet de mener à bien l'extermination avec des groupes très réduits. Une chambre à gaz qui fonctionne bien peut tourner avec dix hommes, ceux qui versent les cristaux de Zyklon B dans les chambres compris. Pour vider les corps et les brûler, on utilise des déportés, qui seront eux-même gazés et brûlés au bout d'un certain temps. Efficace, pas cher et surtout très secret... Trouver dix ou vingt personnes dénuées de tout sens moral, c'est très facile. Les SS étaient tout sauf des enfants de cœur, et nombre d'entre eux ne devaient leur promotion en tant que seigneurs de l'Humanité qu'au nazisme, qui en avait littéralement sorti un bon nombre du caniveau...
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 26 Mar 2011, 04:04

Bonjour,
hermine a écrit:Mais très franchement, j'ai l'impression d'être la jeune recrue qui assiste à ses premières scènes "dures"...Sérieux, à trente-sept ans maintenant, assez curieuse de nature, je pensais que rien ne pouvait plus (réellement) me donner la nausée...Ben si!
La démence criminelle, d'accord! Mais...Ils étaient plusieurs(voire même nombreux), quoi!

Hermine, tu peux aller fouiller dans les Histomag'44, en particulier le Hors-Série 4, tu y trouveras pas mal de choses a ce triste sujet.
Pour le secret, 2 citations assez eclairantes, qui ne font d'ailleurs qu'illustrer le texte de Clayroger plus haut :
Decret d'Hitler du 11 janvier 1940 :
Ordre fondamental

1. Personne : aucun service, aucun officier ne doivent être informés d’une opération confidentielle à moins qu’il ne soit absolument nécessaire, pour raison de service, de les en informer.

2. Aucun service, aucun officier ne doivent en savoir plus sur une opération confidentielle que ce qui est absolument nécessaire à l’accomplissement de leur tâche.

3. Aucun service, aucun officier ne doivent être informés d’une opération confidentielle, ou de la partie de celle-ci qu’ils doivent connaître, à une date antérieure à celle où cette connaissance est nécessaire à l’accomplissement de leur mission.

4 La divulgation inconsidérée d’ordres dont la confidentialité est d’une importance décisive, à l’occasion d’une diffusion d’instructions par circulaire, est interdite.

L'historien François Delpla considère ce décret comme fondamental pour mieux comprendre le fonctionnement du nazisme :
http://www.delpla.org/article.php3?id_article=328

Discours de Himmler le 6 octobre 1943, à Posen, extrait :
Je vous demande avec insistance d’écouter simplement ce que je dis ici en petit comité et de ne jamais en parler. La question suivante nous a été posée : "Que fait-on des femmes et des enfants ?" - Je me suis décidé et j’ai là aussi trouvé une solution évidente. Je ne me sentais en effet pas le droit d’exterminer (auszurotten) les hommes — c’est à dire, donc, de les tuer (umbringen) ou de les faire tuer — et de laisser grandir les enfants qui se vengeraient sur nos enfants et nos descendants. Il a fallu prendre la grave décision de faire disparaître ce peuple de la terre (dieses Volk von der Erde verschwinden). Pour l’organisation qui dut accomplir cette tâche, ce fut la chose la plus dure que nous ayons eu jusqu’à présent. Cela a été accompli. […] Nous aurons réglé la question juive dans les pays que nous occupons d’ici à la fin de l’année. […]
J’en ai fini avec la question juive. Vous êtes maintenant au courant, et vous garderez tout cela pour vous. Bien plus tard, on pourra peut-être se poser la question de savoir s’il faut en dire plus au peuple allemand. Je crois qu’il a mieux valu que nous — nous tous — prenions cela sur nos épaules pour notre peuple, que nous prenions la responsabilité (la responsabilité d’un acte et non d’une idée) et que nous emportions notre secret avec nous dans la tombe. »

Source: http://www.phdn.org/negation/documents/ ... r-19431004


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 26 Mar 2011, 05:40

Bonjour à tous


Je travaille actuellement sur la folie de Hitler et je repense tous mes travaux sous cet angle.

Je veux dire qu'il souffre depuis la fin de 1918 d'une psychose paranoïaque qui lui fait voir "le Juif", réellement, comme un ennemi omniprésent, multiforme, attaché à sa perte et à celle de son pays. Socialement et historiquement, cela se greffe et s'appuie sur une idéologie qui veut que les Juifs soient coupables, de génération en génération, du meurtre du Christ, véhiculée par les plus fanatiques des chrétiens. Mais cela n'a pas plus à voir avec cet antijudaïsme que les tendances meurtrières de certains cow-boys ne sont issues de l'invention du colt.

Dans cette hallucination, le lien avec une puissance surnaturelle que Hitler invoque, souvent et d'un bout à l'autre de sa carrière politique entamée à trente ans, sous le nom de Providence, tient une place essentielle. Hitler a reçu mission, excusez du peu, de remodeler l'humanité, à la fois moralement et biologiquement. Cela explique et justifie le meurtre, mais aussi le secret. Que peuvent bien y comprendre les pauvres humains intoxiqués par 2000 ans de christianisme ? Il vaut mieux les mettre devant le fait accompli, sinon d'une planète, du moins d'une Europe judenrein.

Dans cette entreprise, le chef joue un rôle essentiel, notamment pour calculer le meilleur moment des meurtres, celui où ils vont à la fois avoir l'utilité primaire de diminuer le nombre des ennemis, mais aussi toutes sortes d'utilités secondaires. Par exemple celle-ci, évidente jusqu'au bout dans le paysage du moins après coup : compromettre l'ensemble de la nation allemande de façon qu'elle reste groupée autour de ses chefs jusqu'en plein naufrage, comme l'orchestre du Titanic. Pour cela il faut qu'elle sache vaguement que le meurtre a eu lieu et qu'elle prenne l'envahisseur pour un vengeur de Juifs, contre lequel, même si on est très humaniste et très à gauche, on a le devoir de protéger sa nichée aryenne.

Le secret est donc relatif, et cela ne tient pas seulement au fait que les humains ne savent pas tenir leur langue, et notamment, d'après une légende, la moitié féminine de l'espèce ! La révélation est largement voulue. Il n'a qu'à lire les passages de ses discours où, à partir de janvier 39, Hitler promet un châtiment terrible aux Juifs s'ils déclenchent une nouvelle guerre mondiale (alors qu'il sait très bien que c'est lui qui va le faire, mais dans la vision du parano cela revient strictement au même). Le nazisme peut se définir comme une gigantesque prise d'otages, il a besoin de se montrer de temps à autre sous son pire jour (même si c'est la nuit... des Longs couteaux ou de Cristal) pour que les gens vivent dans une crainte et une incertitude peu propices aux projets à long terme et à la résistance organisée.

Donc, un mixte indissoluble, et très maîtrisé, de dissimulation et de révélation.

PS.- A la citation de Daniel, il convient d'ajouter ce que dit Hitler à l’amiral Raeder, le 23 mai 1939 : il y a trois catégories de secrets, "la première quand nous parlons entre nous; la seconde, que je garde pour moi; la troisième, ce sont des questions d'avenir sur lesquelles je ne vais pas moi-même au bout de ma pensée." (cité par John Lukacs, L'Héritage de la Seconde Guerre mondiale, Paris, de Guibert, 2011, p. 105).

Le meurtre de tous les Juifs d'Europe est impensable, inconcevable, même pour Hitler, encore à cette date : c'est l'une de ses meilleures chances d'avoir lieu, à son heure, quand le cerveau dictatorial ira au bout de sa pensée.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de Christian  Nouveau message 28 Mar 2011, 16:22

Je dois avouer que j’ai peine à comprendre en quoi le Grundsätzlicher Befehl Nr. 1 est fondamental pour la compréhension du nazisme. J’y vois de mon côté un ordre relativement standard de maintien du secret dans la troupe et dans l’administration.

Il me paraît standard, puisqu’on peut retrouver des législations similaires dans d’autres pays, y compris à l’heure actuelle. Si je prends l’Arrêté du 23 juillet 2010 portant approbation de l'instruction générale interministérielle sur la protection du secret de la défense nationale français (http://www.ssi.gouv.fr/IMG/pdf/igi1300.pdf), on y lit notamment au titre II « Mesures de sécurité relatives aux personnes » :
Ne peuvent accéder aux informations classifiées que les personnes dûment habilitées et ayant le besoin d'en connaître.

Le sens, et même la formulation, ne me paraissent pas si éloignés.

La version du 12 juillet 1942 (voir Martin Moll (éd.), "Führer-Erlasse" 1939-1945, Stuttgart, 1997, p. 263-267) comporte d’ailleurs une longue annexe (à laquelle M. Delpla fait mention dans son article) liant le besoin de secret à la réussite des opérations militaires, comme en témoigne ce passage :
Insbesondere ist die entscheidende Wichtigkeit der Geheimhaltung bei der Vorbereitung grösserer Operationen zu beachten, da hier in erster Linie die Gefahr besteht, dass in Feindeshand gefallene Operationsunterlagen rechtzeitig ausgewertet werden können. Damit aber wird der Erfolg der Operation aufs höchste gefährdet, zum mindesten aber Fahrlässigkeit oder Ungehorsam einzelner Offiziere mit dem Blut deutscher Soldaten bezahlt werden müssen.

Traduction libre :
« Il faut prendre en considération en particulier l’importance cruciale du secret lors de la préparation de grandes opérations, car ici le danger existe en premier lieu, que la documentation sur les opérations tombées entre les mains de l’ennemi puisse être exploitée à temps. Mais cela compromet au plus haut point le succès de l’opération, du moins toutefois la négligence ou la désobéissance de quelques officiers devront être payées avec le sang de soldats allemands. »

En d'autres termes, il me semble que bien des pays avaient - et ont encore - une grande culture du secret et que donc l'Allemagne nazie n'était pas une exception en la matière. Dès lors, je me pose simplement et humblement la question de l'importance de cet ordre.

:cheers:

Brigadier General
Brigadier General

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 398
Inscription: 11 Sep 2007, 22:02
Localisation: La Neuveville, CH
Région: Jura bernois
Pays: Suisse

Voir le Blog de Christian : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 17  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Sep 2012, 07:22

Bonjour

relisant les mémoires de l'amiral Raeder, j'y trouve ceci (p. 227 de la traduction française) :


Etant donné cette compartimentation qui trouva son ultime expression dans un ordre sur le maintien du secret donné pendant la guerre, non sans justification cette fois, il était très difficile et le plus souvent impossible de se faire une idée des intentions et des projets de Hitler dans les domaines échappant à votre compétence et, par conséquent, d’obtenir sur sa personnalité et ses idées une impression bien précise. C’était un maître dans l’art de la dialectique et aussi du bluff. Ses discours contenaient fréquemment des contradictions de sorte qu’on ne pouvait jamais connaître son véritable but. Bien que son adresse dans l’exposition et dans l’expression ne produisît plus les mêmes effets quand on le rencontrait très souvent, on ne parvenait jamais –je le constatai un peu plus chaque fois- à une clarté totale.


Il est bien évident que le secret en temps de guerre est un impératif. Mais ce témoin bien placé a compris (un peu tard pour son honneur, et son acquittement à Nuremberg) et nous aide à comprendre que dans l'Allemagne nazie c'est le couronnement d'un édifice dont les fondations ont été creusées dès 1925, date du début de la "reconstruction", bien nommée, du parti nazi. Et qu'il signe l'achèvement du pouvoir le plus personnel et le plus déroutant de l'histoire.

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 18  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 29 Sep 2012, 07:56

François Delpla a écrit:Il est bien évident que le secret en temps de guerre est un impératif. .... nous aide à comprendre que dans l'Allemagne nazie c'est le couronnement d'un édifice dont les fondations ont été creusées dès 1925, ...

Ok François, mais on peut certainement en dire autant de la plupart des mouvements politiques qui ont galéré. Lénine, Mao, Mitterrand, et al. Bien entendu on trouve aussi des exceptions, surtout parmi les dirigeants ou les mouvements qui sont arrivés au pouvoir rapidement, par surprise ou par accident. Ex: DE GAULLE et ... PETAIN.
JD qui tente de ne pas trop sortir de la période dédiée au forum
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7297
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 19  Nouveau message de François Delpla  Nouveau message 29 Sep 2012, 09:22

Les bras m'en tombent !

Tu ne penses vraiment pas du tout que le régime nazi batte des records dans le cloisonnement ?

vétéran
vétéran

 
Messages: 5909
Inscription: 22 Mai 2005, 18:07
Localisation: France 95
Région: Région du 95
Pays: FRANCE

Voir le Blog de François Delpla : cliquez ici


Re: Les causes du secret?

Nouveau message Post Numéro: 20  Nouveau message de JARDIN DAVID  Nouveau message 29 Sep 2012, 10:13

Je suis d'accord sur ce cloisonnement extrême, mais est-il pour autant digne du top au Guinness ? :cheers:
Enfin, je ne dis pas ça pour me faire mousser ... :mrgreen:
"Laisse faire le temps, ta vaillance et ton roi" (Le Cid)

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 7297
Inscription: 22 Aoû 2009, 20:49
Région: Principauté de Salm
Pays: FRANCE

Voir le Blog de JARDIN DAVID : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 31 minutes
par: Marc_91 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
il y a 38 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 43 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le HMS Edinburgh et les lingots d’or soviétiques. 
il y a 52 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 20:42
par: dynamo 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 20:35
par: fanacyr 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 19:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 18:40
par: Andrée Balagué 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 15:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:47
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 7 invités


Scroll