Connexion  •  M’enregistrer

Psy...

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Psy...

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 05 Déc 2009, 18:58

bonjour,

A la vue de cette image, je me demande dans quel état d'esprit étaient ces hommes qui ont "nettoyé" les camps. Comment ont-ils intégré cette horreur? Quel fut leur avenir?

Image

Merci de vos réponses.

Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Psy...

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 05 Déc 2009, 19:29

Je pense que la phrase de Staline résume assez bien ce qui devait se passer dans la tête de ces gens: «Un mort est une tragédie; des millions de morts, une statistique.»
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Re: Psy...

Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 06 Déc 2009, 04:06

Bonjour,
Ceux qui ont eu le triste privilege de liberer 2 camps defouraillaient sur tout ce qui avait l'air d'etre feldgrau en arrivant au second...

Dachau :

Image

Un officier tire en l'air pour arreter ses hommes

Image


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Psy...

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Signal  Nouveau message 06 Déc 2009, 20:44

Pour une réponse à ta question Pierre, je te conseille la lecture de l'excellent sans blessures apparentes, de Jean-Claude Mari (références ici : viewtopic.php?f=21&t=21825), pages 147 à 161 : l'histoire d'un adjudant-chef et d'un caporal-chef du Génie envoyés au Rwanda pour... creuser des centaines de mètres de fosses communes et enterrer à la chaîne des milliers de cadavres.

Sur place, les hommes craquent, certains cherchent à se suicider pour échapper à l'enfer qui n'en finit pas. la seule présence de leur sergent, qui leur sert de psy et de branche à laquelle se raccrocher, leur permet de tenir tant bien que mal.
Rentrés au pays, les hommes ne peuvent plus vivre une vie "normale" : le repli sur soi, le fait de devenir un étranger pour sa propre famille, l'odeur des corps en décomposition qui ne les quitte pas, malgré les douches à répétition et les détergents (eau de javel comprise), les vomissements, l'impression de ne plus être un humain, l'envie de retourner déterrer les corps.

Autrement dit : les hommes sont détruits intérieurement.

Je recommande à tous, toutes affaires cessantes, la lecture de cet excellent livre, qui ne vous fera plus jamais voir la guerre de la même manière... En fait la lecture de passages de ce livre devrait presque devenir obligatoire dans les collèges et lycées, pour que tout le monde comprenne ce que c'est vraiment que l'horreur de la guerre...

Un article de Jean-Claude Mari, qui résume le livre : http://www.grands-reporters.com/articles_en_pdf/Sans-blessures-apparentes.pdf
Pierre, les premières lignes de l'article répondent directement à ta question.

Bonne soirée,

Seb.
Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie _ Confucius.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1979
Inscription: 22 Oct 2008, 21:48
Localisation: Obernai (Bas-Rhin)

Voir le Blog de Signal : cliquez ici


Re: Psy...

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 07 Déc 2009, 05:32

Bonjour,
Pour ceux qui ne cliquerons pas sur le lien de Seb :
Le cauchemar a une odeur. Et le caporal-chef Philippe Guillaumot la connaît. Une odeur collante, lourde et âpre, mélange écoeurant de maladie, de mort et de feu de bois humide. Pour s'en débarrasser, Philippe a tout essayé. Il a pris des milliers de douches, s'est savonné, frotté, raclé, rincé à l'eau de Javel, en vain. Il a mis le feu à ses tenues militaires et à son linge de corps, rien n'y a fait. « J'aurais aimé me brûler moi-même... » Douze ans après sa mission à la frontière du Rwanda, il lui suffit de fermer les yeux pour la respirer, collée à sa peau, sa gorge, son cerveau.
Bien ancrée à l'intérieur de lui, indélébile. Pendant des années, dès qu'il s'endormait, son gosse unique serré dans ses bras, il se retrouvait aussitôt au volant d'un engin militaire de chantier, dans cette bananeraie de Goma, le corps ballotté au rythme des coups de pelle de son tracto-chargeur, à pousser des montagnes de cadavres boursouflés vers la fosse commune. Dans ces moments-là, tout lui revient, la chaleur humide de l'Afrique, l'odeur infecte et la nausée qui le submerge. Alors, il se réveille en sueur avec la sensation d'être sale, affreusement sale, jusqu'au plus profond de son être. Et il vomit. Le 15 août 1994, de retour chez lui, à Sausset-les-Pins, des feux d'artifice éclatent dans le ciel de Provence. Quand son épouse entre dans la chambre, elle trouve Philippe, colosse de 97 kilos, aplati sous le lit, à moitié nu, tremblant, les yeux écarquillés, son casque militaire sur la tête. Il hurle : « Cache-toi, vite !
Tous à l'abri ! » Elle le secoue, le gifle. Il se remet, explique : « Sarajevo, Rwanda... Tout s'est mélangé. J'ai cru à un bombardement au mortier. » Il pleure : « Pardonne-moi ! » Elle travaille dans un hôpital et comprend : « Philippe, depuis ton retour, ça ne va plus. Tu dois voir un médecin. »
Cette douleur est une maladie, parfois incurable, et elle porte un nom, « névrose traumatique de guerre », un peu technique pour parler de l'effroi des hommes. C'est une blessure profonde, aussi grave qu'un membre amputé, un ventre déchiré, un visage emporté. Plus, peut-être, parce qu'elle mutile l'en dedans d'un homme, ses sentiments, sa mémoire, sa perception du monde. Il en souffre, à chaque
minute de sa vie, jour et nuit.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Re: Psy...

Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Pierre.S  Nouveau message 14 Déc 2009, 13:16

Bonjour,
Et merci de vos réponses.
A comparer les témoignages des anciens déportés avec ceux des hommes plus brièvement confrontés à l'horreur (libérateurs de camps, chargés d'inhumer les corps ou non), on pourrait penser que les premiers s'en sortent mieux. Est-il possible que l'homme s'adapte avec le temps à toutes les situations.
Mais pour les deux, c'est l'odeur qui semble le plus difficile et à décrire et à oublier.
A+,
Pierre


 

Voir le Blog de Pierre.S : cliquez ici


Re: Psy...

Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de betacam  Nouveau message 16 Déc 2009, 15:58

bonjour,

" Falkenau, vision de l'impossible " un film de Samuel Fuller.

Mai 1945, la célèbre " Big Red One " 1ère division d'infanterie américaine libère le camp de concentration de Falkenau.

Samuel Fuller, alors sous les drapeaux filme cet épisode. C'est un document unique ( 16mm, noir et blanc, muet ) et qui est repris dans ce film, Samuel Fuller commentant les images qu'il a enregistrées 40 ans plus tôt.

Pour avoir prétendu ignorer ce qui se passait dans la camp, les notables du bourg de Falkenau vont devoir
faire acte d'humilité.

" c'est le seul film où l'on voit des civils dans un camp faire ce qu'ils font, c'est la première et la dernière fois "..........

les américains ont obligé ces notables à habiller les morts , les poser sur des draps blancs et traverser le bourg, avec ces morts, pour les enterrer décemment.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=DujN3Aj8qpY[/youtube]




[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=lnLc3gnkhJE[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=r4YtWbsdgLA[/youtube]
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=ct2nvR7RfHg[/youtube]

vétéran
vétéran

 
Messages: 2296
Inscription: 09 Mar 2006, 16:44
Localisation: Rueil-malmaison 92500
Région: Ile de France
Pays: France

Voir le Blog de betacam : cliquez ici



Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Uniformes des Forces armée britanniques 
il y a moins d’une minute
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 1 minute
par: iffig 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 14 minutes
par: kfranc01 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 31 minutes
par: kfranc01 
    dans:  le cuirassé Courbet 
Aujourd’hui, 16:55
par: P. Vian 
    dans:  La baraque des prêtres: Dachau,1938-1945 
Aujourd’hui, 14:30
par: alfa1965 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 13:52
par: RoCo 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Aujourd’hui, 12:52
par: pierma 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 12:47
par: carcajou 
    dans:  Le Camp de Drancy: seuil de l'enfer juif 
Aujourd’hui, 12:29
par: carcajou 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 10 invités


Scroll