Connexion  •  M’enregistrer

Mon père et mes oncles ont été mobilisés en 1939

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Nouveau message Post Numéro: 51  Nouveau message de Michelle  Nouveau message 22 Mar 2008, 10:25

Bien sûr, le bourrage de crâne et la manipulation me font penser à cet excellent livre aussi: soumission à l'autorité.:
http://pagesperso-orange.fr/qualiconsult/milgram.html

Mais tout le monde ne peut être manipulé de la sorte.
Par exemple, moi, je prends le sujet que je crois connaitre.
Je suis incapable d'ôter la vie à qui que ce soit.
D'ailleurs, je ne mange pas de viande, car je me demande si je pourrais regarder un être vivant dans les yeux, avant de le tuer.
Je n'ai pas assez de cette dose d'hypocrisie qui fait que les gens ne veulent pas visiter un abattoir pour voir comment on traite ce qu'ils ont dans leur assiette
Tout ceci est de la philosophie

Revenons à l'Histoire du IIIè Reich et à la manipulation de tout un peuple.
S'il est permis de tuer, si pour des enfants, cela est naturel, que deviennent leurs valeurs , une fois la guerre terminée?

Que des militaires, sur le terrain, tuent les ennemis d'en face, c'est logique, il faut défendre une cause, un peuple qui est agressé.
Une fois la guerre terminée, en sortent ils indemnes? Même, si, là, la cause est juste? et non justifiée!


 

Voir le Blog de Michelle : cliquez ici


ok

Nouveau message Post Numéro: 52  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 22 Mar 2008, 10:41

Revenons à l'Histoire du IIIè Reich et à la manipulation de tout un peuple.
S'il est permis de tuer, si pour des enfants, cela est naturel, que deviennent leurs valeurs , une fois la guerre terminée?

ces valeurs sont remplacées par d'autres, imposées par une nouvelle forme de société une fois la paix revenue. Le symbole du nazisme est Hitler, avec la mort de ce symbole, on assiste à une forme "d'exorcisme" du mal : on va alors transplanter ses propres crimes sur une seule personne "sans qui rien ne serait arrivé". Ce comportement est remarqué collectivement au cours du procès de Nuremberg, François Delpla à je crois travaillé sur ce phénomène de "déresponsabilisation" collective.

L'allemagne a repris une vie "normale" après guerre, parce que c'était une nécessité vitale, il importait de reconstruire sur des ruines dans tous les sens du terme. La notion de culpabilité restait pourtant bien présente, elle existe encore aujourd'hui ainsi qu'en témoigne le récent discours d'Angela Merkel. Plusieurs allemands avec qui j'ai eu l'occasion de discuter, chez eux en allemagne, m'ont tous posé cette question "comment pourrez vous nous pardonner". Le fait est que ces allemands avaient mon age, n'avaient pas connu la guerre et ne portaient aucune forme de responsabilité. On peut synthétiser cela en affirmant que ceux qui ont connu le nazisme ont cru qu'en oubliant ou en tentant d'oublier ils seraient absous. Faux, ils n'ont fait que transmettre leur fardeau aux générations suivantes.


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 53  Nouveau message de Michelle  Nouveau message 22 Mar 2008, 11:01

J'ai vu un micro trottoir en Allemagne, le mois dernier: Le journaliste demandait aux jeunes: Tu sais ce qu'est la Shoah?: réponse: Non, Auschwitz?: Toujours non...

Il y avait un film: Hitler, connais pas......


 

Voir le Blog de Michelle : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 54  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 22 Mar 2008, 14:31

Sont-ils vraiment ignorants de ce passé ? Sont-ils simplement las d'être constamment harcelés par ces questions ? Je n'aimerais pas porter le poids des erreurs de mes ancêtres, alors j'imagine que c'est encore pire pour eux qui doivent porter sur leurs épaules, non pas des erreurs, mais des crimes atroces et une idéologie à faire vomir.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 55  Nouveau message de Lorenzo Calabrese  Nouveau message 22 Mar 2008, 14:40

Bonjour Michelle,
Si j'étais un jeune allemand, j'en aurais assez que l'on me réfère toujours les crimes nazi. Se souvenir est une chose, mais demander toujours réparation entraîne la haine. Si on doit me parler d'exactions françaises, je n'aurais aucun sentiment de malaise dans la mesure où je ne suis responsable de rien.

Lieutenant-Colonel
Lieutenant-Colonel

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 240
Inscription: 16 Jan 2008, 01:21
Localisation: Paris, Carentan
Région: Ile-de-France
Pays: France

Voir le Blog de Lorenzo Calabrese : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 56  Nouveau message de navigant  Nouveau message 22 Mar 2008, 18:11

Il ne doit pas être facile, en parlant avec des allemands, ne ne pas leur demander ,ce que faisaient leur grands ou arrières parents, entre 1933-1945.


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 57  Nouveau message de clayroger  Nouveau message 22 Mar 2008, 18:56

navigant a écrit:Il ne doit pas être facile, en parlant avec des allemands, ne ne pas leur demander ,ce que faisaient leur grands ou arrières parents, entre 1933-1945.


Pas plus difficile que pour les Français.....


 

Voir le Blog de clayroger : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 58  Nouveau message de navigant  Nouveau message 22 Mar 2008, 19:50

Un peu plus facile pour les français, sans parler des résistants, des juifs ou des collaborateurs, les gens disent souvent "mon père était prisonnier de guerre, obligé de partir au sto, on a subi des privations, on vivait dans la peur, des allemands, des bombardements".


 

Voir le Blog de navigant : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 59  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 22 Mar 2008, 22:24

Les Résistants n'étaient pas majoritaires en France. Pourtant nous n'entendons pas souvent: «J'étais fils de collaborateur.» Ou: «Mon père était milicien.»

Je crois que les gens n'ont pas à porter le fardeau des erreurs de leurs aïeux.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 60  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 23 Mar 2008, 06:45

Bonjour,
Au sujet de ce phenomene de deresponsabilisation collective dont parle Stephane plus haut, je vous conseille le "Nuremberg face a l'histoire" de F. Delpla (L'Archipel, 2006) ansi que le "L'Armee d'Hitler" de Omer Bartov (Hachette, 1999).

Dans ce dernier ouvrage, on y voit comment la propagande de Baldur von Schirach a permi de "livrer" a la Wehrmacht des soldats qui avaient inverse la realite et croyaient fermement proteger "l'Europe civilisee" de la "barbarie judeo-bolchevique et ses hordes asiatiques", justifiants les epouvantables exactions auxquelles ils se livrerent a l'Est comme autant de gestes d'auto-defense alors que c'etaient eux qui etaient les agresseurs.

Frequemment, la solidite du regime nazi est expliquee par la terreur et la repression qu'il mit en place, entre autre avec la Gestapo. Mais il ne faut pas negliger l'autre facette, au moins aussi importante, celle de la seduction, de la persuasion et de la propagande.

Nombreux furent les allemands qui y croyaient vraiment et etaient persuades qu'il etait dans la nature des choses que les Allemands dominent l'Europe, quitte a devoir se debarasser des certains geneurs par la force. Il y eu de durs reveils apres mai 1945.

Michelle, pour mieux comprendre comment tout cela a pu etre possible, il te faut te pencher sur ce que fut le maitre illusioniste, le metteur en scene de cette sinistre tragedie, a savoir Adolf Hitler.

Les livres de Francois Delpla sont convainquants, mais c'est la un avis personnel et d'autres historiens ont travaille ce sujet. Mais concentres-toi sur des ouvrages recents, il a fallu des decades apres la guerre pour que l'historiographie se debarasse, et encore en partie, des legendes et mensonges issus des nazis eux-meme.

Au sujet des sondages et micro-trottoir, je pense que si un journaliste anglo-saxon me demande dans la rue si je sais qui est Petain ou Darnand ou autre, j'aurais tres envie de jouer les abrutis...


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 1 minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  le cuirassé Courbet 
il y a 1 minute
par: P. Vian 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 33 minutes
par: iffig 
    dans:  Uniformes des Forces armée britanniques 
il y a 49 minutes
par: iffig 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 14:36
par: kfranc01 
    dans:  La baraque des prêtres: Dachau,1938-1945 
Aujourd’hui, 14:30
par: alfa1965 
    dans:  Paras Allemands en Lorraine en mai 44 ? 
Aujourd’hui, 13:52
par: RoCo 
    dans:  Histoire économique de Vichy 
Aujourd’hui, 12:52
par: pierma 
    dans:  Amazon et Ebay sommés de retirer des faux Lego représentant des soldats du IIIe Reich 
Aujourd’hui, 12:47
par: carcajou 
    dans:  Le Camp de Drancy: seuil de l'enfer juif 
Aujourd’hui, 12:29
par: carcajou 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Scroll