Connexion  •  M’enregistrer

Pourquoi tant de haine !?!

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de Monsieur Machin  Nouveau message 30 Déc 2004, 17:22

Merci brigadier ! Le lien a l'air bien, je vais me bouquiner ça.


 

Voir le Blog de Monsieur Machin : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de loulou  Nouveau message 30 Déc 2004, 19:28



 

Voir le Blog de loulou : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 31 Déc 2004, 04:22

Pour le racisme, il serait facile pour un Québécois comme moi de dire que nous n'étions pas racistes au Québec en ces années. Facile quand nous n'avons pratiquement pas d'immigrants parmi nous !

Un reportage sur Historia dans la chronique Guerres et conflits m'a cependant amèrement déçu de l'attitude de mon pays le Canada. Une jeune Canadienne d'origine chinoise a reçu un témoignage de son propre père à propos des Canadiens d'origine chinoise. Il faut dire qu'à l'époque les immigrants chinois n'avaient pas le droit de vote et n'avaient accès qu'à des métiers de classe ouvrière. Une ségrégation sévissait dans les transports en commun, les lieux publics, etc. Le Canada avait une loi très stricte sur l'immigration et des familles se retrouvaient séparées sans espoir de se retrouver.

Quand l'Armée canadienne commença à recruter, elle se retrouva vite à court de volontaires et certains Chinois y virent là l'occasion de s'intégrer à leur nouveau pays en allant servir et combattre pour lui. Le gouvernement vit les choses autrement et refusa tout accès à l'Armée aux Asiatiques. Certains demandèrent alors la permission d'aller combattre pour l'Armée des USA, mais la réponse fut négative encore une fois.

Quand les Japonais firent subir de graves revers à l'Armée britannique dans ses colonies asiatiques (notamment en Malaisie), ceux-ci décidèrent de former des commandos spéciaux afin de les parachuter derrière les lignes ennemies. Mais où trouver des Alliés à l'apparence asiatique, parlant leurs dialectes et prêts à se battre pour le Commonwealth ?? Le Canada, bien sûr !

Les Britanniques envoyèrent un émissaire au Canada pour convaincre le gouvernement d'accepter des soldats asiatiques dans les rangs de son Armée. La bande à MacKenzie-King accepta finalement et de nombreux volontaires Chinois partirent s'entraîner pour finalement être parachutés derrière les lignes nippones. Leurs missions étaient très dangereuses et s'ils étaient capturés, en tant qu'espions, ils risquaient pire que la mort. Dans leurs effets personnels, chacun avait ses comprimés pour le suicide !

Le pire de cette histoire, c'est que ces braves hommes ont dû quand même attendre 2 ans après la guerre avant d'être reconnus citoyens canadiens à part entière et que le père de la jolie Chinoise dont il est question en début de post a dû écrire une lettre "agressive" au commandement de l'Armée pour que sa mère soit acceptée par l'immigration canadienne !

Le racisme était présent partout à cette époque et il guette encore férocement de nos jours. Plusieurs esprits bornés sont en quête de personnes influençables afin de leur enseigner leurs "doctrines" raciales.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5798
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Pourquoi tant de haine !?!

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Jomini  Nouveau message 18 Jan 2011, 19:38

Racisme dans le monde

Dans les années 30 il est partout :
- 1898 J. Chamberlain, ministre des colonies, propose aux allemands une alliance au nom de la race supérieure.
- il y a peu, en 1904, à la troisième olympiade à St Louis (USA), les compétitions furent organisées séparément, ceci en fonction de la "race" des compétiteurs
- aux EUA le lynchage des noirs est courant (1)
- en Europe centrale, les minorités consécutives au remodelage du Traité de Versailles sont persécutées, chassées, spoliées, assassinées.
- le colonialisme bat son plein avec pour corollaire l'asservissement des peuples autochtones
- la science participe à cet état d'opinion et trouve des fondements dans la supériorité de la race blanche. N'a t'on pas trouvé à Piltdown le crâne d'un homme préhistorique fort semblable à celui de l'homme moderne ? Ainsi, l'homme blanc s'attribue un ancêtre avec un gros cerveau, et destine aux hommes de couleur un ancêtre au profil simiesque. (2)



Racisme anti-juif dans le monde

1. Racisme ordinaire.
Au nom de leurs spécifités ou en tant que minorité, les Juifs sont soumis à tous les clichés racistes et ce bien avant l'avènement du christianisme :
- les Romains les décrivent comme « sales », « sauvages », « lâches », « lépreux », « sacrificateurs d’enfants ». (3)
- en 350, Constance II dénonce les Juifs comme une « secte pernicieuse ».
- 1294, Berne, on édifie place de La Grenette une fontaine dite « fontaine du Mangeur d’enfants », représentant un ogre coiffé d’un bonnet jaune pointu (4) et enfournant un enfant dans un sac pendant qu’il en dévore un autre.
- depuis la Grande Peste les Juifs sont régulièrement accusés d’empoisonner les puits.
- 1490, en Espagne ils sont accusés d’avoir arraché le cœur d’un enfant chrétien après l’avoir crucifié et lui avoir posé une couronne d’épines sur la tête.

2. Sectarisme religieux.
Comme il a été rappelé dans les messages précédents, l'opposition à la chrétienté a, bien sûr, largement contribuée à une image vile des Juifs. Cette bataille de religions peut être interprétée comme celle du fils voulant tuer le père, mais surtout elle naît de deux visions différentes du rôle de Dieu et de celui des hommes sur Terre. L'emploi de l'argent en sera la partie la plus sensible.(5)

3. L'accusation de duplicité.
De part leur diaspora, les Juifs se trouveront souvent des deux côtés des conflits, et les liens commerciaux et communautaires les garderont malgré tout en contact durant ces périodes. Une configuration détonnante qui les verra fréquemment accusé, à tort ou à raison, d'espionnage et de double-jeu.
- vers -200, la présence juive chez les Ptolémées à Alexandrie, chez les Séleucides à Babylone et chez les romains à Rome les font accuser de complots.
- en -187 Antiochos IV Epiphane reproche aux Juifs de Mésopotamie et de Palestine d’être passés du côté des Ptolémées et des Romains.
- durant la guerre Rome contre Parthe, les Juifs sont implantés des deux côtés mais subventionnent le 2e contre le 1er.
- 1368, en Espagne, une lutte de succession oppose le prétendant légitime, Pierre le Cruel, à son frère, Henri de Trastamare. Incertains du sort des armes, les prêteurs juifs financent les deux camps.
- Durant la 1ère guerre mondiale la famille Warburg (la plus grosse banque d'alors) sera présente du côté allié et du côté allemand.

4. La puissance juive.
L'histoire du peuple Juif est fortement marquée par l'empreinte de l'argent. Pour différentes raisons cette particularité fera d'eux des détenteurs de capitaux qui influeront fortement sur l'issue des batailles :
- durant le 1er empire ils seront les "trésoriers de la sainte-Alliance"
- la guerre civile US les verra engagé dans les deux camps par l'apport de capitaux bancaire.
- en 1905, durant la guerre russo-japonaise, le banquier Schiff prêtera 230M$ au Japon et fera tout son possible pour qu'aucun emprunt ne soit versé en faveur du tsar. L'issue du conflit en sera tracé et précipitera la chute du régime tsariste. Max Waburg et Jacob Schiff deviendront les banquiers attitrés du Japon.
- en 1917 les banques juives financent la révolution bolchévique (6)

Comme nous pouvons le constater le racisme est présent sur toute la surface du globe. La spécifité anti-juive est nettement moins virulente et plus localisée, mais elle porte en elle des germes qui croitront en véhémence dans l'Allemagne de l'après traité de Versailles.



Spécificités allemandes

La guerre de 1914-1918 :
- à la recherche d'alliance pour faire pencher l'issue de la bataille en leur faveur, les alliés sollicitent l'aide de la communauté juive. Les tractations durent des mois et aboutissent à la déclaration Balfour
- à partir de 1917, Kuhn Loeb devient sous la direction d’Otto Kahn, l’ennemi irréductible de l’Allemagne, organisant des levées de fonds pour la Grande-Bretagne et la France, et poussant les neutres à refuser de prêter à Berlin. On raconte que le kaiser aurait alors déclaré : « Il est plus important d’éliminer Otto Kahn que le président des Etats-Unis ou le général Pershing. ». (7)
- dans l'Allemagne d'alors règnent trois empires médiatiques dont deux sont juifs les groupes Mose et Ullstein (8)
- les juifs sont très impliqués dans le socialisme et les "feuilles" socialistes militant pour l'arrêt de la guerre sont abondantes
- la révolution de novembre était conduit notamment par Rosa Luxembourg, Karl Liebknecht et Kurt Eisner qui étaient juifs
- en 1918, Canaris témoigne de son affliction devant les grèves des marins menées par des Juifs
- le nouveau chef du gouvernement allemand, Friedrich Ebert, demande à Max Warburg de diriger à Paris la délégation financière aux négociations du traité de paix. Son frère Paul Warburg fera, lui, partie de la délégation américaine ! Par ailleurs, une délégation juive sera présente, dirigée par un financier de Wall Street, Bernard Baruch, devenu célèbre pour avoir fait fortune avant trente ans à la bourse et qui, depuis, a conseillé plusieurs présidents des EUA.
- cette présence pourrait se résumé ainsi : "dans le Reich allemand, les Juifs étaient vraiment dominants dans plusieurs domaines tels que la banque, le commerce et la presse" (9)
- le Traité de Versailles, si humiliant pour les allemands, fut signé par Matthias Erzberger.


La situation géo-stratégique et ses symboles :
- l'Allemagne étouffe sous le poids de l'URSS et des empires français et britanique
- c'est un barrage à l'est et un autre à l'ouest, l'Allemagne reste cloisonnée au centre de l'Europe
- à l'est c'est l'URSS, c'est le communisme régime honni et supposé inféodé aux juifs. Il est vrai que de nombreux leaders communistes sont juifs ; 8 février 1920, Winston Churchill écrit : « A la notable exception de Lénine, la majorité des dirigeants russes sont Juifs. De plus, la principale inspiration et la force viennent des dirigeants Juifs. »
- à l'ouest ce sont les empires capitalistes supposés aussi inféodés aux Juifs. Effectivement, la présence juive est rès forte notamment dans les banques : Rotschild, Lehman Brothers, Warburg, Salomon Bros, Kuhn Loeb...
- cette apparence de subversion mondiale est renforcée en Pologne par la création du Bund, en Hongrie par Bela Kun...


Les juifs ennemis du régime :
- Hitler estime qu'il ne peut y avoir place dans le monde pour deux peuples élus, l'allemand et l'israëlite, avides l'un et l'autre de domination universelle (10). Toujours fasciné par les problèmes biologique, Hitler estime que le sang des juifs est incompatible avec celui des allemands.
- 1933, les Juifs déclarent la guerre à l'Allemagne. (11). "Le boycott mondial contre l'Allemagne en 1933 et plus tard la déclaration de guerre contre l'Allemagne annoncée par les leaders Sioniste et le Congrès juif Mondial a mis en colère Hitler qui a menacé de détruire les Juifs" (12)
- 1934, Vladimir Jabotinsky écrit : "Depuis des mois, le combat contre l'Allemagne est mené par chaque communauté juive, à chaque conférence, à chaque congrès, dans tous les syndicats et par chaque juif dans le monde. Il y a des raisons d'admettre que notre part à ce combat est de valeur générale. Nous déclencherons une guerre spirituelle et matérielle du monde entier contre l'Allemagne. L'ambition de l'Allemagne c'est de redevenir une grande nation, de recouvrer ses territoires perdus et ses colonies. Mais nos intérêts juifs exigent la destruction totale de l'Allemagne. Collectivement et individuellement, la nation allemande est un danger pour nous autres juifs." (13)
- 1936, Des organisations juives demandent le boycot des JO
- 9 novembre 1938, Ernst vom Rath, un diplomate allemand, est assassiné à Paris par le Juif Herschel Grynszpan
- 5 septembre 1939, Chaïm Weizman, président de l'Organisation sioniste (1920) et de l'Agence juive (1929), déclare la guerre à l'Allemagne : ''les Juifs font cause commune avec la Grande-Bretagne et combattront dans le camp des démocraties [...] L'Agence juive est prête à prendre des mesures immédiates pour utiliser la main d'oeuvre juive, la compétence technique et les ressources juives, etc."(14)

En tant qu'ennemis du régime ils seront internés dans des camps au même titre que les communistes, les tziganes, les homosexuels, les syndicalistes...


(1) Entre 1882 et 1968, 4 742 victimes.
(2) Il faudra attendre 1953 pour que des scientifiques démontrent que ce crâne est un montage.
(3) Reinach Théodore, Textes d’auteurs grecs et romains relatifs au judaïsme, Hildesheim, G. Olms. 1963.
(4) Le chapeau jaune est un symbole représentant l'attachement à l'or. L'origine première en est l'argent reçut par Judas en récompense de la trahison du Christ. Par la suite, l'or sera celui du courtage et du prêt, métiers exercés principalement par les Juifs. Ils se verront obligés de porter cette marque distinctive dès le 13e siècle.
(5) A cet égard la position de l'église chrétienne se verra bousculée par Luther et Calvin pour qui l'argent perd son aspect satanique.
(6) Wall Street and the Bolshevik Revolution (1974, 1999) - Antony Cyril Sutton
(7) Birmingham Stephen, Our crowd, New York, Harper and row, 1967.
(8) Les médias en Allemagne - Que sais-je ?
(9) Uri Avnery - Eggs in One Basket
(10) Rauschning, Hitler m'a dit, p. 321.
(11) “Judea Declares War on Germany!” - Gros titre du London Daily Express, 24 mars 1933
(12) “The worldwide boycott against Germany in 1933 and the later all-out declaration of war against Germany initiated by the Zionist leaders and the World Jewish Congress enraged Hitler so that he threatened to destroy the Jews…” (Rabbi Schwartz, New York Times, 30 septembre 1997)
(13) Mascha Rjetsch - janvier 1934. Repris par Jacques Benoist-Méchin dans son Histoire de l'Armée allemande - (Albin Michel, Paris 1964-1966), tome IV, p. 303.
(14) Jewish Chronicle, le 8 septembre 1939


 

Voir le Blog de Jomini : cliquez ici


Précédente

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Un peu d'humour (morbide) 
il y a 23 minutes
par: Alcide NITRYK 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 26 minutes
par: iffig 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
il y a 43 minutes
par: Andrée Balagué 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 07:47
par: dominord 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 23:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Hier, 21:53
par: P. Vian 
    dans:  Enigma - Help 
Hier, 18:08
par: medicairborne 
    dans:  Un mémoire de l'Empereur Hirohito vendu aux enchères 
Hier, 16:05
par: Shiro 
    dans:  Vacances 1946 
Hier, 13:31
par: Meteor14 
    dans:  Était-il possible de vaincre l’URSS ? 
Hier, 13:11
par: alias marduk 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll