Connexion  •  M’enregistrer

médecin français en camp de travail ?

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Nouveau message Post Numéro: 11  Nouveau message de hilarion  Nouveau message 21 Jan 2008, 15:35

jicé, romancier a écrit:Désolé si j'ai blessé la sensibilité de quelqu'un. Je n'aborderai plus ce sujet.
PROMIS.

T'inquiètes pas Jicé, tu n'as vexé personne, on a chacun nos idées sur la chose. Nous sommes quelques uns pour qui les marchands du temple ne sont pas les bienvenus arrêtons donc là cet apparté sur Sainte mère et la reconstitution revenons au sujet du fil qui nous intéresse à savoir les médecins dans les camps de travail français. ;)


 

Voir le Blog de hilarion : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 12  Nouveau message de jicé, romancier  Nouveau message 21 Jan 2008, 19:02

ok. je glane des idées, ici et là. On marche sur des ufs car les avis divergent.
D'après les responsables actuels du musée du Struthof, il n'y avait pas toujours de médecin français pour s'occuper des Français, mais il y en a eu à certaines périodes.
Donc c'est plausible pour mon histoire.


 

Voir le Blog de jicé, romancier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 13  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 21 Jan 2008, 22:12

Bonjour Jicé
A mon avis, si vous pouvez ne citer qu'une source vérifiable c'est suffisant car vous aurez toujours un point de référence.
Vous pensez vraiment que tous vos lecteurs seront des férus d'histoires et qu'ils vous demanderont des précisions sur tel ou tel passage de votre livre? A mon humble avis (je n'y connais rien)dès l'instant où votre histoire est plausible et qu'elle est émaillée par quelques faits réels (sans faire d'anachronismes)pourquoi chercher plus loin,c'est un roman que vous écrivez,pas une page de l'histoire de France;C'est tout à votre honneur que de vouloir coller à la réalité mais vous pouvez vous permettre de transiger un peu avec les faits; Enfin c'est mon avis et il ne correspond pas forcément avec le vôtre
Bien cordialement
Hubert


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Re: médecin français en camp de travail ?

Nouveau message Post Numéro: 14  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 22 Jan 2008, 18:35

jicé, romancier a écrit:Bonjour à tous,

J'ai lu quelque part, qu'il n'y avait pas forcément de médecin ou infirmier français dans les camps de travail français.

Je pense particulièrement au Struthof.

Qu'en pensez-vous?.


Le Struthof est sur un territoire annexé de fait par l'Allemagne. Il ne s'agit donc pas d'un camp français.

Il faut savoir que dans ce coin, il y avait 3 camps :
Schirmeck: camp de regroupement et de redressement. Des gens s'y retrouvaient pour diverses raisons (salut mal fait à un officier, apr exemple, mais aussi des choses plus graves), on estime qu'au moins 1/3 des Alsaciens y à au moins passé 1 jour. On pouvait passer quelques jours à Schirmeck, ou quelques semaines, ou mois, le temps que les Allemands décident que la punition était suffisante ou qu'ils envoient la personne dans un autre camp.

A Struthof, il y avait 2 types de prisonniers :
- ceux du camp de travail/camp de redressement et de ses multiples commandos.
- ceux qui devaient être exterminés par le travail, les privations et les souffrances dans des délais plus ou moins longs.

PS: peut-être que ce témoignage peut t'aider : http://www.anac-fr.com/2gm/2gm_84.htm


 

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 15  Nouveau message de Petit_Pas  Nouveau message 24 Jan 2008, 18:12

Salut,
de mémoire, et si je ne m'abuse, hormis la clique SS qui pratiquaient des expériences sur les déportés, en principe les rares infirmiers et médecins que l'on pouvait trouver dans les reviers des camps de concentrations étaient eux-mêmes des déportés. Par ailleurs je ne pense pas qu'ils avaient beaucoup de moyens pour pratiquer puisque le but essentiel des camps de concentration ou de travail étaient de tuer les déportés à petit feu, du moins à partir de 1941...


 

Voir le Blog de Petit_Pas : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 16  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 24 Jan 2008, 18:57

Bonjour Petit Pas
C'est tout à fait exact que le "service santé" des camps était assuré par un médecin ou des infirmiers eux-mêmes déportés. Il va sans dire que les moyens étaient non seulement limités mais pratiquement inexistants. Les éventuels médicaments qu'ils avaient leur étaient fournis par les SS qui profitaient de se biais pour faire des "essais" sur les cobayes qu'étaient les déportés et qu'ils ne courraient pas le risque d'être poursuivis si l'une des victimes décédait


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Précédente

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 23:32
par: kfranc01 
    dans:  Un second front devenait-il nécessaire???? 
Hier, 22:58
par: alain adam 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 14 
Hier, 22:47
par: iffig 
    dans:  Identification Photos 
Hier, 22:39
par: carlo 
    dans:  Vél' d'Hiv, 16 juillet 1942: où était la France? 
Hier, 21:51
par: carcajou 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 21:49
par: alain adam 
    dans:  Les plus grandes batailles du front de l'Est 
Hier, 21:41
par: kfranc01 
    dans:  [DU 31 décembre 2017 AU 28 FEVRIER 2018]Les véhicules sur rails:Alliés, Axe:voiture, camions..... 
Hier, 21:17
par: kfranc01 
    dans:  Question site militaria 
Hier, 19:41
par: WWII 
    dans:  Femmes dans un ciel de guerre. Sorcières la nuit furies le jour. Aviatrices russes 1941-1945. 
Hier, 19:33
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll