Connexion  •  M’enregistrer

que savait-on exactement à propos des camps ?

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

que savait-on exactement à propos des camps ?

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de sekhmet  Nouveau message 13 Jan 2008, 11:18

salut à tous,

Les Alliés étaient au courant de la présence des camps en Europe à la suite d’un télégramme a été envoyé en août 1942, le télégramme Riegner, dénonçant l’extermination des juifs dans les camps. Rudolf Vrba, déporté à Auschwitz, s’évade le 14 avril 1944. Ce dernier est parvenu à fuir l’horreur, remet « un rapport sur les camps de concentration d’Auschwitz, Birkenau, et Maïdanek» au chef de la communauté juive de Hongrie. Mais rien n’est fait pour ralentir voir stopper le massacre.

La question, à se poser, est la suivante : pourquoi les Alliés ne sont pas intervenus pour arrêter le massacre ? Est-ce que quelques actions eurent été envisageables ? Si oui, lesquelles ? Je pense notamment au bombardement des voies de chemin de fer. Quel aurait été l’impact si leur présence avait été connue ?

Mais le plus étonnant, c’est qu’est-ce que les allemands eux-mêmes savaient ? Quand on lit, Le joueur d’échec de Stephan Zweig, il y a une évocation assez précise des camps de concentration. On pourrait penser à une erreur de traduction, mais les mots parlent d’eux même :

Sharchnovelle, Stephan Zweig, éd. Librairie générale française, 2000 a écrit:« Sie vermuten nun wahrscheinlich, dass ich Ihnen jetz vom Konzentrationlager erzählen werde, in das doch alle jene übergeführt wurden, die unserem alten Österreich die Teue gehalten, von den Erniedrigungen, Martern, Toturen, die ich dort erlitten. Ich kam in eine andere Kategorie (...) Leute meiner Kategorie, aus denen wichtiges Material oder Geld herausgepresst werden sollte, wurden deshalb nicht, in Konzentrationlager abgeschoben, sondern fûr eine besindere Behandlung aufgespart. »


Traduction du passage

Le joueur d’échec de Stephan Zweig, éd. Librairie générale française, 2000 a écrit:« Vous vous figurez sans doute que je vais maintenant vous parlez d’un de ces camps de concentration où furent conduits tant d’autrichiens restés fidèles à notre vieux pays, et que je vais vous décrire toutes le humiliations et les tortures que j’y souffris. Il ne m’arriva rien de pareil. (…)Les gens de cette catégorie dont on voulait des renseignements ou de l’argent, n’étaient donc pas mis en camps de concentration, on leur réservait un sort spécial »


Le problème c’est que l’ouvrage paraît à titre posthume en 1943, l’auteur s’étant suicidé en février 1942. Comment Stephan Zweig a-t-il eu connaissance de l’existence des camps, sachant qu’il avait fui l’Autriche en 1934 pour Londres, puis au Brésil en 1941 ?

Une interrogation demeure, comment la petite ville de Weimar a pu rester dans l’ignorance de la présence du camp de Buchenwald ? Les odeurs nauséabondes des corps brûlés par les crématoires n’a-t-elle pas surpris la population de Weimar ? Peut-on dire que les populations de l’Allemagne ignoraient la présence des camps ? Et enfin, si on connaissait la présence des camps, que savait-on exactement ? Connaissait-on leur emplacement ? Savait-on ce qui se passait réellement ?


Sources : Le joueur d’échec de Stephan Zweig, éd. Librairie générale française, 2000
Sharchnovelle, Stephan Zweig, éd. Librairie générale française, 2000
Je me suis évadé d’Auschwitz, Rudolf Vrba, octobre 2004
Qui savait quoi ? Adam Rayski, Stéphane Courtois, 1987
http://www.debarquement-normandie.com/p ... hp?t=14117

Emissions : Droit d’inventaire du 28/11/2007, France3 « Auschwitz les Alliés savaient-ils ? »
Passer sous silence du 12/01/2008, France 3 « Les carnets de Nüremberg»


bonne réflexion

Amicalement Sekhmet


 

Voir le Blog de sekhmet : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 13 Jan 2008, 17:01

A mon avis, les Alliés ont toujours su qu'il y avait des camps de concentration en Allemagne. Le problème est de savoir s'ils savaient ce qu'il s'y passait réellement. Pensaient-ils que ce n'étaient que des camps de travail ou savaient-ils que c'étaient des camps d'extermination massive?
Ils certainement eu des rapports d'évadés, peut-être de la Croix-Rouge mais ont-ils eu le certitude des faits qui s'y déroulaient?
Mon père, qui a été déporté à la forteresse de Siegburg pendant 29 mois et 25 jours (ils les a compté)et qui est décédé des suites d'expériences pseudo-médicales faites sur lui, m'a toujours dit que mêmes les Allemands(tout au moins les civils) ignoraient l'existence des camps.
Maintenant quand on voit des films anciens sur la libération de ces camps par les Américains on note d'abord leur stupéfaction ,leur horreur et leur incredulité de ce qu'ils découvraient. Plus tard on a observé les mêmes attitudes de la population civile Allemande quand on les a obligé à aller voir dans les camps.
Si les Alliés étaient au courant , pourquoi ne sont-ils pas intervenu en bombardant?
Vaste question! Avait-ils la crainte de faire encore plus de victimes? Avaient-ils la crainte que les SS exercent encore plus de représailles sur les déportés? Avaient-ils des objectifs d'avantage prioritaires ?
Autant de questions dont il est maintenant difficile d'apporter une réponse
Dernière édition par DENYS hubert le 14 Jan 2008, 17:53, édité 1 fois.


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Igor  Nouveau message 13 Jan 2008, 18:45

Les Alliés avaient effectivement été mis assez tôt au courant de l'existence des camps de la mort. Toutefois il faut ajouter que:

- les Alliés devaient trier et vérifier en permanence des centaines d'informations
- en temps de guerre il est fréquent d'imputer des crimes imaginaires à l'ennemi. D'où la question de savoir si l'importance des camps n'était pas exagérée
- les Alliés avaient comme objectif numéro un de gagner la guerre. Bombarder les camps n'auraient pas facilité les choses, au contraire les stratèges y voyaient plus un gaspillage de moyens.
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2048
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Litjiboy  Nouveau message 13 Jan 2008, 19:44

En octobre 1943, grâce à l'interception de messages par Bletchley Park, les alliés savaient que les juifs raflés à Rome (mi-octobre) partaient pour les camps. Ces malheureux furent presque tous gazés le 22 octobre, à leur arrivée.
Pourquoi ces messages ne furent-ils pas traités en priorité? Sans doute parce que l'interception de ces messages devait rester secrète (les Allemands ne devaient pas savoir que les Alliés savaient) et à cette époque, la priorité était donnée aux messages en rapport direct avec le front.


 

Voir le Blog de Litjiboy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 14 Jan 2008, 00:13

Ce que disent Litjyboy et Igor a surement pesé dans la balance.
Il est certain que le secret sur les interceptions de communications devait être sévèrement gardé. Quand à l'absence de bombardements, je ne pense pas que ça ait eu un rapport avec la sratégie car les alliés n'étaient plus à 10 tonnes de bombes près. C'est bien beau de bombarder un camp mais on fait quoi après des personnes qui ce sont évadées? C'était les soumettre à une mort certaine car il ne faut pas oublier que les camps étaient situés très au coeur de l'Allemagne. Qu'auraient fait des personnes revêtues d'un habit de bagnard à bandes bleues et blanches, ne parlant pas allemand pour la plupart, qui étaient amoindries physiquement,, n'ayant pratiquement aucun repères géographiques, qui devaient circuler et traverser l'Allemagne nazie pour rejoindre leur patrie. Autant les aligner directement devant un peloton d'exécution, leurs chances de survie auraient été les mêmes


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 14 Jan 2008, 05:57

Bonjour,

Hubert a raison au sujet de l'inutilite d'attaquer un camp de concentration.
Et il en va de meme pour ce qui concerne les trains en partance pour les camps ou les voies ferrees. Plus de train ? Qu'a cela ne tienne, ils iront a pied...

Donc, une action aerienne qui a une chance minuscule de sauver quelques deportes, une chance massive de ne faire que retarder les meurtres de masse et le tout avec le risque de reveler aux Allemands que les Allies savaient beaucoup de choses.

La seule solution pour essayer de sauver des deportes etait de liberer les camps, donc de finir la guerre le plus vite possible.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de DENYS hubert  Nouveau message 14 Jan 2008, 13:04

Je vous rejoins tout à fait Daniel,
D'aiileurs, beaucoup de déportés ne s'en sont pas sortis et nombreux sont décédés après leur libération. Mon père est décédé des suites de sa déportation 25 ans après sa libération et ce n'est malheureusement pas le seul;
Sans compter que beaucoup de camps n'ont été localisés qu'à la fin de la guerre. Détruire les infrastructures comme les réseaux ferrés n'aurait pas été un problème majeur pour les SS en ce qui concerne les prisonniers, au contraire, ils faisaient marcher ceux-ci et c'était là un moyen supplémentaire à leur arsenal pour pouvoir accélérer la liquidation de ces gens. Nombreux sont les récits des marches forcées où les personnes qui ne suivaient pas la cadence imposée était simplement abattus d'une balle dans la tête et laissés sur les bords du chemin


 

Voir le Blog de DENYS hubert : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Daniel Laurent  Nouveau message 14 Jan 2008, 14:32

DENYS hubert a écrit:Je vous rejoins tout à fait Daniel

Merci, Hubert, mais ne me vouvoies pas. D'une part ca me vieillit et d'autre part nous sommes ici entre camarades antinazis.
:)
Mon père est décédé des suites de sa déportation 25 ans après sa libération et ce n'est malheureusement pas le seul

As-tu, Hubert, ecris quelquepart l'histoire de ton pere ?
Question que sa memoire laisse des traces sur le Net.
Je sens, a te lire, que c'est douloureux pour toi d'en parler et je le comprends parfaitement.

Mais ce genre de temoignage est utile, pour que les plus jeunes membres de ce forum, et d'autres, puissent se faire une idee precise de ce qu'etait le nazisme.

Les gens de notre generation, Hubert, ont eu la chance (Ou le malheur ?) d'en parler avec des temoins, des victimes, des contemporains. Il faut faire passer le message pour les jeunes generations.


 

Voir le Blog de Daniel Laurent : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Nicki le Bousier  Nouveau message 14 Jan 2008, 17:01

Bonjour,

Je pense qu'il serait indispensable en préambule de faire un petit lexique du vocabulaire à utiliser:
- Déportation : Mot employé pour l'acte qui consiste à chasser un groupe de personnes hors de son territoire et à le diriger vers une destination précise, généralement un camp de concentration ou d'extermination.
- Service du travail obligatoire (STO): Forme de déportation effectuée dans le but précis d'apporter de la main d'œuvre pour l'effort de guerre.
- Camp de concentration: Invention britannique qui date de la guerre des Boers. Pendant la SGM, ces camps étaient utilisés pour "parquer" à moindre frais un maximum de personnes. La population concernée était les Juifs, les opposants politiques, les droits communs, les homosexuels, les tziganes etc...
Dans certains de ces camps, les conditions de détentions étaient telles que les maladies, la dureté du travail et la malnutrition conduisait à un taux de mortalité proches des camps d'extermination.
- Camp d'extermination : Lieu conçu et adapté pour l'extermination massive de populations. Mise en pratique de techniques industrielles pour l'assassinat de masse.


 

Voir le Blog de Nicki le Bousier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Focus  Nouveau message 14 Jan 2008, 17:02

Chers toutes et tous,

Il serait peut-être utile de se réferer au sujet
http://www.debarquement-normandie.com/p ... highlight=
"Que savait - on exactement à propos des camps", même rubrique, que j'avais initié pour combler mon ignorence.

Il donne d'excellentes informations.

Salutations à toutes et à tous


 

Voir le Blog de Focus : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 14 minutes
par: brehon 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
il y a 34 minutes
par: Marc_91 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 56 minutes
par: dominord 
    dans:  Un projet de musée d'aviation à Saint-Hubert 
Aujourd’hui, 14:52
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Joyeuses fêtes à vous toutes et tous 
Aujourd’hui, 14:32
par: carcajou 
    dans:  La véritable histoire de l'Orchestre rouge 
Aujourd’hui, 14:06
par: Rob1 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Aujourd’hui, 13:54
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la situation désespérée de l’Allemagne 
Aujourd’hui, 12:18
par: Aldebert 
    dans:  Il y a aujourd'hui 73 ans............ 
Aujourd’hui, 11:49
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  GMC gazogène ? 
Aujourd’hui, 11:46
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll