Connexion  •  M’enregistrer

Mon voyage à Auschwitz

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Mon voyage à Auschwitz

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de mama954  Nouveau message 10 Sep 2007, 12:05

[b]
Il y a deux ans je suis partie visiter le célèbre camp d'Auschwitz-Birkenau avec un groupe de jeunes qui faisaient tous partie de la commune d'Anthisne(belgique).Résidant à Huy,je ne connaissait personne du groupe,de plus j'étais la benjamine...
C'était donc assez stressant pour moi mais cela faisait trop longtemps que je voulais visiter Auschwitz et j'ai donc sauté sur l'occasion!
Départ en car,presque 18h de trajet jusque Cracovie,ville ou se trouve notre hôtel.Nous arrivons,il fait glacial(c'était l'hiver,température de moins 20 degrés!).Après deux jours de visite de la ville,c'est lors du troisième jour que nous visiterons le but ultime de notre séjour:Auschwitz-Birkenau.
Nous rentrons par groupe de 15.En premier lieu nous allons pénétrer dans le camps Auschwitz 1 où se trouvait les bureaux des SS,le Revier,le fameux BLOCK 11(block de la gestapo du camp où les prisonniers étaient emprisonnés et torturés),un crématoire et une chambre à gaz plus d'autres blocks.
Le tout est entouré d'une immense ligne de barbelés,clotures électrifiées et miradors.C'est tres impressionant!
Nous passons sous le portail d'entrée surplombé de la célèbre formule:"Arbeit macht frei"(le travail rend libre)...c'est d'un cynisme atroce!
Le froid de la saison plus cet atmosphère morbide me glace le sang.Je tremble.
Nous rentrons tout d'abord dans un block dans lequel à été entassé les boites vides de zyclon B,le fameux gaz diffusédans les chambres à gaz,des paires de lunettes,des cheveux(comble de l'horreur,certains sont toujours tressés,preuve que leurs propriétaires ont été fauché par la mort au moment où elles s'y attendaient le moins!),des valises portant des inscriptions d'adresses et des noms,des poupées,des prothèses,...
Les larmes me montent aux yeux...je ne suis pas de nature faible mais là c'est trop!!!
Ensuite le block 11...l'horreur y est aussi au rendez-vous!Les cachots sont dans les caves,ils ne font pas plus de 1,50metre de haut,ceci afin d'empecher les détenus de se tenir debout!Quelques instruments de torture sont entreposés au rez-de-chaussée et il y a aussi les bureaux de la Gestapo.
Nous sortons de ce block de la mort pour pénétrer dans le revier(l'hopital,une ironie qu'un tel bâtiment se soit trouvé dans ce lieu de mort!)où l'on nous montre la pièce où certains détenus recevaient une piqure de poison ou d'essence dans le coeur.
La suite de la visite nous mène dans la dernière chambre à gaz d'auschwitz.Elle est "artisanale" comprenée par là que ce fut la toute première du camp.Juste à côté les fours.L'horreur est à son comble et le silence règne sur notre petit groupe,aucun commentaire,aucune parole ne s'échappe,...
La potence qui servit à pendre HÖSS le commandant du camp est toujours là,laissée debout comme pour dire "oui ce bourreau est bien mort!".
Notre visite du permier camp se termine,nous nous dirigeons vers BIRKENAU.
Ce qui me frappe en premier lieu c'est l'entrée principale,cette fameuse et immense porte que l'on voit dans tous les documents d'histoire avec juste à ses pieds les rails qui acheminaient tous ces pauvres gens vers la mort...
Nous rentrons.Je regarde les rails,comme ipnotisée par elles,je ne peux en détacher mon regard.Je pense à tous ces personnes qui furent déchargées ici même,là où 60ans apres je me trouve.
Une fois de plus ma gorge se sert,les larmes viennent,malgré mes chauds vêtements d'hiver je tremble.Je ne peux m'empecher de penser au prisonniers vécus de guenilles qui devaient survivre par un tel temps!
Visite d'un block,des latrines...Il reste peu de chose debout dans cette partie du camp,la majorité(les chambres à gaz et fours par exemple) a été détruite par les allemands en 45 à l'approche des Russes.
Nous ne restons donc pas longtemps dans cette partie du camp et il est déjà temps pour nous de regagner le car.
En quittant Auschwitz je jette un regard sur le petit village d'Oswiechim,où les habitants vivent tous les jours avec comme paysage un cimetière à ciel ouvert.
Ce fut trop court malheureusement et j'espère pouvoir un jour(tres vite) y retourné pour revisiter auschwitz.Je pense qu'il faudrait avoir le temps de s'y recueillir.
En écrivant cet article les larmes me sont de nouveau monté aux yeux,preuve de la tristesse que dégage cet endroit.
Desolée pour la longueur mais je ne voulais pas bacler cet article!


 

Voir le Blog de mama954 : cliquez ici


bonjour marie

Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 10 Sep 2007, 12:16

Merci MArie de ce compte rendu
Dans le numéro de notre Histomag du mois de mai 2007, un excellent reportage sur Auschitz a été signé par Christophe Collet, je crois que tu te retrouveras dans ses mots
http://stephane.delogu.free.fr/mag-mai2007.pdf


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de PanzerGrenadier  Nouveau message 07 Nov 2007, 22:43

Très emouvant !


 

Voir le Blog de PanzerGrenadier : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Carpe Diem  Nouveau message 08 Nov 2007, 20:15

OUi est cela est émouvant de lire cette article mais aussi d'y aller. Moi aussi j'ai eu l'occasion d'y aller lors d'un voyage scolaire alors que je n'avais que 16 ans. Moi aussi il y avait lontemgs que je voulais y allait. Mais quand on y est on ne trouve pas les mots tout de suite pour décire ce que l'on a pu voir car en plus c'est inhumain. Cela est différent des livres et des photos sa n'a rien a voir du tout.
dit moi si je me trompe marie.


 

Voir le Blog de Carpe Diem : cliquez ici


mon voyage a auchwitz

Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de nora  Nouveau message 13 Avr 2008, 13:44

j y suis aller aussi il y a quelques annees une chape de plomp vous tombe sur les epaules des que vous passez le tristement celebre portail il faut absolument entretenir ce lieu de memoire car dans tres peu de temps il n y aura plus de survivants et pour ces millions de morts n oublions jamais ce que des humains ont fait a d autres humains et que certains bourreaux etaient presque des enfants notammnent je pense a
irma greese


 

Voir le Blog de nora : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de damien 35  Nouveau message 13 Avr 2008, 13:58

effectivement la aussi notre devoir de memeoire pour les generations a venir est des plus important..............plus jamais :|


 

Voir le Blog de damien 35 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Carpe Diem  Nouveau message 13 Avr 2008, 16:21

Non seulement plus jamais mais aussi raconter ce qui c'est passer. Montrer que l'homme parfois peut avoir un comportement pire qu'animal même si à la base c'est un animal.


 

Voir le Blog de Carpe Diem : cliquez ici


re

Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de mama954  Nouveau message 15 Mai 2008, 16:10

Oui , il est vrai que c'est beaucoup plus émouvant " sur le terrain" que lorsqu'on lit un livre se rapportant à la déportation!
J'aimerai personnellement y retourner afin d'y rester un peu plus longtemps pour pouvoir me recueillir...

Bonne journée à tous ;)


 

Voir le Blog de mama954 : cliquez ici


Re: re

Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de tagnon  Nouveau message 15 Mai 2008, 21:27

mama954 a écrit:Oui , il est vrai que c'est beaucoup plus émouvant " sur le terrain" que lorsqu'on lit un livre se rapportant à la déportation!
J'aimerai personnellement y retourner afin d'y rester un peu plus longtemps pour pouvoir me recueillir...


Bonsoir Mam954,

Je me retrouve dans ce CR.

Quand j'ai visité Auschwitz, en 1996, avec mon fils jeune adulte, c'était aussi après 3 jours à Krakow, ville d'art mais aussi lieux de la Liste de Schindler. J'étais d'abord passé à Chelmno, 1er contacte ave la Solution Finale. Le choc, la chape de plomb, le frisson, la gorge nouée, c'est bien celà.

Auschwitz ensuite, c'était l'horreur, mais plus muséographique, un parcours plus aseptisé (les mots ne conviennent pas, je savais bien où j'étais, mais j'y étais 1 peu préparé par la célébrité de l'endroit). Une longue visite d'épouvante, de 6 heures, et nous n'avons pas tout vu. Au retour vers Krakow, 80 km sans pouvoir échanger une impression avec mon fils.

Mais rien ne m'avait préparé à découvrir Belzec, Sobibor et Treblinka, dont j'ai déjà parlé dans plusieurs posts antérieurs. Avec Chelmno, les vraies usines de la mort, les vrais sites d'extermination. Maintenant le néant, la véritable réussite de la déjudéisation de la Pologne. Une impression extraordinaire, glaçante, la vision de l'inimaginable. Le site de Belzec, près d'1 village, le long d'une voie de chemin-de-fer - on sait à quoi il a servi - avec en contrebas l'autoroute vers Lwow, et sur place plus rien, c'est celà qu'il faut un jour contempler si l'on veut essayer de comprendre, de mesurer. Sobibor et Treblinka, la même chose. Et puis l'ancien cimetière juif de Lublin, désaffecté et en décrépitude, visité en escaladant des grilles vérouillées à tout jamais, quel monument à la destruction d'une civilisation entière.

Je voudrais un jour organiser un périple historique sur ces lieux: 12-20 personnes, motivées, disponibles, intéressées. Il faut une dizaine de jours et un budget.

Je me propose d'en parler à juin44.

Bien cordialement,

Alain.


 

Voir le Blog de tagnon : cliquez ici


Re: re

Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de dynamo  Nouveau message 15 Mai 2008, 21:52

tagnon a écrit:
mama954 a écrit:

Je voudrais un jour organiser un périple historique sur ces lieux: 12-20 personnes, motivées, disponibles, intéressées. Il faut une dizaine de jours et un budget.

Je me propose d'en parler à juin44.

Bien cordialement,

Alain.


Je n'ai jamais fait ce voyage, et de la façon dont tu exprimes ton ressenti, je pense que tu seras le guide idéal.
Je suis intéressé par ta proposition et j'espère que ce projet aboutira.
On en parlera en Normandie.
Cordialement
La dictature c'est "ferme ta gueule", et la démocratie c'est "cause toujours".
Woody Allen.

Administrateur
Administrateur

 
Messages: 3324
Inscription: 14 Mar 2006, 19:36
Localisation: sur la plage abandonnée
Région: Nord/Pas de Calais
Pays: France

Voir le Blog de dynamo : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 10 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Bataille du Garigliano 
il y a 45 minutes
par: Aldebert 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 18:42
par: Lusi 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 18:40
par: Andrée Balagué 
    dans:  Le HMS Edinburgh et les lingots d’or soviétiques. 
Aujourd’hui, 18:19
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 15:36
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 12:44
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coup de force japonais de Langson, 22 septembre 1940 
Aujourd’hui, 11:47
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Testament de Hitler : Sur le problème juif et le racisme 
Aujourd’hui, 11:24
par: Prosper Vandenbroucke 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités


Scroll