Connexion  •  M’enregistrer

Le camp de Neue-Bremm près de Sarrebruck

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Le camp de Neue-Bremm près de Sarrebruck

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Tatta  Nouveau message 07 Aoû 2007, 16:20

Bonjour, mon grand-père a été enfermé dans ce camp, quelqu'un pourrait me dire de quelle catégorie il appartenait ??

Merci, merci

:cheers:


 

Voir le Blog de Tatta : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de sekhmet  Nouveau message 07 Aoû 2007, 16:51

Bonjour Tatta,

Je peux déjà te dire que le camp de Neue Bremm, est un camp de concentration. Je vais faire plus de recherche dans ma doc personnel et je t'en dirais plus. (faut être patient, je ne peux faire ça que vendredi)

"Neue Bremm (NBr) C’est en mai 1943 qu’est décidé, par les services de la Police allemande, la construction d’un camp le long de la route menant à Metz, sur le lieu-dit « Neue Bremm », à Sarrebruck. Il est initialement constitué pour les hommes, mais, à partir de décembre 1943, un camp pour les femmes est installé. Le site est surtout utilisé pour des déportés « politiques » partis de Paris, et devant être ensuite transférés dans des KL. "

op. cit : http://perso.orange.fr/memoiredeguerre/ ... port.htm#N

KL= KonsentrationLager


 

Voir le Blog de sekhmet : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Tatta  Nouveau message 08 Aoû 2007, 00:24

Merci, donc sont statut est clarifier.
Donc, ce n'est pas un camp de travail... Bizarre que mon grand pere y est reste aussi longtemps 43 a avril 45 (liberation).

Est-il possible de savoir qui en etait le responsable, sa duretee etc ?

:cheers:


 

Voir le Blog de Tatta : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de sekhmet  Nouveau message 08 Aoû 2007, 11:19

Salut Tatta,

Oui, il est possible de retrouver sous quel régime le camp de Neue Bremm : qui en était le commandant, la dureté, le conditions de vie ... .

Je peux déjà te conseiller les ouvrages suivants :

- [i]Leçons de ténèbres : Résistants et déportés[/i], sous la direction de Jean Manson, chez Plon, FNDIR/UNADIR, 1995

-[i]L'impossible oubli : la déportation dans les camps nazis[/i], édité par FNDIR

Je continuerai mes recherches et je t'en dirais plus.

Cordialement

Sekhmet


 

Voir le Blog de sekhmet : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Tatta  Nouveau message 09 Aoû 2007, 00:31

Merci, j'ai trouve ca de mon cote, mais ce n'est pas tres precis...

Image


 

Voir le Blog de Tatta : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de sekhmet  Nouveau message 10 Aoû 2007, 17:36

Salut Tatta,

Suite à mes recherches qui se sont malheureusement infructueuses, j'ai quand même des précisions sur Neu-Bremm. Il s'agit du statut du camp.
En réalité, je l'ai vu sur une carte dans [i]Camp de concntration : Natzwiller-Struthof[/i], étité par le Comité National du Struthof en 1996.

Cette carte montre tous les camps sur trouvant dans le III ème Reich. Neu Bremm est considéré comme un Kommando. En clair, il s'agit bien d'un camp de travail. A mon avis (mais il faut que je vérifie), il doit être rattaché à un camp de concentration, ou à une prison qui devait se situer à Saarrebrück. Je retriendrais l'hypothèse de laprison, ce qui le confirme par le document que tu viens de mettre en ligne. Ce camp est situé sur la frontière frano-allemande. Il pourrait être aussi bien rattaché au camp du Natzwiller-Struthof, car ce Kommando n'était pas loin du camp.

De mon coté je vais essayer de te trouver un site avec une cartographie et la typographie des camps.

Je viens de trouver à l'instant deux ouvrages sur Neu-Bremm, d'où je te fait parvenir les titres :

-[i]Le temps du purgatoire[/i], de Pierre Bleton, édition Seuil
- [i]Ravensbrück, l'enfer des femmes[/i], de Simone Saint-Clair, édité chez Tallendier (je ne vois pas le rapport avec Neu-Bremm, mais peut-être y a-t-il des informations dessus).

Bon courage pour la suite. Je vais continuer mes recherches.


 

Voir le Blog de sekhmet : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Tatta  Nouveau message 11 Aoû 2007, 00:37

Merci beaucoup, habitant au Japon, ca va etre dur de mettre la main sur ces ouvrages.

J'ai trouve aussi le laisse-passe donne a mon grand-pere a la fin de la guerre par les americains pour qu'il puisse rentrer en prioritee, ayant aide a regrouper les prisonniers francais...


 

Voir le Blog de Tatta : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de sekhmet  Nouveau message 12 Aoû 2007, 09:29

Salut Tatta,

Je sais que ce n'est pas facile de mettre la main sur des ouvrages français lorsque l'on habite au Japon. Mais peut-être que tu peux les trouver sur des site de vente en ligne ?

Je te tiens au courant pour la suite de mes recherches.

Cordialement

Sekhmet


 

Voir le Blog de sekhmet : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Tatta  Nouveau message 13 Aoû 2007, 07:01

Actuellement, niveau finance c'est tres dur pour moi...

Mais, merci.

:cheers:


 

Voir le Blog de Tatta : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de sekhmet  Nouveau message 21 Aoû 2007, 11:39

Salut Tatta,

Je t'ai trouvé d'autres précisions sur Neu-Bremm. Et je reste convaincue qu'il faille chercher du coté du Natzwiller-Struthof, pour trouver des infos sur Neu-Bremm.

En lisant de plus le livre [i]Camp de concntration : Natzwiller-Struthof[/i], étité par le Comité National du Struthof en 1996, j'ai trouvé ceci dont je te fais part :

"Situé près de Sarrebrück, Neu-Bremm n'est pas à proprement parlé un camp de concentration, mais un camp d'extermination rapide pour N.N, plutôt qu'un camp de passage. On ne peut faire long séjour à Neu-Bremm avec le régime "sport" qui est appliqué, les hommes étant contraints chaque jour, pendant des heures, à des exercices de gymnastique et à une ronde infernale dans la cour du camp."

N.N = Nacht und Nebel, traduit de l'allemand, Nuit et Brouillard. Ces prisonniers N.N étaient qualifiés de détenus à surveiller de près. En général, ils devaient disparaître comme la nuit et le brouillard.

Pour ce qui est de ces quelques lignes, je suis quand même surprise pour ce qui est de la durée du séjour à Neu-Bremm. Ton grand-père a pu survivre grâce au sport. Il devait avoir un mental d'acier pour tenir si longtemps, en vivant l'enfer.

Voilà ce que je peux t'apporter de plus. Je continue mes recherches.

Cordialement

Sekhmet


 

Voir le Blog de sekhmet : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 1 minute
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 34 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
il y a 58 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:09
par: Dog Red 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 11:15
par: dominord 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 11:05
par: iffig 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 09:59
par: Chef Chaudart 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 09:35
par: Andrée Balagué 
    dans:  Bataille du Garigliano 
Aujourd’hui, 00:36
par: alfa1965 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:58
par: iffig 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll