Connexion  •  M’enregistrer

Deportation des lesbiennes

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Deportation des lesbiennes

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 22 Avr 2007, 04:22

Pour faire plaisir à Laverdure... ;)

Dans ce qui suit, le mot "extermination", utilisé deux fois dans ce qui suit, est à prendre avec d'énormes pincettes tant il est vrai que si les homosexuel(le)s ont été persécuté(e)s par les nazis et ce dès 1933 en Allemagne, le but n'était pas de les exterminer mais d'éradiquer l'homosexualité (c'est très différent !!!) en "soignant" ou "ré-éduquant" ses adeptes ce qui n'enlève évidemment rien à l'horreur de cette pseudo "remise dans le droit chemin de l'hétérosexualité" selon les méthodes nazies et à l'extrême dureté de leur condition de survie dans les camps (castrations, trépanations, expériences pseudo médicales diverses, torture, épuisement au travail, droit de vie et de mort, etc.).

@ +

Cécile



http://pageperso.aol.fr/devoiretmemoire ... ienne.html


LA DEPORTATION POUR MOTIF D'HOMOSEXUALITE

Le sort des lesbiennes


Les témoignages concernant les homosexuels dans les camps sont rares mais concernant les Lesbiennes, la situation est pire encore et pourrait laisser penser qu'elles ont été épargnées dans cette tentative d'extermination. Il n'en est rien.

Bien qu'elles n'étaient pas concernées par le paragraphe 175 du code pénal allemand, les Lesbiennes sont plus discrètes étaient accusées d'être des filles de mauvaise vie, des femmes trop indépendantes qui ne faisaient pas d'enfant. Toutefois elles ne mettaient pas en péril la pureté du sans allemand. Ce sont les raisons qui expliquent que les nazis n'aient pas mené, comme ils l'ont fait à l'égard des gais, une politique systématique d'extermination des lesbiennes.

Mais celles qui étaient connues des nazis ne furent pas épargnées par le zèle de la Gestapo et de nombreuses lesbiennes furent déportées, mais ce fut plutôt en tant qu'" asociales " qu'en tant que délinquantes sexuelles définies. En effet, elles étaient marquées d'un triangle noir, signe de leur appartenance au groupe des personnes "socialement inadaptées". Parmi ces personnes, on trouvait des chômeurs de longue durée, des vagabonds, des marginaux, des alcooliques, des drogués et certains malades mentaux, mais aussi, des prostituées ou encore des femmes qui employaient des contraceptifs.


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Joachim  Nouveau message 23 Avr 2007, 20:01

Mais celles qui étaient connues des nazis ne furent pas épargnées par le zèle de la Gestapo et de nombreuses lesbiennes furent déportées, mais ce fut plutôt en tant qu'" asociales " qu'en tant que délinquantes sexuelles définies. En effet, elles étaient marquées d'un triangle noir, signe de leur appartenance au groupe des personnes "socialement inadaptées". Parmi ces personnes, on trouvait des chômeurs de longue durée, des vagabonds, des marginaux, des alcooliques, des drogués et certains malades mentaux, mais aussi, des prostituées ou encore des femmes qui employaient des contraceptifs.


ça allait vraiment jusque là ... :shock:

J'ai vraiment du mal à y croire car ça me parait invraisemblable ...

"AOL pages perso" ... ça vaut quoi comme source ça ??


 

Voir le Blog de Joachim : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 23 Avr 2007, 20:12

Bonsoir

J'ai donné au début de mon message quelques "précautions de lecture" (notamment sur l'usage du mot "extermination") et, comme je l'ai indiqué dans le fil "déportation des homosexuels" dans la section "déportation" du forum, la plupart des sources sur le sujet sont des sites gay militants et il faut être prudent face aux informations données par ces sites... Elles manquent un peu d'objectivité et de précision mais constituent un bon départ pour commencer à se sensibiliser sur le sujet.

@ +

Cécile


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici


Extrait d'un article encyclopédique

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Colombe  Nouveau message 29 Avr 2007, 14:37

Extrait de l'article suivant.
Le reste de l'article (passionnant) figure dans la section "déportation et solution finale" dans le fil "déportation des homosexuels". Cet article confirme ce que j'écrivais au début de ce fil sur l'emploi du mot "extermination".

@ +

Cécile




Sur la déportation des homosexuels
l’article « Nazisme » de Michel Celse


in Dictionnaire des Cultures Gays et Lesbiennes sous la direction de Didier Eribon, Editions Larousse , 2003, ISBN :2035051649, pages 334 à 338

A propos de l'auteur
Michel Celse, germaniste, ancien élève de l'École normale supérieure, militant d'Act Up-Paris, a écrit plusieurs articles sur l'histoire de l'homosexualité et la condition des homosexuels en Allemagne au XXe siècle.



LA QUESTION DES LESBIENNES

Le péril homosexuel tel que le conçoivent les nazis concerne avant tout l'homosexualité masculine. L’homosexualité féminine, s'il n'est pas pour autant question de la tolérer, leur paraît un phénomène marginal, aussi bien numériquement que par nature.

Le lesbianisme n'est en quelque sorte pas pris au sérieux par une idéologie qui ne sait pas penser la femme hors de la domination masculine et d'un naturalisme biologique qui la réduit à une fonction de matrice. De tels présupposés interdisent de penser une autonomie de la sexualité féminine.

L'homosexualité entre femmes apparaît d'abord comme un phénomène par défaut, le résultat d'un déficit du contrôle social et moral qui laisse une minorité de femmes échapper aux hommes et à leur devoir "naturel" de maternité. Or, chez la femme, le péril majeur pour la perpétuation de la race qui obsède les nazis n'est pas l'homosexualité, mais, de très loin, l'avortement.

Les lesbiennes ne paraissent pas très dangereuses, parce que l'idée prévaut implicitement qu'il est possible de contraindre à la maternité toute femme racialement saine, indépendamment de sa volonté ou de son désir. Les lesbiennes qui persistent dans leur sexualité, et surtout si cela est visible, se rangent alors aux côtés d'autres femmes «de mauvaises mœurs» - alcooliques, prostituées, mendiantes, etc. - dont les nazis résument l'inadaptation aux normes de l'ordre nouveau en les qualifiant globalement d'«asociales».

La répression des lesbiennes est par conséquent diffuse. Sur le plan pénal, le § 175 hérité de l'Empire et de la république de Weimar ne sanctionne que l'homosexualité masculine. Lors de la refonte du § 175, en 1934, l'idée de retendre à l'homosexualité féminine est discutée, mais rejetée car jugée superflue par une majorité de juristes nazis incapables de penser réellement une sexualité des femmes.

L’homosexualité féminine n'est donc juridiquement pas un délit sous le Troisième Reich - à l'exception, toutefois, de la partie autrichienne après l'Anschluss, où les § 129 et 130 du Code pénal, équivalents autrichiens du § 175 allemand, sanctionnent les homosexualités masculine et féminine.

De même, sur les plans politique, administratif et policier, les nazis ne prennent pas de mesures spécifiques ni ne se dotent de structures particulières en vue de réprimer expressément les lesbiennes. Plus difficile à situer et à quantifier, la répression des lesbiennes n'en est pas moins réelle dans un système qui, sans les traquer de façon organisée, ne leur laisse aucune place. Des cas de déportation sont connus, généralement dans la catégorie «asociales» marquée par un triangle noir. Des témoignages indiquent que les SS affectent avec une certaine prédilection les déportées connues comme lesbiennes au bordel du camp.


 

Voir le Blog de Colombe : cliquez ici



Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
il y a 1 minute
par: Andrée Balagué 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
il y a 29 minutes
par: Alfred 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
il y a 32 minutes
par: brehon 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
il y a 45 minutes
par: dominord 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 13:46
par: iffig 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Aujourd’hui, 13:44
par: iffig 
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 12:09
par: Dog Red 
    dans:  venue de la femme et de la fille d'un pilote US en France 
Aujourd’hui, 11:15
par: dominord 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 11:05
par: iffig 
    dans:  Groupe de résistance VIRA Raymond Viadieu Toulouse ; membres 
Aujourd’hui, 09:35
par: Andrée Balagué 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll