Connexion  •  M’enregistrer

Souvenir d un usager de la S.N.C.F.

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

Souvenir d un usager de la S.N.C.F.

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de KASSAN  Nouveau message 27 Mar 2007, 20:58

La S.N.C.F. et la déportation

Je ne sais pas si la S.N.C.F. aurait pu refuser de conduire les trains de déportés, je ne le crois pas.

Je sais qu’il y a eu beaucoup de résistants parmi les cheminots, et en particulier chez ceux qui n’étaient pas les grands dirigeants,

Mais ce qui me choque profondément c’est que, bien après et de façon rétroactive, le paiement du transport des déportés soit demandé et en troisième classe s’il vous plait.

Même si la troisième classe, qui n’existe plus, n’était pas super confortable, je peux vous jurer qu’elle ne ressemblait en rien à ce qui était imposé aux déportés. Je parle de ma propre expérience, même si j’ai eu la chance d’échapper à la suite. :

D’abord, il fallait monter par ses propres moyens dans un wagon à bestiaux, arrêté en rase compagne. C'est-à-dire une hauteur impressionnante.

Arrivées là, il en montait toujours jusqu’à atteindre le chiffre de 100, c’est en tous cas ce qui s’est produit dans le train du 15 Août 1944 à la gare de Pantin. Nous étions si serrées qu’il nous était impossible de nous asseoir par terre toutes en même temps, je ne parle pas de s’allonger. La moitié devait rester debout.

Lorsque la Croix Rouge, envoyée par le Consul de Suède, a fait apporter des boules de pain, celles-ci ont été déposées dans un coin, réduisant encore la place. C’était par une grosse chaleur, je n’ai pas eu à supporter la porte fermée, mais on étouffait littéralement.

Notre brave S.N.C.F. étant la championne de l’exactitude, je sais que, bien que j’aie eu la chance de ne plus être là, ils ont encore attendu des heures avant le départ. Et je ne veux même pas penser aux conditions d’hygiène quand les portes ont été refermées pour un voyage de plusieurs jours.

Est-ce que ca mérite le prix d’un voyage en troisième classe ? Et comment la S.N.C.F. a-t-elle osé demander ce « dédommagement » ?


 

Voir le Blog de KASSAN : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Tom  Nouveau message 04 Avr 2007, 09:52

C'est l'un des défauts des grands organismes étatisés : ils fonctionnent selon une logique propre qui, sans contrôle ou contrepoids démocratique, s'emballe facilement dans un univers où les agents sont des rouages et non des personnes responsables au sens plein du terme... :roll:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Julien-henri  Nouveau message 24 Oct 2007, 17:33

La s.n.c.f regrette beaucoup ses actions contre les juifs , les cheminots étaient obligés


 

Voir le Blog de Julien-henri : cliquez ici


la SNCF et les deportés

Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de lebel  Nouveau message 29 Oct 2007, 15:20

Bonjour
Il y a une question qui m'interpelle ( pour parler "actuel" )
Y avait il des cheminots français requis lors des acheminements vers les camps de la mort ?
Auquel cas , auraient ils fait etat de temoignages ?
-- conditions du " transport " , selection à l'arrivée , dechargement des morts
je n'ai pas le souvenir qu'il ait eté fait mention d'un quelconque temoignage dans ce sens !

en conclusion : mis à part la classique justification des differents services qui ont collaboré avec l'occupant ( administration prefectorale , police , gendarmerie ......) " Mais , voyons ! on etait obligés ! "

Quid de concret de la SNCF , dans ce domaine ?

Merci de me repondre sur ce point précis , en evitant les noyages de poisson ( du genre Resistance Fer , La Bataille du Rail ...... )


Je rappellerai que depuis 42 , Tous les convois de deportés sont parvenus sans encombre à destination , et que le 17 aout 44 ( à l'heure ou Paris se liberait ) , le convoi 79 etait soigneusement acheminé vers Auschwitz

Lebel

-----------------------------------------------------------------------------------
Il y a deux choses infinies , disait Einstein : L'Univers et la Bêtise Humaine


 

Voir le Blog de lebel : cliquez ici



Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Testament de Hitler : Sur la France 
Aujourd’hui, 01:26
par: Alfred 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 12 
Hier, 22:56
par: kfranc01 
    dans:  Médecin urgentiste 
Hier, 22:50
par: kfranc01 
    dans:  GMC gazogène ? 
Hier, 22:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Hier, 22:24
par: kfranc01 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Hier, 22:17
par: kfranc01 
    dans:  FCM2C Capturés par les Allemands. 
Hier, 20:29
par: alain adam 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Hier, 20:26
par: alain adam 
    dans:  trouvailles sur les sites de vente 
Hier, 19:21
par: brehon 
    dans:  lES ORGUES DE STALINE kATIOUCHA lANCES ROQUETTE 
Hier, 19:03
par: Andrée Balagué 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll