Connexion  •  M’enregistrer

LA RAFLE DE LA RUE STE.CATHERINE - 9 février 1943

De l'opération T4 à la solution finale, la dictature nazie atteint un degré d'horreur jamais atteint dans l'histoire moderne. Juifs, homosexuels, communistes, dissidents, Tziganes, handicapés sont euthanasiés, déportés, soumis à des expériences médicales.
MODÉRATEUR : Gherla, Frontovik 14

LA RAFLE DE LA RUE STE.CATHERINE - 9 février 1943

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 05 Jan 2007, 19:09

LA RAFLE DE LA RUE STE.CATHERINE - 9 février 1943

De novembre 1942 à août 1944, Klaus Barbie est le chef de la Gestapo de Lyon.
A ce titre, le 9 février 1943, il ordonne une rafle au bureau lyonnais de l'Union Générale des Israélites de France situé Sainte-Catherine à Lyon.
L'U.G.I.F, créé par Pétain et imposé par l'occupant et le gouvernement de Vichy, est un organisme chargé d'assurer la représentation de tous les juifs de France auprès des pouvoirs publics et des autorités d'occupation.
Ce jour-là, 86 personnes sont arrêtées par la Gestapo, puis dirigées sur le camp de Drancy (Seine) ; 78 d'entre elles furent déportées à Auschwitz-Birkenau.
Ceci est la copie du télex du transport des 86 personnes arrêtées de Lyon vers Paris-Bercy.

Ce document est la propriété du peuple français.
L'original sous séquestre a été versé au dossier Etat Français contre Klaus Barbie au greffe de la Cour d'Assises de Lyon, il a été examiné en séance lors de l'audience du 15 Mai 1987 où la responsabilité dans la rafle de la rue Sainte-Catherine de Klaus Barbie a été examinée.

La rafle de l'Union Générale des Israélites de France du 9 février 1943 constitue l'un des 17 chefs d'inculpations pour crime contre l'humanité retenus à l'égard de Klaus Barbie.
Déclaré coupable sans circonstances atténuantes, il a été condamné le 4 juillet 1987 à la réclusion criminelle à perpétuité.

Image

Traduction du télex : (par Prosper Vandenbroucke)

Dijon FS N° 519 11.2.43 1835
Au service BDS IV -- Paris
Concerne: Transport de Juifs vers Paris
Commandant de Section: SS Hauptstürmführer Dr. Jaehnig
Rédacteur du message: SS Scharführer Steffens

L'EinsatzKommando de Lyon a prévu de mettre 86 Juifs au transport en date du 12.2.43.
Le transport se fera selon la feuille de route via Chalons sur Saône à 08h03 et arrivera à Paris (barré : Gare de Lyon, mention manuscrite Bercy) à 20h20.
Le transport est convoyé par : 1 membre de l'EK de Lyon, 1 membre du Aussenkommando de Chalons s/s ainsi que de 12 Feldgendarmen.
Nous vous prions de prévoir et de mettre à disposition, du personnel et des véhicules pour la prise en charge du transport en (barré : Gare de Lyon, mention manuscrite Bercy).

SIPO - SD Kommando Dijon TGB N° 603/43 IV
Lu et signé Dr. Jaehnig SS Hauptstürmführer


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Tom  Nouveau message 05 Jan 2007, 20:30

Laverdure écrit :

Ce jour-là, 86 personnes sont arrêtées par la Gestapo


L'une de ces personnes n'était-elle pas le père de Robert Badinter ?

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 05 Jan 2007, 21:00

C'est exact, Monsieur Simon Badinter, père de l'ancien Garde des Sceaux, a été raflé rue Ste.Catherine.
Me Badinter ne s'exprime que très rarement sur ce drame personnel. Il avait 16 ans à l'époque.


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Tom  Nouveau message 06 Jan 2007, 14:08

Laverdure écrit :

De novembre 1942 à août 1944, Klaus Barbie est le chef de la Gestapo de Lyon.
A ce titre, le 9 février 1943, il ordonne une rafle au bureau lyonnais de l'Union Générale des Israélites de France situé Sainte-Catherine à Lyon.
(...)
Ceci est la copie du télex du transport des 86 personnes arrêtées de Lyon vers Paris-Bercy.
(...)
L'original sous séquestre a été versé au dossier Etat Français contre Klaus Barbie au greffe de la Cour d'Assises de Lyon, il a été examiné en séance lors de l'audience du 15 Mai 1987 où la responsabilité dans la rafle de la rue Sainte-Catherine de Klaus Barbie a été examinée.
La rafle de l'Union Générale des Israélites de France du 9 février 1943 constitue l'un des 17 chefs d'inculpations pour crime contre l'humanité retenus à l'égard de Klaus Barbie.


Certains auteurs, comme Tom Bower (Klaus Barbie, Butcher of Lyons, Michael Joseph edition, Great Britain, 1984), déclarent que la preuve matérielle de la responsabilité du SS-Obersturmführer (lieutenant) Klaus Barbie (chef de la section IV du KDS de Lyon) dans la rafle de la rue Sainte-Catherine est qu'il avait signé le fameux télex du transport des 86 personnes arrêtées de Lyon vers Paris-Bercy.

Or, comme la copie l'indique, ce télex, adressé à la section IV du BDS à Paris, a, en fait, été signé par le SS-Hauptsturmführer (capitaine) Jaehnig (chef de la section IV du KDS de Dijon).

Ma question est : comment, lors du procès, a-t-on prouvé l'implication de Barbie dans cette affaire précise ?

N.B. pour les visiteurs qui ignoreraient la signification des sigles :

1) Le BDS est le Befehlshaber der Sicherheitspolizei : le commandement de la police de sécurité allemande en France sous les ordres du SS-Standartenführer (colonel) Knochen ;

2) Un KDS est un Kommando der Sicherheitspolizei : un détachement de la police de sécurité allemande dans chaque ville importante (en général, siège d'une préfecture régionale).

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 06 Jan 2007, 18:37

Tom a écrit:Ma question est : comment, lors du procès, a-t-on prouvé l'implication de Barbie dans cette affaire précise ?

Il ne fait pas confondre "preuve historique" et élément permettant d'établir une culpabilité en termes judiciaires.
Ce document n'est pas montré en tant que preuve irréfutable que Barbie a bien signé tel ou tel telex. Il est là pour montrer la machine logistique de la déportation, notamment à Lyon.
Il existe par ailleurs des rumeurs concernant des fausses copies de télex, de télex dechirés, etc. S'ils existent, ils sont désormais affaires d'historiens.

En ce qui la concerne, la justice française a tranché :

Barbie en tant que chef du SIPO SD IV et VI de Lyon a été jugé pour avoir fait déporter des juifs et des résistants en tant que responsable*. D'autres documents par ailleurs (mais qui ne sont pas en ma possession), ainsi que les dépositions de Barbie pendant l'instruction, ont établi d'une part que les ramifications complexes des services étaient faites dans le dessein d'égarer le néophyte (Barbie en témoignant lui-même), d'autres part qu'il était bien responsables des ordres donnés.
C'est ce qui a notamment permis de l'inculper et de le condamner pour le chef d'accusation "le plus accablant" : le départ du dernier convoi parti de France le 11 août 44 directement de Lyon vers Auschwitz-Birkenau.

* ajoutons que le Procureur Général Pierre Truche, dans le distingo crimes de guerre/crime contre l'humanité qui existait avant ce procès, jugeait que si le crime individuel est prescriptible, celui du commandement est lui imprescriptible.


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Tom  Nouveau message 06 Jan 2007, 20:38

Merci de ta prompte réponse, Laverdure.

Est-il besoin de préciser que je n'avais nullement l'intention de contester la décision de la justice française ni de remettre en cause la culpabilité de Klaus Barbie dans ces crimes de guerre et contre l'humanité. Je suis parfaitement convaincu qu'en tant que chef de la section IV du KDS de Lyon, Klaus Barbie est éminemment responsable.

Pourtant, juste au-dessus de lui, se trouvait le SS-Obersturmbannführer (lieutenant-colonel) Werner Knab qui était, depuis l'été 1943, le KDS (Kommandeur der Sicherheitspolizei und des SD), c'est-à-dire le chef régional de la police de sécurité allemande et du service de sécurité de la SS à Lyon.

Qui pourrait me dire ce qu'il est devenu à la Libération ou, s'il a réussi à s'échapper, après la guerre ?

Tout ce que je sais est que Werner Knab, né à Munich en 1909, était avocat, qu’il parlait couramment français et anglais, qu'il venait de "se distinguer" au sein de l'Einsatzgruppe C (groupe d’extermination) sur le front de l'Est avant d‘être nommé à Lyon où il a immédiatement « stimulé » les membres du KDS, qu'il s'est déplacé au Greko (Grenzpolizeikommissariat) d'Annecy, c'est-à-dire le commissariat de police frontalier installé à Annecy, pendant l'opération Hoch-Savoyen contre les Glières, qu’il était « impénétrable et ambitieux » et qu'il avait, au vu de la seule photo que j'ai de lui, une gueule typique de bellâtre aryen au regard impitoyable...
Dernière édition par Tom le 16 Juin 2007, 12:23, édité 1 fois.

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Prosper Vandenbroucke  Nouveau message 06 Jan 2007, 20:53

Bonsoir Tom,
En ce qui concerne Werner Knab, il aurait selon ce site:
http://www.ihtp.cnrs.fr/recherche/reche ... ation.html
été jugé et condamné à la Libération. Seulement je n'ai rien vu de plus le concernant.
Amitiés
Prosper ;)
L'Union fait la force -- Eendracht maakt macht

Image
http://www.freebelgians.be

Administrateur Principal
Administrateur Principal

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 61534
Inscription: 02 Fév 2003, 20:09
Localisation: Braine le Comte - Belgique
Région: Hainaut
Pays: Belgique

Voir le Blog de Prosper Vandenbroucke : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Tom  Nouveau message 06 Jan 2007, 21:19

Merci Prosper :D

En effet, je me suis souvent demandé ce qu'était devenu ce Knab. Je crois savoir qu'au plus haut niveau, Oberg et Knochen avaient été condamnés à une peine d'emprisonnement, puis, il me semble, libérés dans les années cinquante au moment de la réconciliation franco-allemande, mais j'ignore ce que sont devenus les responsables "intermédiaires" entre les officiers "de terrain" comme Barbie et les grands pontes comme Oberg ou Knochen...

:cheers:

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de laverdure  Nouveau message 07 Jan 2007, 00:02

Tom a écrit:Est-il besoin de préciser que je n'avais nullement l'intention de contester la décision de la justice française ni de remettre en cause la culpabilité de Klaus Barbie dans ces crimes de guerre et contre l'humanité.

Non, j'avais bien compris mais attention, il y a des disctinctions à faire : Barbie a été jugé pour crime de guerre par contumace après la guerre par le tribunal des forces armées de Lyon.
Il n'est pas possible de juger la même personne 2 fois pour le même crime.
Ensuite, les crimes contre l'humanité sont imprescriptibles. Même si le jugement de Nuremberg ne s'est pas littéralement prononcé à ce sujet, la jurisprudence a confirmé cette imprescriptibilité.
A ce sujet, le procès de Barbie est une première puisque certains crimes de guerre ont été requalifiés en crime contre l'humanité puisque la Cour a reconnu que les traitements on été inhumains. Le crime de génocide fait partie des crimes contre l'humanité, par conséquent imprescriptibles.

Concernant Knab, il n'apparaît nulle part dans mes listes de recherchés ou de "disparus" (comprendre "volatilisé de façon opportune").
Mais je vais voir si je peux retrouver quelque chose. Mais des miliers de nazis sont passés à travers les mailles du filet entre 45 et les années 50.
A suivre donc...


 

Voir le Blog de laverdure : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Tom  Nouveau message 08 Jan 2007, 11:18

Laverdure écrit :

Non, j'avais bien compris mais attention, il y a des disctinctions à faire : Barbie a été jugé pour crime de guerre par contumace après la guerre par le tribunal des forces armées de Lyon.
Il n'est pas possible de juger la même personne 2 fois pour le même crime.
Ensuite, les crimes contre l'humanité sont imprescriptibles. Même si le jugement de Nuremberg ne s'est pas littéralement prononcé à ce sujet, la jurisprudence a confirmé cette imprescriptibilité.
A ce sujet, le procès de Barbie est une première puisque certains crimes de guerre ont été requalifiés en crime contre l'humanité puisque la Cour a reconnu que les traitements on été inhumains. Le crime de génocide fait partie des crimes contre l'humanité, par conséquent imprescriptibles.


Merci, Laverdure, pour toutes ces précisions. J'ignorais les détails, mais je savais que Barbie avait été jugé d'abord pour crimes de guerre par contumace et, finalement, pour crimes contre l'humanité. C'est pourquoi je mentionnais les deux qualifications...

Laverdure écrit :

Concernant Knab, il n'apparaît nulle part dans mes listes de recherchés ou de "disparus" (comprendre "volatilisé de façon opportune").
Mais je vais voir si je peux retrouver quelque chose. Mais des miliers de nazis sont passés à travers les mailles du filet entre 45 et les années 50.
A suivre donc...


Merci. Je pense, en effet, qu'il serait vraiment intéressant de savoir ce qu'est devenu le supérieur direct de Barbie et chef régional de la police allemande à Lyon, capitale de la Résistance !
Même si Knab a été nommé à ce poste après l'arrestation de Jean Moulin, il a néanmoins organisé la féroce répression de la Résistance dans toute la région R1 de l'été 43 à l'été 44...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 956
Inscription: 17 Oct 2006, 18:39

Voir le Blog de Tom : cliquez ici


Suivante

Retourner vers DEPORTATION ET SOLUTION FINALE




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Médecin urgentiste 
Aujourd’hui, 08:20
par: Jumbo 
    dans:  SUR RMC DECOUVERTE LE 05 JANVIER 
Aujourd’hui, 08:13
par: Jumbo 
    dans:  Quizz Aviation - Suite 13 
Aujourd’hui, 07:19
par: Gaston 
    dans:  Testament de Hitler : Sur l'Espagne et Gibraltar 
Aujourd’hui, 01:24
par: Manu 
    dans:  Quoi de neuf dans les kiosques ? 
Aujourd’hui, 00:55
par: alain adam 
    dans:  Sfcp airborne en Normandie 
Aujourd’hui, 00:54
par: P. Vian 
    dans:  les sous-marins Français 
Aujourd’hui, 00:48
par: P. Vian 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la colonisation 
Aujourd’hui, 00:28
par: Manu 
    dans:  Testament de Hitler : Sur la situation désespérée de l’Allemagne 
Aujourd’hui, 00:19
par: Manu 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 17 
Aujourd’hui, 00:08
par: kfranc01 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Scroll