Connexion  •  M’enregistrer

Histoire de l'armée allemande

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Histoire de l'armée allemande

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Thierrybulle  Nouveau message 01 Fév 2006, 13:42

je suis en train de lire "L'histoire de l'armée allemande" de benoist-Méchin. C'est souvvent considéré comme un ouvrage important pour comprendre l'arrivée des nazis au pouvoir et le déclenchement de la WW2.
je confirme, c'est lumineux. On se rend très vite compte que la plupart des germes de la WW2 et des arguments utilisés par les nazis sont consécutifs à l'arrêt des combats de 1918, au rôle de l'armée, de l'Etat-major et des homme politiques et au traité de Versailles.


 

Voir le Blog de Thierrybulle : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Invité  Nouveau message 01 Fév 2006, 16:11

Moi perso, je n'en connais qu'un de "benoist-méchin", et franchement ce personnage ne semble pas "bien" sur le plan idéologique.
Voici un article: « Commentons Commentaire | Accueil | Vive la SNCM (histoire sans fin) »
17 octobre 2005
Soixante jours qui ébranlèrent l'Occident (Benoist-Méchin)

Soixante jours qui ébranlèrent l'Occident, de Benoist-Méchin

Sur la période 10 mai-10 juillet 1940. Il me manque le troisième tome (26 juin - 10 juillet 1940), je ne désespère pas de le trouver. J'avais envie de lire le point de vue de cet admirateur d'Hitler, collaborationniste, condamné à mort puis gracié, à la Libération.

Mieux que d'autres, il a saisi qu'Hitler n'était pas un con, il montre une anglophobie qui ouvre un autre point de vue que l'histoire "officielle" actuelle. Il passe, me semble-t-il, complètement à coté de l'analyse de De Gaulle et de Churchill. Rien de surprenant jusqu'à maintenant, mais c'est bien écrit et bien documenté (pour un livre de 1956), malgré quelques erreurs.

Je remarque une fois de plus chez un partisan de l'extrême-droite (ou ex ?) une difficulté à se positionner par rapport à De Gaulle décrit tour à tour comme un ambitieux, arriviste, profondément cynique et comme un exalté, un illuminé insignifiant, qui se prend pour Jeanne d'Arc ; deux visions contradictoires qui prouvent bien que De Gaulle échappe à l'extrême-droite ; pour une raison finalement assez simple : De Gaulle a une vision très idéaliste de la France (il considère que la "vraie" France peut être temporairement située à Londres) qui est assez dans la ligne révolutionnaire mais qui est étrangère à la tradition de notre extrême-droite (le pays réel, la "terre qui ne ment pas", etc ...). D'où les difficultés d'accomodation : trop loin, on ne voit que l'abstrait et on évoque Jeanne d'Arc, trop près, on ne voit que les manoeuvres et on fait allusion à César Borgia.

Là où Benoist-Méchin atteint discrètement (1) le ridicule, c'est qu'il met souvent en parallèle Weygand et De Gaulle, sous-entendant que De Gaulle est un dangereux rêveur tandis que Weygand, c'est le responsable, pragmatique et courageux. Encore un qui n'a rien compris à la situation globale, ou qui ne veut rien comprendre, ou qui s'accomode très bien d'une France sous la botte.

Comme à chaque fois que je lis un auteur très à droite à propos de cette période, je ressens un certain malaise : c'est toujours la même histoire, un jeu de puissances sans dimension idéologique, dont il ressort, évidemment, que ceux qui n'ont pas voulu négocier avec l'Allemagne hitlérienne de puissance à puissance étaient des inconscients, des téméraires à enfermer. Les nostalgiques de Pétain n'ont décidément rien appris, ni peut-être rien compris.

Je vous ai peut-être déjà raconté cet épisode qui m'avait frappé : il y a quelques années, le cinéma Reflet Médicis a organisé une projection sur les actualités pendant l'occupation. On y voyait différents reportages d'actualité, de zone libre et de zone occupée, puis un chercheur sur le sujet a fait un laïus. J'étais un des rares spectateurs à ne pas avoir connu cette période. Dans la presse de la sortie (le couloir du Reflet Médicis est assez étroit), j'ai écouté les commentaires. Je peux vous les résumer ainsi : "On a dit beaucoup de mal de Pétain, mais il n'était pas si mauvais. Cette époque n'était pas si mauvaise, quand on voit maintenant ..." C'était en 2000 ou 2001.

Si je ne partage pas avec De Gaulle le culte de l'Etat, je suis d'accord avec lui qu'il faut quelquefois trancher dans le vif, séparer le bon grain de l'ivraie et, éventuellement, partir ; que, dans des circonstances dramatiques où l'essentiel se joue, le compromis devient vite compromission.

Pour retomber sur notre actualité : les circonstances actuelles sont moins dramatiques, mais je suis néanmoins du coté des partisans de la rupture (Sarkozy, Novelli, Bockel, Rocard, Kouchner) contre les hypnotiseurs ("Dormez, je le veux" : Villepin, Chirac, Hollande, Fabius).

(1) écrivant en 1956, Benoist-Méchin ne peut pas dire de but en blanc qu'il préfère Weygand à De Gaulle, mais il fait ressentir ses préférences dans les mises en scène et dans le choix des citations et des situations.

17 octobre 2005 dans Livres | Lien permanent

Et voci le lien chacun peut le trouver facilement
http://fboizard.blog.lemonde.fr/fboizar ... ours_.html
Au plaisir de vous lire.
P.s: Gherla est mon nom de famille, pas un pseudo


:lol:


 

Voir le Blog de Invité : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de Thierrybulle  Nouveau message 02 Fév 2006, 12:44

Oui, oui, il n'y a qu'un benoist-Méchin, ministre de pétain, condamné à mort après la guerre, gracié par De Gaulle. Il a commencé à écrire son "histoire de l'armée allemande" avant la guerre. il a écrit de très nombreuses biographie après sa libération, dont une sur l'empereur Julien l'Apostat.

cela n'empèche pas que sa fameuse histoire de l'armée allemande reste une référence, citée dans la plupart des biographies d'ouvrages généraux sur l'Allemagne nazie. Il faut une étude très fine et très pertinente de la situation

Je recommande donc


 

Voir le Blog de Thierrybulle : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de orpo57  Nouveau message 20 Juil 2007, 22:40

Sur l'histoire de l'armée allemande vu du côté français avant guerre, j'aime particulièrement l'ouvrage moins connu de Georges Castellan

Le réarmement clandestin du Reich 1930 1935
publié chez Plon en 1954

il s'agit d'une étude historique basée sur les rapports établis par le 2ème bureau de l'Etat Major Français de 1930 à mars 1935 (rétablissement du service militaire obligatoire et constitution d'une armée de 36 divisions) qui montre à quel point la France connaissait la situation de l'armée allemande : organisation, formation, fabrication d'armes et avait une bonne évaluation du potentiel des forces para militaires (SA, SS, NSKK, RAD) et du potentiel militaire de la Landespolizei qui après 35 allait passer en masse à la Wehrmacht
Georges

Une information non partagée est une information perdue

vétéran
vétéran

 
Messages: 568
Inscription: 06 Avr 2007, 18:35
Région: lorraine
Pays: france

Voir le Blog de orpo57 : cliquez ici



Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Identification uniformes sur photo 
il y a 10 minutes
par: legnome67 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 12 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Philippe Pétain: l'hommage polémique d'Emmanuel Macron 
il y a 38 minutes
par: alain adam 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 38 minutes
par: kfranc01 
    dans:  Chars Français disponibles en juin 40 - Armées 
Aujourd’hui, 21:22
par: alain adam 
    dans:  Le croiseur Foch pendant l'opération Vado 
Aujourd’hui, 21:22
par: kfranc01 
    dans:  Heydrich à Paris 
Aujourd’hui, 21:14
par: pierma 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 20:10
par: Didier 
    dans:  uniformes des Républicains 
Aujourd’hui, 17:03
par: iffig 
    dans:  armements d'origine espagnole 
Aujourd’hui, 15:29
par: Loïc Charpentier 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 12 invités


Scroll