Connexion  •  M’enregistrer

Causes de la Seconde Guerre Mondiale

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Causes de la Seconde Guerre Mondiale

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Jenn  Nouveau message 11 Nov 2005, 09:18

Bonjour à tous,

Nous sommes deux apprenties et dans le cadre d'un cours d'histoire, nous recherchons à comparer les différentes opinions concernant les causes de la Seconde Guerre Mondiale.

Pour cela, nous analysons les sujets de ce forum...

N'ayant pas trouvé de post relatif uniquement aux causes de cette guerre ou tout serait concentré, nous nous permettons de solliciter votre opinion en intervenant ici-même.

La question est donc la suivante : Quelles sont à votres avis les causes premières de cette guerre?

Merci encore, une bonne journée !


 

Voir le Blog de Jenn : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 2  Nouveau message de Thierrybulle  Nouveau message 11 Nov 2005, 10:55

Il y a de quoi écrire plusieurs thèses pour répondre à cette question !!!!

Bon je vais tenter de donner une réponse très globale et très générale

A mon avis, l'élément fondateur de la WW2 est la première guerre mondiale. La seconde guerre mondiale est une "réplique" de la première. Certains diront même qu'il s'agit de la continuation ou la conclusion de la première.

Maintenant, il y a toutes une autre série d'événements qui ont servi de déclencheur. Tels que l'arrivée d'Hitler au pouvoir, l'affaiblissement des démocratie, ...


 

Voir le Blog de Thierrybulle : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 3  Nouveau message de SoldatRyan  Nouveau message 11 Nov 2005, 11:42

Bonjour,
comme le dit thierry plus haut la seconde guerre est à mes yeux une continuation de la premiere ...
Pourquoi :
1) Les 2 forces se haïssaient tout autant que lors de la premiere.
2) Traumatisme du traité de Versaille côté Allemand, qui les avaient Humiliés
3) Arrivée au pouvoir de Hitler qui visait à venger le traité de Versaille ( ou le Diktat )...
4) Afin de se venger il a remis en marche l'industrie militaire, qui est passée complêtement inaperçue du côté français comme britannique.
5) Une fois que la machien est lancée, impossible de l'arrêter...
6) C'est aussi les 2 unions ( axe et alliés ) qui ont fait de cette guerre une guerre mondiale, qui au départ n'a commencé qu'en pologne mais qui de suite de ces contrats c'est poursuivie au monde entier
7) Enfin, n'oublions pas le Japon, qui par sa soif d'émenssipation s'est mise à attaquer les USA, qui sont eux entrés tout d'abord en guerre contre le Japon et ensuite sur le front Européen ...

Mais beaucoup d'autres facteurs sont tout aussi interessant à explorer, on pourrait bien en écrire plusieurs thèses ...


 

Voir le Blog de SoldatRyan : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 4  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 11 Nov 2005, 18:30

SoldatRyan a écrit:6) C'est aussi les 2 unions ( axe et alliés ) qui ont fait de cette guerre une guerre mondiale, qui au départ n'a commencé qu'en pologne mais qui de suite de ces contrats c'est poursuivie au monde entier

Les évènements antérieur à l'attaque contre la Pologne peuvent aussi être interprétés comme les prémisses de la SGM. Certains pensent qu'un intervention lors de l'affaire de la Sarre ou lors de l'affaire des Sudètes (alors que l'Allemagne n'était pas prête) aurait changé bien des choses.

SoldatRyan a écrit:comme le dit thierry plus haut la seconde guerre est à mes yeux une continuation de la premiere ...
2) Traumatisme du traité de Versaille côté Allemand, qui les avaient Humiliés
3) Arrivée au pouvoir de Hitler qui visait à venger le traité de Versaille ( ou le Diktat )...

De nomnbreux historiens pensent éffectivement que les 2 guerres mondiales ont des causes communes. Il s'agirait de l'antagonisme entre 2 nationalismes puissants pour savoir qui allait dominer l'Europe continentale. Le nationalisme français et le nationalisme allemand. Dans ce contexte, il a donc fallu environ 60 millions de morts avant de ce rendre compte qu'il valait mieux s'entraider que s'entretuer.
Pour ce qui est du "dikat", il s'agit d'un mensonge monté au départ par l'armée allemande et qui a été validé ensuite par les nationalistes.
L'armée allemande prétendait qu'elle n'avait pas perdu la guerre et que c'est la situation quasi-insurrectionnelle de l'arrière qui a permis l'arrivée au pouvoir des hommes politiques qui ont demandé l'armistice. Dans ce cas, le traité de Versaille est éffectivement un "Dickat". Mais les archives montrent quelque chose de totallement différent. Au cours du mois de septembre/octobre 1918, les désertions au sein de l'armée allemande devinrent très nombreuses. En fait, il ne s'agissait pas à proprement perler de désertions, dans de nombreuses villes allemandes se créaient des "soviets" de soldats (et des ouvriers qui participaient à l'effort de guerre). Face à cette situation insurrectionnelle, les hommes politiques allemands ont proclamé la République et ont éssayé de ramener l'ordre. Chose pas facile lorsque l'on est en guerre et que les forces de l'ordre sont occupés ailleurs. L'armée allemande, elle savait que tot ou tard son dispositif allait totallement s'écrouler. D'où demande de pourparlers, ce qui eut l'avantage de geler les attaques prévues par les alliés. Et ce qui permettait aussi d'envisager l'envoi de forces de maintien de l'ordre à l'arrière.
Mais les alliés éxigeaient une capitulation, chose que n'envissageaient pas les généraux allemands. Ceux-ci demandèrent donc aux hommes politiques au pouvoir de demander un armistice, ce qu'il firent pour sauver l'honneur de l'armée allemande. Il faut bien voir que l'armée allemande (ou du moins son Etat-major) était maitre du jeu. On avait besoin d'eux pour restaurer l'ordre dans le pays.
Acceptation de l'Armistice par les alliés, fatigués par la guerre et qui avaient peur de la création d'une situation insurrectionnelle chez eux, chose qui n'advint pas et qui apparemment n'était pas en préparation. Quand les allis ont découverts la réalités, nombreuses furent les voies qui s'élevèrent pour dire que l'on avait accepté cet armistice un peu trop vite. Churchill s'en rappellera lorsqu'il éxigera la capitulation sans conditions des armées allemandes comme préalable à la paix.
D'après certains historiens, il semblerait que dans certains secteurs du front, il restait moins de 10% des soldats allemands, ce qui laisse entendre que la moindre poussée des armées alliées pendant les pourparler en vue de l'Armistice aurait pu donner cette percée majeure qu'ils espèraient depuis plus de 4 ans.
De nombreuses personnes pensent que l'invasion de l'Allemagne pendant l'hivers 1919 avec la vision des restes de l'armée allemande se débandant face aux armées alliées aurait surement changés bien des choses. Mais cela nous ne le saurons jamais. C'est l'attitude le d'état-major de l'armée allemande qui donna corps à cette légende urbaine du "coup de poignard dans le dos". Ceci fut exploité à merveille par les milieux nationalistes allemands, chaque fois que c'était évoqué, cette légende se renforcait. dans ces conditions, le traité de Versaille ne pouvait qu'être un "dicktat" qui devait être dénoncé dès que possible.
Le fait que l'opinion publique française réclamait le prix du sang et la réparation des dégats et qu'aucun homme politique français ne pouvait aller à l'encontre de cette demande très forte de la population expliQUENT L4ENGRENAGE FATAL QUI MENA 0 LA sgm.


 

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 5  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 11 Nov 2005, 22:03

N'empêche que les Alliés ont reconnu avoir fait peser de trop lourdes charges sur les vaincus de la Grande Guerre et que ce fut là une erreur.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 6  Nouveau message de Colonel Fabien  Nouveau message 11 Nov 2005, 23:15

Le rêglement du traité de Versailles a lourdement pesé dans la montée du nationalisme en Allemagne. Le discours d'un parti comme le NSDAP ou d'autres partis völkish ou, encore, de parti de droite traditionnaliste était en parti axé sur ce que faisait peser le traité de Versailles sur le pays, jugé injuste, surdimensionné et portant atteinte à l'intégrité même de l'Allemagne.
En soit le traité de Versailles ne rêglait rien et portait en lui les germes de conflits à venir.


 

Voir le Blog de Colonel Fabien : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 7  Nouveau message de Narduccio  Nouveau message 12 Nov 2005, 08:21

Il n'y a pas une cause unique. Mais l'une des pierres d'achoppement est le traité vécu comme un diktat des alliés validés par les démocrates "traitres" et responsables du "coup de poignard dans le dos". La légende su "coup de poignard dans le dos" tiens parce que l'éfondrement de l'armée allemande est resté caché à l'opinion publique allemande. Il est resté caché ou a été occulté malgré les nombreux hommes qui participèrent à ce "retour aux foyers" anticipé. S'il n'y a plus de "poignard dans le dos" une partie de l'argumentaire nazi s'écroule.
Ensuite, l'obstination des politiques, surtout français, mais ils ne furent pas les seuls, pour percevoir les dédommagements imputés à l'Allemagne pesa aussi dans la balance. Obstination qui peut paraitre excessive quand on voit la faillitte de l'Allemagne à une certaine période. Mais, avaient-ils le choix quand une large majorité de l'opinion publique réclamait cette réparation ?
Mais s'il n'y avait pas eu l'antagonisme entre les nationalismes français et allemand pour la primauté en Europe, peut-être que les choses auraient été différentes. Les allemands étaient convaincus de leur bon droit, ils pensaient qu'une partie de leurs hommes politiques les avaient trahis (alors que ceux-ci avaient obéi aux ordres de l'état-major !), et en plus on les affamait. Voila ce qui m'apparait comme le trépied qui a supporté l'essort du nazisme, supprimez un pied et le tabouret s'écroule.


 

Voir le Blog de Narduccio : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 8  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 12 Nov 2005, 09:59

Il est sûr Narduccio que cette thèse du coup de poignard dans le dos a énormément servi la propagande du NSDAP. Ta vision me semble assez réelle également quand tu mentionnes que le gouvernement allemand ne faisait qu'écouter l'état-major quand il a décidé de signer dans le wagon de Rethondes. Mais je crois qu'il était inévitable qu'une montée de partis extrémistes se fasse à cause du marasme dans lequel l'Allemagne peinait à sortir. Les deux sont liés c'est certain. Peut-être les Alliés auraient-ils compris à la longue que l'Allemagne ne pouvait s'en sortir avec un tel traité ? Peut-être un habile politicien aurait-il pu être élu à la place de Hitler et aurait-il pu négocier un allègement des "chaînes" de Versailles ? Qui sait même ce qui se serait passé si Hitler n'avait pas eu une telle folie des grandeurs et s'il s'était contenté du traité de Munich en respectant sa parole que l'Allemagne n'avait plus aucune autre revendication territoriale en Europe ? Les "What if" sont nombreux à savoir comment la 2ème Guerre Mondiale aurait pu être évitée...
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5741
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 9  Nouveau message de Grand Slam  Nouveau message 13 Nov 2005, 03:03

Comme l'a dit Audie, si Hitler avait été raissonable les choses auraient été différentes...le 3 septembre il fut très surpris de la déclaration de guerre franco-britannique qui jusque là n'avait rien fait pour le contrer...mais le pacte Molotov-Ribentrop n'a fait qu'accentuer les raisons d'entrer en guerre puisque les Alliés avaient déjà pris des engagement vis à vis de la Pologne...


 

Voir le Blog de Grand Slam : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 10  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 13 Nov 2005, 03:37

Continuation de la Première comme cela a été dit?
Ernst Nolte va jusquà parler de "guerre civile européenne" de 1914 à 1945.
Ceci dit évitez de le citer, les "apprenties", il n'est pas en odeur de sainteté dans beaucoup de milieux.

Si l'Allemagne a eu du mal à supporter les dédommagemnts du traité de Versailles, c'est qu'elle a subi de plein fouet les conséquences du Krash boursier de 1929.

Cordialement.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Suivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Attentat à Strasbourg 
il y a 14 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
il y a 21 minutes
par: JARDIN DAVID 
    dans:  LA SAGA DU SHERMAN 
Aujourd’hui, 07:04
par: Benoît Rondeau 
    dans:  HEITAI (le soldat japonais) 
Aujourd’hui, 07:02
par: Benoît Rondeau 
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Aujourd’hui, 02:55
par: Margont 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 00:11
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Hier, 23:43
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Hier, 22:37
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le massacre d'Oradour sur Glane 
Hier, 22:11
par: dynamo 
    dans:  Les éclaireurs de la Shoah.La Waffen-SS,le Kommandostab Reichsfuhrer-SS et l'extermination des Juifs 
Hier, 20:36
par: carcajou 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: François Delpla, pierma et 8 invités


Scroll