Connexion  •  M’enregistrer

Naissance et developpement du parti nazi

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 41  Nouveau message de blackdeath  Nouveau message 07 Oct 2005, 09:42

A propos d'un livre : " Hitler était-il socialiste ? "

http://www.histoire.presse.fr/lire.asp? ... liste+%3F+

Il semble en fait qu'il apparaît comme un opportuniste manipulateur et un démagague populiste s'appuyant sur les classes existantes pour assouvir sa soif de pouvoir et qu'il ne recule devant aucun scrupule pour y parvenir...
Il fait de l'hitlérisme en n'étant pas inféodé à des courants existants bien structurés mais les utilise au fil de l'eau quant les opportunités se présentent :
En semblant être socialiste, il tente de déborder le mouvement de gauche des spartakistes et autres en flattant la classe ouvrière "demandeuse" de réformes tout en prenant soin de ménager les gros industriels contre qui cette même gauche allemande est opposée... !
C'est ce qui pourrait s'appeller un mouvement réactionnaire-réformateur-conservateur dans son cas... ( ! )
C'est comme le dit avec justesse Laurent du " Marketting " ou de la manipulation cynique extrême, manipulation qui est tout au long de son parcours sa marque de fabrique.


 

Voir le Blog de blackdeath : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 42  Nouveau message de Thierrybulle  Nouveau message 07 Oct 2005, 10:26

Pour ce qui est de Rhöm, je reconnais que je me suis mal exprimé.

Il souhaitait remplacer la reishwheer par une armée nazie débarassée de l'aristocratie militaire prusienne. Les SA aurait été le sockle de cette nouvelle armée.
C'est ça que j'entends par une option "populiste".

C'est d'ailleurs une des causes de la nuit des longs couteaux.


 

Voir le Blog de Thierrybulle : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 43  Nouveau message de HistoQuiz  Nouveau message 07 Oct 2005, 10:30

Je ne suis pas d'accord Thierrybulle , Roehm voulait faire de la SA la 4ème branche de l'armée ! Ce que fit himmler plus tard avec la waffen SS ....


 

Voir le Blog de HistoQuiz : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 44  Nouveau message de Colonel Fabien  Nouveau message 08 Oct 2005, 00:34

Ferenc a écrit:
Kolonel Fabian a écrit:Toi, je t'aime d'avance. Ecoute si tu as du temps à perdre, et je suis sur que tu en as, tu pourras t'instruire en lisant des historiens comme Kershaw, Milza, Bédarida, Fest, Broszat ou Berstein pour commencer. Mais bon si tu en est resté à Historia ou au bulletin de l'historien du dimanche je comprends ton inculture.





Pardonnez mon impertinence, mais n'y a t'il pas mieux que des historiens juifs sur la question ? Ils ne peuvent qu'être subjectifs sur un tel sujet....


Je ne vois pas où est le problême.


 

Voir le Blog de Colonel Fabien : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 45  Nouveau message de Colonel Fabien  Nouveau message 08 Oct 2005, 01:07

blackdeath a écrit:A propos d'un livre : " Hitler était-il socialiste ? "

http://www.histoire.presse.fr/lire.asp? ... liste+%3F+

Il semble en fait qu'il apparaît comme un opportuniste manipulateur et un démagague populiste s'appuyant sur les classes existantes pour assouvir sa soif de pouvoir et qu'il ne recule devant aucun scrupule pour y parvenir...
Il fait de l'hitlérisme en n'étant pas inféodé à des courants existants bien structurés mais les utilise au fil de l'eau quant les opportunités se présentent :
En semblant être socialiste, il tente de déborder le mouvement de gauche des spartakistes et autres en flattant la classe ouvrière "demandeuse" de réformes tout en prenant soin de ménager les gros industriels contre qui cette même gauche allemande est opposée... !
C'est ce qui pourrait s'appeller un mouvement réactionnaire-réformateur-conservateur dans son cas... ( ! )
C'est comme le dit avec justesse Laurent du " Marketting " ou de la manipulation cynique extrême, manipulation qui est tout au long de son parcours sa marque de fabrique.

Je crois, pour ma part, que la confusion subsiste parce qu'on sépare le terme socialisme de celui de nationalisme. Il ne faut comprendre le nazisme que comme du national-socialisme c'est à dire une doctrine qui ne repose aucunement sur les fondements internationalistes et marxisant du socialisme.
Je reprend ce que dit Ian Kershaw sur l'idéologie nazie : " Le pot-pourri des idées qui allaient former l'idéologie nazie -un amalgame de préjugés, de phobies et d'espérances sociales utopiques, plutôt qu'un ensemble cohérent de propositions intellectuelles- se trouvait largement sous des formes et avec des intensités différentes dès avant la Première Guerre Mondiale, puis dans les programmes et les manifestes des partis fascistes de nombreux pays européens. Le nationalisme intégral, le socialisme national "antimarxiste", le darwinisme social, le racisme, l'antisémitisme biologique, l'eugénisme et l'élitisme se mélaient à des degrés divers pour donner un breuvage d'irrationalisme grisant propre à séduire le pessimisme culturel d'une partie de l'intelligentsia et de la bourgeoisie européenne travaillées par les changements politiques, économiques et sociaux rapide de la fin du XIXè siècle...
En 1919, l'idée d'un socialisme "national" ou "allemand", par opposition au socialisme international du marxisme, n'avait rien de nouveau en Allemagne, même si la guerre donna une forte impulsion aux idées de ce genre. Dans les années 1890, le pasteur libéral Friedrich Naumann avait fondé une "Association nationale-sociale" en vue de détourner les ouvriers de la lutte des classes pour les intégrer et en faire des piliers du nouvel Etat-nation. L'entreprise avait lamentablement échoué en 1903 et l'idée d'un socialisme "allemand" finit par être exculsivement associé à l'antilibéralisme extrême du mouvement antisémite et völkisch".
in Hitler 1889-1936, pp 212-213, Flammarion, 1998.

Tout ça pour dire que le NSDAP était aussi un parti populiste et son terrain de chasse électoraliste s'apparentait aussi à celui que pouvait avoir le KPD, c'est à dire les couches populaires. Ce n'est pas parce qu'on vise le même électorat qu'on a la même idéologie politique. Il n'y a qu'à voir le fn en France. Celui-ci courtise clairement les couches populaires et force est de constater qu'une partie d'entre eux sont réceptifs au discour frontiste. Cela fait-il du fn un parti de gauche? Non, il est d'extrême droite. Le NSDAP est lui aussi un parti d'extrême droite mais avec une orientation populiste qui lui a permis l'attention du plus grand nombre. Je pense donc que dissocier "nationalisme" et "socialisme" dans le cas du nazisme est une erreur manifeste dans la compréhension de ce qu'il fut.


 

Voir le Blog de Colonel Fabien : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 46  Nouveau message de blackdeath  Nouveau message 08 Oct 2005, 09:25

Je suis d'accord avec cette analyse, comme toi, c'est le terme " socialisme " qui est quelque peu dévié si on le sépare du " national " comme tu le démontres bien dans ton post.
Que le fait de s'appuyer sur le populisme engendre obligatoirement le socialisme est à mes yeux un abus surtout sémantique.
Ton exemple est excellent quand tu parles du fn en France, il est vrai qu'il racole largement sur les classes poplaires mais ne peut pour autant être taxé de socialisme. ( ... la démagogie est une arme redoutable )

Quand on voit la situation de l'Allemagne dans le contexte de cette époque, il est évident que la grande majorité des allemands attendaient un homme fort qui changerait leur société si éprouvée.
Et c'est là qu'insidieusement, le manipulateur qu'était Hitler s'est infiltré dans cette brêche en jouant sur les deux tableaux : le racolage populiste et la séduction envers les grands industriels.
Ensuite facile d'afficher l'ennemi qui a sclérosé la société allemande c'est le juif, le franc-maçon, le français ( et son traité de Versailles ) etc...
et d'insufler par là-même ses théories raciales, eugénistes etc... pour la " grandeur et la pureté du peuple allemand ". = ce que définit Kershaw comme le " pot-pourri " de la pensée hitlérienne...

Le loup était déjà dans la bergerie.


 

Voir le Blog de blackdeath : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 47  Nouveau message de Gunther  Nouveau message 23 Oct 2005, 04:15

Avotre avis est ce la propagande nazi ou le fait que les SA terrorisaient les opposants. Un peu des deux vous me direz. Mais alors je ne vois pas vraiment en quoi tabasser des gens qui ne sont pas d'accord avec vous pour gagner les élections est considéré comme un moyen "lègal" d'accèder au pouvoir.


 

Voir le Blog de Gunther : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 48  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 23 Oct 2005, 14:26

Hier connaissait l'homosexualité de Röhm depuis belle lurette et ne s'en formalisait pas. Il a été éliminé parce que la SA risquait de nuire au NSDAP en fomentant un autre putsch au lieu d'accéder au pouvoir par des moyens légaux comme le prônait Hitler.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5735
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 49  Nouveau message de Audie Murphy  Nouveau message 23 Oct 2005, 14:28

L'aile comuniste ne donnait pas sa place non plus pour tabasser ! C'était devenu une quasi-nécessité d'avoir sa police de parti en Allemagne en ces années sombres où la guerre civile risquait d'éclater à tout moment.
You'd better run for cover before I start to smile...

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 5735
Inscription: 22 Mar 2004, 13:09
Localisation: Beauce, Québec, Canada

Voir le Blog de Audie Murphy : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 50  Nouveau message de JFK  Nouveau message 23 Oct 2005, 19:40

Mais dans la république de Weimar, chaque grand parti avait également sa troupe de choc.

Le Stahlhelm (qui représentait je sais plus quel parti) par exemple devait, comme tous es homologues, "inviter" les gens à voter pour leur parti avec des méthodes quelque peu musclées.

Avant d'être utilisée comme milice, la violence était un moyen de mener une campagne politique.


(désolé je dis tout ça de tête et je suis fatigué, mais je peux replonger dans mes notes pour préciser un peu les choses)


 

Voir le Blog de JFK : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Un canon volé à saint-Lambert-sur-Dive 
il y a 4 minutes
par: Artilleur 
    dans:  Bonnes fêtes de fin d'année.................. 
il y a 17 minutes
par: Artilleur 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
il y a 19 minutes
par: iffig 
    dans:  Aide pour une orientation professionnelle en histoire 
il y a 25 minutes
par: Artilleur 
    dans:  Quand les troupes Alliées ont découvert les avions à réaction allemands 
il y a 30 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  Tortionnaires du 12 juin 1944 à Valréas, la vie paisible ! 
il y a 51 minutes
par: orpo57 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 56 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  d'autres nids de mitrailleuses 
il y a 57 minutes
par: Loïc Charpentier 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:00
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  chronique de la Moselle annexée : la germanisation 
Aujourd’hui, 11:47
par: orpo57 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Scroll