Connexion  •  M’enregistrer

Naissance et developpement du parti nazi

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Nouveau message Post Numéro: 31  Nouveau message de Jules Lafontaine  Nouveau message 24 Sep 2005, 07:53

Audie Murphy a écrit:La nuit des longs couteaux avait surtout pour but d'éliminer le danger d'une action illégale de la part des SA qui prônaient le putsch plutôt que la patience. Il y avait de plus une incompatibilité des SA avec l'Armée et Hitler a choisi de s'allier la dernière pour faciliter la montée au pouvoir.


Précisons tout de même q'il fut un temps question d'intégrer, voire même de substituer la SA a la Reischwher ! Les militaire allemands ne pouvaient accepter cette idée, le Haut Commandemant de l'armée s'est rebiffé ( ce fut le seule fois, ou ils obtinrent gain de cause...).
Evidement, Rhöem et les SA gênaient politiquement Hitler, Goëring et consor. L'hostilité des militaires a scellés leurs sorts.


 

Voir le Blog de Jules Lafontaine : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 32  Nouveau message de Ferenc  Nouveau message 27 Sep 2005, 20:41

Kolonel Fabian a écrit:Toi, je t'aime d'avance. Ecoute si tu as du temps à perdre, et je suis sur que tu en as, tu pourras t'instruire en lisant des historiens comme Kershaw, Milza, Bédarida, Fest, Broszat ou Berstein pour commencer. Mais bon si tu en est resté à Historia ou au bulletin de l'historien du dimanche je comprends ton inculture.




Pardonnez mon impertinence, mais n'y a t'il pas mieux que des historiens juifs sur la question ? Ils ne peuvent qu'être subjectifs sur un tel sujet....


 

Voir le Blog de Ferenc : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 33  Nouveau message de Igor  Nouveau message 28 Sep 2005, 10:13

Ferenc a écrit:Pardonnez mon impertinence, mais n'y a t'il pas mieux que des historiens juifs sur la question ? Ils ne peuvent qu'être subjectifs sur un tel sujet....


Pourquoi des historiens juifs n'auraient-ils pas droit de travailler sur certains sujets ? Parce qu'ils risquent d'être "subjectifs" ? Personnellement, je pense qu'en matière historique l'objectivité n'existe pas. Tout historien est forcément subjectif, ne serait-ce que par le choix de son sujet d'étude. En revanche, on attendra de lui qu'il soit honnête dans son travail, c'est-à-dire qu'il ne cherche pas à masquer ou à détourner la vérité historique.
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 34  Nouveau message de blackdeath  Nouveau message 28 Sep 2005, 10:29

J'agrée complètement à ce que vient de formuler Igor.

(Ferenc : Ta question mérite néanmoins d'être posée. )

Pour rajouter un peu d'eau au moulin, je poserais moi-même une petite question :

En matière d'histoire, si l'on part du postulat qu'un historien juif ne peut être objectif.... quels historiens pourraient être habilités d'écrire sans être " soupçonnés " d'être subjectif ?
= les anglais ? les allemands ? les américains ? les russes ? les français ? les belges ? etc ?
Non : ils ont été partie prenante dans cette guerre donc ont un prisme déformant sur l'analyse des évènements au même titre qu'un historien juif pourrait l'être...

Au delà des nationalités, on peut étendre cet exemple par l'absurde aux " goûts " politiques ou religieux de chaque historien en puissance...
et à ce stade, après " écrémage " je doute qu'il resterait peu de gens fiables ( dans mes exemples ) pour pouvoir prétendre être un Historien.

Et là, je rejoins pleinement Igor : à savoir qu' " bon " historien est celui qui tente de cerner au plus prêt de façon honnêtement intellectuelle la réalité des faits et leur analyse.


 

Voir le Blog de blackdeath : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 35  Nouveau message de Chindit  Nouveau message 28 Sep 2005, 11:01

Je ne me fie qu'aux historiens ouzbéko-turkmènes ! Du coup, je ne lis pas énormément...

Non, plus sérieusement j'avais eu une "Histoire universelle" écrite par un historien suédois, et j'avais été surpris de sa neutralité par rapport aux sujets. Peut-être la position suédoise apportait-elle quelque chose, je ne sais pas.
En tous cas quand le Vatican autorise des historiens à compulser ses archives, ceux-ci sont triés sur le volet.

Cordialement.


 

Voir le Blog de Chindit : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 36  Nouveau message de blackdeath  Nouveau message 28 Sep 2005, 11:12

Tu as raison Chindit, la neutralité suèdoise est bien connue .. :wink:

Bien qu'il y ai eu des volontaires suédois dans les 2 camps...
Je proposerai de les soumettre " à la question " comme au bon vieux temps de l'inquisition... :lol:

Je crois pour être sérieux, que l'on assiste actuellement à une quête du "politiquement correct " et de l'aseptisation des idées et idéaux.

A nous, je crois d'être attentifs et de savoir choisir nos lectures.
( mais sommes-nous objectifs dans le choix de celles-ci ? C'est le serpent qui se mord la queue ! )


 

Voir le Blog de blackdeath : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 37  Nouveau message de Thierrybulle  Nouveau message 06 Oct 2005, 13:07

Lothar a écrit:Le NSDAP à quand même laisser tomber plusieurs points de son programme de 1920 en cours de route pour satisfaire les grands industriels ,notamment les expropriations forcée ,le partage des bénéfices des entreprises avec le peuple,l'idée d'une armée du peuple (la liquidation de la SA en étant la phase ultime ), etc .

Par contre son programme nationaliste et raciste est resté peu ou prou intacte au fil des années.


Attention, pour Hitler le programme en 25 points n'était qu'un gadget surtout destiné à donner des gages à l'aile "populiste" (ex : Rhöm) du parti, mais ce n'était surement pas le fond de sa pensée. Il n'a donc eu aucun mal de les laisser tomber lorsque c'était nécessaire.

Hitler a toujours été violemment anti-communiste.

Je ne peux que renvoyer à Kershaw


 

Voir le Blog de Thierrybulle : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 38  Nouveau message de Lothar  Nouveau message 06 Oct 2005, 18:52

Thierrybulle a écrit:
Attention, pour Hitler le programme en 25 points n'était qu'un gadget surtout destiné à donner des gages à l'aile "populiste" (ex : Rhöm) du parti, mais ce n'était surement pas le fond de sa pensée. Il n'a donc eu aucun mal de les laisser tomber lorsque c'était nécessaire.

Hitler a toujours été violemment anti-communiste.

Je ne peux que renvoyer à Kershaw


Toujours est-il qu'un certain nombre de personne ,surtout dans les premières années, ont pu rejoindre le mouvement et militer dans le sens de ce programme qui pour eux était sincère.


 

Voir le Blog de Lothar : cliquez ici


ernst Rhöm

Nouveau message Post Numéro: 39  Nouveau message de juin1944  Nouveau message 06 Oct 2005, 19:12

Attention, pour Hitler le programme en 25 points n'était qu'un gadget surtout destiné à donner des gages à l'aile "populiste" (ex : Rhöm) du parti, mais ce n'était surement pas le fond de sa pensée. Il n'a donc eu aucun mal de les laisser tomber lorsque c'était nécessaire.

Je ne pense pas qu'Ernst Rhöm était orienté vers le peuple, ou bien alors c'est le contact qu'il avait avec lui qui ne collait pas... Rhom souhaitait avant tout devenir le chef de la nouvelle armée nazie, il était surement moins mégalomane qu'Hitler, mais tout aussi dangereux pour le peuple vis à vis duquel il n'avait par ailleurs que peu d'estime...

D'ailleurs on peut utilement ouvrir une parenthèse sur Rhom, rouage essentiel du système nazi jusqu'à la nuit des longs couteaux. Qui se lance


 

Voir le Blog de juin1944 : cliquez ici


Nouveau message Post Numéro: 40  Nouveau message de Erich Von Kluger  Nouveau message 06 Oct 2005, 23:04

RÖHM n'a pas été executé seulement car il était homosexuel, les SA devenait une veritable armée paralèlle en 1934 puisqu'ils comptaient alors 3 millions de menbres. Ce qui devenait une menace pour l'hégémonie de Hitler. Il organisa la nuit des long couteaux, avec l'aide de Himmler. Quand les gardes SS arrivèrent dans la maison de RÖHM, l'un d'eux lui donna un revolver et le laissa seul dans sa chambre mais il faisait semblant de ne pas comprendre et refusa de se suicider. Les gardes finirent par entrer au bout d'un moment et l'executèrent.


 

Voir le Blog de Erich Von Kluger : cliquez ici


PrécédenteSuivante

Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le voyage de Marcel Grob:juin 1944:un jeune Français de 17 ans est enrôlé dans la Waffen SS. 
il y a 7 minutes
par: Gerard LAIB 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
il y a 9 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Quand les troupes Alliées ont découvert les avions à réaction allemands 
Aujourd’hui, 14:05
par: Quepwik53 
    dans:  1944 - UN NOUVEAU PERIODIQUE DE PASSIONNES ! 
Aujourd’hui, 13:55
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
Aujourd’hui, 12:27
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 11:51
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Un canon volé à saint-Lambert-sur-Dive 
Aujourd’hui, 11:45
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
Aujourd’hui, 10:16
par: Dog Red 
    dans:  Il y a aujourd'hui 74 ans que la "Bataille des Ardennes" débutait. 
Aujourd’hui, 08:50
par: Dog Red 
    dans:  chronique de la Moselle annexée : le retour des évacués 1940 
Hier, 22:05
par: orpo57 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 11 invités


Scroll