Connexion  •  M’enregistrer

Les USA et le monde de 1919 à 1932

Le traité de Versailles donne lieu à l'instauration de la République de Weimar puis à la montée du National Socialisme. Quelques années plus tard, l'annexion des Sudètes et de l'Autriche annonce les prémices de la seconde guerre mondiale.
MODÉRATEUR : gherla, alfa1965

Les USA et le monde de 1919 à 1932

Nouveau message Post Numéro: 1  Nouveau message de Igor  Nouveau message 06 Juin 2005, 16:34

Il y a de cela deux ans, lorsque j'étais en licence d'histoire, j'avais eu à faire un exposé sur le sujet. Il s'agit d'une synthèse des relations politiques, économiques et culturelles entre les Etats-Unis et le monde durant l'ère républicaine. N'hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

-----------------------------------------------------------------------------------------

LES REPUBLICAINS: UN NATIONALISME A RELATIVISER

1.L’indépendance plutôt que l’isolationnisme

La politique extérieure des Républicains est en opposition avec l’activisme de Wilson. Il n’est plus question ni de projet mondial, ni d’imposer la démocratie au reste du monde. Ainsi en août 1921, des traités de paix sont signés avec l’Allemagne, l’Autriche et la Hongrie. De plus, si Washington refuse toujours d’adhérer à la SDN, des Américains siègent toutefois dans des organismes affiliés à cette société. D’autre part, de novembre 1921 à février 1922 a lieu la conférence de Washington. Son objectif est de limiter les grandes flottes de guerre et de régler les problèmes territoriaux en Extrême-Orient. Dans l’ensemble, cette conférence est un succès pour les USA. De plus, cela entraîne une embellie des relations américano-japonaises.
Il faut également noter que la diplomatie américaine soutient activement les intérêts économiques du pays. C’est ainsi que des pressions sont exercées sur les gouvernements étrangers afin qu’ils abaissent leurs droits de douane. De même, afin de régler le problème des dettes de guerre, des financiers américains mettent sur pied en 1924 le plan Dawes. Celui-ci prévoit une aide financières des USA à l’Allemagne, afin que cette dernière puisse payer les réparations aux vainqueurs. Ceux-ci seront alors en mesure de rembourser leurs dettes aux USA. Un tel système lie l’Amérique aux affaires européennes et l’encourage à investir sur le Vieux Continent. Par exemple, General Motors crée la firme Opel en Allemagne. Enfin en 1929, le plan Young est élaboré afin de relancer le système des réparations.

2.Pacifisme et culture

Durant les années 1920, les USA connaissent des aspirations pacifistes. Cela se manifeste principalement sous deux formes, avec d’une part la signature de traités, d’autre part le développement d’organisations pacifistes.
Tout d’abord, en août 1928 est signé le pacte Briand-Kellog. Les initiateurs en sont Aristide Briand, ministre des Affaires étrangères, et son homologue Frank Kellog, secrétaire d’Etat de 1925 à 1929. A l’origine ce pacte devait être bilatéral, mais les pacifistes américains ont obtenu son élargissement à d’autres nations. Il fut signé par 57 pays parmi lesquels l’Allemagne, l’URSS et le Japon. L’objet de ce pacte était que les états renoncent à la guerre dans leurs relations. Ce texte fut approuvé massivement par le Sénat. Les USA ont aussi accueilli favorablement le pacte de Locarno en 1925. Néanmoins, il y a des limites à la politique pacifiste des gouvernements américains. D’une part le pacte Briand-Kellog est assez vague, et aucune sanction n’est prévue contre les états signataires qui ne respectent pas leur parole. D’autre part les USA contribuent à l’échec du Protocole de Genève en 1924, ce protocole prévoyant en cas de conflit un arbitrage obligatoire, ainsi que des sanctions militaires éventuelles. L’opposition américaine s’explique alors par le refus de toute forme d’intervention.
Ensuite en ce qui concerne les organisations pacifistes, elles sont de deux types, celles de tendance conservatrice et celles de tendance radicale. On peut en citer quelques unes, comme la World Peace Foundation, et le Comité américain pour la mise hors-la-loi de la guerre. Ce comité préconisait la création d’un tribunal international, destiné à juger les responsables de guerre. Ces organisations étaient très actives, grâce à des journaux et à des conférences. Enfin, le courant pacifiste s’appuie aussi sur les milieux universitaires. On peut citer l’Institute of international education qui a pour but de faire venir des étudiants étrangers aux USA.
L’Amérique, c’est aussi un modèle culturel qui s’impose au monde. Pour les pacifistes, l’exportation de la culture est un moyen de décloisonner le monde et donc de faire progresser la paix. Ce modèle culturel s’impose grâce aux grands médias, tels que le cinéma et la musique. L’influence culturelle contribue donc à renforcer la puissance mondiale des USA.
On peut donc dire que durant les années 1920, l’Amérique continue à s’intéresser aux affaires du monde. On ne peut pas vraiment parler d’isolationnisme durant cette période.

3.Le choc de 1929

Le krach du 24 octobre 1929 a de nombreuses conséquences sur les relations entre les USA et le monde. En premier lieu l’Amérique diminue ses importations. Puis à partir de janvier 1930, les banques américaines rapatrient leurs capitaux placés à l’étranger. De plus, les USA conservent le système de l’étalon or, ce qui entraîne la hausse du prix des produits américains. Au final, les échanges extérieurs chutent de 10 milliards de dollars en 1929 à 3 milliards en 1932. L’Allemagne est très fragilisée par la fuite des capitaux américains, de même que l’Amérique latine. La crise a également des répercussions sur le remboursement des dettes. En effet, comme les USA se refusent à lier réparations et dettes de guerre, tous les débiteurs finissent par cesser leurs remboursements. Ce problème des dettes engendre incompréhension et rancœur de part et d’autre. L’opinion publique américaine refuse l’annulation des dettes et accuse les Européens d’ingratitude.
En 1932, une conférence sur le désarmement, organisée à Genève, est un semi-échec pour les USA. De même, le pays ne parvient pas à empêcher l’expansion japonaise en Mandchourie et en Chine. Le secrétaire d’Etat souhaitait intervenir contre le Japon mais son action échoue, car l’opinion publique, le Congrès et les milieux d’affaires sont résolument pacifistes.


Source: NOUAILHAT Yves-Henri, Les Etats-Unis et le monde de 1898 à nos jours, Armand Collin, 2003
ZWANG Annie, Les Etats-Unis et le monde : rapports de puissance. 1898-1998, Ellipses, 2000
Cordialement

vétéran
vétéran

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 2041
Inscription: 18 Juil 2003, 14:35

Voir le Blog de Igor : cliquez ici


Retourner vers 1919-1939 : LES ORIGINES DU MAL




  • SUR LE MEME THEME DANS LE FORUM ...
    Réponses
    Vus
    Dernier message
 
  ► Les 10 Derniers Posts du jour Date Auteur
    dans:  Le nazisme : questions de méthode 
il y a 14 minutes
par: orpo57 
    dans:  Attentat à Strasbourg 
il y a 26 minutes
par: frontovik 14 
    dans:  QUIZZ AVIATION - SUITE 15 
il y a 55 minutes
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  Coutances, film de GeorgeStevens 
Aujourd’hui, 22:16
par: Powerhouse 
    dans:  Le massacre d'Oradour sur Glane 
Aujourd’hui, 22:11
par: dynamo 
    dans:  Les éclaireurs de la Shoah.La Waffen-SS,le Kommandostab Reichsfuhrer-SS et l'extermination des Juifs 
Aujourd’hui, 20:36
par: carcajou 
    dans:  LE QUIZ HISTOIRE - SUITE - 18 
Aujourd’hui, 20:28
par: kfranc01 
    dans:  Le quiz matériels et véhicules - suite - 14 
Aujourd’hui, 19:56
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  7 décembre; il y a 77 ans Pearl Harbour 
Aujourd’hui, 17:40
par: Prosper Vandenbroucke 
    dans:  1e DB Polonaise 
Aujourd’hui, 15:42
par: Hussard ailé 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 9 invités


Scroll